Un Français d’origine tunisienne pourrait succéder à Al-Baghdadi

Daech Temoigne
Eléments de Daech à la frontière entre la Syrie et l'Irak. D. R.

Selon des médias arabes, c’est le terroriste français d’origine tunisienne Jalaluddin Al-Tunisi qui succédera au chef de Daech, Abou Bakr Al-Baghdadi, éliminé le mois dernier par une frappe des forces aériennes russes dans la banlieue sud de la ville syrienne de Raqqa (voir  http://Moscou affirme avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort – AP du 22 juin). Ce n’est qu’il y a quelques jours que Daech a confirmé la mort de son chef.

L’organisation terroriste annoncera le nom de son nouveau chef – très probablement Jalaluddin Al-Tunisi, de son vrai nom Mohamed Ben Salem al-Ayouni – qui est à la tête de la branche libyenne de Daech. Presque tous les dirigeants de Daech ont été tués et il est l’un des rares survivants.

Jalaluddin Al-Tunisi, âgé de 35 ans, originaire de la région de M’saken (Sousse), n’est pas inconnu des spécialistes de la question sécuritaire et de la lutte antiterroriste dans la région. Son parcours commence en France où il a émigré dans les années 1990 et où il a obtenu la nationalité française. Il est revenu en Tunisie au moment des troubles du Printemps arabe, en janvier 2011, pour vite partir en Syrie et intégrer les rangs du groupe terroriste Jabhat Ghuraba Al-Sham, dont le chef Hasan Jazra a été exécuté en 2013. En 2014, Jalaluddin Al-Tunisi prend la tête de ce groupe terroriste et apparaît pour la première fois dans une vidéo à la frontière entre la Syrie et l’Irak. Il fait allégeance à Daech pour se rapprocher d’Al-Baghdadi qui le nomme, en 2016, émir de Daech en Libye à la suite à la défaite des terroristes dans la bataille de Syrte.

Jalaluddin Al-Tunisi se signale par son activité criminelle en Libye – attentats-suicide et assassinat d’étrangers – et par les relations qu’il a tissées avec d’autres groupes terroristes en Afrique du Nord, dont le groupe Oqba ibn Nafaâ affilié à Al-Qaîda au Maghreb islamique (Aqmi) qui opère dans la zone montagneuse à la frontière tuniso-algérienne. Des sources médiatiques arabes rappellent que Jalaluddin Al-Tunisi a joué un rôle déterminant dans le renforcement de Daech dans la région en réussissant à convaincre de nombreux terroristes d’autres groupes de faire défection pour rejoindre les rangs de l’organisation d’Al-Baghdadi.

Le Maghreb est considéré comme une des régions où Daech cherche à se développer après sa défaite en Irak et les coups reçus en Syrie. L’organisation terroriste pourrait vouloir délocaliser son centre vers la Libye, mettant à profit la situation chaotique et l’insécurité qui y prédominent depuis l’assassinat de Mouammar Kadhafi en 2011.

Daech va tenter de se redéployer dans les pays africains, notamment dans la région du Sahel et dans les zones où des groupes islamistes sont déjà actifs.

La Libye est infestée par les terroristes de Daech, particulièrement autour des villes de Bani Walid et Syrte. Tout indique que Salman Abedi – auteur de l’attentat-suicide revendiqué par Daech, qui a fait 22 morts et une centaine de blessés le 22 mai dernier à la sortie d’un concert à Manchester – a préparé son acte criminel à partir de la Libye. Son frère Hashem Abedi, arrêté le lendemain, également membre de Daech, prévoyait de commettre un attentat dans la capitale libyenne Tripoli.

Mais les récentes évolutions indiquent que la partie libyenne ne sera pas facile pour Daech. Il y a quelques jours, le commandant en chef de l’Armée nationale libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, a annoncé que la ville de Benghazi avait été libérée des terroristes. On apprend également, d’après Reuters, après trois ans d’une fermeture imposée par les combats acharnés dans la région, que les vols commerciaux ont repris de l’aéroport international de Benghazi vers Tripoli et Koufra (sud-est du pays), mais aussi vers Amman (Jordanie) et prochainement vers Tunis, Istanbul, Alexandrie…

Houari Achouri

Comment (16)

    FLY
    17 juillet 2017 - 12 h 24 min

    Pour un braquage organisé des occidentaux en Afrique ou ailleurs, ils leurs faut toujours la création d’un monstre chef de mercennaire pour prétexter leurs présence illégitime militaires !
    (Je rappel qui ne sont en aucun cas des musulmans ! mais des kouffars déguisés aux services de l’occidents)




    0



    0
    Aicha Benguendouze
    17 juillet 2017 - 2 h 22 min

    Wech rah istena fikoum…si vous tombez entre les mains des Syriens, des Kurdes et des Irakiens…Adieu Paris et les promenades sur les grands boulevards, St Michel…St Germain, la Seine, les aperos et les couscous et merguez de Barbes…sans oublier l education scolaire de vos enfants pour leur avenir dans ce monde…Ma mere disait  » Dieu a donne de la viande a manger a ceux qui n ont pas de dents « . Les conseils des nos anciens ont beaucoup de valeurs encore en 2017…L’Islam ce n’est pas les mosques uniquement …c est  » El Eulm » lisez le hadith avant de vous embarque . Les Judeo Chretiens ont lu les hadith. Par  » El Eulm  » la science « ….ils controlent la planete et meme la bouffe que vous mangez et vos moyens de transports d un point vers un autre durant ….toute votre vie




    0



    0
    Felfel Har
    16 juillet 2017 - 22 h 00 min

    Pour moi, il est français, point barre. A-t-on un jour parlé de ce président français d’origine hongroise, de ce premier ministre d’origine catalane? Dit-on que le président Trump est américain d’origine écossaise? Non! En citant leurs origines maghrébines, on cherche surtout à nous désigner à la vindicte populaire. C’est aussi une manoeuvre hypocrite pour absoudre la France de ses échecs s’agissant de politiques d’intégration des immigrants.




    0



    0
      Anonyme
      16 juillet 2017 - 22 h 54 min

      Il est tunisien et né en Tunisie, il a peut être les papiers français mais il est tunisien point barre!!! Tandis ceux que tu cites sont nés en France et n’ont connu que ce pays. Si maintenant tu es tunisien ça se comprend tu essaie de protéger ton pays la Tunisie exportatrice de terroristes dans le monde, cette Tunisie que a tenté de nous attribué les attentats de Tunisie par la voix de leur président qui a accusé l’Algérie d’exporter ses terroristes en Tunisie devant toutes les caméras de télévision occidentale et arabe. Ce n’est que le retour du boomerang de l’arrogance des tunisiens qui doivent assumer leur problèmes de terrorisme au lieu de les attribuer aux algériens qui n’ont jamais commis d’actes terroristes en Tunisie y compris durant la décennie noire.




      0



      0
        Felfel Har
        17 juillet 2017 - 15 h 42 min

        Hola l’ami, tu vas vite en besogne en me taxant de Tunisien alors que tu ne sais rien de moi. Je pourrais te rendre la pareille en te considérant comme membre du Hizb França qui cherche à dédouaner la République Française de ses manquements en matière d’intégration des émigrés, donc sa responsabilité dans ces évèments. Nous avons des points de vue différents sur la question, exprimons-les librement sans se lancer dans des insultes, injures et autres anathèmes, restons dans les limites de la politesse! A bon entendeur, salut!




        0



        0
      bird
      17 juillet 2017 - 11 h 35 min

      Un terroriste tunisien qui prend la nationalité française est un français ,un tunisien naturalisé français qui obtient le prix Nobel reste tunisien…




      0



      0
    Alfa
    16 juillet 2017 - 20 h 40 min

    #suite et fin…
    Les USA/MOSSAD/GB ont fini leur part de destruction au moyen orient et maintenant c’est au tour des Francs maçons de bougnoules de finir ce que les américains et consorts ont entrepris, pour se rabattre au Maghreb arabe, avec la bénédiction des Chameliers d’orient et de nos voisins immédiats, et donner le coup de grace final à ce qui reste du squelette arabo-musulman et mettre fin par la même occasion à cette hémorragie de nation Musulmane, détruire à tout jamais ce qui reste de l’ossature Islamiste ou la mettre au pas cadencé pour en finir avec les islamo-arabe. Pourquoi croyez-vous que les USA vont de nouveau rouvrir leur Ambassade à Tripoli. Ça va être le point de relais et une base militaire pour offrir un soutien logistique(Militaro-Financier) à ce groupuscule de virus venu contaminer la région et de ce qui reste encore debout du monde Musulman. Cette l’Algérie que le monde entier voudrait mettre à genou à commencer par nos plus grand ennemis qui ne sont autres que les BANOU JALDATINA. Il n’y a pas plus destructeur que les ennemis de l’intérieurs et de confiance. Donc un homme averti en vaut deux et gare aux récalcitrant qui ne s’inspirent pas des erreurs du passées ou qui pensent que la démocratie viendrait d’ailleurs.




    0



    0
    mhd dz
    16 juillet 2017 - 19 h 44 min

    Les initiateurs touensi de la vague
    -nous ne sommes pas des sauvages comme les Algériens
    -nous sommes un peuple raffiné pas comme les sauvages de l,ouest
    -nous sommes la seule démocratie nord africaine
    -nous avons le meilleur niveau de vie et tous le tralala toz zehma ‘européen blancoss bwana
    Savourez maintenant lorsque l,on vous pointe du doigt comme potentiellement dangereux terroriste vous avez le numéro un du groupuscule le plus terroriste de la planète et de l,univer.
    Je ne vous dirais pas echee comme l,on dit chez nous mais bonne chance pour remonter l,everest.




    0



    0
      Anonyme
      16 juillet 2017 - 22 h 08 min

      Bien dit, ceux qui nous traitaient de terroristes et d’incultes sont rattrapés par leur arrogance et leurs bêtises. Les touensa se prennent pour des gens civilisés et raffinés alors qu’il n’en est rien. Si ils connaissaient notre histoire millénaires, notre dignité dont ils sont dépourvus ils s’enterreraient sous terre. Quand on s’attaque à l’Algérie martyre qui a libéré toute l’Afrique et tous ses voisins traitres au prix du lourd sacrifices, on le paie tout ou tard. La racaille marocaine est en train de pays cher ce qu’elle a fait en soutenant le Mak, le Rif et la révolte de sa population a sonné la fin de l’arrogance de cette narcomonarchie qui a tenté par tous les moyens de semer la division au sein du même peuple algérien uni par le roi Massinissa il y a plus de 3000 ans, en finançant avec l’argent de la drogue le Mak et les fauteurs de troubles qui ont failli incendier le Mzab. Les tunisiens et les marocains paient et paieront très cher leurs arrogance et leurs méchanceté vis à vis de l’Algérie martyre dont ils ne devaient jamais touché en l’insultant. Ces deux pays n’ont pas le courage, la dignité, le passé de l’Algérie millénaires et révolutionnaire, sa riche culture ses richesses, etc…si ils subissaient ce que l’Algérie a subi, ces deux voisins disparaitraient de la carte.




      0



      0
    Alfa
    16 juillet 2017 - 18 h 42 min

    Je n’arrive plus à comprendre le raisonnement des Algériens et des Arabes en général que ce fumier de DAECH que je n’ose pas prononcer le nom, parce qu’il ne le mérite pas, soit tué ou éliminé par une frappe aérienne des Russes. C’est de la poudre aux yeux. Les USA l’ont fait rentré chez lui il y a plus de 6 mois de ça lorsqu’il y a eu cette escarmouche des dernières frappes Américaines pour destabiliser les forces aux soles de l’armée Russo/Syrienne. Les médias arabes sont devenus des gobes mouches que n’importe quelle nouvelles venues d’ailleurs les fait trémousser au point d’avaler n’importe quelle couleuvre. Je l’avait dit une fois que cette fripouille n’est autre que Sam ou Simon ELLIOT de nationalité Israélienne au service des USA et Israël (CIA/MOSSAD). C’est un agent du MOSSAD qui oeuvre pour le bénéfice des USA. Il retourne chez lui avec la satisfaction d’avoir réalisé ce que ces maitres lui ont demandé avec une autre personnalité et un compte bancaire plein à craquer récolté sur le dos des incrédules(Arabo/Musulmans).




    0



    0
      USMS
      17 juillet 2017 - 11 h 25 min

      Puisque vous êtes si affirmatif, publier une photo et le cc de ce Sam ou Simon ELLIOT.Moi je n’y crois pas du tout car ils ont à leur solde assez de traitres et de renégats dans le monde arabo-musulman pour risquer la vie de l’un des leurs.




      0



      0
    à point
    16 juillet 2017 - 17 h 19 min

    le yankee-jihad….mazel tov Mohamed ben Salem al Ayouni…Les Ibn Lihoud,le Qatar et les fréres musulmans ont plongé le monde musulman dans un tel chaos sanglant …le yankee-jihad.




    0



    0
    GHILAS
    16 juillet 2017 - 16 h 04 min

    Ce français d’origine tunisienne remplaçant de Baghdadi va lui aussi recevoir dans pas longtemps un missile au … d’un des drones qui rodent pas loin de lui.




    0



    0
    Rascasse
    16 juillet 2017 - 13 h 01 min

    Les tunisiens ainsi que les marocains ont servi de source encourageante et motivante ils ont endoctriné les jeunes et naïfs algériens.




    0



    0
    Tataouine Les Bains
    16 juillet 2017 - 11 h 51 min

    Jalaludin Al-Tunisi ??? Mohamed Ben Salem al-Ayouni ? Ce n’est pas lui qui a fait des va-et-viens entre France et la Syrie à la barbe de la douane et de la police française ?????




    0



    0
    Rayés Al Bahriya
    16 juillet 2017 - 11 h 42 min

    Voilà le pays des femmes libres …dea trabelssi and co.

    Eh oui l’émirat islamic de Tunisie arrive.

    La Tunisie plongera ds l’enfer de la terreur ..

    Le boomerang




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.