Le nombre de refus de visas en hausse : ordre du Quai d’Orsay ?

Driencourt visas
L’actuel ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt. New Press

Le nombre important de cas concrets de refus opposé aux demandeurs algériens de visas pour la France constaté ces derniers temps suscite moult questionnements.

Après avoir constaté une évolution significative du nombre et des conditions d’octroi du visas Schengen par les consulats de France en Algérie, lorsque Bernard Emié était ambassadeur de France en Algérie, on constate à travers des cas concrets qui nous sont signalés que cette cadence n’est plus maintenue avec l’arrivée du successeur de Bernard Emié, à savoir Xavier Driencourt, en poste à Alger depuis juin 2017.

En effet, à l’arrivée de Bernard Emié à l’ambassade de France en Algérie en 2014, le nombre de visas octroyés aux Algériens était de 150 000. Le désormais ex-ambassadeur a porté ce chiffre à 400 000. Emié a commenté ce point dans une dernière déclaration à la presse avant son départ et son remplacement par Xavier Driencourt, en parlant d’un «effort considérable» qui a été fait par les consulats généraux français d’Algérie, ajoutant que «les chiffres d’augmentation en trois ans sont spectaculaires».

Bernard Emié quittera Alger pour prendre la tête des renseignements français. Il sera remplacé à son poste par Xavier Driencourt, qui avait déjà occupé la fonction d’ambassadeur de France en Algérie entre 2008 et 2012.

Dès lors, les observateurs s’interrogent si cette réduction du nombre de visas obéit à une nouvelle orientation du Quai d’Orsay par rapport à la politique des visas Schengen octroyés par les services consulaires français. On évoque également les problèmes rencontrés par l’ambassade de France avec le prestataire des services consulaires TLScontact et qui ont contraint l’ambassade à résilier le contrat avec cet opérateur privé.

Ce problème expliquerait-il la perturbation du processus de traitement et d’octroi de visas ? Si tel est le cas, la situation serait appelée à redevenir normale avec l’entrée en service du nouveau prestataire, à partir de février 2018. On n’en sait rien. Une chose est sûre, cette réduction du nombre de visas accordés tombe mal car la période estivale est synonyme de vacances, de tourisme et d’inscriptions pour les étudiants algériens désireux de poursuivre leurs études en France.

Ramdane Yacine

Comment (13)

    HANNIBAL
    23 juillet 2017 - 9 h 37 min

    Un sujet sur l’octroi des visas Algero francais et les lécheurs de babouches s’en donnent a coeur joie et donnent leur avis.
    ya ceux qui prient pour que le baril reste au plus bas et d’autre l’après Bouteflika juste au cas où…? C’est donc un début de lâchage en règle fondé sur une projection de leur «service du plan»… Cette perfidie makhneziste qui ne compte qu’a amplifier le mouvement des touristes pédophiles pour ne pas crever de faim vient épancher leur haine sur nos sites alors que le royaume de sodome est aux abois et que l’illégitime roitelet est aux abonnés absent. Quant a ses soutiens, des sujets soumis et consentants pour la fuite sans visa dans le compartiment moteur d’un autocar fera l’affaire. Le reste n’est encore qu’un nuage du schitoland pour cacher le feu qui lui bouffe les entrailles au Rif.
    ces pourritures de mar »oké donnent leur avis alors qu’ils en sont a se mettre a quatre pattes pour baiser la gracieuse main de bouffi VI!!! c’est le monde a l’envers, au 21è siècle l’esclavage existe encore et ils en sont fiers!! Ce royaume de la décadence est la risée du monde entier ces adorateurs de boudha VI un tamis ne cache pas le soleil !!!!




    0



    0
    Rayés Al Bahriya
    23 juillet 2017 - 2 h 53 min

    Gardez votre merde de visa.

    Aucun crédit Visa pour cette France avachie et vieillote.

    Y a mieux l’Europe des 11…et l’Amérique du Nord. ..




    1



    0
      anonyme
      24 juillet 2017 - 0 h 02 min

      Chiatte va ! Tu ne pourras jamais cacher tes origines marocaines.




      0



      0
    Chaoui
    22 juillet 2017 - 14 h 18 min

    Cette diminution de délivrance de visas n’est pas…innocente…Loin s’en faut. Les autorités françaises, qui scrutent les indicateurs économiques actuels de l’Algérie, anticipent sur une éventuelle crise sociale qui pourrait survenir et ses conséquences, notamment sur un regain migratoire Algériens …C’est donc un début de « lâchage en règle » fondée sur une projection de leur « service du plan »…




    0



    0
    Anonyme
    22 juillet 2017 - 10 h 07 min

    je ne vais jamais dans ce pays raciste! tiens ils ont ouvert la bal de la francopholie a abidjant! j’aime pas ce pays, ils étaient raciste sur les migrants beaucoup plus que la pologne mais les francais sont d’une hypocrisie incroyable! rien a foutre de leurs gueule a la con j’aime pas aussi les Suisse les belges; j’ai une appréciation aux anglais moins aux allemands…




    1



    0
      Roza
      22 juillet 2017 - 13 h 43 min

      Chaque ex ambassadeur francais en Algerie occupera un poste aux services de renseignements c’est bizzar la preformation de ces services ce fait dabord en Algerie …enfin pour les visa les francais sont les plus pourris des tous…les pieces de dossier de visa demandees sont exagerees et contre les accords internationales…de tt les facons la peure de la france des Algeriens est injustifiable face aux flux d’immigrants vennant de part tous dans ce pays « berceau des sionistes »




      0



      0
    Omar
    22 juillet 2017 - 9 h 34 min

    BOYCOTTEZ TOUT SIMPLEMENT VOS DÉPLACEMENTS VERS LA FRANCE UNE SEULE ANNÉE ET VOUS VERREZ L’EFFET : RÉDUCTION DES FRAIS DE VISAS ET SUPPRESSION DES FRAIS DE TRAITEMENT DES DOSSIERS VISA. JUST TRY AND YOU WILL SEE …




    1



    0
    Felfel Har
    21 juillet 2017 - 22 h 39 min

    Combien de visas ont-ils refusé aux Marocains et Tunisiens? Il serait intéressant d’avoir cette statistique, n’est-ce pas? Ceux qui les terrorisent chez eux en France, ce sont majoritairement des citoyens des pays que la France dorlote et chouchoute, nos chers voisins. Un conseil à notre illustre ambassadeur, continuez de nourrir les serpents qui vous injecteront leur venin! Les Algériens ne sont nullement responsables de vos malheurs car, ce que vous vivez actuellement faisait partie de leur quotidien pendant la décennie noire, période pendant laquelle la France s’interrogeait « Qui tue qui? » alors qu’elle donnait refuge à des assassins. Votre objectif a toujours été  » Delenda Algeria » (il faut détruire l’Algérie) et celà dure depuis 1962. Vous ne réussirez pas dans cette besogne!




    0



    0
    BEKADDOUR
    21 juillet 2017 - 20 h 24 min

    Si c’est un ordre du Quai d’Orsay, alors ils ont enfin pris conscience qu’il faut CONTENIR les Algériens qui fuient, mais il leur reste à devenir normaux, humains, respectueux des attaches familiales, et à mettre aux oubliettes « L’Algérie française », l’époque de LF/La Fatma, et autres « Momo »




    0



    0
    BATNA
    21 juillet 2017 - 18 h 39 min

    Ce refus de visas cache QUOI en réalité ? Endiguer l’arrivée massive d’Algériens en France après l’après Bouteflika juste au cas où…?




    0



    0
    selecto
    21 juillet 2017 - 18 h 36 min

    Plus il y aurait moins de visas plus les demandes augmentent et plus les caisses des consulats se remplissent, une équation en or pour les Français pour dépouiller encore plus les Algériens.




    1



    0
    USMS
    21 juillet 2017 - 17 h 31 min

    Qu’ils réduisent ou refusent carrément le visa aux algériens c’est leur droit. Mais qu’ils aient au moins la correction de rembourser les milliards qu’ils engrangent impunément.




    1



    0
    bird
    21 juillet 2017 - 16 h 01 min

    Deux choses importantes aux yeux des algériens ,le nombre de visas accordés pour se rendre en Europe et le cours du baril de pétrole !Le reste passe après .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.