Situation à Al-Qods : réunion d’urgence de la Ligue arabe mercredi

Abou El-Gheith
Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue arabe. D. R.

Le conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères tiendra, mercredi prochain, une réunion d’urgence consacrée à l’examen des dernières agressions israéliennes contre la ville d’Al-Qods occupée et la mosquée sainte Al-Aqsa, a annoncé, ce dimanche dans un communiqué, le porte-parole du secrétariat général de l’organisation panarabe, Mahmoud Afifi.

A la lumière des intenses contacts entrepris au cours des dernières 24 heures et sur la base de la demande du royaume de Jordanie, soutenue par plusieurs Etats membres, il a été décidé de tenir une réunion d’urgence du conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères, souligne le communiqué.

Cette réunion sera consacrée à l’examen des dernières agressions et mesures israéliennes dans la ville occupée d’Al-Qods et la mosquée sainte Al-Aqsa, selon la même source. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a indiqué ce dimanche que les autorités d’occupation israéliennes «jouent avec le feu» en perpétrant des violences persistantes sur l’esplanade des Mosquées, dans la ville d’Al-Qods occupée, dénonçant «l’aventurisme» du gouvernement israélien qui veut provoquer une «grave crise avec le monde arabe et musulman».

A rappeler que trois Palestiniens sont morts dans des heurts ayant éclaté vendredi après la prière hebdomadaire près de la vieille ville d’Al-Qods. Les médias indiquent que plus de 450 autres personnes ont été blessées dans ces heurts survenus après qu’Israël ait bloqué l’accès de l’esplanade des Mosquées aux musulmans de moins de 50 ans, déployant quelque 3 000 policiers près du site pour faire face aux protestations contre de récentes mesures de répression. Cette interdiction survient au lendemain de la décision du gouvernement d’occupation israélien de ne pas enlever les portiques de sécurité à l’entrée de l’esplanade.

Sadek S.

Comment (4)

    Rayés Al Bahriya
    24 juillet 2017 - 2 h 36 min

    Honteux ….
    Honte à vous lâches arabes. Vos frères palestiniens se font tuer par les ennemis d’Allah et de son prophète Mohamed

    QLSSL. ..ET aucuns de vous ne branche. ..

    Chiche faites comme votre sale guerre que vous menez au Yémen contre Israël assassin et criminel …

    Chiche ayez le courage . Mais lâches que vous êtes VOUS servez les intérêts éternels d’Israël. ..

    Que DIEU vous maudisse. …ennemis d’Allah. ..




    0



    0
    Tolga
    23 juillet 2017 - 16 h 24 min

    Une fois de plus, les arabes viennent de prouver leur incompétence congénitale à défendre le problème palestinien. Ce ne sera qu’une simple réunion informelle, comme toutes celles qui l’ont précédée d’ailleurs, de cette ligue (…) sans big décisions notoires. Car elles seront inopérantes. Ce qu’il faut, et encore… c’est une réunion du conseil de sécurité pour prendre les « décisions » nécessaires qui s’imposent. La Palestine, et c’est une réalité historique, a été trahie depuis la création de lEtat d’Israel. Et aujourd’hui, encore, cela continue. Trahison et lâcheté, surtout, de la part des pays kharabes ainsi que de toute la communauté internationale y compris les grandes puissances occidentales et autres. Donc, basta ! Arrêtez de vous foutre de nos gueules.




    0



    0
    TARZAN
    23 juillet 2017 - 15 h 50 min

    bla bla bla légendaire des arabes. ensuite après la réunion bidon ils vont envoyer leur rapport secret de la réunion à israel.




    0



    0
    Tataouine Les Bains
    23 juillet 2017 - 15 h 22 min

    Ya akhounaa frères de la ligue des pays arabes , vous pouvez continuer votre sommeil et à rester dans votre douce léthargie, car il est déjà trop tard pour la Palestine et les Palestiniens ! Il fallait le faire avant, c’est à dire quand la Palestine de Yasser Arafat avait réussi à sauver quelque peu les meubles même s’ il y avait au sein de cette organisation certains mafieux profiteurs qui pensaient plus à eux qu’au peuple Palestiniens lui-même!

    La Palestine a défendu pratiquement seule sa cause, les pays arabes ne faisant que semblant d’être à leur côté alors que Israël avait derrière elle les puissances occidentales notamment les Etats Unis, la Grande Bretagne et la France ! Aujourd’hui Israël fait ce que bon lui semble en Palestine, à Jérusalem et ce n’est pas maintenant que la Palestine a perdu près de 70 % de ses terres qu’il faut réveiller . Alors, allez continuer votre sommeil , ya el « ouma el 3arabya » , ya el « ouma el islamya » , vous ne servait plus à rien ni pour la Palestine ni à rien d’autre !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.