Bientôt le bracelet Bissalama pour les hadjis algériens

pèlerins bissalama
Des pèlerins algériens seront équipés d'un bracelet électronique cette année. New Press

Un groupe de médecins installés en Suisse et en France annoncent qu’ils sont prêts à prendre en charge les hadjis pour le pèlerinage 2017 par l’intermédiaire de moyens innovants qui font appel aux technologies de l’information et de la communication et à la télémédecine.

Les concepteurs de ce nouveau procédé informent que ce programme s’adresse en particulier aux hadjis au départ de France, de Suisse ou de Belgique. Mais ils prévoient de le généraliser à l’Algérie en équipant des médecins algériens intéressés par cette application personnalisée – MyMedapp – unique en son genre.

Concrètement, il s’agit de l’utilisation d’un bracelet-montre équipé d’un bouton SOS qui permet de lancer une alarme vers la plateforme de médecins installée en Suisse. Cette montre est aussi un téléphone qui permet de recevoir les appels de la famille restée en Europe. Une carte SIM est incluse dans le dispositif.

Ce bracelet est résistant à l’eau et est utilisable aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

Le médecin qui reçoit l’appel d’urgence émanant du pèlerin détient les informations médicales d’urgence, ce qui permet une prise en charge immédiate et efficace, expliquent les concepteurs.

Le bracelet en question est muni d’un GPS qui permet de localiser le patient exactement (1 à 5 m) pour lui porter secours ou le localiser s’il est perdu, expliquent encore les promoteurs du dispositif.

Un accord d’assistance a été conclu avec l’hôpital Faqueeh à La Mecque, à Médine ainsi qu’à Djeddah, pour l’envoi d’une ambulance médicalisée si nécessaire.

Ce dispositif ne sert pas uniquement aux cas d’urgence. Le pèlerin peut contacter la plateforme à tout moment pour des téléconsultations ou des conseils médicaux par l’intermédiaire de l’application MyMedapp.

Le programme Bissalama est réservé à l’ensemble des pèlerins musulmans.

En outre, le pèlerin qui adopte ce procédé bénéficie automatiquement de l’ouverture d’un passeport médical électronique sécurisé qui regroupe l’ensemble des données essentielles en cas d’urgence médicale.

Les médecins de l’équipe d’assistance médicale Bissalama ont un accès direct à l’information en cas d’alerte lancée par un pèlerin à partir de son bracelet Bissalama. Le pèlerin peut également accéder à son passeport médical Bissalama s’il souhaite ajouter des informations complémentaires.

Ramdane Yacine

Comment (3)

    François
    25 juillet 2017 - 11 h 31 min

    C’est de SECURITE qu’il s’agit! Enfin une solution avec un vrai impact sur la prévention et l’assistance aux pèlerins lors d’un tel rassemblement. Bravo!

    Non à l'Etat arabe
    24 juillet 2017 - 11 h 14 min

    Faites une Up pour les appels à la priere individualisés, mais ne derangez pas les non croyants avec les appels à la priere à 4 h ou à tous coins de rue

      Marcus
      25 juillet 2017 - 0 h 22 min

      Je suis entièrement d’accord, et cela serait merveilleux de pouvoir dormir dans le calme !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.