Gaïd Salah de Béchar : rehausser le niveau d’instruction des forces armées

armée
Gaïd Salah : rehausser le niveau d'instruction et de préparation au combat des forces armées. New Press

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a réaffirmé, mardi à Béchar, l’importance de rehausser le niveau d’instruction et de préparation au combat des forces armées. Gaïd Salah a entamé ce mardi une visite de travail et d’inspection à la 3e Région militaire à Béchar, s’inscrivant dans le cadre de l’évaluation et du suivi de l’exécution du programme de préparation au combat au titre de l’année 2016/2017 à travers l’exécution d’exercices tactiques, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Après la cérémonie d’accueil, le général de corps d’armée, en compagnie du général-major Saïd Chengriha, commandant de la 3e Région militaire, a entamé sa visite par la base aérienne de Reggane où il a suivi un exposé relatif à cette structure, présenté par le commandant de la base. Il a, ensuite, inspecté les infrastructures administratives et pédagogiques de la base, avant de tenir une rencontre avec les cadres et personnels, lors de laquelle il les a félicités pour cette «importante réalisation militaire, tout en les exhortant à préserver cet acquis vital qui vient renforcer les forces armées».

La base de déploiement de Reggane a été reconvertie en base aérienne, conformément à un décret émanant du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, a rappelé le général de corps d’armée. «Nous avons toujours veillé à créer, au sein de nos bases aériennes, un environnement favorable au travail sain et fructueux, afin de leur permettre de s’acquitter des missions qui leur incombent avec la qualité et la compétence requises», a-t-il relevé.

Evoquant le nom du chahid Zaoui Ali donné à cette nouvelle base aérienne, le vice-ministre de la Défense nationale a noté que cela «est sans aucun doute une ferme confirmation de la grande considération que nous portons au sein de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, à notre patrimoine historique ainsi qu’à notre glorieuse Révolution de libération, qui demeurera éternellement une source d’inspiration et une référence exceptionnelle de moralité et d’enseignements».

Le général de corps d’armée s’est rendu, par la suite, au Secteur opérationnel Sud de Tindouf, où il s’est réuni avec les cadres et les personnels des unités du secteur et les représentants des différents corps de sécurité et a prononcé une allocution d’orientation suivie par l’ensemble des personnels de la 3e RM via la visioconférence, et à travers laquelle il a mis l’accent sur l’importance de l’optimisation permanente de la formation et de la préparation au combat.

«L’une des exigences les plus importantes de la conscience de l’élément militaire de l’ampleur de la responsabilité qui lui incombe est sa parfaite compréhension de la nature et de l’immensité des défis qui entourent sa patrie, et sa conviction de l’impératif de leur faire face et de les relever à tout moment», a affirmé Gaïd Salah. «C’est ainsi que survient l’empreinte de l’effort de préparation, d’instruction et de sensibilisation et leur impact sur la construction de la personnalité de l’élément militaire, en adéquation avec les exigences de la vie professionnelle militaire, compte tenu du régime particulier et des critères spécifiques qui la distinguent», a-t-il fait valoir.

Dans ce contexte, et afin de garantir «l’ancrage de cette conduite professionnelle vitale», le général de corps d’armée a rappelé «l’importance, voire l’impératif de rehausser le niveau d’instruction et de préparation au combat afin d’assurer à nos forces armées, dans toutes leurs composantes, le rang mérité, digne de la mémoire de nos valeureux aïeux, fils de l’Armée de libération nationale, qui ont fait don de leur jeunesse, qui ont sacrifié, au nom de l’Algérie, ce qui leur est le plus cher, et ont ainsi donné au devoir national son sens véridique».

Gaïd Salah a, dans ce sens, appelé l’ensemble des personnels et des cadres de l’ANP «à se munir, voire s’accrocher au sens de la responsabilité,  auquel nous devrions tous veiller, chacun dans son domaine de compétence et dans le cadre de ses prérogatives, à en faire un fondement méthodologique noble et sacré, complètement et parfaitement appliqué».

«Sans aucun doute, cela ne saurait être atteint que si l’élément voit en la responsabilité l’un des moyens permettant au militaire, de toutes catégories, grades et fonctions confondus, de contribuer à l’optimisation des capacités de son armée et de lui permettre de toujours être prête à faire face à tout imprévu», a-t-il poursuivi. A ce propos, le général de corps d’armée a rappelé qu’il a «fréquemment et sans cesse affirmé que la réussite des éléments militaires dans leur vie professionnelle demeure étroitement liée au degré de discipline et de respect de la nature particulière et des caractéristiques spécifiques requises par la vie militaire, en termes de profession et de conduite».

Le général de corps d’armée a, ensuite, salué «les personnels de l’ANP mobilisés dans tous les recoins du pays, déterminés à veiller en permanence à préserver la souveraineté de l’Algérie et de faire face à toute menace d’où qu’elle vienne». Saisissant l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de l’indépendance nationale, le général de corps d’armée a réitéré que «la préservation de ce cher acquis historique, arraché par notre peuple avec armes et feux et suite à d’énormes sacrifices consentis, est un cher et précieux legs auquel l’ANP, digne héritière de l’ALN, a prêté serment, sous le commandement et avec les orientations de Son Excellence Monsieur le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, pour le conserver et assumer parfaitement ses responsabilités».

«L’ensemble des personnels de l’ANP, de toutes catégories et niveaux de commandement, méritent de ma part aujourd’hui tout le respect et la reconnaissance, car ils ont fait preuve à travers leur permanente mobilisation sur tous les remparts du pays qu’ils sont de fidèles fils de la patrie. Grâce à eux, l’Algérie sera toujours à l’abri de toute menace ou dessein maléfique», a encore souligné Gaïd Salah. A l’issue de son allocution d’orientation, le général de corps d’armée a écouté les interventions des personnels de la région et des représentants de différents corps de sécurité qui ont réitéré leur entière disposition à contrecarrer toute éventuelle menace contre l’Algérie et son peuple, conclut le communiqué.

R. N.

Comment (4)

    mohamed
    26 juillet 2017 - 10 h 42 min

    LA QUALITE ?
    Certes, des étapes qualitatives furent réalisées
    Mais Il reste, tout de meme, beaucoup de choses à faire, et à parfaire, sur la qualité , et le niveau
    Sur les formations de haut niveau, et de haute qualité des ressources humaines dans les sciences,
    Les techniques, l’industrie, et les technologies modernes, et de pointe,…..
    L’INDEPENDANCE INDUSTRIELLE ET TECHNOLOGIQUE DE L’ARMEE NATIONALE POPULAIRE
    VIS AVIS DE L’INDUSTRIE MILITAIRE RUSSE ECRASANTE, ET TRES DOMINANTE, CHINOISE, ALLEMANDE, ITALIENNE,BRITANNIQUE, FRANCAISE




    0



    0
    Anonyme
    25 juillet 2017 - 21 h 16 min

    mr le General major vice ministre de la défense; dites moi comment tout ses immigrés ont pu rentré en Algérie alors que vous n avez cessé de nous dire que nos frontières étaient bien protégées et que les terroristes auront du mal a pénétré ; expliquer nous comment une vague d immigré a pu entré ds le territoire national pour arriver la ou on est arrivé ; j aimerai comprendre en tant qu algérien ; nos frontières sont ils des passoires car un groupe mafieux ou terroristes avec bcps plus d argent que ses immigres clandestins aurait bien plus de facilité dans ce cas la qu un groupe de clandestins démunis entre guillemets et pt être même s infiltré parmi eux ; personne au gouvernement pour nous expliquer ou a la défense de cette faille qui est la votre indirectement et celle du gouvernement auquel vous appartenez ? y a t il eu un rapport public ou parlementaire pour en connaitre les tenants et aboutissants ; notre ANP est brave et loyale et courageuse et bien éprouvée mais continuons a la moderniser et a la professionnaliser car c’est l armée du peuple algérien et se sont nos fils et filles et qu Allah les préserve inch Allah contre tout ennemi intérieur comme extérieur ; enfin qui peut nous dire comment cette vague a pu pénétré ds le territoire national et qui a mis l Algérie en danger pdt cette période et qui a fait les titres de ts les pays du monde sur notre façon d accueillir et d être raciste alors qu’ on apprend aujourd hui par AP qu un franco sioniste avait encouragé cette vague de clandestins a détruire l Algérie ds un processus bien planifié lui cest la main étrangère d accord et la main intérieur au pays son complice c’est qui (…) ? ; qui les a fait rentré chez nous ; qui a donné cet ordre ; le président je ne pense pas ou on lui pas tout dit ?on a pas de douanes ;de forces de sécurités gendarmerie et police des militaire posté aux douanes ; qui les a laisser passer avt d être ds nos frontières et ca qui me fait peur moi perso l ennemi de l intérieur ; l ennemi extérieur rentrera au pays qu avec la complicité de notre ennemi intérieur et l ANP est la pr défendre le pays c’est sa mission première comme tte les armées du monde ; son rôle c est la protection du territoire terre ciel mer ; les personnes et les biens donc faudrait expliquer aux algériens et algériennes comment l ANP a pu laisser cette vague d immigration rentré ds le territoire et qui aurait pu déstabiliser l Algérie ? meme la Mauritanie surveille et ferme ses frontières contre nous les algériens et ttes autres personnes qui risquerait de prendre une balle ds la tete par leurs forces et pourtant c’est pas l Algérie alors expliquez nous chez nous ce qui se passe ya au des défaillances mais de qui ? .




    0



    0
    mouatène
    25 juillet 2017 - 15 h 58 min

    nous avons toute la confiance en nos enfants, et nous sommes prets à reprendre les armes pour les soutenir dans l’accomplissement de leur mission qui est en priorité la sauvegarde de la patrie.
    – Gloire aux Martyrs de la Révolution.
    – Gloire aux Martyrs du Devoir.
    – Vive notre Algérie et son peuple.




    0



    0
      elhadj
      26 juillet 2017 - 11 h 00 min

      votre commentaire ne fait reproduire les craintes des citoyens face a ce déferlement migratoire incontrôlé de subsahariens qui représente un danger certain pour la salubrité publique;une menace pour la sante de la population autochtone et la securite du pays d une manière générale .la multiplication anarchique de ghettos communautaires ;les atteintes préjudiciables a l environnement ;la mendicité a grande échelle a travers les villes et et les routes donnent une image des plus exécrables .les citoyens excédés par une telle situation manifestent leur désarroi selon les escarmouches enregistrées au niveau de certaines villes du pays..la solution consiste a les regrouper et les reconduire vers leurs pays d origine pour préserver la tranquillité et la quiétude de la population déjà affectée par les difficultés de survivre face a la cherté de la vie.s agissant de nos frontières pourtant surveillées avec de gros moyens on est enclin de penser que des filières mafieuses les utilisent facilement et impunément ce qui pose problème




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.