Le chômage en hausse en Arabie Saoudite

Arabie Saoudite chômage
La hausse du chômage en Arabie Saoudite serait le résultat d'une longue période de baisse des cours du pétrole. D. R.

L’Arabie Saoudite, premier producteur de pétrole au monde, fait toujours face à un chômage en hausse malgré une récente légère remontée des prix du brut.

Le nombre des citoyens saoudiens sans emploi a atteint 12,7% au premier trimestre 2017 et la plupart d’entre eux sont des femmes, alors que le taux de chômage général, non-Saoudiens inclus, s’élève à 5,8%, a annoncé le département général des statistiques d’Arabie Saoudite.

Selon le département, 906 552 Saoudiens dont 219 017 hommes et 687 535 femmes sont à la recherche d’un emploi et le taux de chômage ne cesse de croître.

D’après le site Muslimpress.com, la croissance du chômage en Arabie Saoudite, premier producteur de pétrole au monde, est le résultat d’une longue période de bas prix du brut. Le baril d’or noir n’a affiché une légère hausse que ces dernières semaines consécutivement à la baisse de production des pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et au repli du dollar.

D’après les données du département des statistiques, les personnes âgées de 25 à 34 ans constituent la plus grande partie des chômeurs. Seuls 11,6% du nombre total des chômeurs ont déjà travaillé dans le passé, alors que 88,4% des chômeurs sont à la recherche de leur premier emploi. Ces chiffres sont encore plus impressionnants pour les femmes — 96% d’entre elles n’ont jamais eu d’emploi. 22,2% des chômeurs mettent d’un 4 à 6 mois pour trouver un travail. Les recherches d’emploi durent plus de 18 mois pour 21,7% des personnes.

«Les statistiques montrent que notre économie ne crée pas assez d’emplois pour les nouveaux venus sur le marché du travail. La création de nouveaux postes sera l’objectif principal du programme des réformes», a déclaré Monica Malik, économiste en chef de la Banque commerciale d’Abou Dhabi.

Selon la société saoudienne Jadwa Investment, l’économie nationale a créé environ 433 000 emplois par an en moyenne au cours des dix dernières années, mais ce sont majoritairement des non-Saoudiens qui en ont bénéficié.

R. I.

 

Commentaires

    Messaoudi Kamel
    1 août 2017 - 12 h 35 min

    Chomâge en Arabie saoudite ???? Comment çà ???, Ah oui chômage pour les indonésiens, les pakistanais etc… etc… mais pas pour les Saoudiens de souche. C’est imposssible qu’ils soient au chômage puisqu’ils ne travaillaient pas ! Ils sont tous rentiers, même ceux qui ne sont pas de la famille royale!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.