Le FCE lance une campagne publicitaire pour redorer son blason

Haddad FCE
Ali Haddad, président du FCE. New Press

Le Forum des chefs d’entreprises (FCE), présidé par l’homme d’affaires Ali Haddad, lance une vaste campagne publicitaire pour redorer son blason, après avoir été ces dernières semaines au cœur d’une tempête médiatique relative aux privilèges dont jouiraient certains de ses membres.

Par cette campagne, inaugurée aujourd’hui à travers des pages publicitaires dans quelques tabloïds nationaux, le FCE veut se faire connaître du grand public. Sur un encart publicitaire inséré dans le journal Le Soir d’Algérie, le FCE donne des chiffres relatifs au nombre d’entreprises adhérentes, le nombre de travailleurs qu’elles emploient et le chiffre d’affaires qu’elles réalisent. Ainsi, le FCE dit avoir en son sein plus de 2 000 adhérents, 4 000 entreprises qui emploient plus de 300 000 travailleurs et réalisent 4 000 milliards de dinars de chiffres d’affaires, soit 40 milliards de dollars.

Créé en octobre 2000, le FCE se définit comme «un espace de concertation et de proposition». C’est une organisation qui se distingue par «ses nombreuses contributions, les écrits, les rencontres, les colloques» qu’elle organise régulièrement.  Elle est également connue pour le dialogue permanent et les concertations avec les institutions de l’Etat et tous les secteurs économiques et sociaux. Le FCE assure – dans le même encart publicitaire qui sera diffusé dans divers supports médiatiques durant plusieurs jours – que son objectif principal est le développement et l’émergence de l’économie nationale. Il affirme être au service des entreprises et des entrepreneurs.

Le FCE dit défendre l’entreprise, qui constitue «le moteur de la croissance, de la création de richesse et d’emploi». Cette organisation patronale dit aussi qu’elle est «au service de la performance en faisant la promotion de l’esprit entrepreneurial et en soutenant l’initiative individuelle» à travers un spot moderne et permanent. Le FCE assure que ses valeurs sont «l’engagement pour une économie productive et diversifiée, l’innovation, l’ouverture et la solidarité».

Hani Abdi

Comment (13)

    MDAMAR
    3 août 2017 - 11 h 04 min

    vous ne pouvez rien redorer . vous avez englouti des milliards sans contrepartie aucune. M Haddad commencez par vendre les hôtels mal acquis outre méditerranée et investissez cet argent en Algérie. Faites votre mea-culpa en public sur une chaîne nationale vous et ceux qui ont englouti des milliards de ce peuple en l’espace de quelques années. ceux qui possèdent des appartements à Paris et sur la côte d’ azur, ceux qui possèdent des yachts amarrés dans des ports de Grèce, ceux qui exportent nos pâtes alimentaires en raison de un euro le kilo pour les importer ensuite au prix de 12 euros le kilo , un gain de 11 euros sur chaque kilo vendu payé par  » la vache à lait » différence versée dans un compte à l’ étranger, commencez par nous expliquer ,comment des ignares peuvent gérer l’économie d’un pays . j’estime que vous n’avez jamais entendu parler de Rabelais et ses moutons de Panurge; le peuple algérien n’est pas ce que vous croyez, votre publicité ,on n’a que faire. peut-on croire en quelqu’un qui rigolait à gorge déployée lors d’un enterrement? l’image qui est restera indélébile dans la conscience de valeureux algériens et que vous avez ternie par votre présence,dénote une certaine désinvolture et un mépris vis-à-vis d’un grand symbole de l’ Algérie et du peuple. je dirais au trio qui se délectait lors de l’enterrement de REDHA MALEK ces quelques mots: Quand l’imbécillité , l’arrogance et la flagornerie de certains,giflent la bravoure, la bravoure se tait. TOUS MES RESPECTS M TEBBOUNE vous êtes un brave.




    0



    0
    Mimi
    2 août 2017 - 8 h 23 min

    Ils sont une poignée de suceurs de sang. La majorité des entreprises invitées à leur forum n’ont font pas parti. Ceux qui travaillent réellement pour ceux pays passent leur temps à essayer de se trouver un tout petit marché pour survivre car ce petit groupe de sangsues ont cloisonné tout autour d’eux et même certaines lois ont été faite pour les servir ( à savoir les amendes des comptes sociaux depuis 2010 à 100000DA et Plus justice penal.)




    0



    0
    y en a marre
    2 août 2017 - 0 h 07 min

    ça me donne de la nausée en plus d’une diarrhée très aiguë à entendre les mots: patronat – chef d’entreprise … Alors que ce ne sont que d’apprentis trabendistes qui se sont enrichis du jour au lendemain




    0



    0
    Anonymaoui
    1 août 2017 - 22 h 39 min

    Si par FCE on sous entend haddad ce dernier a amplement redoré son blason lors de la cérémonie d’enterrement de la dépouille de feu Redha Malek qui s’est transformée pour l’occasion en un festival du rire et des salamalek. Feu Redha Malek mérite plus de respect et d’humilité j’en suis persuadé.




    0



    0
      Anonyme
      1 août 2017 - 23 h 25 min

      Haddad et ses patrons ne méritaient même pas d’être présents à l’enterrement d’un nationaliste de la trempe de Reda Malek.
      Reda Malek, allah yerahmou, a contribué à l’indépendance de l’Algérie, alors que Haddad et sa clique veulent offrir l’Algérie gratuitement aux plus offrants.




      0



      0
    Anonyme
    1 août 2017 - 21 h 15 min

    Mon dieu, épargne nous des ignares qui veulent croire qu’ils sont patrons.
    Les patrons de la mangeoire. AHACHMOU CHWIYA




    0



    0
    Anonyme
    1 août 2017 - 21 h 11 min

    FAKOU FAKOU. Tout est clair maintenant.
    Qu’ils aillent chanter ailleurs.
    une association de trabendistes chapeautée par un syndicaliste maffieux veulent nous faire croire qu’ils sont des patrons.




    0



    0
    Kahina
    1 août 2017 - 21 h 09 min

    FCE = Fond Commercial partagé entre EUX.

    Quel blason ? Ce FCE n’a rien à redorer… Il n’a jamais eu de crédibilité.
    Merci M. Tebnoune pour nous avoir permis de comprendre les blagues économiques à la SELLAL-HDDAD-BOUCOUAREB -SIDI_SAID….Les protégés de Ali-Baba.




    0



    0
    BERKANI
    1 août 2017 - 19 h 49 min

    Mais de qui se moque-t-on ?????
    Il est pour le moins cocasse de tenter de « redorer le blason » d’une entreprise qui n’a JAMAIS présenté une bonne image et à l’aide d’une publicité mensongère !!! …..
    De plus, on sait que dans une affaire pénale, ce n’est jamais l’entreprise qui risque d’être incriminée, mais l’individu, en l’occurrence …. HADDAD !!!…..




    0



    0
    USMS
    1 août 2017 - 16 h 25 min

    Affreux. sales et méchants.




    0



    0
    Anonyme
    1 août 2017 - 15 h 56 min

    PAUVRE ALGERIE ENTRE LES MAINS DE DELINQUANTS ET DE FLIBUSTIERS ; que le vent vous emporte




    0



    0
    Med
    1 août 2017 - 13 h 38 min

    Le FCE est une organisation de patrons privilégiée du système , il ne représente pas la majorité des industriels
    algériens , il sert de faire valoir dans les arrangements de pouvoir tout comme l’UGTA, qui n’est qu’une coquille
    vide , elle ne représente pas les travailleurs , elle défend ses intérêts , ceux d’une appendice du pouvoir .
    Mais tout cela le peuple le sait et ……..il s’en fout, il l’a montré pour les dernières législatives , il n’est pas concerné !




    0



    0
      Rien-ne-va-plus
      1 août 2017 - 15 h 00 min

      On peut se noyer même dans une eau calme, et cela d’autant plus qu’on ne s’en méfie pas.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.