Hommage du département d’Etat américain au défunt Rédha Malek

Hommage Rédha Malek
Le secrétaire d'Etat américain, Rex Tillerson. D. R.

Le département d’Etat a rendu, mardi à Washington, un vibrant hommage au défunt Redha Malek, saluant son rôle dans le dénouement de la crise des otages américains en Iran.

«Nous sommes attristés d’apprendre le décès de l’ancien premier ministre algérien, Rédha Malek. Il était un partenaire de longue date des Etats-Unis», a déclaré la porte-parole du département d’Etat, Heather Nauert, peu avant un point de presse animé avec le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson.

Et d’ajouter : «Nombre d’entre vous se rappellent l’important rôle qu’il avait joué dans les négociations ayant mené à la libération de 52 otages de l’ambassade américaine en Iran en 1981.»

Mme Nauert a évoqué une rencontre au cours d’un déjeuner entre le défunt Rédha Malek et l’ambassadrice américaine à Alger en mai dernier, durant laquelle l’ancien chef du gouvernement est longuement revenu sur les relations algéro-américaines et les perspectives de leur développement.

«Il a longuement évoqué la force des relations entre l’Algérie et les Etats-Unis, sa confiance dans le partenariat que nous avons et son renforcement dans les années à venir», a souligné Mme Nauert. Et d’affirmer que les Etats-Unis partageaient avec l’Algérie cette confiance et le souhait de voir la coopération bilatérale se développer davantage : «Nous sommes d’accord (sur cette évaluation) et nous adressons nos condoléances à sa famille, à ses proches et au peuple algérien.»

R. N.

 

Comment (10)

    Zoro
    2 août 2017 - 23 h 54 min

    A tous les intervenants ci dessous tout le monde sait que vous ne sentaient pas arribi votre ennemi ideologique allez y directement dites le lui sans vous servir du defunt reda malek pour paraitre aussi grand nationaliste que lui .Cependant vous avez raison de dire que les poules ne pourront jamais voler aussi haut que l aigle then stay where you are chiken SIGNE ZORO …..Z…..

    algérienamazigh
    2 août 2017 - 23 h 44 min

    ‘ ‘ La peur doit changer de camp ‘ ‘

    Cette petite phrase résume tout de l’homme qui a dit non d’une manière radicale au chantage des terros durant la décennie noire et les américains connaissent la valeur de cet homme

    UN ALGERIEN LAMBDA
    2 août 2017 - 22 h 23 min

    pourquoi tentez vous de diminuer la valeur du « dépité » aribi ,? Mais messieurs ,il n’a aucune .Pardon si : celle d’un rat d’égout.

    Mus
    2 août 2017 - 16 h 16 min

    Le propre des Grands Hommes est que leur mémoire soit honorée en dehors de leur cercle familial. Ce dernier étant acquis, par principe. Mais faut il que ce cercle soit reconnaissant. Ce que ne fut, malheureusement pas le cas pour le moudjahid et homme d’Etat, Réda Malek. En effet, pendant que les autorités américaines rendent un hommage mérité au défunt, Aribi, Haddad et bien d’autres qu’il est inutile de nommer ici se marraient sans gêne et sans pudeur. C’est aussi cela, le sous développement!
    A noter que la déclaration de la porte parole du Secrétariat d’Etat indique clairement -tel que rapporté par A.P- que les condoléances sont adressées  » à sa famille, à ses proches et au peuple algérien.» et niet concernant le gouvernement, malgré le fait que le défunt ait assumé des charges officielles tant au GPRA qu’au sein du gouvernement de l’Algérie indépendante, notamment au HCE et en tant que Premier Ministre. Comprenne qui voudra!

    Abou Stroff
    2 août 2017 - 14 h 13 min

    le département d’Etat de la première puissance mondiale rend hommage au GRAND Rédha Malek. le nom de ce dernier restera gravé dans notre mémoire jusqu’à la fin des temps. par contre, le nom de l’INDIC (après avoir été un soutien confirmé des terroristes islamistes, il a été retourné et s’est métamorphosé en un indic confirmé des services) de souk ahras (un certain arribi) disparaitra dès que celui qui le porte se mettra à grignoter les pissenlits par la racine (il s’imaginera, cependant, en train de téter le sein de l’une des 72 houris qui lui aurait été promis). moralité de l’histoire: « il arrive aux aigles de descendre plus bas que les poules, mais jamais les poules ne pourront s’élever aussi haut que les aigles » (V. I.. oulianov). il est inutile de rappeler que Réha Malek était un aigle tandis que arribi fait partie de l’ordre des gallinacés.

    NATION
    2 août 2017 - 13 h 57 min

    Le défunt Redha Malek est décédé comme un homme d’état , honoré par la république algérienne , moudjahid incontesté et incontestable , signataire de documents de négociations de la Victoire algérienne avec la France, grand vainqueur en 92 de l’agression armée wahabo-islamiste anti-algériennes des phalanges et des milices des traitres et des harkas du FIS et des frères musulmans égyptiens , honoré par le département d’Etat américain pour sa diplomatie algérienne humanitaire , écrivain , penseur et intellectuel nationaliste , ami de Lacheraf , rédacteur d’el Moujahid pendant la révolution , plénipotentionnaire et ministre du FLN révolutionnaire , ministre et chef du gouvernement de l’Algérie indépendante … c’es un peu trop pour un seul homme …
    Hassan Aribi : ignoble agent double islamiste intégriste obscur , haineux et immonde , Ghoulem des frères musulmans egyptiens sous tutelle de Djabala et agent esclave et Mawali qatarien , ses véritables maitres égyptiens eux- mêmes esclaves et Mawalis du Qatar et d’Erdogan , dont Morsi et Hijazi ( pour qui ,il a demandé sans honte au président Bouteflika de les libérer chez le général Sissi) ils croupissent dans les prisons d’Egypte comme des rats… son autre maitre Kardaoui pédophile notoire et premier de la liste internationale des chefs terroristes demandés par la justice d’Arabie saoudite et de plusieurs états arabes et musulmans pour crimes de terrorisme , agent du Mossad selon son ex femme algérienne qui a fui le foyer conjugal de ce vieux traitre israélien libidineux … Hassan Arbi toute sa vie de trahisons , d ‘immoralités , de baves haineuses et d’insultes est une insulte à un grand pays comme l’Algérie .. Il faut lui ôter son immunité et sa nationalité algérienne dont il est indigne et le renvoyer dans le pays de ses maitres et Emirs ( si ceux -là voulaient l’accueillir et ne pas le mettre en prison comme ses pairs )

    Rayés Al Bahriya
    2 août 2017 - 13 h 36 min

    Pendant ce temps là le traitre A3ribi du MSP tire sur les ambulanciers. Traitre sans rahma et sans morale.
    Eh oui les états unis ont été reconnaissants envers le géant Algérien Redha Malek. Géant du destin national. … Géant du 20e siècle et du 21e.

    BEKADDOUR
    2 août 2017 - 11 h 22 min

    @ »…et nous adressons nos condoléances à sa famille, à ses proches et au peuple algérien.»
    ——————————————————
    Le « député » Aribi sera dépité mais illettré qu’il est, son scribe lui lira t-il, si oui il faut qu’il ait un coeur solide, l’argent facile est un somnifère, il risque en se réveillant de mourir sur le coup/

      Zoro
      3 août 2017 - 0 h 08 min

      Toi bekkadour tu ne dis que du tfich puisque tu consideres que les gens de l ouest relevent de la psychiatrie Signe ZORO…..Z….

    le Numide
    2 août 2017 - 11 h 03 min

    PARLONS VRAI : le département d’Etat américain (ou ma adrak) rend hommage à Redha Malek, insulté par Hasen Aribi, un obscur voyou intégriste des frères musulmans égyptiens…
    ce même département d’état americain – qui nous honore de cet Hommage à notre homme d’Etat algérien Redha Malek pour la diplomatie algérienne dans l’affaire des otages de Téhéran .. (sans l’Algérie, sa diplomatie, sa réputation et sa grandeur jamais l’Iran n’aurait consenti à traiter avec aucun autre pays arabe qu’elle les méprise tous et les met sous ses Pieds) – ce département d’Etat américain donc, dont les couloirs à Washington sont peuplés chaque jour d’Emirs et de rois du Khalidj , les maitres (pour ne pas dire les vrai dieux) de Hasen Aribi qui attendent d’être reçus , la valise à la main…
    Hasen Aribi, qui trouve si facile par Hogra d’insulter Si Redha Malek auquel l’Etat américain rend hommage, REVE de lécher les babouches et même le tapis du 3eme sous-secrétaire du 14ème Chaouch des écuries du 22eme Chambellan du palais de l’émir qatarien qui attend des heures avant d’être reçu par le 3eme secrétaire du Department of State des USA …. Ya denia el kelba!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.