Des réseaux électriques gravement endommagés par les feux de forêt

Incendies Sonelgaz
Les incendies de ces derniers jours ont endommagé les réseaux électriques. New Press

Des lignes haute tension du réseau de transport et de distribution de l’électricité traversant les forêts ont subi de graves dommages suite aux incendies ayant touché plusieurs régions du pays, a indiqué Sonelgaz dans un communiqué.

Les lignes haute tension interconnectées en 220 et 400 KV qui traversent les forêts du pays ont été gravement affectées par les feux enregistrés à El Tarf, Souk Ahras, Guelma, Azzaba, Collo, Béjaïa, Tizi-Ouzou, Tipasa, Blida et Médéa», fait savoir Sonelgaz.

A l’instar de la Protection civile et de la Conservation des forêts, Sonelgaz et la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SDC) «fait face à une situation des plus contraignantes avec ces incendies qui ont gravement endommagé les réseaux de transport et de distribution électrique», ajoute l’opérateur national. Ces dommages ont pour conséquence de priver Sonelgaz de la puissance disponible dans ses centrales. Ce déficit intervient à un moment où des pics de puissance exceptionnels sont enregistrés tel celui enregistré lundi dernier qui avait atteint 14 200 MW.

R. N.

 

Comment (4)

    Abou Stroff
    5 août 2017 - 15 h 18 min

    un seul commentaire: pourquoi l’algérie ne possède t elle pas de canadairs et d’autres objets volants identifiés pour lutter contre les incendies?
    question subsidiaire: avec l’argent gaspillée dans la construction de la grande mosquée de boutef, combien de canadairs aurait on pu acheter?




    0



    0
      SAM
      5 août 2017 - 18 h 01 min

      Faire la prière dans une luxueuse mosquée est plus important que d’acheter des canadairs et sauvegarder le tissu forestier et nos forêts … système hypocrite




      0



      0
      Bison
      5 août 2017 - 18 h 12 min

      Oui, pourquoi nous n’avons aucun objet volant identifié ou non identifié pour éteindre ou au moins restreindre les incendies au moins sur les points sensibles ( habitations, hopitaux,…)si jamais nous nous considérons pas encore les forêts comme points sensibles ( oui, le peu de forêts qui en reste et qui constitue le seul poumon de l’Algérie dont 80% de sa superficie, rappelons-le, est désert et le désert avance au galop ! ! Oui pourquoi tous les pays du pourtours méditerranéen ( sujet au incendies chaque été, et ca ne date pas de cette année pour dire qu’on est pris de court) en possède (des canadairs et autre équipements de lutte anti-incendie), même nôtre voisin de l’ouest pour ne pas le nommer (nif oblige) en possède! Et le pays pétrolier RIEN!
      Quant à l’argent gaspillé (et on ne saura jamais la vraie somme exacte et combien coutera don aménagement, sa gestion, son entretien, et autres travaux de restauration perpétuels à l’instar de l’autoghoul) non seulement on ne saura jamais « combien de canadairs aurait on pu acheter » avec, combien d’hôpitaux au standard Val-de-Grâce aurait on pu construire dans chaque département, combien de chemin de fer ( véritables artères économique et moyen de désengorgement de nos toutes sources de nuisances, pollutions et maladies, d’accidents (d’handicapés, de veuves et orphelins et de pertes économiques,…) aurait-on pu construire,… Etc, etc
      PS.: sans oublier que la future grande mosquée, en plus de tout l’argent englouti et pas « finite » encore aura besoin a seule d’un ou plusieurs canadairs rien que pour la protéger (il en faut, au moins pour sauver l’honneur et le nom de son initiateur dont elle portera sûrement le prestigieux nom) et la je parle pas des milliers de ses utilisateurs sincères et curieux ( au moins le vendredi et le les occasionnels prieurs du mois de ramadan, et le moindre incendie, effondrement, tremblement de terre, moindre mouvement de panique sera une hécatombe assurée et donc nécessitera en plus des canadairs anti-incendie, d’autres objets volants en guise d’ambulances pour transporter tous les blesser ( oublions les morts) (que nos routes encombrées ne permettent) vers les hôpitaux que nous n’avons pas mais qu’on aurait pu avoir et en nombre si seulement ( le serpent qui se mord le cul) on n’a pas gaspillé l’argent pour la construire sachant qu’on peut prier partout même à l’ombre d’un arbre ( l’arbre justement qui est brulé faute de pouvoir le sauver, faute de moyens, faute d’argent, argent gaspillé… !Et mosquée dessinée par des allemands, construite par des chinois, fautes de nationaux qualifié, fautes d’école de qualité, .,,qu’on aurait pu…etc,etc on peut continuer a spéculer et à se faire du mal comme ça a l’infini…Bonne soirée !




      0



      0
      zaatar
      6 août 2017 - 9 h 27 min

      La seule réponse possible est parce que nous ne sommes que des incendiaires. Et donc nous ne sommes pas compatibles avec les canadairs. Quand à la question subsidiaire, il n’est pas encore prouvé que l’argent qui aura servi à la construction de la grande mosquée a été gaspillé. On attend toujours l’ascenseur spatial qui coûte beaucoup plus chère. Pour le nombre équivalent de canadairs qu’on aurait pu acheter, il avoisinerait les 20 machines volantes identifiées et non identifiées et anti incendie.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.