Le PT dénonce une «cabale politico-médiatique abjecte» contre Tebboune

Louisa Hanoune
Louisa Hanoune. New Press

Le Parti des travailleurs (PT), qui a réuni ce mercredi son bureau politique, défend ardemment le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, et dénonce ce qu’il qualifie de «cabale médiatico-politique haineuse et abjecte» orchestrée par des centres prédateurs.

Dans un communiqué, le parti de Louisa Hanoune attend que les mesures du gouvernement relatives à l’assainissement du secteur économique se traduisent par des actes. «Tout en enregistrant positivement les mesures d’assainissement du secteur économique annoncées par les ministres de l’Industrie, des Travaux publics et du Tourisme, le PT attend de voir se traduire dans tous les secteurs la décision annoncée du Premier ministre de récupération des fonds et des biens de la collectivité nationale, car c’est une question de survie en cette période de crise», souligne le parti, qui dit constater, d’ailleurs, que «c’est cette décision qui a déchaîné contre le Premier ministre et le ministre de l’Industrie une cabale médiatico-politique haineuse et abjecte aux relents nauséabonds, orchestrée par les centres prédateurs des biens de la collectivité nationale et l’oligarchie qui s’enrichit à partir du siphonage des fonds publics et la dilapidation des biens publics».

Le Parti des travailleurs, qui est foncièrement opposé au capitalisme, considère que «c’est ce siphonage qui a occasionné un net recul dans les services publics. En conséquence de quoi, des contestations de citoyens se multiplient sur tout le territoire national, prenant parfois une tournure dramatique». Le PT cite l’exemple du secteur de la santé, dont les hôpitaux connaissent un état de délabrement criminel.

Cette formation dirigée par Louisa Hanoune assure qu’elle n’a jamais cessé avec les syndicats de tirer la sonnette d’alarme sur ce désastre qui a été aggravé par la nouvelle loi sur la retraite qui a poussé au départ massif les professionnels de la santé publique. «Cela a conduit aujourd’hui à ce que les directions des hôpitaux ne peuvent plus organiser le départ en congé du personnel sans que cela ait des conséquences fâcheuses au vu du déficit accru en effectifs», estime le PT, selon lequel, «pour un parti indépendant, seul les intérêts de la nation comptent».

«C’est pourquoi, il soutient toute décision ou démarche s’inscrivant en rupture avec la rapine et la caporalisation des institutions par l’oligarchie, car il s’agit de la préservation de l’Etat, de la souveraineté et l’intégrité du pays», précise le PT, qui s’est penché, par ailleurs, sur l’ampleur des derniers incendies terrifiants et des dégâts énormes qu’ils ont causés dans plusieurs wilayas du pays. Pour ce parti, l’étendue des feux n’a pas pour cause la seule canicule. Les premières enquêtes, qui ont conduit à l’arrestation des premiers suspects, l’établissent : dans la majorité des cas, il y a derrière ce sinistre des mains criminelles dont des prédateurs du foncier qui cherchent à tirer profit de ces opérations.

Le PT estime que les enquêtes diligentées par les services concernés doivent identifier les commanditaires de ces actes criminels prémédités, et pas seulement les exécutants. Ce parti ira plus loin jusqu’à dire qu’il «n’écarte pas la probabilité d’une opération politique, en guise de vengeance orchestrée par les centres prédateurs dérangés par les décisions du Premier ministre visant à garroter la prédation, récupérer le foncier agricole détourné de sa vocation ou utilisé exclusivement comme garantie pour l’obtention de crédits bancaires, c’est-à-dire ne donnant lieu à aucun projet».

Hani Abdi

Comment (12)

    Tedjini
    10 août 2017 - 22 h 00 min

    Welcome Mister Président T , welcome in the future…every body play théâtre




    0



    0
    MELLO
    10 août 2017 - 18 h 06 min

    Remontons dans le temps, pour comprendre ce que veut notre Hannoun (a) .Janvier 2014, la rencontre de la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, avec le vice-ministre de la Défense et général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, avait soulevé plusieurs interrogations. Louiza Hannoun précise d’abord que la demande de la rencontre avec Gaïd Salah a été adressée à ce dernier suite à sa nomination, à la faveur du dernier remaniement ministériel du début septembre 2013, vice-ministre de la Défense nationale. La discussion a tourné autour de plusieurs questions d’actualité, notamment sécuritaire, mais aussi politique comme l’élection présidentielle et les attaques contre l’Armée. Dans le communiqué, on comprend aisément que les dernières attaques du secrétaire général du FLN, Amar Saâdani, contre le DRS et son chef, le général Toufik, ont occupé la part du lion du tête-à-tête Hanoune-Gaïd Salah. Effectivement , des interrogations se posent sur cette connivence militaro-civil . Actuellement, aujourd’hui, qu’en est-il du côté de Tebboune ? Développe-t-il des ambitions politiques et montre-t-il la force de ses coups de poings pour plaire uniquement aux Algériens dans l’optique d’une candidature en 2019 ? Les proches de Tebboune ne démentent pas cette hypothèse et laissent planer un doute qui terrasse ses adversaires. Selon des informations recoupées , Tebboune s’est beaucoup rapproché depuis sa nomination du Chef de l’Etat-Major, Ahmed Gaïd Salah. Une proximité qui n’a pas du tout plu aux proches des Bouteflika qui redoutent une alliance stratégique à même de bloquer la nomination d’un successeur d’Abdelaziz Bouteflika par le clan présidentiel. Il faut dire qu’au moment où Tebboune reçoit des missiles sur sa tête, le chef de l’Etat-Major de l’Armée s’expose en accomplissant des visites d’inspection sur le terrain et en rencontrant les hauts gradés de l’armée. Des activités qui interviennent en plein mois d’août, une période habituellement promise à la farniente et au calme plat. Difficile de ne pas percevoir un message politique dissimulé dans les méandres de ce travail de terrain. Sacré Louiza.




    0



    0
    prédator.dz
    10 août 2017 - 11 h 06 min

    TATA! est ce que tu te soucies seulement de la vertigineuse flambée des prix tous azimuts et, surtout, t’es-tu posée la question, et apporté les réponses qui vont avec, sur les réels facteurs ayant conduits à cette situation désastreuse que vivent les travailleurs, littéralement assommés par l’érosion effrénée de leur pouvoir d’achat, grâce à une politique de Tebboune, qui semble avoir lu à l’envers sa feuille de route, et foutu la merde au lieu de mettre de l’ordre. Peut-tu nous expliquer, ou du moins analyser à notre place, de manière réaliste, du haut de tes 150 ans d’expérience politique, une situation que l’on sent tous porteuse de périls imminents mais dont nous ne saisissons pas encore les contours. Au lieu d’être à l’avant garde de la réflexion et apporter et/ou proposer des options pour amortir l’atterrissage en catastrophe que le Pays est en train de faire, tu préfère un exercice plus périlleux (pour le Pays) en incitant à la haine et à la violence par des propos à la limite de l’appel au meurtre contre des algériens. Avez vous mesuré, mais surtout, votre conscience (si vous en avez une) supportera t-elle le poids des remords si, d’aventure, Dieu nous en garde, le dérapage auquel vous appelez de tous vos vœux, vous la SAINTE EGIDIOTISTE, venait à se reproduire. Votre expression (culture) de la haine vous aveugle tant mais surtout est révélateur d’une grande peur/panique de remettre en cause votre énième candidature à la candidature à la « LIEVRERIE » des échéances de 2019.
    PS: Sur la photo vous montrez bien vos serres, loin d’être des mains de « TRAVAILLEUSE »!!




    0



    0
      Anonyme
      11 août 2017 - 0 h 35 min

      Ya Si «frustrator», où as-tu exactement lu les propos que tu rapportes, que tu attribues et que tu reproches à Louisa Hanoun ? J’ai beau relire l’article en question, mais je ne trouve point ce que tu y relève dans ton commentaire.
      Ne s’agirait-il pas plutôt d’élucubrations découlant de ton «frustratorisme» chronique ?




      0



      0
        Predator.DZ
        11 août 2017 - 18 h 01 min

        Si tu n’est pas convaincu, tu n’as qu’à apportionment la contradiction par d’autre arguments. Concerning la frustrose don’t tu parley je laisse le soin aux lecteurs de se faire leur propre opinion. Cecil dit, je n’ai aucune animosite dans mes propos, seulement de l’angoisse des lemdemains incertains




        0



        0
        Predator.DZ
        11 août 2017 - 21 h 19 min

        Au fait, Terrence Hill, tu t’y Prends asset Mal enMal en termes d’argumentations, tu reponds conme un robot qu’on télécommande, t’arrives t-il de réfléchir par toi-même?




        0



        0
    Anonymaoui
    10 août 2017 - 10 h 17 min

    Je pense Madame Hannoun que les centres de prédations dont vous parlez ont déjà pris le dessus sur Tebboune sinon comment expliquer les décisions attribuées à Bouteflika et diffusées sur Ennahar l’APS des oligarques. Ces centres sont tellement puissants que les partis alibis FLN et RND ainsi que l’UGTA leurs sont soumis. Si vous voulez les combattre je vous souhaite bon courage et surtout longue vie Madame. Ces puissances d’argent sont installées au pouvoir pour longtemps je le crains.




    0



    0
    Zoubir Lalaoui
    10 août 2017 - 9 h 36 min

    Bon nana Louisa essaye de faire son « job » de chef de parti ouvrier, c’est normal qu’elle intervienne dans le débat politique ! Cependant, cette dame qui se veut active n’est pas très crédible pour deux raisons :

    1/- elle a toujours soutenu le président Bouteflika. Plus grave : elle joue à faire de l’opposition en critiquant la politique de certains membres du gouvernement , alors que eux-mêmes ne font qu’appliquer le programme du président qu’elle soutient. C’est quand même bizarre comme gymnastique ??
    2/- elle se dit l’allié des travailleurs et de l’UGTA alors que ce syndicat est une sorte de parti politique dont les objectifs ne sont pas de défendre les intérêts des travailleurs mais de soutenir le pouvoir en place et donc Bouteflika et son programme ; programme dont personne ne connait au fond la vraie teneur !

    Finalement le seul point commun qu’elle a avec les travailleurs et l’UGTA, c’est le soutien inconditionnel à Bouteflika et pour çà elle s’entend très bien avec Sidi Said, c’est clair !! Elle continue à se noyer et faire de l’esbroufe en s’immisçant dans un combat Tebboune-Haddad-Said Bouteflika ,dont les raisons ne sont pas aussi claires, pour dire qu’elle soutient un tel , et je suis contre un tel ! Soutenir Tebboune parce qu’il a bousculé Haddad , c’est un risque politique qu’elle prend surtout que Tebboune est un élément du pouvoir, un être capable de versatilité et de volte-face comme tous les autres membres de la « cour » ou la «basse-cour » présidentielle et du sérail !




    0



    0
    prédator.dz
    10 août 2017 - 9 h 12 min

    La voilà enfin TATA LOUIZA qui « rentre de vacances » ou qui sort de son antre. Après avoir bien pris le soin d’analyser la situation et dépensé l’argent de ses députés, avec tout le respect que je leur doit et leur voue, elle revisite une de ses recettes maison, mais prenant bien garde de lorgner du côté de TONTON qui, pourtant, cette fois est l’autre partie qui est en face de TEBBOUNE.
    Non, l’oeillère donnant sur ce côté reste bien accroché et en retour elle s’agrippe à des formules dont elle-même est coupable, ou alors comment expliquer une longévité aussi tenace à la tête d’un Parti sans résultat aucun, sinon à exercer, avec brio je l’avoue, la prédation politique au sein de son Parti. Sinon comment justifier 3 candidatures successives aux présidentielles avec des résultats calamiteux mais en s’accrochant avec ce qui reste de ses serres de rapace politique et à mordre tout ce qui lui passe à portée de crocs, juste pour faire diversion sur ses propres (et très nets) échecs. Dans d’autres contrées on démissionne Madame on DÉMISSIONNE!
    Mais en politique avisée, cette fois elle tente le coup juste derrière le Syndicat du SNAPAP (que je respecte aussi beaucoup) en s’assurant ainsi une zone tampon. Avant elle le faisait sous couvert de l’UGTA mais depuis leur divorce, ou faisant chambres à part, elle n’a d’autres assises que de manipuler les travailleurs qu’elle laisse ensuite sur le carreau. Si elle décidait de redevenir simple militante et regravir les échelons de son parti en donnant la chance à tant de cadres qu’elle a, politiquement parlant, castrés; elle ne veut pas céder sa place démocratiquement et la cerise sur le gâteau, elle oblige les députés à lui rétrocéder une grande partie de leur salaire de député. du jamais vu.
    Madame, avant de donner des leçons, dont certaines sont certes fondées et utiles, essayez, l’espace d’un instant, de faire votre bilan et pensez à prendre un peu de recul.




    0



    0
    séhab
    10 août 2017 - 8 h 12 min

    bravo madame il faut appeler les algériens à manifester dans les rues pour dénoncer la mafia de Saïd boutef
    & compagnie!!! ceux la qui crois que l’Algérie est leurs propriété et les vrais algériens sont la juste pour subires
    leurs dictat!!! la coupe est pleine il faut soutenir les hommes intègres qui défend les intérêt de l’Algérie et des algériens bien CORDIALEMENT




    0



    0
    En vacances à Cannes..
    10 août 2017 - 1 h 01 min

    d’ailleurs il a méme été pour bosser en plein mois d’Aout ….à Matignon (de la cote d’Azur ) ? !
    Ceci dit , pour le  » taqachouf  » : c’est juste pour nous , le pauvre peuple ..




    0



    0
      prédator.dz
      10 août 2017 - 15 h 32 min

      je suggère même qu’à son retour il faudra bien fouiller ses bagages pour voir s’il n’a pas ramené des chocolats, des fromages, quelques rouges à lèvres et autres bouchons en plastique alimentaire , histoire de réactiver la filière dite  » EL CABAS ».




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.