Libération de deux Algériens détenus en Irak

détenus Algériens
Les deux prisonniers libérés regagneront bientôt l'Algérie. D. R.

Deux Algériens qui étaient détenus en Irak pour «franchissement illégal des frontières» ont été libérés dimanche, a-t-on appris auprès du ministère des Affaires étrangères.

Emprisonnés depuis 2003 pour «franchissement illégal des frontières irakiennes», les deux Algériens ont été remis aux représentants de l’ambassade d’Algérie à Baghdad, précise la même source, soulignant que cette libération a eu lieu suite aux efforts entrepris par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, lors de sa dernière visite en Irak dans le cadre d’une tournée qui l’a mené dans plusieurs pays arabes, et au cours de laquelle il a évoqué avec les autorités irakiennes le cas des prisonniers algériens détenus dans ce pays.

Selon la même source, l’ambassade d’Algérie en Irak a entrepris les procédures nécessaires pour permettre aux deux Algériens libérés de regagner le pays dans les plus brefs délais.

Pour rappel, le 30 juillet dernier, Abdelkader Messahel avait effectué, sur instruction du président de la République, une tournée au Moyen-Orient qui l’a mené en Arabie Saoudite, en Egypte, à Oman, au Bahreïn, au Qatar, au Koweït, en Jordanie et en Irak. Il était porteur d’un message du président de la République aux souverains et chefs d’Etat de ces pays». Les entretiens qu’a eus le ministre avec ses homologues ont porté essentiellement sur «l’examen des relations bilatérales, les voies et moyens de leur renforcement».

R. N.

Commentaires

    Bison
    14 août 2017 - 12 h 43 min

    Tant mieux, tant mieux! Une tres bonne chose, rapatrier des nationaux franchisseurs illégaux de frontières des pays où personne n’y va pour faire du tourisme par les temps qui courent et ce depuis longtemps déjà; bien que j’aurais bien aimé que nos officiels fassent aussi preuve d’autant de bonne volonté et de persévérance et de persuasion pour ramener au bercail au moins quelques uns de nos nombreux cerveaux détenus-volontaires », dans les meilleurs université du monde ! Ou bien ceux là ont franchi les frontières légalement et qu’aucun de ces pays ne veut les extrader et chez nous pareil ils ne manquent à personne et personne ne veut les voir revenir ( ces pierres brutes sortis du lots et qui refusent de se fondre dans le moule, ces empêcheurs de tourner en rond… ! Qui voudrait voir revenir ces diamants étincelants, surtout maintenant qu’ils sont taillés et affirmés avec autant facettes qui agiraient tels des miroirs réfléchissant et grossissant la médiocrité ambiante, nôtre médiocrité criarde, que tout le monde trouve pourtant douillette, certain lui trouvent même du charme voire du caractère, un certain particularisme, un style de vie, et que personne ne veut voir changer tellement ça profite a tout le monde et ce malgré les plaintes réflexe, de tout le monde mais tout le monde sait que c’est juste pour la forme et peu convaincantes ( qui s’apparentent plus à des cris suscités par certains plaisirs qu »a ceux de détresse)! Ceci dit, tant mieux, tant mieux…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.