L’ONDA versera 874 millions de dinars aux auteurs

culture, ONDA
Bencheikh El-Hocine, directeur de l'ONDA, D.R.

Une opération de paiement de 874 millions de dinars (plus de 87 milliards de centimes) au profit des auteurs a été lancée par l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA), a indiqué samedi à Alger le directeur général de l’Office.

Intervenant lors d’une conférence de presse en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, Bencheikh El-Hocine a affirmé que «le paiement des droits a commencé depuis deux semaines au profit des auteurs algériens et étrangers dont les œuvres ont été exploités en 2016 par la télévision et les radios publiques ou sous forme de CD», ajoutant que «les démarches sont en cours quant aux chaînes télévisées privées».

A noter que l’ONDA avait signé des conventions relatives aux droits d’exploitation des œuvres artistiques avec quelques chaînes télévisées privées. Le directeur général de l’Office a indiqué que «l’ONDA aura, en outre, à payer, fin novembre et début décembre, les droits voisins qui sont plus importants que les droits d’auteurs tant que ces droits concernent les musiciens, les acteurs, les chanteurs, les danseurs et autres outre les producteurs».

S’agissant de la convention signée en 2014 entre l’Office et le site web Youtube issu du moteur de recherche américain Google, Bencheikh El-Hocine a révélé que Youtube aujourd’hui payait directement les droits aux artistes, notamment les plus célèbres, précisant que l’ONDA n’avait encaissé de ce site que quelques petites sommes «qui ne dépassent parfois 190 euros dans les trois mois».

Avec 19 000 membres algériens et 17 agences à travers le territoire national, l’ONDA avait versé en 2016 une somme de 367 millions de dinars de droits au profit des auteurs pour l’exploitation de leurs œuvres.

R. C.

Comment (2)

    MDAMAR
    19 août 2017 - 22 h 51 min

    n’oubliez pas les producteurs de la radio algérienne .je crois qu’ils sont la dernière roue de la charrette en comparaison avec ceux de la télévision . c’est quand même une bonne chose que l’ ONDA ne les a pas jetés aux oubliettes. Il faut reconnaître une chose et sans jeter des roses au DG de l’ONDA, qu’avec sa venue à la tête de cette institution, artistes, auteurs ,producteurs……ont pu néanmoins relever la tête. Tous nos remerciements M Bencheikh, pour votre attention à ceux qui vivent au crépuscule de leur vie , la plus haute des solitudes




    1



    0
    Dounia
    13 août 2017 - 17 h 03 min

    Ne faudrait-il pas qu’ils s’expliquent mieux, enfin de ttes les manières, ce qui est équitble n’hexiste plus chez nous. Quand comptez-vous respecter ts les auteurs, ceux qui créent??? Franchment je ne t’attends plus rien




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.