Ali Haddad première personne à féliciter Ahmed Ouyahia après sa désignation

Haddad Ouyahia
Ali Haddad se réjouit de la nomination d’Ouyahia. New Press

Par R. Mahmoudi – Premier à réagir à la nomination d’Ahmed Ouyahia en remplacement d’Abdelmadjid Tebboune, le chef du Forum des chefs d’entreprise, Ali Haddad, a félicité le nouveau Premier ministre, nommé ce mardi, à travers un message posté sur sa page Facebook.

«A l’occasion de la nomination d’Ahmed Ouyahia Premier ministre par Son Excellence le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, je présente à monsieur le Premier ministre mes chaleureuses félicitations», écrit Ali Haddad dans son message rédigé en arabe et dans un style purement diplomatique. Et d’ajouter : «En mon nom et au nom de l’ensemble des membres du Forum des chefs d’entreprise, nous réitérons notre engagement inébranlable à travailler en collaboration avec le Premier ministre et l’ensemble des institutions de la République, dans un cadre de dialogue et de concertation». L’homme d’affaires s’engage à travailler avec le nouveau gouvernement pour «bâtir une économie durable et compétitive, garantissant à l’Algérie sa puissance et à nos concitoyens le bien-être».

Aucun mot sur son différend avec le désormais ex-Premier ministre qui a rapidement dégénéré en confrontation ouverte entre ce dernier et la Présidence de la République. Le sort d’Abdelmadjid Tebboune était scellé depuis la diffusion d’une instruction non écrite dans laquelle le chef de l’Etat a sévèrement recadré son Premier ministre, prenant ainsi la défense du président du FCE.

Ali Haddad est apparu deux fois depuis le fameux incident protocolaire, à l’inauguration de l’Institut des hautes études de la sécurité sociale, le 14 juillet dernier : pour confirmer sa participation à la réunion convoquée par le Premier ministre avec les partenaires sociaux, et une deuxième fois à l’enterrement de Rédha Malek, aux côtés du frère du chef de l’Etat.

R. M.

Comment (59)

    muhand
    16 août 2017 - 20 h 47 min

    Haddad tout comme Abdelmoumen Khalifa finira en prison. Je n’ai aucun doute sur cela parce que je sais que dans la nature la loi veut que le plus fort mange le plus faible, c’est la sélection naturelle. Haddad qui n’est rien et ne représente rien, il est comme ce mulet à qui on a mis des oeillères pour le diriger. Ses journées sont même comptées, les portes de la prison sont déjà entrouvertes.

      naceur
      16 août 2017 - 22 h 40 min

      inchallah

      zaatar
      17 août 2017 - 7 h 43 min

      Darwin a alors raison…l’évolution suit l’environnement et l’adaptation se fait naturellement par la sélection naturelle.

    Anonyme
    16 août 2017 - 18 h 57 min

    Vive Bouteflika même après sa mort. Moi je suis de bejaia.

    Anonyme
    16 août 2017 - 18 h 48 min

    Un bon a rien

    le niveau
    16 août 2017 - 18 h 18 min

    ces juste un changement au cour d’un match de foot l’entraineur a fait un changement
    aya khalouna enchoufo le match !! drole de match dans un stade vide et surtout l’arbitre vicieux

    LE NUMIDE
    16 août 2017 - 15 h 40 min

    HADAD ta route est mauvaise .. au sens propre et au sens figuré . va travailler et ne crois jamais être arrivé au bout de la route , si tu as mal fait ton autoroute …Dawla ouaara ya bni …Ouyahia va te dépecer si tu n’as pas de bons comptes ..

    Anonyme
    16 août 2017 - 11 h 57 min

    Ce Haddad comment ne pas saluer la nomination du chef des oligarques a la tete de l’executif. Deja avant la nomination du cameleon, la messe etait dite, alors que peut on dire maintenant…

    zaatar
    16 août 2017 - 10 h 09 min

    Et ça sera pour quand les ponctions sur salaires? au fait l’état a t’il remboursé les prélèvements sur salaires (3 jours je crois) effectués par le Maître de la ponction Ouyahia lorsqu’il était déjà premier ministre?

    JE SUIS DIZOLAY
    16 août 2017 - 1 h 55 min

    DIZOLAY DE VOUS DÉCEVOIR , mais il a gagné le bras de fer .
    désormais ce sont les cercles de l’argent qui auront le dernier mot , crise économique oblige…

      hrire
      16 août 2017 - 12 h 00 min

      Ils ont le dernier mot deouis Avril 1999

    102
    16 août 2017 - 0 h 09 min

    Cela ne change rien, application de l’article 102, pas de 5ème mandat et élection transparente et ouverte ou tout le monde pourra se présenter mais le peuple souhaite un renouvellement générationnel. Le peuple sera vigilant sinon se sera le boycotte total!

      hrire
      16 août 2017 - 12 h 02 min

      Qui va l’appliquer ce fameux article???

    Nasser
    15 août 2017 - 23 h 03 min

    TOUS nos doutes et hypothèses sur la gouvernance chaotique du pays sont maintenant confirmés !!!

      JE SUIS DIZOLAY
      16 août 2017 - 1 h 58 min

      tu avais un doute ??? moi depuis avril 2014 plus aucun doute , et je te dis une chose : le pire est à venir…

      Anonyme
      16 août 2017 - 18 h 51 min

      A oui ?!!! C maintenant que vous savez ?

    Nasser
    15 août 2017 - 23 h 00 min

    Il n’a pas parlé des 1000 milliards et des 100 projets confiés au patron de l’ETRHB à l’arrêt et dont il est mis en demeure par Tebboune de les relancer !!!.

    riri
    15 août 2017 - 23 h 00 min

    Ce triste sire devrait se méfier et ne pas se réjouir trop vite de sa victoire car il pourrait bien subir le même sort à son tour. Je ne sais pas qui dirige l’Algérie mais je suis sûre d’une chose, les parasites peuvent parasiter tant qu’il veulent sauf s’ils portent atteinte à la stabilité et à la sécurité du pays ainsi qu’à sa souveraineté. C’est une ligne rouge que ni le peuple ni  » l’état profond » n’acceptera de voir dépassée. Alors attendons de voir quel sera le prochain gouvernement et quelles seront les décisions prises. Pour ma part je remercie monsieur Tebboune de m’avoir redonné de l’espoir même s’il fut de courte durée.Et que Dieu l’assiste pour la suite.

    mourad
    15 août 2017 - 22 h 56 min

    Même si Tebboune a été limogé, il a quand même confirmé les doutes des algeriens sur l origine de la richesse de ces oligarques,ils ne seront plus jamais tranquilles,les gens les verront comme de grands voleurs, de plus incompétents.
    ils sont decredibilises pour toujours.Ce qui se disait tout bas est devenu officiel,la rapine a grande échelle de l argent du peuple algerien ,Ouyahia nommé premier ministre continuera à les protéger car son associé Takhout,vendeur de fruits et legumes il y a quelques années, a été démasqué le premier pour son hangar de montage de voitures.
    Le peuple n est pas dupe,à eux de revoir leur attitude et donc rembourser l argent sinon ils risquent d être lynches par le peuple.Octobre 1988 risque de se renouveler si rien ne change.
    Alors Mr Haddad,ne jubilez pas trop vite » rira bien qui rira le dernier »,soyez humble surtout que vous savez d Où vous venez ,votre mentor ne risque rien lui,c est vous qui allait payer….

    A3zrine
    15 août 2017 - 22 h 48 min

    Ahcham ya Haddad, ne fait pas ce geste, tu manquerais du respect pour tout le monde, fait toi discret. Par ce geste tu crie haut et fort, j’ai gagné ma guerre contre Monsieur karcher même si tu ne cite pas son nom.
    Malheureusement on voit bien que la société algérienne a perdu son système immunitaire, elle ne réagit plus à rien, sauf bien sur quand on ramène un entraîneur de foot indésirable.

    Felfel Har
    15 août 2017 - 22 h 10 min

    Dans la jungle♪ terrible jungle♫, le lion est mort ce soir♫….. et les hyènes ricanent pour fêter sa mort car, lui vivant, elles n’osaient l’approcher de peur de se faire dévorer. D’autres pseudo-oligarques vont sans doute sabler le champagne avec Ali El Goudroune. Ce sera la dernière fois qu’ils pavoiseront car le peuple n’a pas d’autre choix que de jouer les troubles-fêtes et de drainer le marécage. Trop de magouilles de ce type conduisent à un soulèvement populaire dont personne ne peut imaginer le résultat. Réveillons Mr. Karcher et mettons-nous au travail!

    Salim31
    15 août 2017 - 21 h 34 min

    « Mi chelourouse filicitation… » grande erreur de ce hadad qui se croit acheter l ultime pouvoir _il sera lynche des que ses petit copins partirons _

    Abou Lahab
    15 août 2017 - 21 h 27 min

    On a que les dirigeants qu’on mérite. Le sommet de l’Etat n’est que le reflet de ce qui est en bas.

      Abed Ferhaoui
      15 août 2017 - 21 h 40 min

      @Abou Lahab , ah oui ya kho finalement c’est la vraie logique implacable, hélas, car on se laisse faire comme des moutons de l’Aid !! On nous mène à l’abatoir et en content !

    Abed Ferhaoui
    15 août 2017 - 21 h 23 min

    Haddad est le premier à féciter Ouyahia !

    Ce crétin puéril n’a même pas la roublardise de cacher sa joie pour ne pas eveillé les suspicions ! Même pas cette « intelligence « élémentaire ! ??? Quel pantin !

    Je suis sûr que Ouyahia l’a appeler au téléphone pour lui dire calme toi ya Ali , « mat’mereug’che » , n’en rajoute pas , laisse-nous manœuvrer, ya t’naah !!!

    Belo
    15 août 2017 - 21 h 21 min

    C’est du pipo. Que du pipo pour la galerie. Pauvre Algérie !

    Aldjazairi
    15 août 2017 - 20 h 36 min

    Le régime ne navigue plus à vue ………il a fait un grand pas en avant …….c est carrément au Poker …..

    linaimane
    15 août 2017 - 19 h 56 min

    toute honte bue, il ose encore défier le peuple, avec sa sale gueule de voyou prédateur..c une honte pour l’algerie des abane ramdane, boudiaf, et amirouche, et abdelhak benhamouda, ls se sont sacrifiés pour une algerie digne…il n ya rien a qu a voir le schow de l enterrement du grand reda malek, le crirque de said boutef et son copain hadad, pour comprendre la symbolique de l’acte méprisant et méprisable, envers le peuple et son histoire et ses chouhadas…en enterrant reda malek…ils ont enterré l’algerie digne et la fierté de de tout un peuple…un voyou qui jubile et crie victoire sur un 1er miniustre de l’algerie independante…boumedienne doit se retourner dans sa tombe…

    fatma zohra
    15 août 2017 - 19 h 49 min

    voila un homme d’état qui sera comment gérer les institutions, Monsieur ouyahia est un digne enfant de l’Algerie, IL toujours servi son pays durant les années de sang .
    mais je tiens a souligné aussi que si Ali haddad a féliciter ouyahia, est-ce cela est un crime/ je suis quelqu’un qui suit toujours les activités du FCE. cette organisation a toujours félicité les décisions de l’état; dailleur meme tebboune le fce la feliciter

      Abou El Brossa
      15 août 2017 - 20 h 55 min

      @fatma zohra , je crois que tu es « out of the record » . Ouyahia , homme d’Etat ??? Non mais tu nous prends pour qui ??!!!

    Amar
    15 août 2017 - 19 h 17 min

    Ainsi les choses sont claires, on prend les mêmes et on recommence, c’est du réchauffé ni plus ni moins. C’est le fonctionnement d’une société malade.

    Dziriya
    15 août 2017 - 19 h 11 min

    !!!الدكتاتورية العلمانية الرأسمالية اكلت الاخضر و اليابس خسارة علي الجزائر بلد الشهداء شيء يوجع القلب

    Mouloud
    15 août 2017 - 19 h 08 min

    Un mélange de tristesse et de dégoût voilà ce qui m’inspire cette situation. Mr Tebboune n’aura pas démérité car il a les pieds dans le plat en visibilisant la mafia et la corruption au sein des institutions. Le peuple saura quoi faire lors des prochaines élections! .

    chaoui04
    15 août 2017 - 19 h 06 min

    Lamine Zéroual est le responsable de la catastrophe dans laquelle vit le pays.
    Il as quitté le bateau en le laissant entre les mains des mutins.
    Il était responsable et il l’est encore envers le peuple algérien et envers Allah.

      toi le maroqi
      15 août 2017 - 23 h 36 min

      …On te reconnait-: des fois chaouiDZ, des fois SalimDZ des fois Salim31 des fois tu es de Ghardaïa. Ça ne prend plus et ce n’est pas le sujet. Zeroual continue à vous donner la diarrhée depuis qu’il a fermé la frontière et vous a dit m…

        chaoui04
        16 août 2017 - 6 h 48 min

        Retournes au cm1 ,tu n’as rien saisi au sens des lignes.Moi marroki? y a latif .Je suis pur chaoui d’Oum el Bouaghi …. et fier de l’être .Je reproche à Zeroual , un fils du terroir ,d’avoir remis les clés de l’Algérie aux destructeurs. …

          Le Patriote
          16 août 2017 - 12 h 27 min

          Zéroual n’a pas remis les clefs ni aux « destructeurs » ni à qui que ce soit d’autre. Le contraire de Chadli qui, poussé à la sortie, remit sa démission au président du Conseil Constitutionnel sans un mot au peuple. Zéroual, lui, s’adressa à la Nation en direct et annonça qu’il « mettait fin à son mandat » et qu’il organiserait les élections anticipées avant de remettre le pouvoir « à celui que le peuple aura choisi

        toi le maroqi
        16 août 2017 - 12 h 03 min

        Que vient faire Zéroual dans ce débat? Si l’équipe actuelle est au pouvoir c’est parce que le peuple algérien l’a voulu. Un lion comme Liamine on n’en fera plus. Si vous aviez suivi sa période, vous aurez remarqué qu’il avait laissé un pays debout, avec une constitution à deux mandats, alors que sont premier ministre de l’époque le déstabilisait avec l’appui de La France pour le pousser à la sortie. Il prouva qu’il ne tenait pas spécialement au pouvoir et prit un avion d’Air Algérie pour rentrer chez lui. C’est ce même premier ministre qui fit que la constitution fut révisée.
        Honte à vous. Je persiste et signe: il n’y a que les maroqi du diable pour déféquer comme vous le faites. Quant au pseudo chaoui de 14, il a perdu de vue que sa wilaya a voté pour les 4 mandats à 98% en faveur de Bouteflika.

    El Kenz
    15 août 2017 - 18 h 33 min

    Il n’est pas si bête, celui que l’ on croyait bébête .Par ce geste provocateur , il voulait dire que celui qui s’y frotte à lui se pique.

      MELLO
      15 août 2017 - 20 h 28 min

      L’ URSS de Staline, la France sous l’occupation nazie, et plus proche de notre époque l’ex RDA de la Stasi, n’ont pas atteint ce seuil de délation auquel est parvenu notre pays de 1999 à 2017. Sujet douloureux qui indispose les intellectuels Algériens, notamment les historiens, les sociologues, les psychiatres, les psychologues …La presse, quant à elle, évite même de faire la moindre allusion à cette question. Le maître du jeu, quel maître du jeu ? . Lorsque la mondialisation avec ses mutations économiques violentes, la volonté des grandes puissances de remodeler la carte géopolitique du monde Arabe, et donc du Maghreb, les risques d’éclatement…ont affecté plus particulièrement la majorité de la jeunesse qui ne sait plus ou donner de la tête dans cet univers fait de propagande et de manipulation. De grâce, n’en rajoutez pas. Chez nous, les jeux sont faits, les mêmes (fausses) notabilités qui décidaient de la pluie et du beau temps dans l’administration, la justice, les partis politiques et les médias, continuent toujours de bomber le torse avec orgueil, fierté et vanité. Comme pour signifier que rien n’a changé, ils ont à nouveau tracé leur périmètre…Et que cela ne sert à rien de nous enthousiasmer. Cela ne sert à rien d’être honnête, intègre, compétent, intelligent, noble , courageux et talentueux. Le seul critère qui vaille dans ce pays c’est d’appartenir au milieu de la pègre, de la clandestinité ou règnent la fausseté, la ruse, les sales connivences et les faux semblants. Comme dans cette partie de poker, le maître du jeu reste celui qui sait bluffer.

      Lemdigouti
      15 août 2017 - 21 h 10 min

      Bien dit Chaoui04. Pour Si Liamine il s’agit d’une désertion pure et simple.Cette désertion est d’autant plus grave qu’il s’agit en plus d’un général de l’armée auquel le peuple a confié les rênes du pays malgré les menaces des hordes sanguinaires du GIA. Ce président déserteur nous a livré pieds et poings liés à de prédateurs d’un autre genre. Ils ont mené le pays à la ruine et continuent à le gérer comme un bazar qui leur appartient ; tel un héritage familial au sein duquel un clan a confisqué tous les pouvoirs.

        toi le maroqi
        15 août 2017 - 23 h 38 min

        La diversion est evidente: s’il t’a livré aux prédateurs c’est que tu n’avais pas de pantalon

          Lemdigouti
          16 août 2017 - 9 h 44 min

          Répondre à un vil crétin serait du rabais de bas prix. Donc…….

        Toi Lemdigouti...
        16 août 2017 - 14 h 46 min

        …c’est dégoûtant de ta part d’en arriver là. Tu insultes sans raison parce que tu es à court d’arguments. Zéroual nous remis le pantalon que Abbassi avait enlevé au peuple pour leur faire porter le Kamiss. Je vois que tu es un fossile de cette période. Et en fin de compte tu as raison de dire: « Répondre (…) serait du rabais de bas prix ». Tu dois être expert en rabais à force de rabaisser…le niveau et le reste .

      Anonyme
      16 août 2017 - 2 h 13 min

      Il doit être profondément convaincu d’avoir une destinée extraordinaire, comme tout arriviste à l’esprit simple !

    nectar
    15 août 2017 - 18 h 12 min

    Ce n’est pas étonnant de la part de ce prédateur, dont la mesure ou Ou Aïe Aïe fait parti du cercle de ceux qui transfèrent de la devise pour importer de la misère au pays…Il faut faire un tour à la zone industrielle de Réghaïa pour comprendre la mise à sac du pays, par une bande de pseudo-industriels..

    Thidhet
    15 août 2017 - 17 h 55 min

    Sans savoir exactement pourquoi, je ressens une certaine tristesse…

      Le Patriote
      15 août 2017 - 19 h 07 min

      Comme toi je ressens une tristesse CERTAINE. Mais moi je sais pourquoi. Je vais te le dire: c’est en forgeant qu’on devient forgeron. (en arabe « forgeron se dit « haddad »).

      Aidouni
      15 août 2017 - 20 h 24 min

      Votre tristess est compréhensible. Mais soyez sûr, passé le choc de ce tsunami politique ocherstré par le tandem Said-Ouyahia, tous les PATRIOTES retrouverons leur détermination et même plus pour éviter l’instauration d’un système féodal makhzénien en Algérie.

    Anonyme
    15 août 2017 - 17 h 49 min

    Les mafia et notamment ce prête nom (devinez de qui) peuvent se réjouir. Avec Ouyahia, lui même très impliqué dans les affaires ils vont pouvoir continuer à se remplir les poches

    MELLO
    15 août 2017 - 17 h 45 min

    Aussi narcissiques que mimétiques, aussi moutonnières qu’égocentriques, aussi ignorantes que tranchantes, ces élites clonées, sosifiées sont trop imbues d’elles-mêmes pour réaliser la catastrophe qu’elles incarnent avec tant de fierté.
    On les voit, rengorgées, plastronnantes, tout épatées d’elles-mêmes, se glorifier d’être à la pointe du progrès, de représenter le stade le moins obscurantiste, le plus avancé de l’émancipation de l’humanité tandis qu’elles sont en vérité l’espèce la plus atrophiée, la plus formatée, la plus endoctrinée qui ait jamais été. Et la moins libre. Mais ce qui rend encore plus malade est l’attitude débile des autorités qui jouent sur les extrémismes pour se maintenir au pouvoir au lieu d’ouvrir le champ du dialogue et de permettre au peuple d’exprimer son talent et son génie…C’est ce qu’ on appelle la « récréation du micro ». Un pouvoir qui affronte une crise de légitimité met pour un temps en sourdine sa langue de bois et soulève le couvercle pour créer une illusion de démocratie. Malheureusement, le peuple n’a aucune influence sur les mécanismes de la décision.

    Algérie ... de la Partouze
    15 août 2017 - 17 h 38 min

    Quelle effronterie, quelle arrogance, quelle outrecuidance, quel culot, quelle impertinence, quelle inconvenance, quel éducation, quel sans gêne de la part de ce … de Haddad !

    Même pas l’intelligence d’être discret et mesuré au moins durant quelques jours ! Non, on vous enterre vivant et on est content. On va même faire couler le champagne … et de quelle marque !!!! …. « Veuve Clicquot» pardi !!! !!

      Thidhet
      15 août 2017 - 18 h 49 min

      Qui sait? Peut-être, et je l’espère de tout cœur, sera-t-il le prochain à être débarqué manu militari?

    co5
    15 août 2017 - 17 h 36 min

    hadj Ahmed Ouyahia son destin est en marche ira t-il en enfer ou bien au…………………? l’informel (pour ne pas dire les « les spéculateurs et autres hommes des affaires qui détournement des deniers publics) » bouffe la vie des algériens.

    Anonyme
    15 août 2017 - 17 h 36 min

    Avec le retour de Mr austérité c’est une confirmation que la crise est bien installée chez nous et probablement le retour du FMI;d’ailleurs si je me rappelle bien c’est sous son gouvernement que l’Algérie a fait appel à cette institution dans les années 90.

    [email protected].fr
    15 août 2017 - 17 h 34 min

    c ‘est la valse des 1° ministre et ce Monsieur bagdad est un spécialiste de cette dans à 3 temps et sa spécialité est d’ apprendre cette danse à tous eux qui lui déplaise à savoir:
    le 1°temps je te felicite
    le second temps je t’ endort
    et le 3° je te jette.

    aux urnes citoyens

    Jamesben
    15 août 2017 - 17 h 27 min

    « Le premier à féliciter ». Gageons que le second à le faire, et ça ne saurait tarder, sera Abdelmadjid. Pas Teboune (quand même!) mais Sidi-Saïd

    naceur
    15 août 2017 - 17 h 17 min

    Mes condoléances les plus attristées à mère patrie qui n’est plus la mienne
    la mafia a gagné
    A quand des patriotes pour jeter à la poubelle toute cette racaille : haddad tiba et cie

    mzoughene
    15 août 2017 - 17 h 17 min

    LE SALUT NE PEUT VENIR QUE DU PEUPLE ALGERIEN ET UNIQUEMENT DU PEUPLE . QUE LES PARTIS KHOBSISTES NOUS MONTRENT LEUR CHTARA § ALLEZ CHICHE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.