Espagne : la Catalogne visée par deux attaques terroristes en 24 heures

attentats en Espagne
Quatre des auteurs des attentats comparaissent devant la justice. D. R..

Par S. S. – Le jeudi 17 août a été une journée noire pour les Catalans. La station balnéaire de Cambrils, à 120 kilomètres au sud de Barcelone, a également été le théâtre d’un second attentat dans la nuit du 17 au 18 août. Six civils et un policier ont été blessés par une voiture qui fonçait dans la foule avant d’être arrêtée par les tirs des forces de l’ordre, selon les autorités espagnoles. Un des civils serait dans un état critique, d’après le compte Twitter des services d’urgence de Catalogne.

Le porte-parole de la police catalane a indiqué que certains des occupants de l’Audi A3 portaient ce qui ressemblait à des ceintures explosives. La police, qui a abattu les cinq occupants de la voiture, considère cette attaque comme étant liée à l’attentat de Barcelone, quelques heures plus tôt, qui a fait 13 morts et une centaine de blessés d’au moins 18 nationalités différentes sur les Ramblas, la plus célèbre avenue de la ville. Cette attaque, dont le mode opératoire était similaire à la seconde survenue quelques heures plus tard, avait été revendiquée par Daesh.

Le conducteur de la camionnette meurtrière des Ramblas, à Barcelone, a réussi à s’enfuir. Mais deux suspects ont été arrêtés dans deux autres localités de Catalogne : un Marocain du nom de Driss Oukabir et un Espagnol. Ce dernier serait lié à une explosion survenue la veille dans une habitation qui avait fait un mort et plusieurs blessés. La police soupçonne qu’il préparait alors un engin explosif.

S. S.

Comment (2)

    DEMOCRASIA
    18 août 2017 - 12 h 13 min

    je n’arrive toujours pas à comprendre comment des états laissent des sanguinaires recruter des proies , leur faire un lavage de cerveau vite fait , puis de les envoyer se faire exploser et se faire tuer …
    les religions , toutes , ou je dirais plutot : l’interprétation du sens des religions est à revoir , car sans cela , on court droit à une guerre des religions comme se fut le cas …et ne croyez surtout pas que notre pays est à l’affut , car remarquez bien , le nombre des salafistes takfiristes est soudainement monté en fléche au point où méme des Imams classiques sont ciblés …il faut que les autorités à commencer par le ministére des affaires religieuses se saisissent car ce cancer de salafisme avance à grands pas et c’est justement ce cancer qui plombe le pays dans la léthargie dans laquelle il est entrain de se débattre …
    les salafistes dans les mosquées parlent des faits d’il y’a 15 siécles , comment voulez vous avancer quand vos références sont si lointaines ….le cerveau reste conditionné dans le passé ! réveillez le !




    0



    0
    yassine
    18 août 2017 - 12 h 03 min

    Ils vont finir par expulser tous les musulmans d’europe .
    Aucun visa , aucun sauvetage en mer .
    Ne rentrent en Europe que les super diplomes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.