Le Venezuela se prépare à repousser une agression américaine imminente

Armée manœuvres
Les Etats-Unis vont s'embourber dans un nouveau Vietnam. Ici, des soldats vénézuéliens. D. R.

Par Smaïl Hadj-Ali – Annoncées le 14 août 2017 par le président Maduro suite aux graves menaces d’agression proférées par Trump, des manœuvres rassemblant plus de 700 000 combattants, réservistes et civils, encadrés par 200 000 militaires, ont commencé ce samedi 26 août 2017 et se poursuivront jusqu’au dimanche 27 août. Cet exercice civilo-militaire nommé «Souveraineté nationale» comportera des exercices simultanés dans plusieurs Etats du pays et verra la participation des forces spéciales. Il est le troisième à être organisé par les Forces armées nationales bolivariennes en 2017, et se déroulera simultanément dans de nombreux Etats du pays.

Le chef d’état-major, Remigio Cebalos, a déclaré dans une conférence de presse que cet exercice est conforme à la Constitution vénézuélienne et à loi organique des FANB qui établissent que l’une des tâches majeures des Forces armées est de préparer le peuple à la défense du pays. Il est du devoir de tous les Vénézuéliens de défendre la nation et de contribuer à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du pays.

Il a précisé que depuis les menaces de Trump, le sentiment patriotique s’affirme chaque jour un peu plus au sein de la population vénézuélienne, qui adhère au contenu populaire profond de ces exercices de défense de la patrie. «Nos cibles sont les ennemis qui ont attaqué notre pays», a-t-il ajouté.

S. H.-A.

Comment (16)

    Rayés Al Bahriya
    28 août 2017 - 3 h 20 min

    Vive la république de Simon Bolivar…

    Vive HUGO CHAVEZ .

    LA PUERTA OU MUERTE




    1



    1
    HATIM
    27 août 2017 - 14 h 26 min

    La prochaine cible sera l’Algérie.




    1



    8
      Nordesque
      27 août 2017 - 16 h 05 min

      Le feu est dans ta maison. Vive la république du RIF!!!!!!!!




      7



      1
      Mohamed El Maadi
      29 août 2017 - 15 h 36 min

      Hatim @
      Non ! Les Américains qui sont très superstitieux et on en mémoire les défaites du passé surtout celle du Vietnam.
      A chaque fois qu’ils sont passé après les Français ils ont perdu .C’est le cas également de l’Algérie que les Américains perçoivent comme un pays avec une forte résistance citoyenne et n’oublie pas que notre pays a chassé une puissance militaire .Voyez vous ils attaquent des pays arabes qui n’ont jamais tiré un seul coup de feu pour leur independance. Les USA savent très bien que l’Algérie sera une deuxième Vietnam pour eux .




      0



      2
    HATIM
    27 août 2017 - 14 h 03 min

    Décidément les soutiens du polisario, disparaissent les un après les autres, après la Libye de kaddafi, voila le Venezuela un autre soutien qui est dans une grave crise, au bord de la guerre civil, avec une intervention américaine qui leur pend au nez. Après, ça sera le tour de Cuba qui est dans le viseur de Trump, au final il ne restera plus que l’ Algérie, le Zimbabwe,le Mozambique, Angola,Namibie, l’Afrique du Sud comme soutien des séparatistes, des républiques bananières, les carottes sont cuites.




    1



    10
      Algérien
      27 août 2017 - 15 h 03 min

      Les carottes pour toi ton roitelé M6 sont cuite la révolution gronde ds le RIF,ton commandeur de meztolines amir en moumnine le taux d’IVG est le plus élevé chez toi (…) ,la pauvreté bat des records la prostitution, la pédophilie, c’est pas avec la disparition de certains pays que le Sahara occidental ne recouvrira,pas son independance, c’est une question de temps car c’est une cause juste les sahraouis triompheront tôt ou tard et vous tous ce que vous aurez investi chez et eux sera pour eux faut surtout essayer de récupérer mlilia et Ceuta qu’un roi marocain avait vendu pour un vélo , le Venezuela ne disparaitra pas c’est comme la Syrie elle est tjr la y’a des hommes qui la défendront (…)




      8



      1
      Mohamed El Maadi
      29 août 2017 - 15 h 46 min

      HATIM

      Quand le Maroc a réintégré l’UA il a reconnu de facto l’existence de l’Etat sahraouie .Votre cause est indéfendable et pour cause le Maroc a demandé a certaine célébrité de s’engager et a reçu un refus net de leur part.Aucun pays ne reconnait votre occupation et même TRUMP ne veut même pas rencontre votre Roi qui en aparté a dis a ses collaborateurs ceci  » Ils m’emmerde ce guignols « 




      2



      1
    pomme
    27 août 2017 - 13 h 44 min

    Bravo à Maduro…Digne successeur du regretté Chavez (Paix à son âme).
    Quant à @l’éveillé, merci de vous recoucher.




    5



    1
    l'éveillé
    27 août 2017 - 12 h 25 min

    Vietnam ou pas, playa de gijon ou pas , ça reste une dictature populiste comme en D.Z. donc bienvenue au coup de main d’Uncle Donald pour en débarrasser le peuple vénézuélien. en attendant le tour de la mafia d’él mouradia la plus ancienne au monde.




    1



    3
    Youssef
    27 août 2017 - 10 h 15 min

    Je reste dubitatif, à mon avis c’est pour faire diversion à l’opposition grondante des vénézuéliens. Ils en ont marre de ce régime, les rentes pétrolières diminuant, l’inflation augmente et le président Maduro se sert des Américains comme un épouvantail pour asseoir son régime. Le mieux ce serait de consulter et coopérer avec les autres tendances politiques et diversifié son économie.




    1



    2
    Anonyme
    27 août 2017 - 9 h 29 min

    Maduro devrait dire merci à Trump car il lui a donné l’opportunité d’asseoir encore mieux son pouvoir « grâce » à ses menaces d’intervention militaire,comme nos régimes savent bien le faire:agiter l’épouvantail « main étrangère » pour taxer de trahison toute volonté d’opposition.




    1



    1
    benchikh
    27 août 2017 - 8 h 24 min

    Malgré les terres fertiles de ce joli pays dont le régime politique qui aboutit à rien ,Venezuela vit des revenus pétrolières ,le système socialiste a détruit le travail de la terre et le pays est dans le chaos ,peut être les Américains rétabliront l’ordre .




    1



    1
      bird
      27 août 2017 - 9 h 08 min

      La majorité de la population attend une intervention américaine pour être libérée du « chavisme » sorte de communisme /socialisme mode populisme ,on consomme toutes les richesses ,on importe la nourriture ,tout l’argent du pétrole à été gaspillé sans édifier une agriculture performante ni une industrie pointue. Subventions à fonds perdus des denrées de base ,bureaucratisation à outrance ,emplois fictifs dans l’administration ,on voit le résultat .




      1



      2
        Kassaman
        27 août 2017 - 11 h 08 min

        « La majorité de la population attend une intervention américaine pour être libéré du ‘chavisme' »!!!!
        même le paysan le plus réculé dans les profondeurs de la forêt amazonienne a compris que les états-unis était un empire prédateur, hyper violent et toi tu nous sors des sornettes digne de fantasmes américanophile des années 80. L’erreur des derniers dirigeants vénézuéliens est de n’avoir pas été assez ferme avec leur bourgeoisie compradore!




        2



        1
      naceur
      27 août 2017 - 13 h 51 min

      COMME SI NOUS NOUS NE SURVIVONS PAS GRACE A LA RENTE
      IL FAUDRAIT VOIR SA BOSSE AVANT CELLE DES AUTRES
      « LES AMERICAINS RETABLIRONT L’ORDRE »: EN EFFET COMME EN IRAK , AFGHANISTAN, SYRIE ET BIEN D’AUTRES CONTREES, LES AMERLOC SONT TACHES DE SANG
      VIVA CHAVEZ – VIVA MADURO
      C’EST UNE CONSPIRATION CONTRE CET ETAT QUI NE S’EST PAS MIS A PLAT VENTRE DEVANT LES US




      2



      1
      farid constantine
      27 août 2017 - 18 h 26 min

      comme en irak




      1



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.