Boniface : «Une frappe en Corée conduira à une IIIe guerre mondiale»

Corée du Nord
Pour Boniface, seule la négociation pourrait aider à résoudre la crise de la péninsule coréenne. D. R.

Par Sadek Sahraoui – La Corée du Nord a annoncé ce dimanche matin avoir testé, quelques heures plus tôt, une bombe à hydrogène, dite bombe H. Cette charge serait destinée à être montée sur un missile balistique intercontinental. Le régime qualifie ce test de «réussite totale». Pékin, Moscou, Tokyo, Séoul et Paris n’ont pas tardé à condamner cette nouvelle violation de multiples résolutions de l’ONU exigeant la fin des programmes nucléaire et balistique nord-coréens.

Cet essai nucléaire, le sixième mené par le régime nord-coréen depuis 2006, a été ordonné par le dirigeant Kim Jong-un peu après l’annonce officielle que Pyongyang était parvenu à développer une nouvelle arme dotée d’une «grande capacité destructrice», a précisé la télévision nord-coréenne. Kim Jong-un s’est rendu ce dimanche à l’Institut des armes nucléaires où il a «observé une bombe H destinée à être chargée dans le nouveau missile intercontinental», a rapporté l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, qui a ajouté que la bombe «d’une puissance sans précédent» marque «une occasion très importante, le fait d’atteindre le but final qui est de parachever la force nucléaire de l’Etat».

L’essai en question a provoqué un séisme d’une magnitude de 6,3 près du principal site nord-coréen d’essais nucléaires, à Punggye-Ri, dans le nord-est, enregistré à 11h30 (dans la nuit de samedi à dimanche, à Paris) par différents instituts géologiques américain, sud-coréen et japonais. «L’échelle de l’énergie (dégagée) était de cinq à six fois plus puissante que lors du cinquième essai nucléaire», a déclaré à la télévision Lee Mi-sun, qui dirige l’Administration météorologique sud-coréenne.

Selon les premières estimations d’experts, cet essai serait près de dix fois plus puissant que les précédents. Cette puissance indiquerait que l’essai concernerait effectivement une bombe H. La cinquième explosion en septembre 2016 avait provoqué un séisme de 5,3 de magnitude et dégagé une énergie de 10 kilotonnes, c’est-à-dire moins que la bombe qui avait détruit Hiroshima (15 kilotonnes). Le séisme a été ressenti dans des régions frontalières du nord-est de la Chine, ont rapporté des médias officiels chinois et des internautes locaux. La secousse tellurique a été ressentie pendant «environ huit secondes» dans plusieurs localités de la province chinoise de Jilin, a indiqué la télévision d’Etat CCTV.

Les bombes H sont beaucoup plus puissantes que les bombes atomiques ordinaires. Les premières estimations des experts quant à la puissance de l’engin testé ce dimanche varient profondément, certains évoquant une bombe d’un mégatonne. Quelle que soit la puissance de la déflagration, Jeffrey Lewis du site «armscontrolwonk.com» a estimé qu’il s’agissait d’une arme thermonucléaire, ce qui constitue un progrès notoire dans les programmes nucléaire et balistique nord-coréens.

La bombe testée dimanche pourrait être montée sur le nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) que la Corée du Nord affirme avoir mis au point. Cette dernière a procédé à deux essais réussis d’un missile balistique intercontinental ou ICBM, le Hwasong-14, en juillet, dont la portée d’environ 10 000 km place le territoire américain sous la menace théorique d’une frappe nucléaire nord-coréenne.

Cette nouvelle initiative du régime de Kim Jong-un pose un défi direct au président américain Donald Trump, qui s’était entretenu quelques heures auparavant au téléphone avec le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, de la crise dans la péninsule coréenne.

En juillet, le président américain Donald Trump a prévenu qu’il ferait tomber sur la Corée du Nord «le feu et la colère» si Pyongyang continuait à proférer des menaces contre les Etats-Unis et leurs alliés. Dans un commentaire publié ce matin sur sa page Facebook, le directeur de l’Institut français de relations internationales et stratégiques (Iris), Pascal Boniface, a estimé que «la Corée du Nord ne renoncera jamais à l’arme nucléaire parce que Kim Jong-un ne veut pas finir comme Saddam Hussein ou Kadhafi», ajoutant qu’«une solution militaire n’est pas envisageable, car elle pourrait déboucher sur une troisième guerre mondiale». «Les déclarations incendiaires de Trump n’y changent rien», a soutenu M. Boniface, qui soutient que seule la négociation pourrait aider à résoudre la crise de la péninsule coréenne.

S. S.

Comment (21)

    zaatar
    4 septembre 2017 - 8 h 37 min

    Une troisième guerre mondiale s’avère nécessaire en l’état actuel des choses sur la planète. Des changements sont plus que nécessaires et il n y a qu’une guerre de grande ampleur qui peut modifier la donne au niveau planétaire et Kim jong Un s’avère être l’élément déclenchant.




    4



    3
      Anonyme
      4 septembre 2017 - 11 h 03 min

      Oui mais une troisième guerre mondiale signifiera des centaines de millions de mort à travers le monde et une fin annoncée de cette civilisation. personne n’a donc intérêt à la déclencher. Sauf peut-être le jour de l’effondrement économique mondial où les Etats-Unis camoufleront leur échec par une grande guerre, car après tout, ils n’auront plus rien à perdre…allah a3alm




      0



      1
    KIM 3.0
    3 septembre 2017 - 23 h 04 min

    ce type d’armement devrait rester juste ce qu’il est : une arme de dissuasion , à caractère dissuasif et non pas offensif…




    3



    0
    Expression
    3 septembre 2017 - 22 h 38 min

    On constate ici que les usa et leurs Valets ne peuvent plut bouger le moindre petit doigt la leçon à était enfin prise bienvenue à la Corée au Club un nouveau contre poid dans l’échiquier contre le Grand Satant qui et les usa et leurs petits toutous.




    9



    1
    KIM 2.0
    3 septembre 2017 - 21 h 32 min

    heureusement que les arabes n’ont pas ce joujou …car déja avec des couteaux les sociétés arabes sont toutes malades , donc avec des ogives nucléaires …cela fait belle lurette que le monde ne serait plus monde…car les sociétés arabes d’aujourd’hui particulièrement sont tout simplement IMPRÉVISIBLES à cause de leurs INCULTURE galopante et qu’ils affichent  » fiérement  » , laissez moi en rire avant que le 3éme malheur planétaire et certainement le dernier , n’éclate..




    6



    11
    elgat
    3 septembre 2017 - 20 h 35 min

    c’est ce qu’auraient du faire les responsables arabes (kadafi, sadam et assad) avant d’ouvrir leurs gueules.
    La corée u nord sait maintenant qu’aucune prostitué européenne ne va la provoquer, ils peuvent Apres se consacrer a leur développement.




    10



    1
    Rayés Al Bahriya
    3 septembre 2017 - 18 h 47 min

    Je rêve d’une 4e guerre mondiale qui se fera avec des roses rouges aux bouts des ogives nucléaires…

    Des canons ….des avions de chasse et des fusils ….

    ..

    Quelle utopie…




    3



    0
    Omar
    3 septembre 2017 - 18 h 31 min

    A tous ceux qui parlent de guerre mondiale et nucléaire en plus comme si il s’agissait d’un fait divers et prennet tout à la légère, je leur conseille de regarder le documentaire APOCALYPSE qui traite de la 2ème guerre mondiale, vous verrai le vrai visage de la vie en temps de guerre, avec tous les aspects de la mort, la famine, la misère et la décadence de la valeur de la vie humaine et encore ceci c’était dans les années 40, si et si malheureusement une 3ème guerre mondiale se produisait ce serait la fin de la civilisation humaine telle que nous la connaissons, nous reviendrons probablement vers le début de l’ère industrielle 1880 pour un nouveau départ, peut être un monde meilleur sans pétrole, ni pollution avec une technologie « modérée » et certainement une population mondiale diminuée de 70% …




    5



    1
    réda
    3 septembre 2017 - 17 h 46 min

    M. kim n’est pas un arabe! Il a la bombe atomique…




    3



    3
    Karim
    3 septembre 2017 - 17 h 38 min

    Bien venue au club se que normalement dire les américaines et leur chien




    0



    1
    water water
    3 septembre 2017 - 17 h 03 min

    La Corée n’est pas une société de bras cassés où le verbe est roi.




    8



    4
    Kimono
    3 septembre 2017 - 16 h 46 min

    Le gros bébé apprenti-dictateur joue avec le feu.Si les américains,les chinois et les russes se mettent d’accord pour donner une correction à ce bébé joufflu obsédé par les jouets nucléaires.Une opération ciblée visant les centres névralgiques du régime totalitaire est possible.Cet Etat dynastique et despotique est un colosse aux pieds d’argile.Une opération éclair visant à neutraliser les centres opérationnels du régime,bases militaires,siège du gvt et du parti et médias audio-visuels officiels a toutes les chances de mettre fin au chantage ignoble du bébé dictateur troisième de la dynastie communiste.




    6



    29
      HANNIBAL
      3 septembre 2017 - 19 h 33 min

      Kimono !
      La pire des dictatures est celle que vous supportez
      celle du baise main et du lèche babouche il serait temps
      d’arreter de fumer le joint afin de ne plus confondre les vessies et les lanternes quand on plane sur les nuages le bonheur est a porté de mains !!!




      9



      1
      mezili
      3 septembre 2017 - 23 h 30 min

      recupere sebta et melila et cause par la suite. vous etes des larbins et vous le resrerez jusqu’a perpete , kimono.




      9



      0
    Bison
    3 septembre 2017 - 16 h 14 min

    Et Je parie que les nord-coréens n’ont meme pas une association de oulémas! Des oulémas ils en ont ça c’est plus que certain, là preuve est là et « éclatante », en revanche une assoce de oulémas j’en doute! Le savoir c’est des actes, du concret au profit de la nation, et non juste des titre et des fanfaronnades !




    11



    2
    Nadjib
    3 septembre 2017 - 16 h 01 min

    Si vis bellum para pacem (« Si tu veux la guerre, prépare la paix »). Kim Jong-un a compris la leçon, « Malheur aux faibles, crainte et respect aux forts ». Saddam Hussein et Kadhafi auraient du suivre ce vieil adage romain.




    12



    1
    LE NUMIDE
    3 septembre 2017 - 15 h 57 min

    Les USA ont attrapé un chat avec la Coree du Nord .. 3 eme guerre possible .. la guerre nucléaire et la fin du monde est une possibilité humaine .. la lucidité exige de vivre avec …




    6



    2
    Rien-ne-va-plus
    3 septembre 2017 - 15 h 40 min

    Dans le cas de la Corée du nord, les Usa feront bien de rester tranquille ou de donner eux-mêmes l’exemple avec leurs alliés, en détruisant complètement leur arsenal nucléaire, et encore. Cela donnerait peut être alors l’occasion à la Corée du Nord de réfléchir sur la question.




    7



    2
    mezili
    3 septembre 2017 - 15 h 30 min

    les menaces de trump , n’y changeront rien a la determination de Mr. kim jong un . la bombe c’est sa raison de vivre au petit nord-coreen. trop de mepris de cet imperialisme execrable. pourquoi les chiens d’israel et pas les nord-coreens ? ils veulent etres les seuls puissants pour domines les autres et mieux asseoir leurs hegemonies. c’est injuste. une injustice faite a un seul est une menace faite a tous. l’espoir de l’un se nourrit du desespoir de l’autre. la soumission est un blaspheme , l’insoumission est une vertu dans ces situations.la conscience quantique des pays comme la coree du nord changera le monde , j’en suis convaincu. la chine , la russie , l’iran et la coree du nord representent 40% de la population mondiale .ces pays developpent la notion d’un monde multipolaire et l’imperiolo-sionisme doit s’y faire , s’y adapter , ou perir. ….




    45



    3
    KIM
    3 septembre 2017 - 14 h 03 min

    Pas l’ombre d’un doute ! dans le cas où les rapaces US s’en prennent à la Corée , celle ci ripostera illico presto avec une pluie de missiles nucléaires et chimiques en direction de bases US n’importe où dans le monde , et en plus certainement à partir de sous marins qui dorment tranquillement quelques part dans des océans jusqu’à recevoir le coup de fil rouge pour le  » let’s go fire  » et entamer ainsi l’éradication de l’impérialisme US à l’aide d’ogives nucléaires.




    40



    6
    Anonyme
    3 septembre 2017 - 13 h 36 min

    Laisser la Corée du nord tranquile ils ont droit de pèrfectionner leurs armes afin de ce défendre et de se prémunir contre les Amériquains et leurs chiens d’aliés dans leurs nouvel ordre mondial programmé !!
    Dans ses cas la, pourquoi ne pas avoir demander l’arret des essaies nucléaires au Amériquains et à certains pays ?!!!!!!!!




    28



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.