Mokri étale son arrogance : «Les partis de l’opposition ne sont rien sans nous»

Mokri opposition
Abderrazak Mokri se dit prêt à encadrer la «révolte» au cas où… New Press

Par R. Mahmoudi – Toujours aussi prolixe que lorsqu’il était à la tête de son parti, l’ex-président du MSP, Abdarrazak Mokri, s’est attaqué aux autres partis de l’opposition, en considérant que ceux-ci «se trouvent incapables d’activer sur le terrain, dès que les partis islamistes, dont le sien, cessent de coordonner avec eux».

C’est ce qu’il a déclaré dans un entretien au journal arabe A-Quds al-Arabi, paru samedi. Pour lui, l’avenir en Algérie, comme partout dans le monde musulman, appartient aux islamistes, dès lors que ces derniers constituent, selon lui, l’unique alternative à «l’échec du régime», et son parti, le MSP, le seul à pouvoir faire contrebalance, dans le pays, aux partis du pouvoir.

Interrogé sur la politique du gouvernement et son plan d’action, Mokri estime que ce qui intéresse l’Exécutif est de traiter les effets de la crise, et non la cause ; ce qui, selon lui, va aggraver la crise et conduire «inéluctablement» à des troubles sociaux.

Au sujet de la situation politique qui prévaut en Algérie, l’ex-chef du MSP se dit d’emblée opposé à la démarche de Noureddine Boukrouh et tous les partisans de l’article 102 de la Constitution. Car, pour lui, le problème «n’est pas un problème du Président, mais celui de tout un système». Il qualifie cette démarche de «perte d’énergie», d’autant plus que les parties qui sont habilitées à appliquer ledit article sont, selon ses termes, «aux ordres des tenants du pouvoir en place».

Dans le même sillage, Mokri se dit persuadé que le président Abdelaziz Bouteflika ne se présentera pour un cinquième mandat que dans le cas où les «décideurs» n’auraient pas trouvé un «candidat consensuel». Dans son analyse, il n’exclut pas toutefois qu’«un clan du pouvoir» puisse sortir un autre jeu et jette son dévolu sur un candidat de l’opposition pour créer l’illusion d’un scrutin démocratique. Mais dans l’hypothèse où le statu quo perdurerait indéfiniment, une période de transition serait inévitable sous l’égide de l’institution militaire.

L’idéologue du MSP assure que les islamistes seront prêts à toutes les éventualités, y compris dans le scénario chaotique qu’il imagine en cas d’exacerbation des luttes au sein du pouvoir et d’une révolte populaire. «Si l’Algérie s’effondre, nous serons là, avec d’autres, pour encadrer la situation.» Entendre bien évidemment, encadrer la révolte.

R. M.

Comment (31)

    Samy Foura
    23 octobre 2017 - 14 h 46 min

    Rectificatif: Il s’agit de l’APC de Sidi M’Hamed(Alger)




    0



    0
    NABILA
    23 octobre 2017 - 14 h 07 min

    svp , arrétez de donner de l’importance à ce moins que rien …il n’est rien du tout lui et ceux qui le suivent …




    4



    0
    Samy Foura
    23 octobre 2017 - 13 h 27 min

    Nous sommes en pleine campagne électorale des APC/APW et pourtant si vous voyez la pagaille qui règne au service de l’Etat Civil de cette APC on ne le dirait pas.Si vous ne connaissez pas quelqu’un qui vous réglera votre problème « à titre amical » inutile d’insister.Pourtant une armée d’employés déambule dans les couloirs à longueur de journée mais personne ne travaille apparemment pour régler les problèmes des simples citoyens fort nombreux qui n’ont pas de connaissances à l’APC.Les inspecteurs du MICL devraient y jeter un oeiul et ils découvriront que la réalité dépasse la fiction.Cette APC est dirigée par le parti de Mokri.




    1



    0
    juste LOL
    22 octobre 2017 - 22 h 16 min

    ya si mokri : les islamistes n’ont aucun avenir , t’as qu’à voir comment les daechiens sont tombés malgré les soutiens financiers US …la Laicité finira par émerger car c’est la seule qui garanti la liberté de parole et de pensée : DIEU NOUS A FAIT LIBRES !
    donc retourne et continues à adorer tes maitres bukh…et autres conteurs révolus .




    11



    0
    Lamari mehd
    22 octobre 2017 - 19 h 50 min

    Ces islamistes se servent du Coran,comme d’un Registre de commerce, pour faire leurs affaires et acquérir des privileges,en bernant le petit peuple,crédule et inculte, car abrutis par l’Ecole du systeme,a travers une arabisation forcenée,et une politique d’hyper-religiosité du domaine publique (TV,Discours officiels)….ces crapules,car il n’y a pas d’autres mots pour les decrire,devraient etre ejecter de la scene politique,car ils constituent un Frein a l’emancipation du peuple Algerien…et a terme..un danger pour la Cohesion et la securité nationale..et l’épisode du Fis est là pour le rappeler et le confirmer…croyez moi…meme le diable est préferable a eux…car le diable avec,juste une incantation on le fait fuire..mais eux..c’est comme un cancer ou une gangrene…il faut couper et vite!!!




    15



    0
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 19 h 34 min

    Le pouvoir a crée les partis islamistes pour contrer les démocrates ; d ailleurs leur existence est subventionne par le système ! c est pour cette raison qu il (ouyahia ) brandit la menace terroriste a chaque occasion ! le pouvoir utilise le fond de commerce des islamistes et des moudjahidines et sans ces fonds le pouvoir s écroule ! echaab fak bihoum et ils paniquent ! regardez le f c e se fissure et ce que vient de déclarer la grande gueule mourad louadh et sa démission ; c est que les choses et les evennements s accélèrent ! même les prochaines élections des apc restent précaires avec la dernière sortie du président de l HIISE ! allah yester el bled !




    6



    0
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 17 h 48 min

    Mokri n’est pas différent des autres islamistes. Ils se prennent tous pour des rusés, des malins, des renards du désert mais en réalité leur ruse, leur malice ne sont rien d’autres que les conneries des démocrates. Autrement dit, un démocrate lorsqu’il déconne est plus intelligent qu’eux. Leur entrisme ne paie pas. Ils n’auront jamais le pouvoir en Algérie… et si jamais ce cas de figure advienne, adieu veaux, vaches et cochons… bien qu’en Algérie, on ne consomme pas la cochonnerie.




    7



    1
    Mello.
    22 octobre 2017 - 16 h 04 min

    C’est quoi l’opposition ya si mokri ? Vous etes reellement , non pas dans l’opposition, mais, dans l’opposition de l’opposition. Mais voila , justement , ce que recherche ce pouvoir, c’est voir cette supposee opposition s’opposee entre elle. Un jeu de mot qui doit vous donner a reflechir ,ya si mokri, alors arretes ton char ya si mokri.




    5



    1
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 14 h 59 min

    Les « Mokristes » n’ont jamais été dans l’opposition, ils ont toujours été une béquille pour le pouvoir en place. contre monnaie sonnante et trébuchante. Ce sont eux qui ont inventé l’entrisme politique à des fins bassement carriéristes matérialistes. M. Mokri, votre démarche est vénale, les Algériens le savent et ne vous accordent pas leur confiance, alors vous ne pouvez rien contre le pouvoir.
    L’erreur des démocrates a été de vous associer à leur démarche politique. Vous leur avezt maintes fois faussé compagnie. La dernière en date a été l’occasion qui vous a été offerte par la défunte CNLTD que vous avez poignardée dans le dos.
    M. Mokri c’est vous qui n’êtes rien sans la caution des démocrates, pas le contraire.




    10



    1
      étonné
      22 octobre 2017 - 19 h 36 min

      soit sur – tu n’es pas le porte parole de tous les algériens – que si les élections seront libres et propres, le peuple saura qui choisir et les cochons se tairont à jamais. Les démocrates ne savent que comploter avec leurs maîtres qu’il connaissent bien.




      0



      8
    SamiAmiop.
    22 octobre 2017 - 14 h 15 min

    Ya si Mokri.Tu déclares que les partis d’opposition ne peuvent rien faire sans vous.Mais vous etes-vous ConsCients que vous portez allégeance à Erdogan et que vous ne pouvez rien faire sans prendre des ordres Chez lui.Comment pouvez-vous prétendre à la magistrature suprème de notre cher pays de 1million et demi de chouhadas et être un affidé de Erdogan.Un peu comme Feu BenBella l’était pour .Vous insultez notre intelligence et la mémoire des martyrs (authentiques patriotes de novembre)




    14



    2
      jamil
      22 octobre 2017 - 17 h 01 min

      si je dois choisir entre ardogan et les corrompus bouchouareb et compagnie qui ont détruit notre pays je choisi bien sûr ardogan a fait sortir la turquie de l’extrême pauvreté a l’extrême richesse « mouttou ya ghayarine »




      3



      13
        Samy Foura
        24 octobre 2017 - 8 h 16 min

        Ce n’est pas l’islamiste Erdogan qui a fait sortir la Turquie de la pauvreté comme beaucoup veulent nous le faire,mais l’Etat moderne et…laïc fondé par Ataturk.Dans quelques années les effets de la gouvernance de ce « frère musulman » vont se faire sentir en Turquie.L’islam politique est la pire des calamités du monde musulman avec toutes ses variantes aussi destructrices les unes que les autres.La violence et l’abrutissement des peuples sont les seules choses dont ils sont capables en utilisant sans retenue »l’opium du peuple ».Seuls la citoyenneté et l’Etat de droit sont en mesure de mettre un pays sur la voie du progrès.




        1



        0
    Tinhinane
    22 octobre 2017 - 14 h 15 min

    Mokri,
    Je te défie de nous donner un programme sociaux économique pour le bien de l’Algérie, si tu en as évidemment ??
    À t’entendre parler, on dirait que tu ne trouves plus d’encre pour écrire ta stratégie pour le développement du pays, alors qu en vérité ton programme se concentre sur la Barbe et kamiss gérés par le signe de ta main gauche




    16



    1
      Tinhinane
      22 octobre 2017 - 14 h 57 min

      correction: socio-économique




      4



      0
      SamiAmiop
      25 octobre 2017 - 14 h 07 min

      Tres bien.Vous avez tout dit!!!!.
      Ce qui nous manque chez nous c’est un Ataturk algérien et non des islamistes (en passant par le fils,annadha, msp et j’en passe )affidés à erdogan et les monarchies du moyen orient.Avons nous un parti islamiste qui possède son propre programme politique ,sa propre idéologie fondée sur le passé,le présent et le devenir de notre peuple.Non,ils se contentent d’importer des idéologies étrangeres nocives à notre peuple qui tendent à le vulnérabiliser pour le soumettre au prédateurs du golfe.Tous les partis islamistes algériens devraient ètre éradiqués car ils agissent non pas dans l’intèrêt de notre pays dans Celui de nos ennemis.




      0



      0
    BOUALEM
    22 octobre 2017 - 12 h 22 min

    Ya tonton Mokri 1/- : d’abord en principe tu dois savoir que c’est honteux, vil et blasphématoire d’utiliser le Coran, Dieu et le Prophète pour chercher à conquérir le pouvoir politique2/- : Tu nous expliques que sans les islamistes les autres partis d’opposition sont inopérants alors que se sont les islamistes qui ont toujours empêcher, plus que le pouvoir en place, les partis démocrates à rassembler l’opposition 3/- : Tu nous dis que l’avenir en Algérie, comme partout dans le monde musulman, appartient aux islamistes , mais tu critiques quand même Boukrouh qui lui est pourtant aussi un islamiste comme toi type « Frères Musulmans ». On veut bien savoir comment tu peux convaincre avec tes contradictions et tes bassesses à ne trouver que le Coran comme ligne idéologique et politique de ta mouvance ! C’est déshonorant, ignominieux et méprisable tout ce que tu radotes dans tes déclarations ! Va trouver autre chose que le Coran pour exister politiquement , ya bourourou ! Arrêtes ton arrogance et ta suffisance !




    14



    2
    marseille vieux port
    22 octobre 2017 - 11 h 11 min

    mokri , benyounés , …etc : tout le monde sait aujourd’hui que vos pseudo partis ( au moins 50% des partis de l’opposition ) sont là juste pour remplir les tribunes et donner ainsi de la légitimité au parti en place (fln) , sans vous : point de légitimité .
    l’un des rares partis qui tient téte c’est le FFS , jil jadid : le reste juste un ramassis de mer….




    14



    2
    chibl
    22 octobre 2017 - 11 h 02 min

    Entre nous Mokri, si le FIS était encore en place, est ce que vous auriez exister? je tiens a préciser que je suis contre le FIS et un anti islamiste.
    vous êtes un arriviste,du jour au lendemain, vous vous retrouvez a Alger ,au Golf en plus a amasser de l’argent sur le dos du peuple, vous etiez ou dans les années 70,80, il n y a de traces de vous nul part.




    13



    1
    lhadi
    22 octobre 2017 - 10 h 41 min

    La source de tous les maux, qu’endure la jeune nation Algérienne, provient de l’islamisme politique. Cette idéologie n’a pas sa place en Algérie.

    Pourquoi ?

    Parce que l’Algérie possède incontestablement une personnalité et une culture propres, marquées par l’histoire ancienne, l’islam, le patrimoine arabe et l’influence de la civilisation moderne, et l’esprit algérien ressemble à l’esprit européen.

    Je suis ouvert à une escrime des idées avec ce piètre conducteur de charrettes qui se prend pour l’Aurige Dioclès.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    23



    4
      Anonyme
      22 octobre 2017 - 12 h 42 min

      Pas que « l’ histoire ancienne », mais un passe’ berbere qui continue au present !!!!.




      9



      0
      Zoubir
      22 octobre 2017 - 14 h 41 min

      @lhadi , très bien parlé ! Et en plus , c’est minable d’utiliser la religion ( Coran, Prophète, Dieu) pour chercher à conquérir le pouvoir !




      11



      0
    Aiocha Benguendouze
    22 octobre 2017 - 10 h 21 min

    Mokri étale son arrogance : «Les partis de l’opposition sont rien sans nous…Echtah…Echtah …Ya Loulou…kidji Babak…Engouloulou…Ya si Mokri a quelle étape êtes vous avec votre Parti…? rak Techtah…oula rak Etgoul…? Balak vous avez raison…nous les algériens on aime pas mal « Ezzoukh »…Alors Zoukh…! seulement montre nous d’ après toi et ton parti un plan détaillé de développement de l Algérie arrivée en l an 2050…2100 etc…balak on te croira…Je pense que des mosquées grâce a Dieu il n en manque pas dans notre pays…de toute façon on peu prier partout, a la maison, dans la rue, dans les bus les trains etc…même a la plage…apporte nous en Algérie toutes sortes d usines pour créer plus d emplois pour les jeunes, des écoles, des hôpitaux, Malheureusement vos discours politiques ne sont que du Khroté. Maintenait si vous voulez rendre notre pays uns colonie du Moyen Orient…? Vous vous mettez le doigt dans l œil…Faut comprendre nous sommes une  » Nation Indépendante  » et on pas besoin de tuteurs étrangers, car au contraire l Algérie a réussi sans votre aide, a devenir  » Le Leader  » du monde Arabo musulmano…Do you understand senior Mokri. ..? « Nation Independante.. ».Nation Independante.. »yakfi apres 130 ans ….mel Colonialisme. L Algerie n est pas a vendre..et elle va s en sortir grace a Allah, toute seule, avec tous nos hommes et nos femmes et surtout avec ‘Tous nos enfants  » qui vont a l ecole grace aux efforts « des algériens ». Comme disent les Allemands  » Nicht Aufgeben  » ou les Anglos… » Never give up? Bonne journée et que Allah vous protège ainsi qu’ a votre famille.




    8



    3
    nonews
    22 octobre 2017 - 9 h 54 min

    Malheureusement tous les partis dis d’opposition font partie du probleme de l’Algerie. Malgre que le pouvoir des tenebres est faible, ces partis, trop nombreux d’ailleur, ne peuvent pas s’unir car chaqu’un persiste a preserver sa tres petite difference avec les autres. Comme le regime, ils n’ont aucune vision et toute leur energie est consomer a preserver leur leader et son entourage.




    3



    2
    Lyes Oukane
    22 octobre 2017 - 9 h 52 min

    Sa gestuelle ( photo de l’article ) ne souffre d’aucune ambiguité . Il se prétend être le nombril du monde mais en son for intérieur ,il sait pertinemment qu’il se trompe de trou .




    6



    0
    nectar
    22 octobre 2017 - 8 h 52 min

    C’est ce régime qu’il critique qui a fait de lui, ce qu’il est..Un opportuniste comme lui, il en existe malheureusement beaucoup dans cette opposition de pacotille, qui sert de faire valoir au régime pour perdurer….




    4



    0
    L'EPERVIER.
    22 octobre 2017 - 5 h 57 min

    t’es 1 zero comme tu l’indique avec ta paluche gauche.




    15



    1
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 4 h 57 min

    Il ne faut pas rêver, tu n’es qu’un opportuniste religieux avec une main de signe satanique.




    16



    1
    Kahina
    22 octobre 2017 - 4 h 54 min

    Ce Harki nouvelle génération doit cesser de parler au nom de l’Algérie. Il fait de l’opposition contre l’Algérie.
    Ya Mokri, lèche les pieds d’ERDOGAN et tais toi .




    16



    1
    L'EPERVIER.
    22 octobre 2017 - 4 h 48 min

    l’occident se sert de vous pour detruire le monde arabe et musulman et d’un , de deux , EL-DJAZYER , ne s’effondra pas et enfin de trois vous ne valez plus rien , il ne reste que quelques residus de M…. comme toi qui continu a ouvrir sa grosse gu… pour ne vraiment dire. barre toi , LES ALGERIENS ne peuvent plus vous blairez. vous avez fait le malheur des , ALGERIENS , pendant plus d’une decennie , cela ne vous suffit pas ???????????




    17



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.