Le CRA dénonce la décision de réduire les aides destinées au peuple sahraoui

Saïda Benhabyles
Saïda Benhabyles, présidente du CRA. New Press

Le Croissant-Rouge algérien (CRA) a dénoncé dimanche par le biais de sa présidente, Mme Saïda Benhabyles, la décision internationale de réduire les aides humanitaires destinées au peuple sahraoui, appelant l’ONU et les organisations humanitaires internationales à faire pression sur les donateurs pour annuler cette décision «irresponsable».

Lors d’une conférence de presse animée conjointement avec la militante sahraouie des droits de l’Homme, Aminatou Haïder, au siège du CRA, Mme Benhabyles a appelé l’ONU et les organisations humanitaires à œuvrer pour annuler la décision internationale de réduire les aides humanitaires destinées au peuple sahraoui sous prétexte de «crise financière», affirmant que la situation dans les territoires sahraouis occupés «est très préoccupante».

La même responsable a appelé à «l’application du droit humanitaire international pour sauver les Sahraouis d’une tentative de génocide à travers une décision économique à visée politique», ajoutant que «cette décision irresponsable est contraire aux droits de l’Homme les plus élémentaires».

Aminatou Haïder a dénoncé, pour sa part, «la complicité internationale» qui permet à l’occupant marocain d’exploiter les richesses du Sahara occidental», rappelant les tentatives de la France visant à faire pression sur l’Union européenne pour réduire les aides humanitaires destinées aux réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf. Mme Haïder a mis en garde contre les conséquences de cette décision qui risque de pousser les jeunes Sahraouis à l’immigration.

R. I.

Comment (5)

    Marre du Khorti
    6 septembre 2017 - 2 h 24 min

    Je suis d’accord pour dénoncer la réduction des aides destinées aux sahraouis, mais a-t-on besoin du CRA pour le faire ? Le Ouyahia il a dit qu’il allait devoir réduire les dépenses pour faire face à la crise. Plutôt que de tout faire peser sur le peuple, il pourrait pour montrer l’exemple supprimer toutes ces organisations budgétivores satellites (et parasites) du pouvoir telles que cette CRA qui a beaucoup plus profité aux Mme Benhabylles et autres proches du pouvoirs, qu’aux pauvres algériens.




    1



    0
    Anonyme
    4 septembre 2017 - 22 h 27 min

    aux armes citoyens




    1



    1
    mezili
    3 septembre 2017 - 23 h 39 min

    la seule solution , c’est la lutte armee. il n’y a pas d’alternative.




    5



    3
    selecto
    3 septembre 2017 - 21 h 02 min

    Les lobbys Français et Marocains ne chôment pas, les crapules.




    8



    3
    Rayés Al Bahriya
    3 septembre 2017 - 19 h 10 min

    Le peuple Sahraoui doit prendre ses propres armes pour se libérer du joug colonial MAROCAIN…

    La révolte du Rif c’était celle de la république du Kif…ipipip plus riche que tout le Maroc…

    Vive les SAHRAOUI




    7



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.