Benghebrit rencontre lundi les partenaires sociaux pour examiner plusieurs dossiers

En 2016, Mme Benghebrit a rencontré le partenaire social. New Press

La ministre de l’Education nationale, Mme Nouria Benghebrit, rencontrera lundi les partenaires sociaux du secteur, syndicats et associations de parents d’élèves, en vue d’examiner plusieurs dossiers, a-t-on appris dimanche auprès d’une source du ministère.

Il s’agit de la deuxième rencontre tenue par la ministre de l’Education nationale à la veille de la rentrée scolaire, après celle organisée la semaine dernière avec les directeurs de l’éducation.

Mme Benghebrit avait affirmé mardi au forum du journal Echaâb que plusieurs points seront abordés lors de sa réunion avec les syndicats du secteur, notamment «les derniers développements relatifs à la rentrée scolaire et la surcharge des classes particulièrement dans les écoles primaires». Selon la ministre, la solution au problème de la surcharge des classes est «d’ordre pédagogique». Un enseignant compétent «est en mesure de maîtriser sa classe même lorsqu’elle est surchargée», a-t-elle estimé.

Les syndicats du secteur vont se pencher sur des dossiers jugés «prioritaires», notamment «le traitement des dysfonctionnements enregistrés dans le statut des fonctionnaires relevant du corps de l’éducation nationale, la réforme du baccalauréat, les examens professionnels, la promotion, les concours de recrutement externe, le déficit enregistré dans certaines wilayas en matière d’encadrement administratif et pédagogique, en sus de la question de la réforme du système éducatif et le dossier de gestion des œuvres sociales».

R. N.

Comment (2)

    LE NUMIDE
    4 septembre 2017 - 14 h 57 min

    TABOU ET EDUCATION : il y a un grand probleme dans les établissements scolaires et universitaires que les responsables évitent : ils ont honte ou ils estiment que ce n’est pas convenable de parler de ce sujet humain… ce sont les WC !!! CEST HUMAIN NON ? Les responsables qui ne sortent jamais de leurs bureaux et les gens en général qui ne connaisent pas l’éducation nationale ne savent pas la souffrance inhumaine et l’humiliation des profs et des enfants d’Algérie devant ce probleme NATIONAL oui national .. l’Algérie a un probleme de WC, de propreté et de gestion des WC , partout … ET ce n’est pas un moindre problème . au contraire , les WC publics est un indice de développement d’une société et de sa civilisation … Et nous ajoutons qu’heureusement il n’ y a pas beacoup d’étrangers qui visitent notre pays sinon c’est la honte et la catastrophe .. imaginez bien des millions de touristes allemandes et japonaises qui viennent chaque été et prennent au mot les publicités du ministère du tourisme , hein ???? même les cafés ferment les WC .. en plus du manque d’eau … Benghabrit et le ministre des universités doivent se pencher sur ce probleme et ne pas faire semblant qu’il n’y a pas de problème !!! il n y a aucune honte à régler le problème des WC pour mettre un terme aux souffrances et aux humiliations des écoliers et des étudiants , l’éducation est a la base commence par ce problème .. Nous espérons que ce probleme sera dans le plan d’action du gouvernement , sérieusement et sans faux snobisme ( un probleme on doit le reconnaître et le régler, un point c’est tout ) .. on doit avancer !!




    2



    0
    [email protected]
    3 septembre 2017 - 21 h 38 min

    on veut une école universelle pour nos enfants : moins de bachotage et de la créativité. Impliquer les compétences.




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.