Baisse des cours du pétrole

pétrole cours
Les cours du brent ont baissé au cours d'échanges européens. D. R.

Les cours du pétrole baissaient lundi en cours d’échanges européens, les marchés de nouveau inquiétés par les risques de surproduction mondiale. A la mi-journée, le baril de brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 52,44 dollars sur l’InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 31 cents par rapport à la clôture de vendredi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour le contrat d’octobre prenait 11 cents à 47,40 dollars.

De nombreuses raffineries texanes déclarent s’apprêter à reprendre leurs opérations, après avoir été affectées par le passage de la tempête Harvey. Dans l’ensemble, le secteur pétrolier américain semble avoir évité des dégâts durables, notent les analystes.

Par ailleurs, les données d’agences financières sur la production mondiale font état d’une production libyenne plus forte qu’observé dernièrement. L’augmentation de laquelle pourrait mettre à la mal les efforts de l’Opep si elle poursuit sa course. L’Organisation s’est associée à d’autres pays producteurs, dont la Russie, pour limiter ses extractions pour permettre au marché de retrouver l’équilibre, alors que la surabondance de l’offre pèse sur les cours du brut. Mais certains de ses membres n’ont pas respecté leurs objectifs de production. Cependant, la baisse de respect de l’accord en juillet était un facteur de court terme, ont tempéré les analystes.

L’Arabie saoudite augmente habituellement ses extractions durant l’été pour répondre à la demande intérieure en électricité.

R. E.

Pas de commentaires! Soyez le premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.