Championnat d’Afrique de pétanque : quatre athlètes algériens au rendez-vous de Tunis

boules pétanque
L'Algérie reprend avec la discipline après une absence de sept ans. D. R.

L’Algérie sera représentée par quatre joueurs au Championnat d’Afrique de pétanque (seniors messieurs), prévu à Tunis du 6 au 10 septembre, a-t-on appris auprès de la Fédération algérienne de sports boules (FASB).

Il s’agit de Farid Hamoudi (CRB Baraki), Sid Ahmed Zeboudj (Vitrol Marseille/France), Miloud Nehar (Hassi Amenar/Oran) et Djawad Bouzbid (SB Souk Ahras) retenus sur une short list de 9 joueurs, après des tests en triplette, doublette, tête à tête et tire de précision.

«Actuellement, nous sommes en stage à Souk Ahras, avec les joueurs retenus, et nous effectuons les dernières retouches sur la préparation pour parer aux manques enregistrés en raison de la courte période de préparation», a indiqué l’entraîneur de la sélection nationale, Dahmane Kalèche.

En effet, la confirmation tardive de la tenue du Championnat d’Afrique à Tunis (mai) et le manque de moyens financiers ont pris de court les responsables de la Fédération, installés en avril dernier, ce qui a contraint l’instance fédérale à procéder à des présélections rapides et des regroupements de très courtes durées afin de monter une équipe (triplette) plus au moins représentative aux joutes de Tunis.

«Malgré le manque de préparation, après une si longue absence, les joueurs retenus sont ambitieux et conscients de la tâche qui les attend, à savoir essayer d’atteindre un stade avancé de la compétition et assurer une qualification au Mondial 2018», a expliqué l’entraîneur Kalèche qui dit avoir sélectionné «les meilleurs sur la base de plusieurs critères dont, surtout, la forme actuelle, la discipline et les prédispositions techniques».

Il faut savoir que la pétanque algérienne aura l’occasion de renouer avec les compétitions officielles, toutes disciplines confondues, après sept ans d’absence (2010), et commencer à rattraper le temps perdu qui a laissé, à la traîne, une discipline qui était dans le passé très développée.

«Sachez qu’à Tunis la pétanque algérienne va renouer avec la compétition internationale et reprendre le contact avec les pays africains qui ont pris un peu d’avance sur nous. Notre absence depuis 2010 nous a porté préjudice et nous a fait perdre beaucoup de temps, cassant une discipline qui, jadis, était très développée en Algérie», a déclaré le président de la Fédération algérienne de sports boules (FASB), Réda Haroug.

Outre l’Algérie, 17 autres pays africains sont annoncés à la compétition : Tunisie (pays hôte), Maroc, Soudan, Tchad, Cameroun, Bénin, Madagascar, Sénégal, Maurice, Djibouti, Mauritanie, Burkina Faso, Niger, Côte d’Ivoire, Mali, Congo et Guinée.

R. S.

Commentaires

    Cheikh kebab
    6 septembre 2017 - 16 h 05 min

    Voilà le seul « sport » où on peut être compétitif.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.