Un promoteur de chaîne de télévision en tamazight agressé à Akbou

Ait télévision
Rachid Aït Ali Oukaci. D. R.

Par Rabah A. – Promoteur d’une nouvelle chaîne de télévision d’expression amazighe, Rachid Aït Ali Oukaci a été agressé lundi en début de soirée par des inconnus à Iloula, près d’Akbou, dans la wilaya de Béjaïa, alors qu’il s’apprêtait à animer une conférence dans le cadre du lancement de cette chaîne, baptisée TQ5 Media.

Selon des sources locales, le conférencier et une personne qui l’accompagnait ont été immédiatement transférés au service des urgences de l’hôpital d’Akbou où ils ont reçu les soins nécessaires. D’après les images diffusées en temps réel sur les réseaux sociaux, les deux victimes s’en étaient sorties avec plusieurs coups, notamment au niveau des membres supérieurs et au visage. Aux dernières nouvelles, l’équipe de TQ5 Media a décidé, malgré le choc de l’agression, de maintenir la conférence au même endroit.

Avec cet incident, d’aucuns redoutent en Kabylie l’exacerbation des tensions politiques qui risquent de profiter au mouvement autonomiste. Par ailleurs, cette agression caractérisée fait planer de nouveau le spectre de l’insécurité dans une région qui garde encore les séquelles d’une révolte très violente.

A noter que Rachid Aït Ali Oukaci a déjà été invité par le Café littéraire d’Aokas, en août dernier, pour parler de son projet et des perspectives de l’audiovisuel en langue amazighe. Sa conférence a été la première activité autorisée après l’interdiction de toute activité de ce café littéraire, décidée par le chef de daïra d’Aokas qui accusait les organisateurs de continuer à animer des conférences sans autorisation préalable. Or, dans le fond, les autorités soupçonnaient ce Café littéraire de servir de relais au mouvement autonomiste.

L’activité a ensuite repris normalement suite à une marche citoyenne dénonçant la répression policière et les injonctions de l’administration. Les animateurs ont poursuivi le train des conférences sur des thèmes variés, où seul un détail du décor a changé : l’emblème amazigh (ou «kabyle», la nuance est parfois difficile à cerner) qui trônait en toile de fond dans la salle a été retiré.

R. A.

Comment (16)

    umeri
    5 septembre 2017 - 22 h 27 min

    Parce qu’ils ont voulu créer une chaîne t v en langue Kabyle, des énergumènes les ont agressé.Pourquoi toute cette haine, a l’endroit de ces deux hommes de culture, qui veulent promouvoir leur langue.Dans notre pays, il existe une trentaine de chaines t v en langue arabe,contre une seule t v 4, que se partage, les citoyens algériens,kabyles, chouias, mozabites, chenouis, targuis. Il existe même des chaines régionales, a Oran, Setif, M’sila, Sahara. Pourquoi refuser une chaîne à Bejaia, ou Tizi Ouzou, alors que se sont deux régions les plus peuplées du pays.C’est regrettable, mais cela ne va pas dans le sens d’une unités nationale retrouvée, a cause de tous ces excités qui veulent imposer leur dictât et comme le dit l’adage » a force de tirer sur la corde, a la fin elle se casse.Si nous formons une seule nation, pourquoi avoir peur de la création d’une chaîne, dans une langue reconnue sur le plan national.




    11



    1
    ZORO
    5 septembre 2017 - 12 h 05 min

    En ce qui me concerne je ne pourrai jamais faire une difference entre berbere et arabe ,et comment pourrais je le faire puisque je suis la resultante des deux ,mais quand une partie de mon etre s en prend a l autre méchamment et par egoisme ,je me revolte et j essaye de lui rappeler le respect qu elle doit a mon etre en entier.Signe ZORO….Z…




    9



    14
      Abdelrahmane
      5 septembre 2017 - 13 h 06 min

      @ Salem Zoro, sa7a 3ydek même avec quelques jours de retard. pour le « promoteur agressé, je crois que c’est lié à ses relations dans son propre taddart et c’est probablement une affaire d’argent comme il y en a souvent en pareils cas. et la presse d’obédience bien connue exploite l’affaire pour faire propager ses idées, comme pour l’affaire du muezzin de tigzirt. et quand le voile sera enfin levé sur les motifs et raisons de ces incidents , sans lien avec l’islam, ces media n’en diront rien et n’apporteront pas d’éclairages nouveaux.
      2) pour les relations Arabes-Berberes, tu as raison : moi aussi j’ai souvent l’occasion de dire qu’en Algérie, Arabes et Berberes ne sont pas des frères mais des frères-siamois.




      4



      18
    ZORO
    5 septembre 2017 - 11 h 40 min

    N oublie pas que tu parles a ZORO qui a grandi parmi des kabyles qui aimaient leur langue, nos kabyles
    Vivaient parmi nous les arabes ,le soir venu, apres le travail, ils se reunissaient pour discuter dans leur langue devant leurs magasin,et personne ne les empêcher, on ne comprenait pas ce qu ils disaient et a un degre moindre les espagnols mais les kabyles etaient nos freres, ils appartenaient a cette OUMMA que tu detestes.
    Les espagnols quant a eux leur MILLA et celle des francais et des juifs etait la meme. peux-tu percevoir maintenant la difference pour arriver a respecter LA OUMMA???




    9



    15
    LE NUMIDE
    5 septembre 2017 - 10 h 15 min

    ARTICLE FLOU : c’est un fait divers ou c’est une bagarre politique , l ‘article ne dit rien et il est dans le vague .. Il parle d’inconnus … ceci dit , une seule chaine Amazigh n’est pas suffisante , il en faut cent et plus , surtout des chaines d’histoire nationale algérienne berbère , de culture algérienne ( berbérophone ,arabophone, francophone ) . d’analyses politiques algériennes , de traditions régionales algériennes berbères etc.. ce monsieur Rachid ou Kaci il fayt quelque chose de bien et l’état doit l’aider illico .. Les chaines coloniales wahabistes anti- algériennes et anti-nationales poussent come des champignons …Nous devins aussi ajouter que le deuxieme ennemi de la Berberité , apres la 5eme colonne baathiste et wahabiste que l’on connaît , c ‘est le MAK qui est entrain de tromper les jeunes algériens de Kabylie en le mettant dans une impasse intégriste kabyliste et qui travaille à court ou à moyen terme ( peut être même sans le savoir ) à la coalition semitique israélo-arabe ( surtout saoudienne et qatarienne) qui est la pire ennemie des peuples berbères d’Afrique du nord et du monde … il est temps que la direction du mouvement berbère en Algérie et en Kabylie précisément soit enlevé aux chanteurs et confié aux Stratèges , des anciens militaires ou des intellectuels de haute facture .. Ferhat Mehenni doit reconnaître son erreur ( chez les berbères , reconnaître son erreur n’est pas une honte mais une sagesse ) il doit contacter Ouyahia autour d’un Tikourbabine ou un couscous et rentrer en Algérie pour vivre sa retraite ou poursuivre sa carrière de poète au profit du mouvement berbère .. Voilà !




    14



    13
      ZORO
      5 septembre 2017 - 10 h 57 min

      Le jour ou je verrai une difference, moi l algerien arabe, entre ton discours et celui de mehenni, je ferai mon choix et mon frere sera parmi vous le plus sage. Mais d ici là, c est une question de leadership entre vous: qui arrivera a tromper encore ce peuple en quête de paix, de progres et de cohesion avant tout, mirages que vous ne cessez de lui proposer.




      9



      14
        LE NUMIDE
        5 septembre 2017 - 11 h 34 min

        à ZORO : de quoi vous parlez Zoro , qui a empêché l’algérien arabe ou l’algérien turc , ou l’algérien africain , ou même l’algérien européen , de vivre libre , souverain et heureux en Algérie ?? Ce sont les berbères ou leurs ennemis ? Sois sage … Qui a égorgé les touristes , qui a tué les Soldats , qui menace l’autre et veut l’exterminer de la surface de la terre ? Les Berbères ou les wahabistes au nom du califat arabe ? Soyez un peu honnête .. Les algériens arabes ne seront souverains , citoyens et heureux que parmi leurs frères berbères .. Même pas en Arabie où ils seront sous la Kafala et comme Mawalis et sujets du Prince .. Ouvrez vos yeux .. La Berbérité est une Rahma de dieu …




        11



        4
    Anonyme
    5 septembre 2017 - 8 h 41 min

    Je n ai jamais cru que un jour je verrais mes freres ou soeurs tabasser car ils veulent etre differents dans une algerie pluriel et diverse. L IGNORANCE EST UN DANGER A LA NATION.




    15



    2
    Akli Boughzer
    5 septembre 2017 - 8 h 37 min

    Malgré un semblant de démocratie et de liberté,le totalitarisme et la dictature ne veulent rien céder et continuent à user de la violence et de la fourberie pour perdurer.




    17



    4
    Non à l'Etat arabe
    5 septembre 2017 - 7 h 44 min

    Toute ma solidarité à Oukaci. Un peuple dont la langue est occultée ne peut adhèrer à la langue des autres, chaque langue a son ame et cerveau. Une Tele des islamistes oui une téle des arabistes oui une Tele des assimilés qui plient l’Amazighité à l’Etat arabe oui. Mais dès que le peuple veut exister dans sa peau et communiquer dans sa propre langue ce dont il est animé, alors arrivent la reppression. Messieurs les dictateurs, nous ne sommes pas dissociables de notre langue et notre cité, conception du temps et de l’espace.




    22



    6
      JZORO
      5 septembre 2017 - 8 h 17 min

      Qui est ce qui t empeche de faire tes commentaires en kabyle ? Je suis sur que Ap ne les censurera pas ,vas y si veux vraiment pousser ta langue au devant , utilise la ….Signé ZORO…Z…




      14



      20
        Non à l'Etat arabe
        5 septembre 2017 - 10 h 58 min

        @ Avec ton Zero, ton regime ne fait que saigner la dignité du peuple berbère qui doit demander la permission aux agents du Caire pour vivre sa langue…Ainsi ta bonne volontè me permettera de parler kabyle? Apres que vous aviez impose? l’arabitè comme langue d' »Etat »!?




        14



        6
      ZORO
      5 septembre 2017 - 9 h 27 min

      Je ne pense pas que tu sois kabyle ,tu ne cherche a travers ton pseudo et commentaires qu a creer la fitna au sein de la oumma, si tu etais vraimemt jaloux pour cette langue que tu pretends defendre tu l aurais utilise qu a demi mot dans au moins un de tes commmentaires. Cause et tchach alors dans ta langue cherie et laisse le kabyle pour ceux qui l ont toujours utilisé.




      10



      18
        Non à l'Etat arabe
        5 septembre 2017 - 10 h 55 min

        La oumma est le probleme et pas une solution. Tant que l’Etat est arabislamique le pays sera la proie facile, pour la simple raison qu’il a le tableau de bord , son noyau, au moyen orient….




        14



        6
          ZORO
          5 septembre 2017 - 11 h 20 min

          A ma connaissance il n’y a aucun chahid du moyen pour que les siens viennent partager avec nous le tableau de bord, l histoire de l’algerie telle que je la connais a ete faite par ses propres fils toutes ethnies confondues qui se sentaient tous appartenir a la oumma et c est cette union qui a fait leur force. ..




          8



          13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.