Le Cour Grandmaison : «Bugeaud est une insulte permanente aux Algériens»

Algérie Grandmaison
La statue du sanguinaire Bugeaud inaugurée en 1853. D. R.

Par Karim Bouali – L’académicien français Olivier Le Cour Grandmaison considère que le général Bugeaud «est une insulte permanente à l’émancipation des peuples et aux Algériens en particulier». Dans une tribune parue dans Mediapart, l’auteur du livre L’Empire des hygiénistes, vivre aux colonies, paru en 2014, estime qu’il ne suffit pas de supprimer les statues de ce général sanguinaire : «Si scandale il y a, il n’est pas dans le fait d’exiger que ses statues disparaissent et que son nom soit effacé de l’avenue parisienne qui l’honore encore, mais dans l’existence même de ces hommages toujours rendus au bâtisseur sanglant de la France coloniale et à l’ennemi de l’égalité, de la liberté et de la fraternité.» Le Cour Grandmaison exhorte les responsables politiques «nationaux et locaux» à agir «promptement pour mettre un terme à cette situation» et les appelle à «rappeler à toutes et à tous cette histoire écrite, certes, mais trop souvent tue ou délicatement euphémisée par les adeptologues du grand roman national».

«Elevé à la dignité de maréchal de France en juillet 1843, grâce aux “exploits” militaires qu’il a réalisés en Algérie, ce dernier est l’homme de la “pacification” de ce territoire où il fut nommé gouverneur général trois ans plutôt», ironise l’universitaire français, qui en veut à l’écrivain Victor Hugo d’avoir salué «avec enthousiasme et emphase» les actes barbares de cet officier français coupable d’innommables crimes contre l’humanité.

«Bugeaud est le théoricien et le praticien d’une guerre qui doit être qualifiée de totale puisqu’elle débouche sur l’effondrement de deux distinctions majeures, liées entre elles et constitutives des guerres réglées, comme on les nomme alors», écrit Le Cour Grandmaison. Et d’expliquer : «La distinction entre civils et militaires, destinée à préserver autant que faire se peut les premiers de la violence des combats, et celle entre sanctuaire et champ de bataille, indispensable pour permettre aux populations de trouver refuge en des lieux qui doivent être épargnés par les affrontements.»

Le politologue français spécialiste de la citoyenneté sous la Révolution françaises décrit les pratiques du général Bugeaud comme s’inscrivant «dans une stratégie de la terreur destinée à refouler les Arabes des terres sur lesquelles ils vivent». «C’est cela que les contemporains nomment pacification», ironise-t-il encore. Cette terreur, souligne-t-il, «est jugée indispensable à la colonisation effective du territoire par des Français et des Européens qui ne pourront s’y installer durablement que si la sécurité de leur personne et de leurs biens est assurée». «Pour ce faire, rappelle l’auteur de la tribune, les militaires déportent les populations civiles, torturent ceux qui n’ont pas été tués et ravagent le pays de façon méthodique.»

Olivier Le Cour Grandmaison évoque les enfumades «recommandées par Bugeaud à ses officiers en des termes qui ne laissent aucun doute sur ce qu’ils doivent faire et sur le but poursuivi». Il s’agissait, selon lui, de détruire physiquement des «indigènes assimilés à des animaux nuisibles qu’il faut éliminer». «Saint-Arnaud, Montagnac et Pélissier, pour ne citer que ceux-là, se sont exécutés avec zèle en suivant le mode opératoire établi par leur chef», note-t-il, en rappelant les sept cents morts de la tribu des Ouled Riah, dans les grottes du Dahra, près de Mostaganem, exécutés par le colonel Pélissier le 18 juin 1845.

K. B.

Comment (22)

    Lem Digouti
    6 septembre 2017 - 19 h 08 min

    Très cher Monsieur Kamel Moulfi , auteur de l’article, je viens de voir le journal télévisé de l’après midi qui nous montre quelques images « furtives » , pour ne pas utiliser un autre qualificatif, sur le soi-disant « Conseil des Ministres » , soi-disant présidé par « notre » Brizidène.

    J’ai honte d’être algérien ! J’ai envie d’obtenir la nationalité israélienne ! Est-ce que vous n’avez pas des connaissances pour m’aider à l’obtenir ! Merci mon frère pour ce service que vous pourrez éventuellement me rendre ! Bon courage mon frère !




    10



    10
      Lem Digouti
      6 septembre 2017 - 19 h 09 min

      Ouaouh, pardon, je me suis trompé d’article ! pardon !




      5



      4
      ZORO
      7 septembre 2017 - 0 h 17 min

      Les juifs n accepteront jamais un desespere!!
      La seule solution pour toi: PENDS TOI HAUT ET COURT!!
      SIGNE ZORO ….Z…




      9



      6
      BOUMEDIENE
      7 septembre 2017 - 10 h 48 min

      Je pense qu’il faudrait vous aprocher des services secrets Israéliens qui vous donnerons du travail pour espionner l’Algérie comme à chaque fois ou rejoindre leurs mercenaires terroristes et ensuite après votre trahison vous aurez je pense une carte d’identité et passeport Israélien avec un peu d’argent et tout ceci biensur sera tachés de sang d’innocents lachement assassinés, à vous de choisir c’est vous et votre conscience, en revanche si on vous attrape il n’y aura pas de prisonier !
      A bon entendeur salut !




      3



      3
      Kaci N'tizi Ouzou
      7 septembre 2017 - 12 h 41 min

      Bravo @Lem Digouti, je viens d’apprendre que tu as réussi à obtenir la nationalité israêlienne. Bravo ! j’espère que tu vas me filer ton petit secret pour l’avoir obtenu si rapidement ! Ciao, mon frère !!!




      5



      2
        Zoro
        7 septembre 2017 - 15 h 04 min

        Pourquoi veux tu salir tizi puisque tu veux te vendre à bas prix et surtout ne me dit pas que toi aussi tu un AMAZIGH. SIGNE ZORO…Z…




        3



        4
    Sprinkler
    6 septembre 2017 - 16 h 08 min

    Un pigeon juché sur sa tête honore de sa fiente la mémoire de cette illustre ordure passée à la postérité comme le père des chambres à gaz…Faire fondre le bronze de sa statue pour en faire un crachoir serait le plus grand des hommages !




    10



    3
      Zombretto
      7 septembre 2017 - 17 h 01 min

      Salut, cher Sprinkler ! Dans mon petit village de Kabylie, quand j’étais tout petit, on disait parfois aux enfants quand ils se comportaient mal : « ak-fkegh i-Bichouh ak-yetch » c’est à dire “je te livrerai à Bichouh qui te dévorera”, et Bichouh était la prononciation de Bugeaud chez nos paysans. Les pigeons de Paris ont l’air de savoir à quel genre de saleté humaine ils ont à faire.
      De la part de Dinelbeqq, si tu te rappelles.




      1



      1
    LE NUMIDE
    6 septembre 2017 - 11 h 06 min

    LES BERBERES ET ROME : et Rome revint en 1830, ses colonnes et ses cohortes ont trouvé l’Algérie comme jadis , une belle prise , Colonisable a merci , après que la Carthage Ottomane l’avait laissée en pâture aux conquérants qui sont venus du Nord battant pavillon francais , avec une expérience de la guerre Napoléonienne que les Berbères n’oseraient même pas imaginer , eux plongés dans leur paresse politique atavique , ils n’ont maintenant face aux bataillons francais et aux canons de De Bourmont, de Berthezene, de Rovigo qu’un vague instinct de défense, beaucoup de fanfaronnades de Djouads et des résidus de Janissaires comme ce pauvre Ahmed Bey en cafetan brodé sur sa gandoura, courant éperdument dans le pays Chaouia pour faire œuvre de résistance pathétique, ne sachant que faire contre ce fleuve de soldats bleus, bien équipés, marchant en train de combat et en ligne de bataille, avec des ordres du jour et de discipline sous une chaine de commandement tactique ayant ses officiers et ses sous-off avançant avec une perception topographique et une logistique de la ration de temps de guerre héritée de la grande armée de Bonaparte…
    Les Notres , ils avaient bien sur cette bravoure berbère legendaire, cette Taghenant dans l’adversité et ce nif algérien de toujours, mais rien derrière en vérité, ni manufacture de la poudre et des munitions, ni fonderies de canons, ni rations, ni chance … c’est vous dire !! ils n’ont même pas une armée nationale ni un état national d’ailleurs…Un jeune intellectuel de Zaouia avait tout de suite compris ca, l’émir Abdelkader a essayé tant que mal de ramasser ce qu’il pouvait ramasser pour en faire un embryon d’état et de nation de ces multitudes démunies de montagnards et de nomades; pour donner un sens à ce combat fatal… Mais hélas, les siècles de retard et de paresse historique l’ont rattrapé!!
    OUI, la damnation berbère , la tare berbère telle que pensée et décrite par Mouloud Mammeri , sauta aux yeux du jeune Abdelkader : les algériens en 1830 , n’avait ni état national , ni armée nationale pour se défendre contre Rome , il sait aussi qu’il ne peut compter sur Carthage en ruine …(et même qu’en 1992 , sous les harangues d’un petit Moutchou de Hamam rachitique, hystérique et nain , les algériens ont élu les milices saoudiennes du FIS pour suicider leur pays et détruire ce que leurs ancêtres n’ont jamais pu avoir depuis la haute Antiquité : un état national et une armée nationale pour les défendre ! ) .. Que pouvait bien faire le Jeune Abdelkader , regardant son peuple divisé et pauvre , ses cavaliers en lambeaux , sa piétaille pieds nus .. Et c’est alors que vint Bugeaud, les théories révolutionnaires de l’exagération de la guerre ,mises à jour par Napoléon, et de la massification des combats ont déjà muri dans la tète de ce général ambitieux envoyé à la Coloniale , pour mater la résistance algérienne d’Abdelkader… l’Europe et la France sont maintenant prêtes pour expérimenter la Guerre Totale, la guerre d’extermination. Bugeaud va venir les exercer en Algérie et dans les colonies.




    14



    3
    Bison
    6 septembre 2017 - 11 h 03 min

    @ ZORO, « Moi qui a cru nos internautes qui nous racontent en toutes occasion que les francais sont venus pour faire la promotion de l arabe parce qu’ils nous aimaient?? »
    La France ne faisait pas ou ne fait pas, tout simplement, la promotion de la langue arabe Parce qu’elle vous aime, mais parce qu’elle s’aime elle-meme et aime ses intérêts avant tout ! Elle vous a arabisé pour réaliser son projet « SON royaume arabe de france »!!! Où ses administrateurs n’auront pas à s’embarrasser a devoir apprendre une multitude de langues et dialectes quand une seule suffirait (de l’Atlantique à l’Adriatique)!!!
    Certains diront, a juste titre, mais alors dans ce cas pourquoi arabiser au lieu de faire plus simple: franciser tout ce monde c’est plus logique! Oui, c’est vrai! Mais réfléchissons un peu! Mais simplement peut être franciser tout ce beau monde lui enlèverait tout son charme fantasmagorique: l’exotisme du royaume arabe des milles et une nuits!!! Franciser c’est aussi donner accès au savoir, aux droits… sources de danger de revendication plus tard!! Donc, arabiser c’est plus judicieux et benefique pour la France, et juste une seule langue à gérer, une seule langue facile à justifier et à imposer par l’intermédiaire des associations religieuses à sa botte….
    PS.: point d’étonnement Quand on sait que la majorité de nos jeunes initiateurs du Mouvement national et les déclencheur de la révolution plus tard sont des francisés (plus cultivés et plus expérimenté par le syndicalisme… ; penndant ce temps  » djami3at al oulamas qui chantait « cha3b la djazairi muslimun wa ila 3oribati yanrassib… prêchaient la soumission au waliy (woulat) al amr (en l’occurence l’occupant a l’époque, l’inverse de leurs prêches (des islamistes) lors des révolutions arabes où ils appelaient a renverser les toghat (même coreligionnaire)!!!
    Tu vois, arabiser avait plus d’intérêt pour la France que pourr les « arabes » eux mêmes… Ça l’est toujours!!
    Tout comme les anglais, c »est pas par amour de l’islam qu’ ils ont crée, promu, financé… la sectes des ahmadites en Inde et celle des frères musulmans en Égypte pour casser les mouvements nationalistes révolutionnaires et donc indépendantistes!
    Donc, tu vois zoro,tu voulais faire de l’ironie et faire de l’ironie n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire!! Tu te limites a des apparences (et comme on dit , les apparences sont souvent trompeuses) et t’es pas le seul!! Salam




    13



    4
      co5
      6 septembre 2017 - 14 h 49 min

      une bouillabaisse !




      2



      5
        Bison
        6 septembre 2017 - 15 h 29 min

        La bouillabaisse a beau être considérée comme un plat du pauvre c’est pas pour autant que ça soit une tare ou qu’elle est dénuée de goût ou de tout raffinement, pour les connaisseurs!Tu sais qu’elle a sa place sur la carte des restaurants les plus raffinés et les palaces les plus chics et c’est pas donné ! ?
        Sinon, proposez nous mieux, épatez nous chef!




        6



        2
          ZORO
          6 septembre 2017 - 20 h 28 min

          @bison: bison tu as raison quand tu dis que la france a essayé d arabiser les ait riah, heu!!!je m excuse les Ouleds riah en les passant a trepas!!! Je savais que l’ ure manquait d intelligence mais pas à ce point là ! !!!SIGNE.ZORO. ..Z…




          2



          3
          ZORO
          6 septembre 2017 - 21 h 19 min

          Moderateur je tiens a te saluer toi tu fais honneur a ton boulot qui t exige l equite l autre il deteste zoro. Il me censure trop souvent,il va jusqu a deformer mes propos ou supprimer les commentaires que toi tu fais passer,il n aime pas ma signature il ne la laisse jamais passer ,il protege beaucoup ses copains quand je leur replique durement,Allah yehdih et toi allah yessotek,signe ZORO LE RECONNAISSANT….Z….Avec chapeau bas !!!




          4



          3
      anti-khafafich
      7 septembre 2017 - 15 h 23 min

      elle a proposé son projet de royaume zarabe a l’Émir (sur sa tête comme pour le « trône » du marrok)qui a refusé bien sûr.




      0



      1
    Mustapha Lamari
    6 septembre 2017 - 10 h 31 min

    C’est à partir de ce qu’à fait ce sanguinaire de Bugeaud en Algérie que je n’ai jamais compris pourquoi L’Emir Abdelkader a signé avec lui le Traité de la Tafna. Avec ce traité Abdelkader reconnaît à la France le droit d’exercer une totale souveraineté sur toute l’Algérie à l’exception d’une petite partie de l’Oranie sur laquelle Bugeaud l’autorise Abdelkader a y exercé une autorité politique sur la population musulmane ! Chaque citoyen algérien devrait se poser la question « du pourquoi et du comment » de la signature de ce traité par Abdelkader alors qu’il n’était pas complètement vaincu militairement au moment même de la signature de ce Traité !

    Je conseille aux internautes de lire le Traité de la Tafna, qu’ils peuvent trouver facilement sur Internet. Après la lecture des articles de ce traité, il me paraît difficile de reconnaître que le vrai plus grand héros de la guerre d’Algérie c’est ….l’Emir Abdelkader, connu pour être ce qu’on appelle « l’ami des français » jusqu’à aujourd’hui même !




    16



    5
      BEKADDOUR Mohammed
      6 septembre 2017 - 11 h 22 min

      Je ne suis pas historien, mais les anecdotes ont leur rôle, en 1985 avait paru en France un livre « Abdelkader, adversaire et ami de la France », je l’avais acheté à Marseille, et revenu en Algérie, à l’aéroport de Tlemcen, un douanier du nom de Kaddour m’a dit : « Non, adversaire pas ami » !… Je te donne mon opinion : Abdelkader est reconnu comme homme doté d’une intelligence exceptionnelle, je pense qu’il avait compris que la force qui l’agressait était invincible, il a composé avec l’inévitable, une longue défaite qui durera jusqu’en 1962, avec depuis 1962 une victoire toujours pas apurée, il y a tant de gens apeurés !




      8



      6
        Mustapha Lamari
        6 septembre 2017 - 12 h 17 min

        @BEKADDOUR Mohammed , pour vous Abdelkader est homme doté d’une intelligence exceptionnelle ou est aussi un grand chef de guerre , ok , d’accord , tout ce que vous voulez mais la signature du Traité de la Tafna devrait tempérer l’ardeur de « certains » à le présenter comme le PLUS GRAND HEROS de la guerre contre le colonialisme français ! Il existe quand même beaucoup d’autres vrais grands héros reconnus et sur lesquels il n’y aucun doute qu’ils méritent eux-aussi qu’on érige en leur honneur une statue, n’est-ce pas !! Pour Abdelkader, le pouvoir de 1962 a même bravé et bafoué le Coran , la pratique, les coutumes et la culture musulmane qui refuse, répugne et prohibe les images figuratives, les représentations et toute autre représentation sous forme de statue ou de portrait ! On sait qu’avant même Mahomet, Abraham, le premier vrai monothéiste selon le Coran (2, 135), détruisit lui-même celles que son père fabriquait. Avec le Coran, qui reconnaît Abraham comme un prophète de Dieu, tout ce qui peut, de près ou de loin, rappeler ou ressembler à une idole fut interdit (sourate 21; 58). Eh bien, le pouvoir pourtant d’idéologie très arabo-islamique a essuyé d’un revers de la main tout çà pour autoriser la construction de la statue de Abdelkader, et même partout là où çà sera possible et sans aucun problème ! Ce n’est pas un hasard ! (Est-ce que vous avez lu les articles du traite de la Tafna ???)




        7



        3
          BEKADDOUR Mohammed
          7 septembre 2017 - 8 h 34 min

          @Mustapha Lamari… J’ai lu ces articles, sans plus, car il faut avoir de l’histoire toutes les données, tout le puzzle pour comprendre ce traité là, objectiver ce qui fut, lire à la manière d’Ibn Khaldoun ! Ou comment Dieu a orchestré, car Abdelkader ne fut avant tout qu’un homme, un pion, mais un homme parmi les meilleurs, toutes régions confondues d’Algérie, à ce point qu’interrogé en son temps, un parlementaire français auquel fut posée la question « Quels sont selon vous les plus grands hommes de notre temps ? », ce député français aurait répondu : « MALHEUREUSEMENT deux musulmans, Abdelkader et Chamyl… ». Pour le reste, la statue, le coran, (Chez les Français la statue de Bugeaud certes, mais aussi de La Vierge Marie etc), je me suis retrouvé maintes fois près de la statue dédiée à l’émir, boulevard Larbi Ben Mhidi, rassures toi je ne me suis pas prosterné aux pieds de cette statue ! Hélas, il faut avoir le statut qui permet d’en parler efficacement !




          1



          3
    BEKADDOUR Mohammed
    6 septembre 2017 - 10 h 00 min

    Une insulte permanente synonyme d’un coup de fouet qui ne réveillera que les Algériens pas morts, sur la base de la vérité que « L’Algérie française » est morte !




    1



    2
    ZORO
    6 septembre 2017 - 9 h 49 min

    Que dites vous??700 morts executes le 18 juin 1845 dans les grottes de dahra pres de mostaganem ,!! 700 morts de la tribu des ouleds riah donc des arabes ??? Moi qui a cru nos internautes qui nous racontent en toutes occasion que les francais sont venus pour faire la promotion de l arabe parce qu’ils nous aimaient ??
    HISTOIRE, OU TE CACHES TU ???




    5



    3
    Youp
    6 septembre 2017 - 9 h 23 min

    C’est la faute aux « CONS » qui ont donné à la france une histoire qu’elle n’avait pas. Elle est l’église sanguinaire et falsificatrice. 2 caractères dont elle l’unique héritière.




    6



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.