Un groupe d’universitaires appelle à une élection présidentielle anticipée

Vote présidentielle
D’autres voix appellent au départ de Bouteflika. New Press

Par Sadek Sahraoui – Dans un communiqué rendu public ce matin, un groupe d’intellectuels, dont font partie les universitaires Daho Djerbal, Aïssa Kadri et Mohammed Hennad, appelle à la tenue d’une présidentielle anticipée pour, disent-ils, «éviter que le pire n’advienne». Les auteurs du communiqué justifient notamment leur appel par «l’état de santé du président Bouteflika qui ne cesse de se dégrader depuis 2005». Aussi disent-ils douter de la capacité du chef de l’Etat à gouverner.

«Le changement de gouvernement intervenu tout récemment dans notre pays est véritablement unique en son genre ! Il montre que le processus de déliquescence de l’Etat algérien est bien avancé. A l’évidence, le Président n’exerce plus ses fonctions constitutionnelles de manière effective, soutenue et transparente. Il n’est plus en mesure de recevoir dignement ses homologues étrangers, et il n’effectue plus de voyages officiels hors du pays. Pour rappel, un certain nombre de visites de chefs d’Etat étrangers ont été annulées», mentionnent-ils.

Les initiateurs de cet appel, soutenu également par des journalistes, se disent en outre «loin de croire qu’une élection présidentielle anticipée va constituer la solution à l’impasse politique dans laquelle se trouve le pays». Ils pensent cependant qu’«il y a urgence de sortir de ce statu quo mortifère». «La raison voudrait que le pays aille vers une Constituante, avec une période de transition consensuelle. Sans avoir à évoquer l’article 102, l’organisation d’une élection présidentielle anticipée reste possible si les promesses, maintes fois réitérées par le président Bouteflika en personne – particulièrement le discours de Sétif de mai 2012 – sont assumées au niveau des cercles du pouvoir à l’égard des jeunes générations et de l’avenir du pays», écrivent-ils.

S. S.

Comment (62)

    Raselkhit
    8 septembre 2017 - 9 h 45 min

    Etrange communiqué Des intellectuels complètement confus On ne sait plus ce qu’ils veulent « Un coup d’état ?Peut être oui s’il réussit Un changement ?Peut être oui si il y a beaucoup de gens qui y adhèrent Comme notre classe politique nos intellectuels C’est l’attentisme sans être capable de nous pondre quelque chose de cohérent Importe Pourvu qu’il y est une cohérence quelconque Daho Djerbal à la traine des français ne nous a toujours rien pondu « en Histoire « Hormis quelque copier /coller de Stora Nous resterons toujours non seulement à la traîne mais surtout à la solde des français Quel est leur cheval ? Toujours à vouloir installer chez nous le chaos et l’anarchie La moindre réflexion on comprend que les buts inavoués de cette déclaration va falloir les rechercher dans les derniers articles du « Monde « ou de » Libération »




    0



    14
      yugarithen
      8 septembre 2017 - 15 h 22 min

      Et ces gens au pouvoir qui se sont fait humilier et le peuple Algérien avec malgré lui, puisque ils occupent illégitimement la très haute institution le représentant,par manuel valse,ne sont ils pas soumis à la tutelle de l’ancienne puissance coloniale.et on ose dire que le grand patriote Abane Ramdane a trahi.peut être il a trahi au yeux des traitres démagogues qui ont détourné la révolution de son objectif.rendre sa liberté et sa dignité au peuple Algérien.




      4



      0
      Zoubir Akourane
      8 septembre 2017 - 15 h 47 min

      @Raselkhit , les internautes t’ont donné des avis négatifs mais moi je suis d’accord avec toi que ce groupe d’intellectuels ne va pas au fond des choses. Et je te donne beaucoup de point positive, si s’était possible.

      Comme l’a si bien dit l’internaute qui a le pseudo @Kaci N’Tizi Ouzou , il ne sert à rien de demander l’application de l’article 102 , sans d’autres propositions qui devront se faire parallèlement ! Si c’est juste pour enlever Bouteflika et élire un autre Bouteflika par le biais d’une autre élection présidentielle, c’est un coup d’épée dans l’eau qui ne sert à rien en maintenant le système politique actuel !

      Par contre en exigeant un gouvernement provisoire de transition pour aller vers une constituante qui changera la gouvernance, là cela vaut le coup ! Des élections présidentielles anticipées ne servent à rien si il n’y pas de changement de gouvernance, de changement de système politique, s’il y n’y a pas une nouvelle constitution rédigée au sein de cette constituante à laquelle participera l’ensemble de la société civile, les partis politique etc… Cette nouvelle constitution devra être soumise par référendum au peuple pour avoir une assise populaire légale ! L’armée ne jouant ici que le rôle de garant de paix sociale, garant de la paix civile et garant de la transparence tout au long de ce processus ! Voilà une proposition crédible et je remercie l’internaute @Kaci N’Tizi Ouzou de nous avoir faire part de son avis.




      3



      1
    TARZAN
    7 septembre 2017 - 19 h 30 min

    ce groupe universitaire est géré par des agents secrets étrangers dont tout le monde devine ces deux pays. ATTENTION ILS SONT EN TRAIN DE PREPARER LE MEME SCENARIO QU’AU VENEZUELA




    3



    41
      Oueldechaab
      7 septembre 2017 - 21 h 10 min

      Dites nous alors Mr Tarzan, quelle est la cause principale qui entraine cette supposée intervention étrangère ?
      N’est ce pas l’autoritarisme illégal (selon nos textes de loi et notre Constitution actuelle), d’un régime, l’actuel, utilisant l’esbroufe et le mensonge politique pour se perpétuer ? N’est ce pas la complicité silencieuse de TOUTE les institutions en place et leurs directions?
      Ou bien, selon vous, faut-il TOUT accepter et se résigner en silence ?
      En d’autres termes plus directs, l’Algérie est-elle une propriété privée pour que la vérité soit UNE, seulement UNE, celle du chef du moment et son clan, sans aucune autre voix indépendante?
      Mais enfin, où vivez vous ? Où avez vous vu que TOUTE une classe politique, applaudit un programme, le programme dit « du chef », mais sans existence d’aucun programme écrit et formel de ce chef sauf son propre maintien en poste jusqu’à sa mort?
      Même dans les plus célèbres des films de science fiction, cette situation que vivent et dont souffrent les Algériens n’a jamais existé ni n’a
      jamais été imaginée par le plus doué des cinéastes !!!




      27



      2
        ZORO
        8 septembre 2017 - 9 h 48 min

        Ce Tarzan est influencé par le premier film de Johnny weismuller (TARZAN L HOMME SINGE) pour cela il est tantôt HOMME tantôt SINGE. SIGNE ZORO….Z…




        2



        4
      benchikh
      8 septembre 2017 - 17 h 15 min

      Bravo Tarzan,une bonne analyse .




      1



      2
    muhand
    7 septembre 2017 - 19 h 01 min

    Il faut juste se rappeler que le pays est dirigé par des arabes et comme dans tous les pays dirigés par des arabes, l’espoir d’une alternance pacifique est une utopie. Partout où l’arabe détient le pouvoir il ne le lâche que pour sauver sa peau. L’Algerie ne fera pas exception, ils ne céderont le pouvoir que par la force du peuple qui doit et devrait sortir dans la rue pour dire stop! Si vous pensez que l’armée, qui a fait venir Bouteflika et l’a fait assoir sur le trône, va intervenir pour mettre fin à cette forfaiture c’est ne pas avoir compris que tout les malheurs du pays viennent d’ellle. Les généraux intégres, honnêtes et compétents ont tous été mis à la retraite ou emprisonnés. Les quelques rares jeunes généraux qui restent encore en exercices ne pèsent pas beaucoup pour espérer qu’un jour ils se sortent de leur réserve et dire trop c’est trop. Le salut c’est donc le peuple. Mais il es où ce peuple ? Là est la question .




    17



    48
      Amitou
      7 septembre 2017 - 21 h 58 min

      Il y a une constitution qu il faut respecter,si le president est dans l incapacite de poursuivre ses respensabilites,c est a l assemblee du peuple de se prononcer et d appeler a des elections anticipees et permettre au peuple seul souverain a choisir ceux qui le gouverneront..Notre armee est une armee republicaine dont le principal role est celui de defendre les frontieres et la securite et l independance du pays.Appeler a une constituante est une erreur fondamentale qui fera le lit du desordre dangeureux.L actuelle constitution peut toujours etre amelioree pour se marier avec les exigences des circonstances a travers notre histoire.Que ceux qui revent de sectarisme ne servent que le scenario moyen oriental,dresser les differences pour mettre le feu dans la maison…..ailleurs sunnites contre chiites,alaouites contre maronites…..et ici ils essayent d allumer le spectre d un chaos parmi la diversite composante du peuple Algerien,un peuple uni ,tolerant et ouvert vers le modernisme.Une evolution de la scene politique dans le sens d une transition politique democratique et reponsable doit devenir le seul souci de notre elite intellectuelle:Eriger un Etat national veritablement democratique qui respecte l alternance et le respect mutuel de toutes les composantes de notre nation sur les fondements solides herites de nos chouhadas.




      3



      8
        ZORO
        8 septembre 2017 - 8 h 43 min

        Non Amitou ce n est pas comme ca que ca se passe chez les rouges, ils savent qu ils sont une petite poignée sans aucune influence sur le devenir du peuple ,ils profite de toute occasion pour salir notre armee afin de peindre l Algerie a leur couleur. SIGNE ZORO….Z…




        1



        5
      Mhand
      8 septembre 2017 - 13 h 17 min

      Il faut juste se rappeler que le pays est dirigé par des arabes comme: tu veu dire comme les arabes(ouyahia, gaid salah, tartag, hadad, touati, sidi said ect..??




      0



      3
    L'EPERVIER.
    7 septembre 2017 - 18 h 37 min

    la solution , neutraliser said et consort , tous marchera sur des roulettes par la suite.




    14



    6
    الهوارية في كندا
    7 septembre 2017 - 18 h 25 min

    L’armée algérienne est consentante donc, les algériens soutiennent l’ANP, alors ce n’est pas la peine de faire un flan maintenant….
    Hier, je suis rentrée dans un fastfood Hallal libanais pour manger un peu, j’avais une veste sport avec un drapeau algérien en patch sur la manche de ma veste. j’ai entendu les deux vendeurs serveurs parler entre eux de moi et disait ceci… Elle vient de là où leur Président est Houari Boumediène…!!!
    Bouteflika inconnu… !!!!!!?????!!!!!!!!!!




    6



    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.