Blida : démantèlement d’une bande criminelle à Ben Chaâbane

Blida
Une mère a signalé l'enlèvement de son fils de 22 ans et la demande d’une rançon de 300 000 DA. New Press

Les éléments de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Ben Chaâbane (wilaya de Blida) ont démantelé une bande criminelle composée de cinq individus impliqués dans une affaire d’enlèvement, a-t-on appris vendredi auprès de ce corps constitué.

L’arrestation a eu lieu suite à la plainte déposée lundi auprès des services de la Gendarmerie nationale par une mère signalant l’enlèvement de son fils de 22 ans par des inconnus qui lui ont exigé une rançon de 300 000 DA pour sa libération, selon la même source. Un plan bien ficelé mis en place en coordination avec la famille de la victime par la brigade de Ben Chaâbane, soutenue par les élément de la quatrième Section de sécurité et d’intervention de Boufarik, a permis l’arrestation des cinq criminels âgés de 23 à 45 ans au moment où ils s’apprêtaient à récupérer le montant demandé, a-t-on expliqué de même source.

Les éléments de la Gendarmerie nationale ont libéré la victime et récupéré son téléphone portable et son véhicule touristique. Les cinq mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Boufarik, conclut la même source.

R. N.

Comment (8)

    R. Bm
    17 septembre 2017 - 12 h 55 min

    La peine de mort pour ces déchets de barbares, il nous coûtent de l argent même emprisonnés, debarassons nous de ces déchets, ce ne sont plus des enfants de l Algérie, ils ont rompu le contrat social.




    1



    0
    Dias
    17 septembre 2017 - 6 h 22 min

    Le plus âgé à 45 ans !!!?
    les sans cerveau faut les enfermer pour très longtemps ou même rétablir la peine de mort




    1



    0
    ferial
    17 septembre 2017 - 5 h 43 min

    On est mal barré ! Entre les rapts les escroqueries en tout genre y compris celles émanent de Banques D’État telle la BADR (pour exemple un virement a été fait de France début juillet l’argent n’est toujours pas arrivé sur le compte du destinataire en Algérie a ce jour) bref c’est une situation de non droit a tous les niveau quant à la corruption………….




    0



    0
    Omar B
    16 septembre 2017 - 16 h 14 min

    Ouvrir des camps au milieu du Sahara ou la temp ne descend pas au dessous de 40. Sans guardien , juste un helicopter qui leur balance de l’eau des boites de sardines et du pain. La est la solution pour ces criminels et laisse les ONG aboyer.




    8



    1
    Les Égarés.
    16 septembre 2017 - 14 h 30 min

    Cinq Criminels au Trou ! …des Saletés de moins …. Kidnapping , Rançon…la « Marchandise » au poids , un être Humain se monnaie sans état d’âme !…Ces Saletés vont croupir en Prison …. mes Salutations à la Gendarmerie et la Victime et sa Maman qui a dû pleurer pour son fils Kidnappé par des Saletés .




    3



    0
    A3zrine
    16 septembre 2017 - 8 h 30 min

    C’est des novices, l’appât du gain les fait courir dans tous les sens et les laisse faire tout et n’importe quoi. Heureusement que c’est pas des pro, sinon la victime aurait été liquidée.
    J’opte pour perpétuité minimum.




    4



    0
    Algérie Authentique
    15 septembre 2017 - 23 h 02 min

    oisiveté est mère de tous les vices!




    4



    1
    Anonyme
    15 septembre 2017 - 19 h 57 min

    L Algérie doit donner l exemple avec ses bandes criminels et organisés et être sans pitié ; ces rapts et ses enlèvements deviennent monnaies courantes et L Algérie n avait pas ce genre de criminalité autrefois aujourd hui on trouve même des femmes ds ses organisations ; c est une honte pour notre pays et ca véhicule une très mauvaise image du pays. l Algérie doit trver des réponses adaptées et éradiquer ses commerces informels et l insécurité qui grandit ds notre territoire nationale ; l insécurité et la pauvreté a tjrs été récupéré par des islamistes radicaux extrémistes et prônerons la Charia et un état islamique comme réponse tout en se servant de ses jeunes désœuvrés et on a vu le résultat pdt notre période noire de 10 ans ; donc les pouvoirs publiques doivent à tout prix éradiquer cette criminalité et d ou qu elle vienne. Algérie avec les algériens et algériennes mérite mieux ; on en a pas besoin de ses gens la….et faites de la préventions pr ses jeunes ou donnez leur une formation ou un travail pr les primo délinquants.




    7



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.