Révélation explosive : Sarkozy, Fillon et Juppé ont envoyé des terroristes au Mali

François Fillon, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. D. R.

Par Houari Achouri – Ce sont des révélations explosives que fait MarocLeaks, site électronique destiné au décryptage de l’actualité politique et économique du Maroc. Un article, extrêmement bien sourcé, écrit par Julie Amadis, rapporte les affirmations du capitaine Sékou Traoré, présenté comme «résistant aux djihadistes», selon lequel ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé et le général Puga qui ont «envoyé les djihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président Amadou Toumani Touré (ATT)».

L’article commence par rappeler que «les terroristes MNLA et leurs homologues djihadistes (Ansar Dine, Aqmi) ont commencé à envahir le Mali le 17 janvier 2012» et s’attache à expliquer comment «des terroristes ont pu envahir un Mali qui fait en superficie deux fois la France». Pour cela, «il est indispensable de connaître quelles sont les forces derrières ces terroristes, autrement dit qui les a financé, qui leur a apporté une aide logistique et qui leur a donné des ordres». D’après l’article, «la stratégie de la « Franceàfric » a été de supprimer Kadhafi et d’utiliser l’arsenal militaire de l’ancien régime pour organiser la contre-révolution jihadiste dans les pays sous occupation militaire française».

On apprend par MarocLeaks que, derrière cette stratégie, il y a Sarkozy, président français à l’époque, qui a mis «l’arsenal militaire de Kadhafi à la disposition de ces djihadistes pour combattre au Mali». Ainsi, «la France a demandé au MNLA de l’aider à faire déserter tous les combattants de l’Azawad qui étaient dans l’armée libyenne… en contrepartie de son feu vert pour l’indépendance de l’Azawad».

L’auteur de l’article reprend une série de sources médiatiques pour revenir sur les péripéties de l’action terroriste au Mali. Il cite Baba Ahmed et Christophe Boisbouvier, qui détaillent dans Jeune Afrique les moyens que détiennent les djihadistes qui font face à l’armée malienne : «Des fusils d’assaut, des missiles (sol-sol et sol-air), des lance-roquettes multiples BM-21 et des mortiers, tout droit venus des arsenaux libyens.» Jeune Afrique ajoute : «Les rebelles, fait-on remarquer à Bamako, sont presque mieux équipés que nos soldats. Pas étonnant qu’il y ait des désertions.» D’après les enquêteurs de Jeune Afrique, le MNLA, présent dans les collines autour de Zakake, au nord de Kidal, «revendique un millier d’éléments» dont d’«anciens soldats de l’armée libyenne revenus au pays et emmenés par Mohamed Ag Najem, ex-colonel de Kadhafi ; ils seraient un peu moins de 400. Dans le nord du Mali, ils ont retrouvé les hommes d’Ag Bahanga».

Julie Amadis reprend une enquête publiée mardi 30 juillet par le New York Times qui révèle que c’est «l’Europe qui finance une bonne partie des opérations d’Al-Qaïda». Le quotidien américain évalue à «105 millions de dollars (93 millions d’euros) le montant total des rançons remises aux diverses factions du groupe en échange de la libération de ressortissants enlevés». La France, selon l’enquête, a versé le gros de ce montant : «58 millions de dollars (43 millions d’euros) depuis 2008.» Pour la journaliste, le meurtre du capitaine Sékou Traoré est «la preuve de l’alliance entre les djihadistes et le président « franceàfric » malien Amadou Toumani Touré». Il avait dans son bureau le téléphone satellitaire récupéré sur les djihadistes. La journaliste rapporte le témoignage d’un ami du capitaine : «C’est dans la journée du 20 janvier au matin que le téléphone satellitaire extorqué aux chefs rebelles sonne, au bout du fil c’était le président ATT qui appelle, mais il tombe sur le capitaine Traoré. C’est ce coup de fil gênant qui est à la base du massacre d’Aguel-Hoc du 24 janvier».

Julie Amandis explique : «Si la France envoie les djihadistes au Mali, c’est parce qu’elle y a des intérêts colonialistes.» Elle reprend les propos de l’ancien chef du MNLA, Hama Ag Mahmoud, qui souligne l’essence de la guerre au Mali : «La France a pris les devants pour obliger le Mali à signer un accord de défense, ensuite s’octroyer des concessions minières et protéger celles qui existent déjà.»

Julie Amandis conclut : «Pendant que les amis djihadistes de la France attaquent le nord du Mali, la France fait croire à l’opinion publique qu’elle vient « libérer » le pays en attaquant par le sud. En fait, il s’agit qu’une même invasion avec des mercenaires différents. Il s’agit d’une invasion impérialiste installant des djihadistes au pouvoir pour protéger les plus grosses entreprises françaises.»

H. A.

Comment (54)

    Moskosdz
    23 septembre 2017 - 23 h 37 min

    Les sionistes ont compris qu’il est facile de manipuler au nom de l’islam Kadour,qui celui-ci est manipulé par Moussa considéré soit-disant de cheikh,et Moussa reçoit les ordres de Aïssa et ce dernier les reçoit de Si Tayeb et ainsi de suite jusqu’à leurs pseudos oulémas qui ne sont autres que les têtes pensantes du Mossad,CIA et services spéciaux occidentaux.

    karimdz
    21 septembre 2017 - 22 h 07 min

    Personnellement je ne suis pas surpris, diviser pour régner a toujours été la politique de l ancien occupant français en Afrique. Et quand l Afrique s évertue à devenir plus indépendante, la France s acharne à l affaiblir.

    Le colonialisme a laissé place au néocolonialisme, la France ne veut pas se séparer de ce grenier à matières premières, quitte à semer le chaos, faire et défaire des chefs d état, voir plus grave, y planifier des génocides comme au rwanda…

    8
    2
    Perret
    20 septembre 2017 - 10 h 24 min

    C’est une version des faits, mais il y en a d’autres. Celle-ci me semble plus crédible :
    Sarkozy fait armer les Touaregs du MNLA sur demande américaine (tendance CIA, anti-algérienne). Ces Américains veulent fransformer l’Azawad en base de déstabilisation de l’Algérie. Le capitane Sanogo (formé à Fort Bragg) est porté au pouvoir mais échoue à le contrôler et cède la place à Diocounda Traoré..
    La phase suivante est celle la recherche d’une solution politique au Mali au travers de l’Algérie, impliquant la tendance américaine pro-algérienne (Dick Cheney) : Iyad Ghali descend jusqu’à Mopti, pendant que Sanogo prend la place de Diocounda Traoré à Bamako.
    François Hollande vient d’arriver au pouvoir et décide, sous la pression de l’état-major des armées, et avant tout pour se positionner sur ce dossier qu’il ne connait pas comme anti-sarkozy, de lancer l’opération Serval qui bloque Ghali à Sévaré et empêche le coup d’Etat de Sanogo.
    Ensuite, Hollande laissera Fabius trafiquer l’élection au profit d’IBK.

    5
    3
    Marre du Khorti
    20 septembre 2017 - 4 h 49 min

    Un point en particulier me choque dans cet article, c’est le fait de mettre dans le même panier les indépendantistes du MNLA, avec les groupes terroristes islamistes (AQMI, Ansar Dine, Mujao….). Pas étonnant, vu que la source de ces informations est un Malien, le capitaine Sékou Traoré, forcément hostile à l’Azawad. De plus les autorités françaises ont toujours soutenus les autorités maliennes contre les rebelles touaregs. Donc ce Sékou Traoré prêche le vrai et le faux. Tout en révélant certaines vérités, il en profite pour casser du sucre sur le dos du MNLA. Si on a laissé des groupes islamistes se développer au nord du Mali, c’est pour saboter le combat du MNLA.

    10
    Traore
    19 septembre 2017 - 10 h 52 min

    je suis sidéré par des attitudes barbare, la cupidité de la France et comment ces européens pourraient combattre les attentats dans leur pays. il va y avoir toujours des attaques, des attentats tant qu’ils ne les auront pas arrêtés.

    7
    4
    Tin-Hinane
    18 septembre 2017 - 15 h 35 min

    Ah, enfin petit à petit par différentes sources par des petits articles ça et là on commence à parler ouvertement de ce qui crevait les yeux à tout le monde. il est clair que les pays occidentaux sont les créateurs des organisations terroristes islamistes, ce sont leurs mercenaires. Ils se jouent la comédie à eux mêmes tout le monde le sait mais tout le monde fait semblant de ne pas savoir, tant pis pour eux, ils vont payer cher ce petit jeu pervers.

    24
    3
    Kamoun
    18 septembre 2017 - 10 h 39 min

    L’objectif ultime de ceux qui qui ont anéanti et ruiné la Libye et font régner le chaos au Mali est la démolition de l’Algérie par « effet domino » malheureusement pour eux l’Algérie est encore plus forte qu’ils le pensent

    27
    6
    Med
    18 septembre 2017 - 8 h 03 min

    Je ne comprendrai jamais ceux qui développent des théories le plus souvent fantaisistes , avec des scenarii des plus improbables , pour présenter de, soit disant, manœuvres occidentales, françaises en particulier pour démanteler et dépecer l’Algérie ; ceux ci doivent savoir , nos dirigeants le savent , que l’intérêt des occidentaux reside dans la stabilité de toute l’Afrique du Nord : 10 000 000 d’individus issus de cette region , entre immigrés et bi nationaux vivent en France, Espagne , et en Italie …..15 000 000 si en remonte vers le Nord , GB , Belgique, Hollande, Allemagne …..la sécurité de l’Europe commence au Sahel et en Afrique du Nord ; conscients que les gouvernements de ces pays ne peuvent assumer seuls cette mission et en concertation avec eux , ils déploient des troupes pour combattre et éviter que les groupes terroristes ne contrôlent des pays entiers et ne s’installent définitivement et deviennent des Etats . L’alibi pour controler les richesses minieres de ces pays est simplement ridicule , les économies du 21 siecle ne sont pas celles du 19eme , les etats de cette region ne survivent que grace a la vente des minerais de leur sous sols que les occidentaux peuvent acquerir dans d’autres regions du monde …..bref , cessons d’incriminer tel pays ou tel autre , nous sommes maitres de nos destins …..simplement , nous rendons les autres responsables de nos echecs ….il est temps d’en prendre conscience !

    5
    7
      Yanick Toutain
      22 septembre 2017 - 11 h 47 min

      des « théories » qualifiées de « fantaisistes »
      Mais…. est-ce que l’auteur de ce commentaire absurde a lu l’article ? (…) Evidemment non.
      Il ne contient que des faits et des témoignages d’acteurs de ces évènements
      FAITS provenant de médias reconnues par l’impérialisme lui-même, tel le New York Times)
      TEMOIGNAGE du capitaine Sékou Traoré relayé par son meilleur ami Adama Sissoko
      TEMOIGNAGE du leader terroriste MNLA Hama Ag Mahmoud (paru sur le Courrier du Sahara et toujours visible sur Malijet)
      Cet article de Julié Amadis n’est pas THEORIQUE.
      Si l’auteur veut se cultiver on lui indiquera d’AUTRES ARTICLES où Julie Amadis développe des concepts du POSTMARXISME, des articles THEORIQUES.

    Chawki
    17 septembre 2017 - 22 h 53 min

    L’histoire se répète.l’algerie à de grand problème à ces frontière pas par les voisins marionnette mais de ces puissance occidentales soutenue par les pays Arabes au régime dictateur et tyrannique .Ces derniers sont des supports politiques et financières pour assurer la survie des occidentaux . Sur cet aspect que sarko à tout fait pour détruire la Libye et utilisé kadafi comme prétexte avec l’appui royaume Uni des USA d’Israël j’espère voir un jour sarko poursuivie pour crime de guerre .Il ne faut oublié aussi Henry Levi qui à exécuter le plan de massacre contre la Libye afin de faire rentré la région dans une guerre sans fin et pousser l’Algérie à agir pour atténuer ses capacités et instaurer l’idée de division pour voler et spolié sa richesse et de toute la région.
    Je suis un opposant du régime algérien mais je respecte toujours le choix et la stratégie de la politique étrangère algérienne mené par le président l’armée et les services de sécurité .
    Al quaida .El djazira .France 24 ifrance . Le grand moyen Orient. Union de la Méditerranée.les 5+5 .La cop 21 .Le Sahel .daech.karkaria .Et d’autres se sont que des outils ou des thèmes de politique colonisatrice . Merci

    Chaoui
    17 septembre 2017 - 20 h 07 min

    Rien que la photo illustrant l’article ci-dessus est parlante…A regarder le visages de ces « élites » françaises, ils portent le crime sur leur face.

    selecto
    17 septembre 2017 - 17 h 56 min

    Le but de créer des tentions et conflits aux frontières algériennes du sud avec les voisins Africains c’est de couper l’Algérie de sa profondeur africaine et l’obliger à accepter l’union avec ses voisins dans l’intérêt ses ces maudits voisins et les produits français made in Maroc et made in Tunisie.

    14
    1
      Chaoui
      17 septembre 2017 - 20 h 04 min

      Non. Tu n’y es pas. On NOUS encercle pour nous faire imploser de l’intérieur.., ayant vu qu’ils ne pouvaient (plus) nous agresser…directement sous couvert d’une décision « onusienne » les y autorisant pour soit disant « protéger les populations civiles »…(exactement comme ils l’ont fait en Syrie – n’oublions pas les propos du sioniste sarko et de son ami et « frère » émir du qatar…qui disaient qu’après la Syrie ce serait le tour de l’Algérie…- et comme ils l’ont aussi fait en Libye…).

      13
      2
    djaider
    17 septembre 2017 - 17 h 09 min

    Il n’y a rien de surprenant dans cette affaire…L’Etat français reste fidèle à lui meme..un etat néo colonialiste prédateur..pret à aux pires des pratiques pour la préservation de ses intérêts dans ses ex colonies.Les algériens sont condamnés à ne jamais baisser la garde.

    22
    Farid
    17 septembre 2017 - 16 h 36 min

    Sarko la pire des ordures

    26
    Anonyme
    17 septembre 2017 - 16 h 25 min

    Avec le temps l Histoire les rattrapera ; moi mon rêve c’est que mon Algérie deviennent une puissance mondiale et non régionale pr nous les algériens et pour tous les musulmans qui ont été anéantis par ses ennemis des pays musulmans et arabes dont le Maghreb qui n a pas été épargné par ses politiques et l Algérie en particulier ( colonie plus guerre d indépendance) et la preuve même au bout de 55 ans après même pas un pardon du aux crimes commis ctre notre peuple. I have a dream que l Algérie deviennent un monstre économique et militaire et fasse comme les occidentaux leurs services et le Mossad plus tard et aille récupéré tout ses hommes qui ont commis des crimes de masses ctre les musulmans et quelqu ils soient des qu ils vieillissent comme Barbie et tous ses nazis qui ont été pris et récupéré pr être jugé en Israël et ailleurs en Occident ; pas TPI; l Algérie puissante entouré d autres pays Iran Syrie ect ect que des vrais ; on va les chercher pr les juger en Afrique ou au Moyen Orient; faut trver le lieu et le mettre en place et commencez a a attraper un sarko et en donner l exemple ; faut juste des c…car tt les peuples seront avec vous nos dirigeants ; aillez les rorones ; let ‘s go! . faut juste trver le Lieu et être d accord ;  » Nous irons les chercher au non des peuples musulmans et arabo africains pr tous les crimes commis ctre nos pays et leurs peuples…sinon vs verrez plus tard ds leur histoire qui façonne a leurs images ils apprendront aux élèves occidentaux que c’était des braves types qui ont fait que de bnes choses et mettrons l histoire de leurs cotés. réunissez toutes les archives ; les témoignages ca servira demain pr les interpellés pr les juger devant les leurs mais chez nous comme ils font eux depuis des lustres.

    17
    3
      Chaoui
      17 septembre 2017 - 20 h 14 min

      Nous y viendrons aussi sûr que l’Algérie fut jadis la première puissance de la Méditerranée au point où même les US devaient alors – comme tous les occidentaux – nous payer le « droit de passage »…(en or et en bateaux…).

      7
      2
    Anonyme
    17 septembre 2017 - 16 h 06 min

    Bon; si l’article dit vrai, pourqu’oi l’algerie a ouvert son ciel au raffales francais?.

    10
    14
      mhd dz
      17 septembre 2017 - 16 h 31 min

      Pour leur facilité la grosse débâcle..

      13
      2
      Chaoui
      17 septembre 2017 - 20 h 26 min

      Ce fut une triste erreur. Mais je pense que nos décideurs qui avaient des objectifs et raisons nous échappant savaient ce qu’ils faisaient…C’est comme pour la base US située vers Tamanrasset (et que je réprouve) servant de « centre d’écoute » à la CIA et à l’Afrikacom pour prétendument surveiller « les terroristes » de la région sahélienne et malienne…quant les USraéliens voulaient une vraie base à eux chez-nous constituée de… »marines » et autres forces d’intervention aéroportées…A présent, il est temps que nos décideurs les dégagent. Sinon on ne comprendrait pas que l’on ait refusé à nos amis Russes (avec lesquels nous avons de surcroît des accords militaires) ce qu’on a accepté à ces criminels de ricains.

      Anonyme
      17 septembre 2017 - 20 h 55 min

      Premièrement ils ne sont pas passé par notre ciel ; ensuite oui l Algérie a été un allié à la France pdt le début de l opération Serval en bloquant nos frontières sud pr contrer les terroristes ss sortir de notre territoire et de les approvisionner en essence mais avec Hollande comme président et Fabius comme MAE mais Sarko a tjrs eu un niet de nos autorités et ses personnes désignés qui appartenait au gouvernement Sarko avt l entrée de l armée française au Mali ; et ceci apre des relations plus apaisé avec hollande et des av et viens à Alger de la secrétaire d état Hillary Clinton . votre question a eu une réponse j espéré mais ne vs trompez pas de gouvernements et d hommes surtout Sarkosy et Hollande (droite et gauche) et l Algérie s adresse a la France pas aux Hommes et si la France est bne nous serons bons sinon c est la réciprocité c’est notre doctrine avec ts pays quelqu ils soient; pourtant depuis De gaulle la droite a eu plus de la relation apaisé avec l Algérie que le PS ou la Gauche ds son histoire ; mais lui a tout changé même Hollande des valets ; il a servi Israël avec BHL et pas la France et les Français.Enfin l Algérie est souveraine et pt prendre des décisions politiques concernant tous les pays .

      12
      2
        Yanick Toutain
        22 septembre 2017 - 11 h 56 min

        Les dirigeants algériens, comme Sarkozy et le général Puga, craignaient la révolution burkinabé.
        Commencée en février 2011 puis en avril, elle menaçait de reconstruire les institutions CDR de Sankara (1983) (Soeurs jumelles des Archs Kabyles de 2001)
        L’envoi des terroristes MNLA Ansardine était une étape vers le Burkina Faso que le DRS protecteur – et hébergeur au sud de l’Algérie – de Iyad Ag Ghali soutenait évidemment.
        Il fallait donner un prétexte en janvier 2012 pour envahir Ouagadougou – comme le fut Bamako en 2013 – et cela avant la date fatidique du 15 octobre 2012 – date anniversaire du crime (25 ans plus tôt)
        La DGSE avait trois plans : création du MPP de Kaboré Diallo, soutien au Balai à chiottes, et envoi des terroristes pour fournir le prétexte du soutien à Compaoré….. LA REVOLUTION MALIENNE DE MARS 2012 STOPPA NET CE COMPLOT……
        Il ne resta plus que le Balai Citoyen pour tendre le pouvoir à Diendiéré le 30 octobre 2014….. qui le refusa pour le transmettre à Zida ! Et l’armée française n’a toujours pas réussi à créer un prétexte pour envahir massivement le Burkina Faso !!!!

    Zaatar
    17 septembre 2017 - 15 h 46 min

    Il faudrait des preuves concrètes auquel cas les sarkozy, fillon et juppé iront directement au TPI. Mais des preuves il n y en aura certainement pas.

    15
    2
    Raïna
    17 septembre 2017 - 15 h 28 min

    La France s’est alignè sur la politique extèrieure des Etats Unis celle de semer le trouble et le dèsordre et de mettre à feu et à sang toute les rèpubliques arabes et de prèserver les monarchies fèodales qui ont fait allègeance et soumission à Israël.
    La France a fait subir le même scènario à la Libye que les amèricains ont fait subir à l’Irak dont l’objectif est d’embraser toute une règion et de faire main basse sur les richesses et d’instaurer un califat qu’ils appelent le Grand Moyen Orient sous la bannière des Al Saoud.
    En instaurant le chaos à nos frontières il y a bel et bien un plan de dèstabilisation voir de destruction de l’Algèrie sachant que la sècuritè et la stabilitè sont des facteurs essentiels au dèveloppement.
    Pour rappel on se souvient des dèclarations du voyou Sarkozy « après la Libye,la Syrie puis l’Algèrie »ou encore quand ce dernier ciblait l’Algèrie en dèclarant aux tunisiens »Hèlas on ne peut pas choisir ses voisins »sans oublier son secours au chevet du narco monarque bouffi 6 appelant ses sujets a ne pas se rebeller et à soutenir leur pseudo-roi rèformateur.
    Au moyen orient il y a un grand satan qui est la monarchie Al Saoud et en Afrique le grand satan c’est la monarchie Alaouite aux ordres des impèrialo-sionistes.
    Avec la volontè d’Allah le tout puissant ils èchoueront et rècolteront ce qu’ils sèment quant à l’Algèrie elle demeurera debout,
    forte,puissante et prospère inchallah.

    26
    1
      Chaoui
      17 septembre 2017 - 20 h 29 min

      Tu as de bonnes neurones ma sœur. 🙂

      7
      1
    HANNIBAL
    17 septembre 2017 - 14 h 07 min

    Finalement sarko fillon et les autres finissent dans la poubelle de l’histoire mais il nous reste a faire payer le mujao créé et soutenu par le makhnaz pour notre consul et les employés du consulat au mali !!

    23
    1
    FLN Canal historique
    17 septembre 2017 - 13 h 38 min

    Ce n’est pas nouveau Nous l’avions révélé depuis 5 ans Anssar Eddine étaient des mercenaires de la France formés et envoyés par des extra de la DGSE sur ordre secret de l’Elysée et Matignon

    33
    3
    Expression
    17 septembre 2017 - 13 h 37 min

    C’était évident que la France ainsi que la plupart des pays occidentaux ont financé des terroristes pour propager la terreur et tuer des milliers d’innocents dans les pays musulmans. que Sarkozy aille au diable ainsi que tous ses complices. la roue tourne.

    28
    3
    un algérien
    17 septembre 2017 - 13 h 08 min

    Une brochette de pourris amateurs de chair fraiche.

    25
    1
    muhand
    17 septembre 2017 - 12 h 56 min

    Les occidentaux voulaient et veulent toujours redessiner la carte du monde à leur convenance et intérêts. Ils ont tenté pour cela de déstabiliser l’algerie vers la fin des années 1980, ils savaient que si l’algerie tombait tous les autres pays suivraient; le peuple algerien, son armée ont dejoué la manoeuvre. Nous n’allons pas revenir sur ce qui s’est passé et sur la position des occidentaux vis à vis de la lutte courageuse des algériens. Ensuite, ils ont été jeter leur dévolu sur l’Irak et l’assassinat de Saddam avec la complicité des monarchies du golfe (rappelons que Saddam a été pendu le jour de l’aid), une insulte aux musulmans du monde entier.
    Et puis ce fut au tour de tous les autres pays arabo-musulmans exceptés ces monarchies traîtres.
    L’Algérie reste toujours la cible, soulignons le. Ce qui est sur c’est que l’algerie restera toujours un os en travers de la gorge; son peuple, même s’il mène un combat permanent contre la dictature de ses responsables, reste uni dernière les dirigeants quand le danger vient de l’extérieur.
    Alors, que ces imbéciles qui veulent déstabiliser notre pays le sachent: éloignez-vous du nid de guêpes algerien ou alors vous subirez la foudre de son essaim.

    37
    4
    Anti maghreb Marocain !!
    17 septembre 2017 - 12 h 28 min

    Ils nous ont également envoyer des migrants donc on les ramène chez eux et fisa !!

    35
    2
      Le Patriote
      17 septembre 2017 - 13 h 58 min

      Tu as raison. Mais il faut commencer par renvoyer chez eux les 400.000 clandestins marocains, la plupart agents du makhzen qui infestent notre pays qui ne s’en porterait pas plus mal.

      29
      2
      Chaoui
      17 septembre 2017 - 20 h 34 min

      C’est tout à fait ça. Tu as tout compris…Nos dirigeants l’ont compris aussi…(et sans doute avant nous, les citoyens lambdas…).

    Anti maghreb Marocain !!
    17 septembre 2017 - 12 h 24 min

    Et dans les annés 90 ne pas oubliez, de plus ils les ont envoyer au Mali pour l’Algérie.

    18
    2
    mhd dz
    17 septembre 2017 - 11 h 20 min

    C’est aussi dévoilé par Michel colon journaliste essayiste belge ‘le droit à la verite (…)
    A lire aussi ‘confessions d,un assassin financier’ par John perkins.
    Même méthode que leur mentors, les states.

    25
    1
    Anonyme
    17 septembre 2017 - 10 h 31 min

    Ceux qui ont fait de la guerre d’Algérie un interminable fond de commerce nous sortent une autre propagande sur Sarkozy. En ce qui nous concerne, nous les algériens authentiques et donc berbères, eh bien nous sommes reconnaissant à Sarkozy d’avoir libéré le peuple libyen en le débarrassant du psychopathe arabiste qui a sévi sur ces terres nord africaines pendant 41 ans.
    Quant aux pseudo accusations dont parle ce torchon, il suffit de voir qui recevait les terroristes d’Ansar Ddine à la présidence de la république. Les berbères de l’Azawad ne sont pas dupes, ils connaissent leur véritable ennemi.

    11
    67
      BEKADDOUR Mohammed
      17 septembre 2017 - 12 h 40 min

      @Anonyme… Tu as mal noté à juste raison ! Les interventions « chirurgicales » étrangères, européennes, basta, l’Europe juive ferait bien d’intervenir en Europe, sachant que l’Europe chrétienne est morte à jamais car les morts, ça ressuscite seulement au jour du jugement dernier !
      L’intervention française en Algérie est une leçon sans appel pour avoir duré 132 ans, il fallait laisser La Libye mûrir pour avoir un fruit Libyen, strictement Libyen. Sarkozy a fait le sale boulot pour LES SIENS !

      28
      4
      Geronimo...
      17 septembre 2017 - 13 h 02 min

      ….Anonyme , admirateur de Sarkozy ….Tu es gravement atteint mon ami!….la médecine moderne ne pourra rien pour toi !…il faut t’adresser a un taleb pour une roquia en bonne et due forme !…lorsque tu te réveilleras tu retrouveras tes sens et tu constateras ta guérison… alors n’hésites pas ! il y va de ta santé mentale!

      31
      4
      Felfel Har
      17 septembre 2017 - 13 h 32 min

      Anonyme, je te sens proche du MAK, une créature de ceux-là mêmes qui sont dénoncés par l’article, à savoir les franco-fascistes Juppé, Sarko, Fillon, Hollande, bref les machiavels des temps modernes. Cesse de voir les problèmes du pays uniquement sous l’angle arabe-berbère, ton pays est menacé et tu cherches à absoudre ses ennemis! Je suis kabyle, natif de la vallée de la Soummam et je me sens Algérien à 100% en toutes circonstances. L’Algérie est le pays de mes ancêtres, d’est en ouest, du nord au sud, celui qu’ils m’ont laissé en héritage. A moi de le transmettre à mes enfants dans un meilleur état, n’en déplaise à ceux qui nous veulent du mal (Maroc, France, etc.)

      35
      3
      Anonyme
      17 septembre 2017 - 15 h 39 min

      Tu dégages de ce site minable infiltré mokoko sioniste qui tente lamentablement de détourner le débat pour faire taire les critiques sur les criminels cités dans cet article. Vas-y racoler ailleurs, tu n’es pas le bienvenu sur notre site, tu pues l’imposteurs maléfique de service.

      12
      4
      mouatène
      17 septembre 2017 - 17 h 55 min

      et sans aucune retenue ( ma tahchémche ) tu avances que tu es algérien . ça alors, c’est de l’audace juive !!!!!

      6
      1
    BEKADDOUR Mohammed
    17 septembre 2017 - 10 h 23 min

    La photo de celle et ceux dont Dieu est un Compte Bancaire ! Sur le compte des cadavres des caves !

    17
    1
    ANTI IMPERAILISTE
    17 septembre 2017 - 10 h 18 min

    Pas du tout étonnant. et c’est pour cela qu’il faut être super armé et ne jamais croire ceux qui nous disent qu’il faut renverser tel ou tel régime… méme si ce dernier est à critiquer dans la gestion.
    donc moralité : restons calmes et combattons plutot ceux qui veulent mettre le pays sens dessus-dessous car cela sera interminable… regardez la Libye, la syrie….

    23
    4
      Anonyme
      17 septembre 2017 - 11 h 28 min

      Il faut délimiter les contour de cet impérialisme ! à chacun son impérialiste, nous, celui qu’on hait le plus c’est bel et bien celui qui tente de détruire notre langue sur les terres de nos ancêtres en instrumentalisant toutes les ruses du monde à commencer par sa religion qui sert avant tout son intérêt à commencer par la suprématie de sa langue. Il s’agit du pire des impérialiste et il s’appelle l’impérialisme islamo-arabiste.

      9
      26
    BEKADDOUR Mohammed
    17 septembre 2017 - 10 h 15 min

    Il eut été plus explosif d »apprendre qu’un Sarkozy ait commis un atome de bien sur Terre, demandez aux journalistes de fouiller, de nous surprendre, ma foi Echaytane Satan commet peut-être des erreurs !

    16
    2
    moula
    17 septembre 2017 - 10 h 07 min

    pour nous ca s’appelle soutien du térrorisme et pour eux c’est de la démocratie

    26
    2
    fritus-Droit de reponse
    17 septembre 2017 - 10 h 00 min

    Rebelote. On disait la meme chose du Fln durant la guerre de liberation, qu’ils seraient terroristes. Le MNLA est un mouvement politique azaouad- ce sont des berbéres qui ne veulent pas etre sous la coupe du pouvoir malien. Il y a un peuple une culture differente qui veut son autonomie. Elle a tenté politiquement et militairement depuis les années 60. On ne peut pas suffoquer les peuples par la volontè des nations constitutées par des castes.

    18
    7
    selma
    17 septembre 2017 - 9 h 52 min

    Les informations sont justes et en Algérie tout le monde le savait , cette stratégie a été poursuivie par Hollande et actuellement par les services français sous la houlette de Le Drian, ce dernier après deux mandats en qualité d’ambassadeur, a eu le loisir de scanner toutes les stratégies mises en place par l’état algérien, avec comme toujours la bénédiction de harkis du bled . Mais Tiguentourine est restée en travers de la gorge française

    41
    2
      MDAMAR
      17 septembre 2017 - 10 h 34 min

      selma ,vous avez raison , les étrangers morts à Tiguentourine lors de l’offensive de nos militaires, sont en majeure partie des éléments appartenant à différents services de renseignements étrangers travaillant sur le site gazier. Ils communiquaient des renseignements à leurs supérieurs outre méditerranée et outre atlantique. la débâcle enregistrée par les terroristes et leurs commanditaires est restée aux uns et aux autres, en travers de la gorge.

      33
      4
      Chaoui
      17 septembre 2017 - 14 h 19 min

      Il n’y a pas qu’en Algérie qu’on savait…. Il n’y que les aveugles, les sourds et les… imbéciles qui ne savaient rien, du moins l’envers du décors des fameuses « démocraties » occidentales qui n’ont de « démocratie » que le nom derrière lequel elles se réfugient pour perpétrer partout leurs forfaits criminels…
      Depuis la guerre que l’Irak de Saddam (manipulé par les occidentaux et l’arabie sioniste) a déclenché contre l’Iran s’inscrivait tout ce qui allait suivre… Mais rien de cette suite n’eût été possible sans ces fourbes de bédouins du Golfe qui sont la cause de tout le chaos actuel dans le monde dit « arabe », de l’Irak à la Syrie en passant par le Yémen, la Libye, le Mali, le Sahel et dans nombre de pays Africains possédant, pour leur malheur, dans leurs sols, des matières si convoitées…
      A ces crapules du Golfe (auxquels j’associe le Maroc qui est complice…), on leur vend, pour les faire marcher, le mirage d’un « Grand Moyen Orient’ dont le cœur dirigeant deviendrait Riyad…
      Sous couvert de « religion », on forme des terroristes qu’on va manœuvrer en fonction des théâtres d’opération. On les arme, les finance, On connaît la suite…
      La seule erreur de tout ce « beau monde », c’est que pensant parvenir à leurs fins sans réelle opposition – pensez donc ! la première puissance mondiale est de notre côté se disaient-ils, et c’était si vrai qu’elle en est la maîtresse d’oeuvre -, aveuglés par leur impunité ils n’ont pas vu venir l’ours Russe leur barrer la route, contrariant leurs forfaits criminels commis en bande organisée…
      Je n’ai pas cité notre pays alors qu’il était (et esttoujours) dans leur ligne de mire et pas d’aujourd’hui. Si l’on remonte à la décennie noire qui participait déjà de ce même plan d’ensemble… Notre pays était en fait pour eux LE pays à faire tomber EN PREMIER du fait de notre insoumission, de notre non-alignement, de nos prises de position internationales et notamment palestiniennes, et bien sûr pour les richesses naturelles si convoitées de notre sous-sol….
      Toutes les guerres du passé furent déclenchées des suites de crises économiques. Et comme nous y sommes de nouveau en plein et que les pays occidentaux sont en faillite, ces derniers veulent à moindre frais se refaire une santé économique en perpétrant sur des pays rien de moins que des hold-up…
      le danger est toujours aussi présent que d’actualité pour nous si Russes et Chinois ont la ferme intention de ne plus les laisser agir aussi librement qu’auparavant comme ils nous l’illustrent sur certains terrains d’opération…

      22
        Anonyme
        17 septembre 2017 - 15 h 35 min

        La démocratie naissante en Algérie dans les années 80 a terrorisé les impérialistes occidentaux qui craignaient une contagion dans tout le monde arabe, africain et là où ils ont de gros intérêts politiques et économiques, donc il fallait tuer dans l’oeuf l’embryon démocratique qui était entrain d’éclore en Algérie, pour ce faire ils se sont servis des traitres internes islamistes qu’ils ont formés en Afghanistan pour la guerre contre les «communistes» soviétiques. Le régime d’Alger voyait aussi d’un mauvaise œil cet éveil démocratique en Algérie, il a aidé les islamistes, qu’ils pensaient à tort contrôler, puisque ces derniers étaient au service de l’Arabie Saoudite alliée de l’impérialisme et nous savons où cela a mené les aspirations démocratiques du peuple algérien se sont transformés en cauchemar islamiste qui devait barrer la route vers la démocratie naissante en Algérie.

        14
        1
          Chaoui
          17 septembre 2017 - 19 h 57 min

          En tous points, je suis en accord avec toi. restons éveillés et surtout, par ci et par là prêchons la « bonne parole »…J’entends NOTRE vérité. N’en déplaise aux comploteurs, l’Algérie restera debout. A l’éternité. Elle a ses enfants pour ça. Même si malheureusement certains se fourvoient…, ils ne sont qu’une minorité à éradiquer, la majorité du Peuple veillant à son Salut. Vive l’Algérie ! Toutes Régions confondues.

          Libre numidie
          17 septembre 2017 - 20 h 59 min

          Les « traitres internes » out ete produit par le baath FLN, qui voulait les utiliser contre les partis laics qui pouvaient prendre le pouvoir! Puis l’ eleve depassa le maître, les islamistes vu la crise financiere croyaient pouvoir faire seuls, en recourant aux saoudiens. Le regime ne voulait pas……

          5
          1
          Yanick Toutain
          22 septembre 2017 - 11 h 06 min

          Nous sommes d’accord sur l’essentiel, cependant, ce dont les impérialistes ont peur c’est AUTRE CHOSE que la démocratie : les USA utilisent la démocratie régulièrement pour installer au pouvoir leurs milices ribanazis Qaradawi.
          Ce dont ils ont peur ce sont des DELEGUES REVOCABLES cad l’HUMANOCRATIE.
          Système dont les archs de 2001 et les institutions Sankara sont des préfigurations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.