Quand Ramtane Lamamra provoque des nuits blanches au Makhzen

Lamamra Maroc
Ramtane Lamamra. New Press

Par Sadek Sahraoui La désignation par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, de l’ancien chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra et d’Olusegun Obasanjo (ex-président de la République du Nigeria) en qualité de membres du haut comité consultatif onusien en charge de la médiation internationale provoque des nuits blanches au Makhzen.

De nombreux médias, connus pour être directement gérés par la police politique marocaine, ont procédé à un tir groupé contre ces deux personnalités, qu’elles soupçonnent de préparer un complot contre le Maroc. C’est le cas du site le1.ma qui qualifie carrément la décision d’Antonio Guterres de «grave dérive». Pourquoi une dérive ? Le média marocain – dont tout le monde sait qu’il prend ses ordres chaque matin auprès des services spéciaux marocains – martèle dur comme fer que Ramtane Lamamra et Olusegun Obasanjo sont anti-marocains et que, de ce fait, ils n’ont pas à siéger au sein du haut-comité consultatif mis en place par le successeur de Ban Ki-moon pour faciliter le règlement des crises.  «Que ce soit en tant que chef de la diplomatie algérienne ou en qualité de commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, ou bien auparavant en tant qu’ambassadeur de son pays aux Nations unies et aux Etats-Unis, Ramtane Lamamra a toujours veillé à saboter les intérêts du Maroc et à mener une politique haineuse vis-à-vis de Rabat, parfois même avec un excès de zèle accentué», écrit la même source, qui dit d’ailleurs ne pas comprendre pourquoi Ramtane Lamamra a été éjecté de son poste dans la mesure où il a toujours parfaitement accompli sa mission.

Et le moins que l’on puisse dire est que le retour de Ramtane Lamamra dans les circuits de la diplomatie internationale provoque des cauchemars aux Marocains, qui pensaient en avoir fini avec le «lobby anti-marocain» au niveau du ministère algérien des affaires étrangères et à l’ONU.

Rabat ne cache pas non plus les raisons pour lesquelles elle se méfie d’Olusegun Obasanjo et le classe comme un ennemi. Les services extérieurs marocains considèrent l’ancien président nigérian comme l’«un des théoriciens de l’axe Alger-Lagos-Pretoria qui voulait faire de cet espace un ensemble hégémonique dont le but ultime est d’étouffer économiquement le Maroc et le détacher de ses racines africaines». Pour eux, «ce général et ancien commandant en chef des forces armées nigérianes est un pro-RASD déclaré». Le média marocain révèle au passage que le Nigeria s’oppose toujours à l’adhésion du Maroc à la Cédéao.

Aussi, les Marocains disent se préparer au pire. Pour eux, «ce Conseil risque de donner du fil à retordre à la diplomatie marocaine, qui manque de relais solides dans le nouveau groupe qui vient d’être formé».

A signaler que le Maroc vient de subir un nouveau revers à Bruxelles dans le dossier du Sahara Occidental. En effet, Rabat n’a pas pu s’opposer à la participation de la RASD au prochain sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne qui doit avoir lieu les 29 et 30 novembre prochain en Côte d’Ivoire.

S. S. 

Comment (59)

    Expression
    27 septembre 2017 - 22 h 38 min

    Entre personnes civilisé et intelligente et surtout aussi de même conffesion ya aucune raison de ce mettre à table et discuté vraiment de ce qui va et va pas,le Sahara occidental à un peuple qui y vivais avant et après le départ des Espagnoles ok,donc la solution finale doit être l’indépendance de ce territoire,car quand on raisonne bien à ce sujet les Espagnoles on tout fait pour laisser ce territoire comme un apat et les peuples ce déchire et de mauvais voisinage à l’avenir eux ils raisonne ainsi car ils nous prennent pour moins que rien,le résultat et ce que vous voyez et entendait depuis leurs départ.




    3



    0
    Kahina
    26 septembre 2017 - 22 h 28 min

    GO GO LAMAMRA, ON TE SOUTIENT !!!




    7



    2
    Mourad
    25 septembre 2017 - 10 h 35 min

    Comment l’ONU peut accepter le référendum pour les Sahraouis et le refuser pour les Kurdes et les Catalans? L’Europe est catégorique sur ce principe. Le nouveau Secrétaire Générale ne fera que gérer les affaires courantes. Il n’a pas envie de toucher à des choses qui peuvent provoquer un séisme en Europe.




    8



    18
      amar BOUDOUDA
      25 septembre 2017 - 15 h 59 min

      Le Sahara Occidental est un territoire colonisé avant 1976 par l’Espagne qui l’a mal décolonisé. Elle a partagé le territoire entre le Maroc et la Mauritanie sans le consentement de la population alors que la cour de la Haye a demandé l’application de la loi 1514 relative aux peuples colonisés qui est le référendum d’autodétermination. Evidement la cour de la haye a spécifié que le sahara occidental n’avait aucun lien avec le Maroc et la Mauritanie. La région catalogne d’espagne fait partie d’une région autonome d’espagne qui en compte 17. Chaque région a un gouvernement autonome. Une région a parfaitement le droit de demander son indépendance (modulo le respect des lois). Le partage du moyen-orient selon l’accord anglo-français (Syes-Picot) apres la défaite de l’empire automan n’a prévu d’état pour les kurdes. Ils se trouvent éparpillés entre l’Iran, L’irak et la Turquie (Accessoirement la Syrie). Dans chacun de ses états les kurdes s’efforcent d’acquerir leur indépendance.




      15



      5
    Med
    25 septembre 2017 - 9 h 43 min

    Pour ne pas résoudre un conflit international ; il suffit de nommer un représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU . Je suis surpris que les nombreux commentaires soient si naïfs , au point de croire que Lamamra,qu’on présente comme un brillant diplomate , ce que je doute , va régler le problème du Sahara Occidental ! Que les auteurs de ces commentaires sachent , que le statu quo persiste depuis , au moins 35 ans , a partir du moment ou le Maroc a gagné la guerre contre le Polisario et que ce dernier , pour des raisons de pouvoir interne et de luttes claniques et tribales, ait renoncé a l’option militaire . Que les auteurs de ces commentaires sachent , que le Maroc a plusieurs atouts , les soutiens déclarés ou non des grandes puissances y compris la Chine et la Russie , qui ont des accords de pêche dans les eaux sahraouis ainsi que des contrats d’achat de phosphate . Le Maroc , de son coté occupe le territoire sahraoui qu’il a sanctuarisé avec des murs « électroniques » de surveillance sur ses frontières algériennes et mauritaniennes . Le Maroc administre les populations sahraouis de l’intérieur , dont l’écrasante majorité des tribus a fait allégeance au roi . Le Polisario , quant a lui , traversé par des conflits internes , comme l’a été le FLN de l’extérieur, n’a plus de prise sur les populations restées dans les territoire occupés ; par ailleurs il ne survit que grace au soutien de l’Algerie , en crise financiere, et qui utilise la question sahraoui pour des raison de politique interne et pression sur le Maroc et ses alliés ……pour combien de temps . Signé Med algerien LUCIDE .




    16



    32
      Mohand Nnegh
      25 septembre 2017 - 13 h 17 min

      Med Algérien LUCIDE ou marocain Translucide ??. Le fil blanc donc tu as cousu ton patchwork de hauts-faits makhneziens, pardon makhzéniens est trop gros, la prochaine fois prend du fil chirurgical peut-être que là on sera assez dupe pour avaler la couleuvre…

      Je vais te donner une information qui vaut son pesant de « Bastila » : l’algérien, quelques soient ses opinions à l’égard de son gouvernement aura toujours des constantes et l’une de celle-ci est la question du Sahara Occidental, Nous sommes (t’as vu ? j’ai mis un « N » majuscules, super non! ) et nous resterons les soutiens indéfectibles de la cause sahraouie nonobstant l’appui que vous avez de la France, d’Israël et consort.
      Tu parles de Sidek Lamamra ? il a redoré la blason de la diplomatie algérienne ou mazal mazal.
      Tu parles de victoires des FAR ? moi je n’ai souvenirs que de revers de fars (lire le mot en arabe). Wallah le Polisario s’il avait voulu il vous aurait fait reculer jusqu’à Agadir. Des murs électroniques ? comme ceux de Ceuta et Melilia ?
      El Djazair kbira alikoum bezzaf ya wlidi, va fumer un bout de shit (…)




      35



      7
        Med
        25 septembre 2017 - 14 h 21 min

        Je n’ai pas l’habitude de repondre aux imbeciles ignares, incultes , et au nationalisme de façade , enfantin et pueril , parce que cela les instruis ! bref je vais faire une exception , je n’ai pas a claironner mon nationalisme ; a court d’arguments vous insultez celui qui a une autre analyse que la votre ….Quant a Lamamra les fonctionnaires des AE vous renseigneront sur les pretendues qualités que vous lui trouvez , au lieu d’insulter nos voisins de l’ouest, rendez leur visite, meme vous qui leur etes hostile , vous serez conquis par tant de chaleur, d’amitié et d’hospitalité qu’ils nourrissent a notre egard …..au fond , je vous pardonne , parce que vous ne savez pas ….SALAM .




        9



        28
          Moskosdz
          26 septembre 2017 - 9 h 42 min

          +Med//De quelle chaleur parlez vous,de celle du feu que souhaitent jours et nuits les Makhnézistes à l’Algérie ou laquelle?.




          9



          3
          Mohand Nnegh
          26 septembre 2017 - 13 h 00 min

          (…)
          ! Quitte à ressasser ce que d’autres ont déjà fait valoir plus d’une fois, je vais le faire quand-même (ami(e)s internautes s’cusez pour cette énième ressassade, allez faire un tour sur ebay en attendant que je termine). Donc : mon hostilité comme vous le dite cher « non »-imbécile, « non »-ignare, « non »-inculte et au nationalisme de « non »-façade, cher ami du cyberespace dis-je, mon hostilité comme vous le dites si bien (t’as vu moi je reste poli je te dis même « Vous ») ne vas nullement envers le peuple marocain qui est aussi chaleureux et accueillant que tout autre peuple encore non-déshumanisé sur cette terre, il est aussi accueillant qu’une famille d’Arbouat qui t’invite à partager son café avec du rfiss, qu’un jeune de Ghoufi qui te tend dans ses mains les plus belles pommes qu’il a cueillies plus tôt, qu’une vielle femme de Zahloune (CH’ui fort kamème je connais pleins de coin d’Algérie) qui te cède son tour à la fontaine du village* pour que tu puisse rafraichir ta face rougie par le soleil (et le trop plein de vin cuvé ?)
          Mon hostilité, ou plutôt mon adversité est pour le Makhzen et son plan éternel de déstabiliser l’Algérie. Oh je sais très bien que l’herbe n’est pas verte dans notre pré, que les marocains sont plus travailleurs que nous, que la manne pétrolière a fait de nous un peuple au fonctionnement atypique qui n’envisage désormais sa vie qu’assis à faire les mots croisés derrière un bureau ou à prétexter l’heure de la prière pour barboter quelques heures de travail. Je sais tout ça mais je sais aussi que notre peuple est un peuple de « Mou3djizate » un peuple des miracles avec tout ce que ce mot peut véhiculer de bon et de mauvais. Notre peuple est comme la bourse de New-York, on a beau faire des modèles prédictifs pour essayer de la dompter, elle finira toujours par fourvoyer le plus clairvoyant des ‘Da-Jones (je sais, je sais, pas fort comme jeu de mot). Notre peuple est en mutation, celle-là même qu’Il a commencée pendant la guerre de libération, notre Algérie est encore en gestation et elle naître un jour, juste, accueillante et aimante pour toutes ses filles et ses fil qu’ils soient arabophones, berbérophones, hypocondriaques, asthmatiques, fana du Barça, ila akhirihi (je t’avais dit …miracles…).
          Alors, toi cher ami « non »-imbécile et « non »-ignare, « non »-inculte et au nationalisme de « non »-facade, tu te rendras compte que les algériennes et les algériens sont eux (subtilité subtilité) des gens intelligents, brillants, patriotes (et non nationalistes**, ou du moins nationalistes au sens de nos aïeux moudjahidines).

          * Ouais je sais, tu me diras que l’eau courante est maintenant disponible dans beaucoup de patelins et LÀ je te dis banco, tu as mis le doigt sur le gros lot : électrification, gaz, eau courante, médecine accessibles,…. Algérie Vs Maroc…. Penses-y
          **“Le patriotisme, c’est aimer son pays. Le nationalisme, c’est détester celui des autres.” (Charles De Gaulle).




          9



          1
        Med
        27 septembre 2017 - 8 h 32 min

        Un vrai songe ! l’Algerie et les algeriens que vous decrivez n’existent que dans les fantasmes d’un passé que vous voulez ressusciter de toutes vos forces ; hélas, la realité est bien plus sombre dans tous ses aspects…. vous voulez la nier. Permettez a d’autres de la percevoir et de la refuser.
        Quant a la question sahraouie, demandez l’avis des algériens, les simples gens, le peuple quoi ! je ne vous parle pas de ceux qui en ont fait un fond de commerce, de ceux qui se contentent de vivre a la peripherie du régime et reprennent en chœur tous les refrains venus d’en haut ; style syndicats, organisations croupions, révolutionnaires attardés et parasites du système…. comme pour les palestiniens, laissez les décider de leur avenir . Enfin, en espérant que cela vous instruise (…) en géopolitique, les conflits régionaux naissent des rivalités de deux pays aux prétentions hégémoniques…. N’OUBLIEZ PAS, « DEUX » PAYS.




        0



        4
          Mohand Nnegh
          27 septembre 2017 - 18 h 31 min

          Eh bien voilà, il parle poliment maintenant !

          Libre à vous de voir votre Tass à moitié vide ou à moitié plein… C’est curieux quand-même, dans votre précédent commentaire vous me faisiez remarquer que je cite : « … a court d’arguments vous insultez celui qui a une autre analyse que la votre.. » et puis vous faites ce que vous me reprochiez, intéressant, un petit de coup de psychanalyse ? non ? à votre guise.

          L’Algérie et les algériens que je décris existent, ils ont toujours existé et ils existeront toujours, malgré le pessimisme des analystes à rabais. La braise est là, enfouie sous près de 60 ans de scories FLNesque mais elle est là. Comment la raviver ? est la question à un million de hassanates. Mais on saura trouver la solution, peut-être pas de notre vivant (du moins pas du miens) ou de celui de nos enfants, mais on saura. Et peut-être qu’alors on dira qu’un jour sur les colonnes d’AP, deux internautes ont croisé l’anti-slash à ce propos. Et quitte à vous décevoir, il y a des algériens, et ils sont beaucoup, qui ne vivent pas en périphérie du régime, qui ne quémandent pas des miettes de la manne, et qui se battent pour raviver ladite flamme à leur façon. Quant aux peuples palestiniens et sahraouis, et comme pour toutes les autres causes justes, les gens simples d’Algérie continueront de les appuyer ne vous en déplaise. (Rappelez-vous je vous disait que nous étions un peuple des miracles)

          Merci pour la tentative de leçon en géopolitique, cela fait un moment que je ne regarde plus les dessous des cartes, je ne capte plus ARTE.

          Ah oui pour finir, loin de moi l’idée de jouer au plus savon (encore un jeu de maux-vais goût) avec vous, mais je me permets (je vais m’en priver tient !) de partager avec vous le fruit d’une recherche fugace sur le Ternet, je cite : « Comme dans la vraie vie, il n’y a que très peu de raisons valables pour crier. Vous devez considérer ceci lorsque vous écrivez à quelqu’un. De plus, écrire en majuscules (…) c’est désagréable, dur à lire et impoli ».




          3



          0
      S.S.A
      25 septembre 2017 - 13 h 32 min

      Tu parles comme un marocain.




      17



      4
        SLIMANI Ouahiba
        1 octobre 2017 - 10 h 41 min

        Mohand Nnegh
        Vous avez tout (et bien) dit, j’ai eu plaisir à vous lire je vous en remercie.




        0



        1
      Chaoui
      26 septembre 2017 - 0 h 20 min

      Si tu es un « Algérien lucide », moi je suis un Chaoui extralucide. Et en tant que tel, je te te retourne tes balivernes et t’AFFIRME que dans plus longtemps les Sahraouis exprimeront leur indépendance, éjectant de leur territoire le Maroc qui l’OCCUPE militairement non sans les spolier de leurs richesses naturelles jusqu’au sable vendu aux espagnols. Mais tout à une fin. Les jours de cette ignoble occupation sont comptés.




      11



      3
        S.S.A
        26 septembre 2017 - 10 h 13 min

        Je suis d’accord. La vague de l’autodétermination commence déjà en Europe avec les Catalans, beaucoup d’autres diront pourquoi eux…et pas nous.
        Oui, nous sommes sûrement à l’ aube d’ une reconfiguration géographique et politique, c’est certain.
        👌🍀




        8



        1
      Krimo
      26 septembre 2017 - 18 h 40 min

      Med,

      Ta lucidité t’enchante tant mieux, pour rappel l’art de la diplomatie est une vacherie et bien rares sont les moments de lucidité, quand ils se présentent ils deviennent un supplice.

      Lamamra aux affaires étrangères, chacun peut en penser ce qu’il veut, toutefois « ma bahdelch » comme l’ont fait ses plus proches prédécesseurs, même Bedjaoui y a fait pâle figure (l’âge peut être).

      Vous dites « le Maroc a gagné la guerre contre le Polisario», c’est pour cela qu’il y avait 2500 prisonniers marocains captifs aux mains du Polisario jusqu’à 2005. Le lot du vainqueur d’une guerre, je ne vous le ferai pas dire, la libération des prisonniers n’est même pas sujette a discussion. « La Grand Maroc » s’est contenté d’envoyer aux quatre coins de la planète des pleureuses plaider la cause des prisonniers et même le sénateur Mc Caïn (lui-même ancien taulard de guerre) y a succombé.




      10



      2
        Med
        27 septembre 2017 - 12 h 51 min

        Krimo ,
        Ma lucidité me permet de ne pas suivre le troupeau , quand on s’interesse aux relations internationales, il convient de les aborder sans certitudes , ni dogmatisme et encore moins de nationalisme reducteur . Vous n’allez pas nier que le polisario , miné de l’intérieur par des luttes tribales et claniques a abandonner l’option militaire ….vous savez pourquoi ? parce que chaque tribu avait peur de l’armement de sa rivale et les algériens étaient bien embetés d’en choisir une , ils ont tenté a plusieurs reprises …..résultats plusieurs tribus on rallier le Maroc , osons une comparaison c’est leurs harkis .




        1



        6
          Krimo
          27 septembre 2017 - 16 h 32 min

          Med,

          Ta « lucidité » te permet de t’affirmer et te distinguer du troupeau comme tu dis, maalich.
          L’excès de nationalisme pour les uns est tout aussi fatale qu’un excès de lucidité et bon sens pour l’autre. L’excès de l’un ou de l’autre pas bon du tout, puisque la lucidité permet de reconnaitre une folie que l’on vient de commettre. C’est le cas de Hassan Dos.

          Au départ des espagnols, une délégation de Sahraouis s’en est allé voir le roi de « la grand Maroc », sans prendre le soin de les écouter, il les a envoyé au diable, le guide des croyants ne discute pas avec des bédouins ……. qui ne prêtent pas allégeance d’abord. Cette même délégation est venue en Algérie et à partir de là, Hassan Dos extra lucide «Ah ces cons de voisins ils veulent un accès sur l’Atlantique et bien ils vont voir …..»

          PS les prisonniers algériens et marocains ont été échangés entre les deux paries en 83-84. Les prisonniers marocains détenus par le Polisario n’ont été libérés que 20 ans plus tard




          5



          0
        Med
        27 septembre 2017 - 12 h 56 min

        J’ai oublié de vous rappeler , que l’Algérie avait des prisonniers marocains, et les marocains des prisonniers algériens!! est ce vraiment le polisario qui a fait ces prisonniers ? ….je ne sais pas !




        0



        4
      Anonyme
      27 septembre 2017 - 14 h 22 min

      Tu as une conception assez étriquée du découpage administratif. Si tous les pays qui ont instauré une découpage comportant les régions doivent être découpés en petits pays. Il y aurait des milliers de pays dans le monde. Je te rappelle juste que la France comporte également des régions dont le nombre a changé récemment. Je te rappelle également que les Basques s’étalent sur deux pays la France et l’Espagne, ce qui est le cas des Sahraouis qui sont présent de l’Atlantique jusqu’en Egypte. On parle de Sahara Occidental et Pourquoi pas un Sahara Central ou oriental?
      La France et l’espagne ont miné le terrain avant de partir. Elles ont lancé un os que les pays du sud sont en train de le ronger, et pendant ce temps….




      2



      0
    Norebi
    25 septembre 2017 - 9 h 11 min

    l’ONU ont pris une sage décision en nommant Amamra.




    31



    3
      Quand on manque d'arguments
      25 septembre 2017 - 10 h 17 min

      Une idée phare du Makhzen, pour soutenir ses thèses, est d’impliquer l’Algérie à tous les coups pour justifier ses échecs devant un adversaire de la taille du Polisario, indigne de lui à ses yeux, et qui l’avait pourtant humilié bien souvent sur les terrains de combat. Il fallait justifier aux yeux du peuple et du monde que seul un adversaire de bonne taille serait digne de le défaire autant. Pourtant, au cessez-le-feu de 1991, le Polisario détenait des milliers de prisonniers marocains, avait amassé un butin de guerre abandonné par l’armée en déroute et conquis les territoires dits libérés, ce qui, bien sûr, a été raconté autrement par la propagande de service.




      24



      7
    Quand on manque d'arguments
    25 septembre 2017 - 8 h 34 min

    Le peuple marocain d’aujourd’hui, surtout ceux nés après 1975, a été matraqué pendant quatre décennies par une propagande quotidienne soutenue par des media serviles, par une histoire réajustée, par une géographie redessinée, par des programmes scolaires réadaptés, par une terminologie sur mesure et par tout un environnement culturel falsifié. Même certains mots ont été redéfinis sous peine de sanctions. Il fallait dire désormais: Sahara marocain, séparatistes, république imaginaire, séquestrés de Tindouf, voisin du mal, etc… Une journaliste a même été sanctionnée pour avoir prononcé Sahara occidental au lieu de marocain. Pourtant dans ses correspondances et contacts officiels avec l’étranger, le régime parle bien de « Sahara occidental » car aucun état dans le monde ni aucune organisation ne reconnaissent officiellement sa marocanité. De même que les arrêts de la cour internationale de justice de la Haye en 1976 et de la cour européenne de justice en 2016 dont les sens ont été vite dénaturés par le Makhzen pour la consommation interne.
    Le peuple, complètement formaté, ne fait plus aucun cas de la spoliation des droits du peuple sahraoui d’origine qu’il traite même de séparatiste. Tout bonnement, monsieur tout le monde a admis la confortable idée d’être le véritable maître des lieux, idée plaisante en soi qui donne l’espoir utopique d’une vie meilleure à condition de diaboliser la vérité vraie qui entrave les rêves. A force de matraquage médiatique, le peuple a acquis la certitude que « le Maroc est dans son Sahara et le Sahara est dans son Maroc » et que celui-ci s’étend « de Tanger à Lagouira » sans même savoir que cette dernière est sous contrôle mauritanien et n’a jamais abrité aucun marocain. Entre-temps, les exactions quotidiennes dans les territoires occupés sont systématiquement camouflées et aucun media étranger ni aucune organisation humanitaire n’y sont admis. Oppression sous silence et falsification contrôlées!




    19



    7
      Chaoui
      26 septembre 2017 - 0 h 10 min

      Tout à une fin. Les jours de l’OCCUPATION (militaire) du territoire de nos frères Sahraouis par le régime colonial marocain sont…comptés.




      7



      1
    Algérie Authentique
    24 septembre 2017 - 23 h 22 min

    Je suis assez d’accord avec Bison , on veut des super ministres à tous les ministères et même bien plus de ministères parce qu’actuellement les secteurs sont trop agglomérés , y a trop de ministères fourre tout! et çà ça ne permet pas une approche fine et efficace des problèmes ! en ce qui concerne lamamra j’espère qu’il pourra défendre les intérêts de notre pays là où il a été placé, enfin aux mokokos :vous avez le choix entre les somnifères et d’enlever vos sales pattes du territoire des sahraouis!
    ps: je viens de remplir un captcha avec des panneaux de signalisation en hébreu! rien n’arrête la mondialisation!




    22



    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.