Maroc : attentat à la voiture-bélier à Marrakech et attaque au couteau à Fès

Les touristes ne sont plus en sécurité au Maroc. D. R.

Par Karim Bouali – Une voiture-bélier a foncé sur la foule à Marrakech, hier soir, faisant onze blessés. L’auteur de l’attaque aurait été arrêté, selon les médias marocains, qui reprennent des sources officielles. A Fès, ce sont deux touristes allemands qui ont été attaqués au couteau par deux jeunes endoctrinés. C’est la première fois que le Maroc est confronté à une attaque terroriste de ce genre, les terroristes ayant, jusque-là, adopté cette méthode en Europe où des attaques similaires ont fait de nombreuses victimes en France et en Grande-Bretagne notamment.

Marrakech est une destination prisée des touristes français, ce qui expliquerait le choix de cette ville pour commettre l’attentat. Les commanditaires semblent donc viser les ressortissants français, en misant, sans doute, sur le manque de vigilance des services de sécurité marocains, grisés par une «gloire» surfaite, pure invention des médias français qui tentent vainement d’attribuer à ces services un mérite qu’ils n’ont pas dans l’arrestation des auteurs des attentats commis en Europe.

Le Maroc est sur une poudrière. Les touristes occidentaux y sont nombreux et le pays n’a pas les moyens de faire face à une vague de terrorisme d’envergure si jamais Daech et Al-Qaïda décident de passer à l’acte, en profitant de l’instabilité qui règne au nord du royaume et de la montée de l’extrémisme religieux que le Makhzen essaye de nier bien que cela saute aux yeux.

Il faut s’attendre à d’autres attaques de ce type dans d’autres grandes villes du Maroc. Les autorités marocaines devront alors se résigner à coopérer avec l’ensemble des pays de la région pour combattre le terrorisme au lieu de jouer avec le feu en créant des groupes islamistes armés dans le seul but de déstabiliser le voisin de l’Est.

K. B.

Comment (39)

    moi
    1 octobre 2017 - 18 h 46 min

    sur la photo l’agent de police marocaine se nettoies le nez au lieu de sécuriser leur citoyens et touristes.




    4



    0
    Anonyme
    1 octobre 2017 - 10 h 37 min

    Je ne comprends pas pourquoi on s occupe ou se compare toujours o maroc c est sur qu à cette allure on risque pas d avancer .
    Il vaut mieux se comparer à la suisse ou autre, histoire de voir la différence! je vis en Norvège et je vous avoue que j ai honte de parler de mon pays ou mon président est sur une chaise roulante, qui ne peut même pas s exprimer. les gens derrière tout ça profitent des 200000 morts de la décennie noire pour nous boucler la bouche.
    On a élu un homme sur une chaise roulante qui n à fait aucun meeting ni aucune déclaration à la presse et je lis encore des commentaires d ignorants qui trouvent ça normal!!!




    11



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.