Le patron de la DGSI française : «Les terroristes se recrutent chez nous»

terrorisme, DGSI
Laurent Nunez, patron de la DGSI. D. R.

Par Karim Bouali – Le nouveau directeur général de la sécurité intérieure française a affirmé, dans un entretien à l’AFP, que la menace terroriste «est principalement le fait d’individus présents en France». Laurent Nunez a expliqué que les terroristes se recrutaient parmi les islamistes «qui ont été empêchés de se rendre en Syrie ou en Irak» ou les «primo-terroristes qui peuvent passer à l’action sans qu’il y ait eu de signes avant-coureurs».

Les propos du responsable sécuritaire français confirment ce que l’Algérie a toujours proclamé, à savoir que le terrorisme ne se cantonne pas à un pays ou à une région particulier. Une mise en garde que les capitales occidentales ont longtemps ignorée, adoptant la politique de l’autruche et refusant de regarder la réalité en face.

«Malgré le recul sur le terrain de Daech, la propagande djihadiste demeure active avec l’envoi de tutoriels de modes opératoires qui ne se limitent pas à des attaques au couteau, voitures-béliers, fabrication d’explosifs…», a souligné le patron de la DGSI, qui en veut pour preuve la récente attaque de Barcelone : «Un groupe d’amis ou une fratrie, a priori inconnus des services, qui conspire en cercle fermé, sans contact avec des personnes radicalisées ou présentes sur zone, échappant ainsi à une détection».

Cette prise de conscience va-t-elle pousser les Occidentaux à abandonner leur superbe et à envisager le phénomène avec plus de pertinence et de perspicacité ? Il faut rappeler que l’ancêtre de la DGSI, la DST, a toujours mis en garde contre la menace terroriste, coopérant sans calcul politicien avec les services de renseignement algériens dans le but d’éradiquer le phénomène qui trouvait, néanmoins, des soutiens insoupçonnés auprès de certaines officines, à l’image de la DGSE, dont l’objectif n’était pas de combattre le terrorisme, mais de déstabiliser l’Algérie. «La seule façon de lutter contre le passage à l’acte, c’est le travail de renseignement que nous menons, en lien étroit avec nos partenaires nationaux et étrangers», a souligné Laurent Nunez.

La France, comme un certain nombre d’autres pays d’Europe, a décidé d’adapter ses lois pour faire face plus efficacement à la menace terroriste. L’arsenal juridique européen a, pour rappel, permis aux extrémistes islamistes – du FIS entre autres – de trouver refuge en Europe, en s’appuyant sur le très élastique principe de défense des droits de l’Homme. Depuis les attentats qui ont secoué la France, la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Espagne et l’Allemagne, le champ d’action des extrémistes activant en Europe s’est considérablement réduit.

«La loi nous apporte des mesures qui nous permettent d’agir dans l’urgence ou quand les techniques de renseignement n’ont pas suffi à caractériser la menace», explique le patron de la DGSI qui met en avant la nécessité de mener des perquisitions aux domiciles des suspects qui étaient réglementés d’une façon incapacitante dans l’ancienne loi et qui deviennent «indispensables» et «beaucoup plus ciblées que par le passé». «La loi nous permettra aussi de continuer à procéder à des assignations à résidence et autres mesures individuelles de surveillance», a-t-il ajouté, estimant que «c’est un signal fort donné aux individus pour entraver toute velléité de passage à l’acte et un dispositif qu’il est important d’inscrire dans le temps».

«Nous sommes en train d’identifier des territoires considérés comme sensibles, a-t-il expliqué, pour mettre en place des plans d’action ciblés qui associeront, au-delà des services de sécurité intérieure, l’ensemble des services de l’Etat».

Il reste à savoir si les responsables politiques joueront le jeu ou placeront leur carrière et leurs manigances électoralistes avant l’intérêt général, comme cela a toujours été le cas.

K. B.

Comment (22)

    Anonyme
    30 septembre 2017 - 22 h 57 min

    bien ok d accord….mais dites moi vous avez oublié de mentionner dans ce cas Mr Laurent Fabius ancien MAE et aujourd hui au conseil constitutionnel considéré comme un sage ; lui qd il disait que Al Nosra faisait du bon boulot en Syrie? qui livrait les armes en Lybie et en Syrie a ses hordes sauvages ; ils sortent par la ptite porte maintenant parce que tt simplement depuis que la Russie est entré en jeu en Syrie ; les rapports de forces ont changé et a mis leurs projets en échec ; c’est plus facile de taper la Syrie de Bachar même si il aider par l Iran qui n est pas négligeable comme force ; mais la Russie les a retourné eux et leurs hordes sauvages ; donc Obama Cameron et Hollande et tt leurs sbires Turquie Qatar Arabie Maroc ; Tunisie; les deux derniers pour l envoi de leur terroristes sont rentré la  » queue entre les jambes  » c’est une expression donc un échec total ; on peut pas faire la guerre a la Russie et donc on abandonné tt ceux qui venait de l Europe pr perpétré le chaos ; donc retour au source et ils se venge car ils se senti abandonnés….et vous verrez avec le temps que tt ce chamboulement des pays arabes a été orchestré par des états…et les recruteurs étaient ^payé par des 3 eme mains ; des pays tiers et dictatorial pr ne laisser aucunes preuves mais les langues vont se délier.




    10



    1
      Logiciel
      2 octobre 2017 - 0 h 27 min

      .. t’as oublié Liliane bettencourt.

      Salut Anonyme.




      0



      0
    ANTI DAECH DE MERD....
    30 septembre 2017 - 22 h 29 min

    veuillez plutôt répondre à :  » A qui profite le crime ?  » et tout s’élucidera rapidement !
    si la France , l’UK et les USA ne financent pas des groupes islamistes pour renverser des états , alors ces meutes de loups enragés ne se retourneraient pas sur la France , l’Angleterre …etc
    plus vous les armez ….plus ils feront des dégats chez leurs hôtes pour leur donner plus …
    derniérement un sinistre « chef » de al nosra a clairement avoué que les daech sont financés par la CIA et que al nosra et qaida …par la France …donc ….volà !




    5



    0
    Anti khafafich
    30 septembre 2017 - 19 h 05 min

    Les recruteurs et les recrutes sont tous de la meme pate. Pas de difference pour moi, allies de satan




    7



    0
    Mohamed El Maadi
    30 septembre 2017 - 16 h 03 min

    La France ne changera pas de politique car la DGSE a permis a certain groupe de s’installer avec pour objective soit de les utiliser ou de neutraliser ceux qui chercherais a retourner ces groupes contre la France.
    Qui peut croire un instant que les services Francais deviennent des chevaliers blanc ou alors c’est mal connaitre le monde ténébreux des services de l’ombre.
    Jean Loup Izembert en parle très bien dans son livre « Crime sans châtiments »




    9



    3
    Super AP
    30 septembre 2017 - 13 h 59 min

    C’est pour cela que les services secrets Israéliens sont super fort, car il sont partout sur nos sites, dans les mouvements séparatistes et même à l’intérieur des services secret Français, y a qu’a regarder la tête du patron de la DGSI et de la première femme ministre de la défense Française qui à été rapidement remplacé par une autre, ils sont incroyables !!!




    15



    1
    !!!!!!!!!!!!!!!!
    30 septembre 2017 - 13 h 39 min

    Que les services secrets Française arrêtent de jouer les hypocrites, ils sont entièrement responsables et créateurs du terrorisme avec leurs faux attentats (false flag) et leurs attentats sous faux drapeau car c’est une armée de l’OTAN elle sert ses intérêts avec les USA, tout le monde commence à le savoir !!!! Comme dans les années 90 pour nous vendre du BOUTEFLIKA comme sauveur sachant que c’est un de leurs pions !! En attendant un autre BOUMEDIENE vive l’ALGERIE QUI SERA BIENTOT INDEPENDANTE !




    13



    10
    Kassaman
    30 septembre 2017 - 12 h 53 min

    « Les terroristes se recrutent chez nous »…Par nous! a-t-il oublié de préciser.
    Je suis né et j’ai grandi en france, je peux vous dire que ce pays s’enfonce inexorablement dans une forme d’autoritarisme que l’on pourrait qualifier d’orwelien.




    7



    6
    Anonyme
    30 septembre 2017 - 12 h 36 min

    Ceux qui ont fait de la guerre d’Algérie un fond de commerce sautent sur n’importe quoi pour tenter d’alimenter la clientèle vorace et parasite de l’état algérien. tu sais j’ai vu l’autre jour un « français » qui aurait « chié » dans une fontaine quelques part à Marakech. Comme d’une pierre deux coup « La fronse et les momkoko ».

    Allez au diable.




    3



    8
    Anonyme
    30 septembre 2017 - 11 h 44 min

    lorgnez , du cote de pedale six , vous allez decouvrir des trucs interessants




    12



    0
    condor
    30 septembre 2017 - 11 h 41 min

    la france a toujours ignoré les conseils venant d’algerie, parce qu’elle été complice de tout les crimes commis par les terroristes.




    12



    3
    Zombretto
    30 septembre 2017 - 11 h 24 min

    « …le phénomène qui trouvait des soutiens insoupçonnés auprès de certaines officines, à l’image de la DGSE, dont l’objectif n’était pas de combattre le terrorisme, mais de déstabiliser l’Algérie…»
    Que les européens aient assisté ou non les islamistes, de toutes façons pour la vaste majorité du peuple algérien les choses auraient été les mêmes : soit le pouvoir anéantit les islamistes et reste au pouvoir, soit il s’arrange avec eux pour partager le pouvoir; quel que soit x, le pouvoir reste au pouvoir et le pays continue son chemin vers la surpopulation, l’ignorance et la dépendance tragique aux hydrocarbures. Donc la DGSE a joué et perdu, tandis que l’Algérie était perdante de toutes façons.




    9



    14
      ILS SONT TOUS COMPLICES
      30 septembre 2017 - 13 h 42 min

      Exactement et ils sont même sur ce site au vu de tes pouces baissés !
      Merci de ta clairvoyance !!




      12



      2
    Moskosdz
    30 septembre 2017 - 11 h 09 min

    il est vrai que la plupart des terroristes que recrute DAESH en Espagne,France,Belgique et Royaume-Uni,sont pratiquement tous Marocains issus du milieu de la drogue.




    18



    1
      Super AP
      30 septembre 2017 - 13 h 45 min

      La première question est qui organise le terrorisme international, et la deuxième question à qui profite le crime !??




      11



      1
        Chaoui
        30 septembre 2017 - 18 h 39 min

        Recruteurs : USraéliens+France+monarchies sionisantes du Golfe+Maroc.
        Profiteurs : ceux mentionnés ci-dessus.
        Objectif : changer les régimes qui leur sont défavorables et/ou qu’ils ne contrôlent pas pour y mettre des pantins à eux, et après quoi s’emparer de leurs richesses…(matières premières…).
        Précision sur le…Maroc : le but de son jeu (avec les autres…) étant de participer activement à l’isolement de l’Algérie tant territorialement que diplomatiquement de même que de favoriser avec ses terroristes l’insécurité à nos frontières (Mali/Libye…, et y compris à notre frontière ouest commune…) de sorte de nous affaiblir et de nous amener à la faute pour ensuite justifier une agression contre-nous par tous ceux mentionnés plus haut en plus de l’Otan…(il est promis au Maroc non seulement le Sahara Occidental mais aussi, suite à un redécoupage de l’Algérie si celle-ci venait à chuter et à être occupé…, des pans entier de son territoire ouest…).
        Enfin, il n’est pas utile de nommer qui est le grand marionnettiste des chaos programmés manipulant et cornaquant les pays précités, tout le monde le connaît : israél.




        5



        1
    Mouh tchippa
    30 septembre 2017 - 10 h 44 min

    MAN ANTOUM ??
    D’où viennent ceux qui gouvernent la France ?
    Allons, voyons ! qui sont -ils ?




    24



    1
      Chaoui
      30 septembre 2017 - 18 h 44 min

      Comme aux US, en France TOUTES les institutions et organes de Pouvoir sont détenus par la même minorité…




      12



      0
    Anonyme
    30 septembre 2017 - 10 h 35 min

    Regarder sa tête mais il travaille pour les blancs et leurs civilisation raciste tfouh..




    12



    2
    karimdz
    30 septembre 2017 - 10 h 21 min

    Allons allons Mr le chef de la DGSI, vous savez très bien que les sites djihadistes et les recruteurs travaillent pour les services secrets francais, israéliens et américains.

    L objectif de cette planification est double, destabiliser les pays musulmans et créer la peur en occident pour justifier l interventionnisme au nom de la prétendue lutte contre le terrorisme, afin de mieux piller les sous sols riches des pays musulmans.




    25



    2
    Elkhayam
    30 septembre 2017 - 9 h 44 min

    Mais les terroristes se recrutent chez un confession bien précise , mais pour votre « politiquement correct », vous omettez toujours de le préciser.




    12



    36
    zoheir
    30 septembre 2017 - 8 h 48 min

    Recrutes chez eux et par…eux surtout! Rendons a cesar ce qui appartient a cesar!




    17



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.