Répression des électeurs en Catalogne : l’Espagne au bord de l’implosion ?

Catalogne Espagne séparatistes
Manifestations pour l'indépendance de la Catalogne. D. R.

Par Karim Bouali – Qui l’eut cru ? En plein cœur de l’Europe, un pays fait face à un mouvement de sécession. L’Espagne serait-elle au bord de l’implosion ? En tout cas, rien ne sera comme avant au pays du roi Philippe. Dans la partie catalane du pays, les électeurs se sont rendus nombreux ce matin aux bureaux de vote pour décider si oui ou non la Catalogne se séparera de l’Espagne. Le pouvoir central, qui sent la menace d’un morcellement du pays se confirmer, a mobilisé ses forces de l’ordre pour empêcher le vote.

Selon diverses sources, la police aurait usé de balles en caoutchouc pour éloigner les électeurs des bureaux de vote. Il y aurait plusieurs blessés. Le président de la région catalane, qui a dénoncé la réaction «violente» de Madrid, ne semble pas vouloir faire machine arrière et compte bien aller jusqu’au bout d’un vieux projet séparatiste qui entame sa dernière ligne droite.

Que va-t-il se passer maintenant ? Comment le référendum finira-t-il ? Jusqu’où ira le pouvoir central pour éviter cette implosion programmée du royaume ? Autant de questions qui laissent entrevoir un avenir incertain et font craindre des affrontements autrement plus graves entre indépendantistes et souverainistes.

Dans les autres pays de l’Union européenne, les réactions se font rares. Les capitales occidentales suivent le dossier de très près et demeurent dans l’expectative. Une partition de l’Espagne peut, en effet, avoir un impact direct sur d’autres Etats qui vivent la même situation, notamment la Grande-Bretagne et la France. Si les Catalans venaient à se détacher de Madrid, les Corses et les départements d’outre-mer en France, et les Etats placés sous la férule de la maison de Windsor pourraient, à leur tour, revenir à la charge pour revendiquer leur indépendance qu’ils réclament depuis de longues années, parfois de façon violente.

Le référendum pour l’indépendance de la Catalogne intervient, par ailleurs, au moment même où le Kurdistan irakien vient de déclarer la sienne en dépit du refus ferme de Bagdad et d’Ankara, dont la souveraineté territoriale est menacée. Plus près de nous, au Maroc, le Rif est en ébullition et une exacerbation des velléités séparatistes n’est pas à exclure, dans le sillage de ce qui est en train de se passer en Espagne.

Le monde suit avec inquiétude les événements qui se déroulent en ce moment même à Barcelone et dont l’issue risque de déstabiliser toute l’Europe.

K. B.

Comment (30)

    karimdz
    3 octobre 2017 - 11 h 03 min

    Ce problème ne concerne pas que l espagne, mais également la france qui a aussi ses catalans, et j imagine mal, l un des deux céder à un velléité de séparation qui ne les arrangerait pas.

    Cette région a pourtant une certaine autonomie, mais les extrémistes ont réussi à entrainer une bonne partie de la population pour finalement prendre eux même le pouvoir. Tout est une question d opportunisme, car ces derniers formeraient le nouveau pouvoir. Et puis, la population ne mesure pas les conséquences d un tel choix, n y voyant que du bien en perspective.

    Si les régions s y mettent, les grandes villes vont également faire pareille parce qu elles sont riches, elles ont tout, chacune voudra devenir indépendante estimant qu elle peut se passer du reste du pays et qu il ne veut rien partager avec les autres…

    Il faut rappeler qu en catalogne, il y a aussi une partie de la population qui revendique une spécificité, mais est radicalement hostile à une indépendance. Et puis on voit la corruption qui grangrene déjà le parti indépendantiste, cela augurerait très mal ce nouvel état.




    3



    0
    MELLO
    1 octobre 2017 - 20 h 54 min

    Zoro, et si la Kabylie le demandait, quelle serait ta réaction ?




    2



    2
      ZORO
      1 octobre 2017 - 23 h 50 min

      Mello s il te plait ne m enerve pas tu sais que ma devise jusqu a ma mort est : ALGERIE UNE ET INDIVISIBLE. Tout est discutable sauf le pays allah yerham si Amirat qui disait : si j avais a choisir entre la democratie et l Algerie je choisirai :L ALGERIE. (entre nous mello tous les kabyles que j ai cotoye dans ma vie n ont jamais pense a une fracture de la colonne vertebrale il n ya que les inconscient ou ceux qui vivent en dehors du pays qui aspirent a une kabylie en fonction de leur desir ,non pas pour y vivre mais pour passer des vacances loin du froid qui a gelé leurs coeurs.
      (…)




      4



      4
    Kabylovich
    1 octobre 2017 - 20 h 52 min

    A QUEL PAYS PROFITENT CES DEMANDES DOUTEUSES D’INDÉPENDANCE ?
    Voudrait t’on y mettre des bases militaires dans cette partie de l’Espagne en Catalognes comme par hazard en face de l’Algérie une fois leurs fausses indépendance obtenu ??
    Pas clair!! le ou les pays qui soutiennent la catalogne ont des idées derriere la tête !




    2



    2
    Anonyme
    1 octobre 2017 - 19 h 27 min

    C’EST TOUT CE QUE J’ESPÈRE.
    QU’ELLE EXPLOSE CETTE ESPAGNE QUI À TANT FAIT EXPLOSÉ DE PAYS.
    LE DERNIER LA RASD.




    7



    3
    Elkhayam
    1 octobre 2017 - 19 h 19 min

    Cette répression c’est les gènes arabes des espagnoles qui se manifestent.




    6



    11
      karimdz
      3 octobre 2017 - 10 h 42 min

      Non el sioniste, ce sont plutot ceux de tes compatriotes sionistes qui brillent par leur imposture et leur hypocrisie en espagne, comme partout dans le monde.




      4



      0
        Elkhayam
        3 octobre 2017 - 17 h 08 min

        Karimdz ; Si tu ne reste pas tranquille , je vais te montrer les erreurs de syntaxe et historiques du coran.




        0



        3
          karimdz
          4 octobre 2017 - 10 h 58 min

          El sioniste si tu continues à gigoter je te colle toutes les incohérences, les contradictions, les mensonges de la bible, et comme tu le mérites, je diffuserai ton talmud pour que les gens découvrent la véritable nature des sionistes.




          2



          0
    Haddadène
    1 octobre 2017 - 17 h 46 min

    Le pouvoir devrait suivre cette question catalane de près ! La leçon à retenir chez nous, c’est que le pouvoir doit vite comprendre que le pouvoir central qui décide de tout, seul et à tout, n’est pas indiqué pour garder la cohésion entre algériens et la paix sociale ! Il sait en principe ce qu’il doit faire vis à vis de la culture et de la langue berbère, si il ne veut pas se trouver dépassé un jour par les velléités d’autonomie et d’indépendance des régions d’Algérie comme la Kabylie! Toutes les cultures et langues algériennes autre que l’arabe doivent être respectées et encouragées avec autant d’attention que l’arabe. L’étau de la concentration et de la centralisation du pouvoir au niveau des Tagarins et d’El Mouradia doit être desserré pour aller progressivement et objectivement vers une la démocratie, vers une véritable politique de décentralisation (ou de régionalisation), de gestion des collectivités locales libérée de décisions toujours prises par le centre à Alger sans véritable consultation ! Sinon, il faut s’attendre à des réactions, peut être pas les mêmes qu’en catalane, mais pas loin. C’est surtout en Kabylie que le problème se pose avec acuité si on n’y prend garde ! Pour l’instant il n’y a beaucoup plus de kabyles qui refusent la séparation, dont moi, mais est-ce que çà ne risque pas de dégénérer avec l’autisme et la surdité du pouvoir ! Je ne cherche pas à faire peur mais simplement à allerter car c’est un problème politique très sérieux qui couve depuis quelques temps !




    9



    6
      hamedani
      1 octobre 2017 - 19 h 17 min

      je crois que c’est déjà tard le fossé est trop profond




      9



      4
      Elkhayam
      1 octobre 2017 - 19 h 25 min

      On ne peut pas gommer impunément l’identité d’un peuple et lui greffer celle des dominants .




      7



      7
        karimdz
        3 octobre 2017 - 21 h 15 min

        Je ne préconiserai pas el sioniste, la solution isra heil lienne, à savoir une poltique d épuration ethnique, visant à créer un état juif en Palestine occupée, vidée de ses habitants chrétiens et musulmans.




        3



        0
      karimdz
      3 octobre 2017 - 21 h 32 min

      Des manifestations de ce genre en kabylie se sont déjà déroulées en Algérie il y a très longtemps, et n ont pas abouties ni à un séparatisme, ni à l indépendance. Il y a prise de conscience, que cela ne peut que mener à l impasse voir au chaos. Et puis un certain nombre d évenements qui se sont déroulés en kabylie, n encouragent pas dans cette voie.

      La création d un bastion au coeur de l Algérie qui serait sans aucun doute, influencé et soutenu par isra heil, notre principale ennemi, ne verra jamais le jour. Au pire, une autonomie totale, hormis la défense nationale et les affaires étrangères, pourrait etre octroyée. Mais à bien réfléchir, les gens auront bien conscience, qu il n y aura plus d aide, plus de sécurité, plus d investissement, et que ce sera la débrouille « 0 ». Autant dire que la réticence est forte et finalement, la raison l emporte, ce n est pas un projet fiable.

      Tu parles de promouvoir les dialectes en Algérie, cela, un peu tard se fait, mais ce n est pas réellement le problème. Voyons ce qui se passe en catalogne, leur culture, leur langue est reconnue, promue utilisée, et pour autant, et cela n a pas empéché que des independantistes entrainent une partie de la population à rallier leur revendication : un état indépendant. C est dire qu il y a des raisons extra culturelles et que se cache en réalité, des opportunismes. On dénonce un pouvoir central pour en créer d autres ailleurs.

      Je suis pour ma part, pour une véritable décentralisation, et non régionalisation sur la base ethnique, qui permettrait aux collectivités territoriales qui connaissent le mieux leurs problèmes et leurs besoins, de bénéficier de transferts de la part de l Etat pour mieux développer leur territoire.




      3



      0
    Torkia Haoui
    1 octobre 2017 - 17 h 32 min

    Cette belle région d’espagne , déjà bel et bien autonome.Nous souhaitons que du bien à toutes les régions d’Espagne.Ce qui est vrai est qu’Israel veut reduire le monde entier à de petites parcelles territoriales à son image et si c’est possible moins.Alors attention.Elle desteste les grands peuples et les grandes nations.




    8



    8
      Anti khafafich
      1 octobre 2017 - 18 h 11 min

      Ton pseudo ne fait aucun doute surt ton statut d esclave a PD6 meme si tu parles d israhell pour cachrer le trou depuis lequel tu injectes ton venin. Saches que les turcs ont ete appeles, parvprincipe d entraide musulmane, par nos ancetres pour face aux agressions espagnoles contrairement a tes freres qui ont fait appel aux francais pour mater les pauvres marocains qui se disputaient entre eux a cause de galettes de pains. Quand Alger est tombee en 1830, a cause de la trahison du dey turc houssine, les honnetes turcs acclamaient : « notre mere l Algérie » la chanson est facilement googelisable, pige fils de touristes de tous bord ?




      6



      7
      Anti khafafich
      2 octobre 2017 - 16 h 37 min

      Au ignorants qui poussent vers le bas mon commentaire a cet esclave, son pseudo (en dialecte marroki) veut dire « le bai..eur des turcs »; sur youtube les mokokos nous insultent souvent par  » fils de turcs »




      0



      1
    Lakhdar
    1 octobre 2017 - 14 h 28 min

    C’est une problème interne d’un état souverain. Maintenant, je ne crois pas que c’est une bonne solution pour les catalans d’autant plus que chaque région de ce pays a de larges autonomies pour se gérer.
    Maintenant, il doit y avoir de bonnes raisons pour en arriver là, espérons qu’ils trouveront une solution sage.




    6



    1
    Rayés Al Bahriya
    1 octobre 2017 - 14 h 22 min

    Catalogne
    Kurdistan
    Kabylie
    Bretagne
    Corse
    Etc…




    16



    15
      ALGERIE-UNIS
      1 octobre 2017 - 15 h 09 min

      Effectivement c’est douteux à quels pays profite tout cela !!!




      4



      3
        Elkhayam
        2 octobre 2017 - 11 h 15 min

        Et à qui profite l’unicité de la langue, de la religion , de la pensée, de l’empire islamique dit la Oumma , des délires , des fantasmes etc…?




        1



        4
          karimdz
          4 octobre 2017 - 11 h 00 min

          On a bien compris que tu souhaites la division le chaos, comme ton pote benne hl l a apporté au moyen orient et au sahel…




          1



          0
      Anonyme
      1 octobre 2017 - 17 h 56 min

      Oui Monsieur il n’y a pas que l' »Aarabie » qui sera libre ! les autres peuples aussi aspirent à leur liberté à commencer par celle de décider quant à leur destin et avec quelle langue il transmettront leur culture histoire, savoirs et savoirs à leur enfants. Je suis Kabyle et je ne veux rien transmettre à mes enfants dans la langue de ceux qui veulent détruire la mienne et ce sur les terres de mes ancêtre. Un poète Kurde avait dit  » quand tu m’interdis ma langue tu ne te rends même pas compte que tu m’interdis aussi la tienne  » ! ça fait plus de 20 ans que je vis en France je suis plutôt quelqu’un qui aime s’exprimer dans plusieurs langue, cependant il y a une que je n’ai pas utilisé depuis des décennies pourtant je la maîtrise parfaitement puisque c’est cette langue avec laquelle j’ai commencé mon école dès l’âge de 6 ans cette langue est la langue arabe.




      9



      8
    salah
    1 octobre 2017 - 13 h 49 min

    IL EST OU BHL?




    13



    4
    Anti khafafich
    1 octobre 2017 - 12 h 47 min

    الله لا يركب فاس على هراوة، خليهم يدوقو البنة نتاع الفتنة باش يقيلونا شوية




    12



    0
      ZORO
      1 octobre 2017 - 20 h 50 min

      صحيت خففيش اليوم راك صحبي دراعي ليمن ما انخاف من والو. بصح ارمي عينك تقولي موكوكو راني انضور عليك و راك تنذم.
      صحيبك. زورو




      2



      1
    Algérien nationaliste
    1 octobre 2017 - 12 h 25 min

    Et pas que l’Espagne, c’est toute l’Europe ils sont en train de mourir économiquement à cause des institutions européennes. A nous de passer une vitesse supérieur pour les dépasser, on a plus besoin d’eux. C’est le revers de la médaille.




    15



    10
      Agnés
      1 octobre 2017 - 12 h 47 min

      On appelle ça se réjouir des malheurs des autres. Vous savez comme moi que le chameau ne voit pas sa propre bosse, il voit la bosse de son frère. le séparatisme est chez nous . La balkanisation du Maghreb en petits états est question de mois ….On en parlera cher Algérien Nationaliste. Bon dimanche.




      11



      17
        Lakhdar
        1 octobre 2017 - 14 h 39 min

        Pourquoi vous généralisez à tout une peuple le commentaire d’une seule personne?
        Il semblerait aussi que ça fait parti de vos prières le morcellement par des horreurs des états souverains que ne font pas partis de votre pré carré et il n’y a même pas besoin de gratter la peinture!!!




        11



        3
      yugarithen
      1 octobre 2017 - 13 h 52 min

      Si nous pourrons au moins sauver notre pays des syndromes de la dictature ,de la mauvaise gestion, de l’absence de civisme et de la corruption.




      11



      7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.