François Asselineau : «Le Front national a été inventé par François Mitterrand»

François Mitterrand Front national
François Mitterrand. D. R.

Par Ramdane Yacine – L’ancien candidat à la présidentielle française et président de l’Union populaire républicaine (UPR), François Asselineau, se lâche et jette un pavé dans la mare : le Front national (FN) français dirigé de Marine Le Pen est une création de l’ancien président François Mitterrand.

«Le Front national existe depuis 28 ans. Il est l’élément-clé, absolument clé, du système pour maintenir le pouvoir en France. Si le Front national n’existait pas, il fallait l’inventer, c’est d’ailleurs ce qui s’est passé. Il a été inventé en 1983 par M. Mitterrand et M. Attali, qui ont donné instructions aux médias pour faire mousser le Front national. Le Front national est chargé par le système de neutraliser 20% de la population», a lâché M. Asselineau lors d’un débat politique en France.

Par ailleurs, l’ancien candidat à la présidentielle de 2017 s’est interrogé sur l’origine du financement du Front national entre 1985 et 1992. «C’est Pierre Ceyrac, qui était membre de Causa International, le bras financier de la secte Moon, c’est la CIA et c’est la famille Bush qui sont derrière», assène-t-il. Et d’ajouter qu’«entre M. Le Pen et Madame Le Pen, tous deux députés européens, ils se ramassent 30 000 euros du Parlement européen».

Dans une interview accordée à Algeriepatriotique le 13 février 2017, M. Asselineau avait qualifié  la situation qui prévaut en France de «désastre qui dure depuis au moins une vingtaine d’années» et expliqué que ceci est le résultat des engagements européens de la France.

Foncièrement anti-européaniste et anti-atlantiste, M. Asselineau estime que «les grands médias font croire aux Français qu’ils doivent se résigner à obéir aux institutions dictatoriales de Bruxelles, sauf à être assimilés à l’extrême-droite. Comme si vouloir reprendre notre avenir en main était synonyme de racisme et de xénophobie».

A propos du Brexit, l’opposant politique français a indiqué dans cette interview que l’un de ses des grands mérites «a été de prouver que la sortie de l’Union européenne n’a aucun rapport nécessaire avec la complaisance pour des idées d’extrême-droite».

A propos de l’islamophobie qui fait rage en France et en Europe, Asselineau dira clairement que «les dirigeants européistes cherchent à dissimuler leurs échecs et leur responsabilité dans la catastrophe en cours en créant de toutes pièces des sujets de discorde et des oppositions entre les Français». Il a en outre indiqué à propos des attentats attribués aux «djihadistes» que «comme pour les attentats précédents, les véritables commanditaires et les complices demeurent inconnus». «J’ai déploré que tout ne soit pas mis en œuvre pour appréhender vivants les auteurs de tous ces attentats aux fins d’enquête», a-t-il ajouté.

R. Y.

Comment (23)

    Anonyme
    5 octobre 2017 - 11 h 41 min

    TFOU AHLIE




    0



    0
    Riposte
    4 octobre 2017 - 12 h 44 min

    Effectivement le FN (…) à été inventé par Francois Miterand pour gagner et c’est comme cela que lui, Chirac et MACRON ont gagné, les agents sionistes de France ont tout fait pour mettre en face Marine la traitresse devant Macron avec sa prestation abusé. Et quand Marine a appris la victoire de Macron elle a danser comme une folle dans son QG (une vidéo circule sur la toile).
    La question c’est combien elle a touché d’argent combien il y a dans ses comptes en BANQUE ????????????
    Il est temps que le vrai peuple nationaliste Francais reprenne le controle de la France selon les idées de De Guaule !!!!!!!!
    ENFIN LA FRANCE ET L’ALGERIE PARTAGENT LE MEME FLÉAU, NOUS SOMMES GOUVERNES PAR DES TRAITRES SANS RELIGION, SANS FOI, DES PARTISANS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL.
    ALLONS NOUS RENVERSER ENSEMBLE LA TENDANCE ENTRE VRAIS CHRÉTIENS de France ET VRAIS MUSULMANS d’Algérie!????????




    3



    2
    BEKADDOUR Mohammed
    4 octobre 2017 - 12 h 19 min

    Il y a une « science » de la gestion d’une société, une science politique française, (Désormais obsolète) qui a dirigé, créé des « partis » selon le nombre des NUANCES.
    Mitterrand, pour criminel qu’il fut à NOTRE égard, était intelligent, avait compris comment ça fonctionne! je crois que cette « science » là pourrait sauver les Algériens d’UN MALHEUR encore. Ne suffit-il pas de tant de malheurs.




    1



    0
    BEKADDOUR Mohammed
    4 octobre 2017 - 8 h 44 min

    C’est un don que je fais à ceux de nos compatriotes qui ignorent certaines données, vous savez bien que le vécu est irremplaçable, que l’expérience est indiscutable, il y a longtemps ce Front National français avait des fiefs, (Maintenant il n’a plus aucune raison d’être, aucune), par exemple la ville de Marignane, j’y ai vécu, une ville à l’époque à dominante Pieds Noirs, les fameux « Rapatriés », l’un d’eux qui votait F.N, m’a surpris un jour, alors qu’il me savait contre les crimes « Algérie française », en m’exhibant un texte « apocryphe » intitulé : « L’Arabe sera Le Maître de La France », je laisse aux initiés de lire les sens de « Maître » !




    2



    0
    BEKADDOUR Mohammed
    3 octobre 2017 - 21 h 26 min

    Additif : MARRE de notre complexe, La France a besoin d’un « Maître Exceptionnel », avec la continuité du Tahya El Jazaïr, ne voyez-vous pas que Europe est finie, à nous, aux meilleurs d’entre nous de relever ce défi GAGNANT, soyez juste gentils avec les innocents de Europe !




    2



    1
    BEKADDOUR Mohammed
    3 octobre 2017 - 20 h 47 min

    @ »A propos de l’islamophobie qui fait rage en France et en Europe, Asselineau dira clairement que «les dirigeants européistes cherchent à dissimuler leurs échecs et leur responsabilité dans la catastrophe en cours en créant de toutes pièces des sujets de discorde et des oppositions entre les Français».
    ———————————————————————————————————————————–
    L’Hexagone pour être exact avant d’avoir été phagocyté par Sarkozy et ses suivants contenait pour les Français de culture chrétienne une promesse d’issue, de salut même, c’est maintenant l’incarnation de l’enfer !




    5



    1
    water water
    3 octobre 2017 - 19 h 58 min

    Ils sont pareils,
    Mitterrand est la main gauche de Le Pen.
    Le Pen est la main droite de Mitterrand.




    5



    1
    Chaoui Ou Zien
    3 octobre 2017 - 19 h 55 min

    Malheureux! En somme c’est comme le FIS pour notre pays. Le monstre de Frankenstein cree par le pouvoir pour perdurer.




    11



    3
    citoyen algérien
    3 octobre 2017 - 19 h 14 min

    et le FIS par le pouvoir algérien pour terroriser le peuple algérien, la concorde civile est contraire a toutes règles internationales et humaines




    5



    3
    L'EPERVIER.
    3 octobre 2017 - 19 h 12 min

    ALGER , doit rompre avec , PARIS , aucun interet avec cette capitale sinon de la magouille a la sauce francaise. zieutant plutot du cote de l’EST , CHINE , RUSSIE et autres pays amis. laissons la france pour la tunisie , le maroc et bien sur les israelochiens.




    7



    3
      Akli Boughzer
      4 octobre 2017 - 9 h 21 min

      @l’épervier,apparemment tu es un grand spécialiste en géopolitique et le MAE algérien doit faire appel à toi vu ta grande perspicacité.




      1



      1
    Alexis Comte
    3 octobre 2017 - 19 h 07 min
    Erracham
    3 octobre 2017 - 16 h 57 min

    J’irai plus loin: C’est toute la classe politique française, de droite comme de gauche, qui appalaudissait les harrangues du borgne s’agissant de l’immigration algérienne. La claque de 1962 retentissait encore à Paris et tout ce que l’Algérie indépendante entreprenait était critiquée. Lorsque j’étudiais à Paris à la fin des années 70, un sondage de la Sofres révélait que 63% des Français se disaient entre « ouvertement » racistes et « à peu près » racistes. Les quelques Français avec lesquels je discutais me disaient, toujours lorsque j’évoquais ce sondage:  » Moi raciste? Jamais!!! » Et pourtant, je suis sûr qu’ils râlaient sachant que leurs voisins de quartier étaient Algériens. Les Marocains et les Tunisiens n’ont jamais eu à subir cette haine viscérale, ils étaient à moitié français (de coeur). Et celà dure toujours pour nous, Algériens. Aucun homme politique n’a défendu / n’osera défendre l’Algérie.




    18



    4
      Anonyme
      3 octobre 2017 - 19 h 12 min

      Quand un divorce survient il faut savoir que ce n’ est pas la fin d’ une relation.
      Le dramme est que l’esprit petit bourgeois de l’ époque refusait  » les beurres » et s’ est MIS a’ offrire des milliers de jeunes aux islamistes! C’ est la’ la limite intrinseque qui unit tout ce beau monde politique ne dirais semi feodal.
      La France actuelle est aux antipodes, et donc une relation sereine est possible outre que necessaire.




      2



      1
    Algérien nationaliste
    3 octobre 2017 - 16 h 45 min

    Ce qu’on peut observer surtout de l’étranger, c’est que le FN s’est fait battre à plat de couture au élection présidentielle, pour un parti soit disant proche du peuple et nationaliste ,et ce n’est pas l’électorat maghrébin qui a perturbé la tendance du vote mais bien une majorité de français de souche qui ont vendu leur propre pays à la banque Rothschild et au mondialisme, conclusion la France est un pays de collabos et éternellement lié à israel, l’Algérie doit rompre toute relation avec ce pays.




    12



    4
    Elkhayam
    3 octobre 2017 - 14 h 59 min

    Cette fois ci on déroge à la règle ce n’est plus Israel qui a inventé le Front national comme d’habitude.




    4



    10
      Anti GMG
      3 octobre 2017 - 17 h 34 min

      Et Attali c’est quoi, le père Noël!!???




      15



      1
        Felfel Har
        4 octobre 2017 - 13 h 07 min

        Atali fait partie de ces nombreux juifs d’Algérie que nous, les musulmans, avont sauvé des griffes du nazisme entre 1939 et 1945 et qui, quelques années plus tard (en 1962) ont pris le parti de l’OAS en quittant l’Algérie alors que le FLN leur promettait la paix et la sécurité. Quelle ingratitude!!! Ils sont devenus plus anti-Algériens que les pétainistes français, collaborateurs des SS. Et ils osent chanté « j’ai quitté mon pays…. »!




        3



        0
      karimdz
      3 octobre 2017 - 20 h 51 min

      El sioniste : le compagnon de marine lepen est de la même nationalité que toi : isra heil lienne.

      T es un vrai chewing gum, ici c est l Algérie, pas isra heil.




      7



      3
        Riposte
        4 octobre 2017 - 14 h 42 min

        Même le père de Maréchal LEPEN est un ancien du Mosad, décidément ce FN est vraiment douteux !!




        0



        1
      bird
      3 octobre 2017 - 22 h 30 min

      Asselineau ,Union Populaire Républicaine ,pas tant que cela 0,93 % des voix aux dernières présidentielles ,un parti inexistant pour le vide abyssal des idées .




      2



      17
    abdel
    3 octobre 2017 - 13 h 34 min

    ce monsieur ne nous apprend rien,mitterrand,personnage ambigue,fut millitant d’extreme- droite dans sa jeunesse,ensuite pétainiste,il a joué avec le FN pour affaiblir la droite,…;ailleurs le le FLN a enfanté le FIS pour contrer les démocrates,,mitterrand au cours de son premier mandat a aboli la peine de mort ,mais reste celui qui l’a appliquer le plus comme ministre de la justice de la 4E république durant la guerre d’algerie(l’algerie c’est la france-) ou la france est chez elle ici en algerie-) propos prononcés a cette époque au cours de sa visite en algerie




    18



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.