Prétendue démission de Rex Tillerson : que se passe-t-il à Washington ?

Tillerson intox
Le secrétaire d'Etat Rex Tillerson et le président Donald Trump. D. R.

Par R. Mahmoudi – Toute la presse internationale a été prise, hier, à contre-pied au sujet de la démission annoncée comme imminente du secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson. Car non seulement le ministre a nié avoir l’intention de rendre le tablier mais, plus encore, Donald Trump affirmait au même moment qu’il lui faisait «pleine confiance», démentant avoir des relations tendues avec lui, comme on le répète depuis des semaines.

Cette même presse avait tendance à présenter Rex Tillerson comme un homme plutôt pragmatique, sage et prévoyant, dans un gouvernement dominé par un homme téméraire, fruste et dangereux. Dangereux pour les relations internationales, de plus en plus complexes au vu des nouveaux bouleversements qui secouent des régions entières, et aussi dangereux pour l’avenir même de son propre pays.

Cette précipitation des médias à annoncer le départ du chef de la diplomatie trahit clairement l’existence de pressions accrues qui s’exercent sur les membres du gouvernement américain et l’entourage de Donald Trump pour les pousser à démissionner dans le dessein de l’isoler peu à peu, jusqu’à le discréditer complètement et justifier, peut-être, un processus de destitution qui était en fait déjà en marche dès le premier jour de son investiture.

Un éventuel départ de Rex Tillerson aurait donné un sacré coup d’accélérateur à ce processus, en ce sens qu’il pourrait asséner un coup fatal à la cohésion gouvernementale et à l’image des Etats-Unis dans le monde, à l’heure où la diplomatie américaine pèche par un discours jamais clarifié, parfois contradictoire, sur les principales questions de l’heure. A commencer par la crise qatarie où l’on a vu, dès le premier jour, deux positions différentes : celle de Trump qui soutenait la démarche saoudienne et celle de Tillerson qui prenait, au contraire, la défense de l’émirat du Qatar.

Le quiproquo avec la Corée du Nord sur de présumées menaces nucléaires n’aura fait que creuser davantage le fossé entre les deux hommes. Au final, la voix Washington s’est quasiment effacée dans le monde, au grand bonheur de ses sous-traitants !

R. M.

Comment (5)

    Samia
    5 octobre 2017 - 19 h 36 min

    L’Empire Satanique Franc-Maçon veut détruire le Patriote Donald TRUMP en essayant de semer la zizanie entre LUI et son Secrétaire Général Rex TILLERSON… Quelle honte !




    22



    1
    Felfel Har
    5 octobre 2017 - 16 h 07 min

    L’Establishment (l’État profond), le cabinet noir du complexe militaro-industriel n’arrête pas de râler car pas de guerre= pas de business avec le Pentagone sous forme de contrats juteux d’armenent à renouveler. Il tente de pousser Rex Tillerson vers la sortie pour offrir le poste à Nikki Haley (la représentante US à l’ONU), un vrai pitbullavec du rouge à lèvres. En perte de vitesse sur les théâtres des opérations qu’ils ont créés de toutes pièces, certains jusqu’au-boutistes prêchent maintenant une guerre totale dans l’espoir (bien mince pourtant) d’une victoire, ce qui renforcerait le leadership des USA sur le reste du monde pendant un siècle. La presse a publié un mémo d’un groupe de généraux, en retraite pour la plupart, qui recommandent d’attaquer la Chine maintenant au lieu d’attendre qu’elle se renforce militairement, ce qu’elle fait admirablement. Imaginez une guerre nucléaire avec la Chine: 300 millions de morts de chaque côté! Résultat: la population américaine décimée, celle de la Chine encore forte d’un milliard de survivants! In-sen-sé!




    32



    0
    Amine
    5 octobre 2017 - 14 h 37 min

    Il se passe que Monsieur TRUMP en VRAI PATRIOTE AMÉRICAIN gêne les satanistes qui sont entrain de lui créer des problèmes insolubles à n’en plus finir en vue de l’abattre politiquement et même plus que cela….. c’est tout. Que dieu protège Monsieur TRUMP et les États Unis d’Amérique !




    21



    1
    Anonyme
    5 octobre 2017 - 14 h 23 min

    Faut pas oublier de faire appel egalement aux incas aux zoulous aux za3aticha aux zouaves et surtout aux papous papa a poux !!

    TU NOUS SOUL AVEC TES HISTOIRES DE BERBERES QUE TU NOUS SORS TOUJOURS.
    Ya bougueb, si AP nous propose un topic sur la vie social des fourmis tu pourras pas d’ecrire que la fourmi qui a parle avec salomon etait la reine des fourmis berberes.
    Ahcham un peu tu ne fais qu’attiser des haines inutiles.




    26



    0
    LE NUMIDE
    5 octobre 2017 - 9 h 43 min

    Apres ses fanfaronnades de compagne et sitôt élu en mentant au peuple américain WASP , sur ses faux thèmes Aryens , le Baltagui Trump est revenu aux positions américano- sionistes de toujours …IMPOSER surtout aux peuples Goyims non SémitIques le talon de fer de l’Empire juif israélien et de l’Empire arabo-wahabiste .. Ainsi par la toute puissance militaire américaine anglo-saxonne et par les Dollars juifs et arabes et leur Terreur Théologique sur les nations , les peuples libres d’Afrique , d’Asie et d’Europe doivent se soumettre et se plier aux Diktats des maitres wahabo-sionistes du monde … la Révolution mondiale des peuples et nations Goyims est plus que jamais à l’ordre du jour dans les 5 continents .. Les Berbères algériens et d’Afrique du Nord doivent avoir leur part dans ce Combat universel de l’Humanité pour abattre les TOTEMS et les TABOUS de l’Empire des Elus




    7



    64

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.