L’Algérie va demander à Guterres de «nettoyer» le service presse de l’ONU

Nations-unies Guterres
Omar Hilale. Le service presse de l'ONU est envahi par les sujets de Mohammed VI. D. R.

Par Karim Bouali – Des sources informées ont indiqué à Algeriepatriotique que le service presse de l’ONU n’en est pas à sa première manipulation pro-marocaine. En effet, la représentation algérienne auprès des Nations unies sait, depuis longtemps, que le service qui établit les communiqués de presse est infiltré par les Marocains, notamment les communiqués rédigés en langue française. Ces communiqués, précisent néanmoins nos sources, ne sont pas officiels. «Ce sont des résumés à partir desquels beaucoup de délégations et de journalistes qui n’ont pas la possibilité de suivre toutes les réunions s’alimentent en informations», expliquent nos sources, qui soulignent, néanmoins, l’importance de ces communiqués bien qu’ils ne revêtent pas un caractère officiel.

La représentation permanente de l’Algérie auprès de l’ONU a déjà réagi l’année dernière, car les Marocains n’en sont pas à leur premier coup de Jarnac. «Mais, cette fois-ci, les Marocains ont dépassé toutes les limites en affabulant sur un prétendu appui du Polisario au plan d’autonomie», notent nos sources qui rappellent que le président de la quatrième commission – l’ambassadeur du Venezuela contre lequel les Marocains mènent une campagne enragée – a dénoncé de telles pratiques.

Algeriepatriotique a appris, par ailleurs, que l’Algérie saisira, par le biais de son ambassadeur à l’ONU, le secrétaire général des Nations unies «pour mettre de l’ordre dans le service concerné» qui dépend du département de l’information publique, et pourrait même remettre en cause le recours aux résumés de presse, puisque ceux-ci sont susceptibles d’être rédigés n’importe comment et attentent, ainsi, à la crédibilité de cette institution internationale.

Nos sources ont tenu à saluer la réaction des pétitionnaires dont le degré de responsabilité et la qualité élevée a discrédité, voire déstabilisé les diplomates marocains qui ont été cloués au pilori.

Quant aux soutiens du Makhzen, ils rabâchent les formules préparées par Rabat qu’ils distillent en contrepartie de dollars sonnants et trébuchants. Ce, alors que les délégués de certains Etats africains, peu nombreux, inféodés à Rabat, tentent une contre-offensive, aux côtés d’une poignée de pays du Golfe, comme le Bahreïn et les Emirats arabes unis. Mais l’appui clair et franc à la cause sahraouie de pays autrement plus importants, comme la Namibie, l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Ouganda, etc., fait pencher la balance en faveur du Sahara Occidental, au grand dam de Mohammed VI et ses marionnettistes affectés à New York.

K. B.

Comment (9)

    TARZAN
    8 octobre 2017 - 22 h 16 min

    ATTENTION L’ALGERIE DOIT EXIGER LE LICENCIEMENT DES AGENTS MAROCAINS. CAR LE MAROC A NOTRE PLACE FERAIT BIEN PLUS QUE CA




    4



    0
    Argentroi
    8 octobre 2017 - 21 h 35 min

    Avec la guerre électronique, il est facile de se tromper d’ennemi. Peut-être que l’ennemi est ailleurs qu’on le croit. Il suffit que le véritable ennemi nous floue, nous intoxique comme on dit dans le jargon de la manipulation pour que se crée un état suspicion à l’encontre d’un pseudo ennemi qui est en l’occurrence le Maroc. La campagne qu’on mène actuellement sur les réseaux sociaux contre le choix stratégique de l’exploitation du gaz de schiste nous montre l’acharnement quasi hystérique de ces opposants et par là nous démontre que ce n’est pas un avis de simples citoyens qui ont des appréhensions ou des réserves contre ce choix. Alors qui a intérêt que la situation s’envenime dans la région et que se crée une instabilité dans le pays et dans la région pour que les potentiels investisseurs dans le gaz de schiste reculent. Et en plus de ce plan de déstabilisation, il faut s’attendre à un regain de terrorisme si l’Algérie persiste dans ce choix de l’exploitation du gaz de schiste, peut-être qu’elle vient de rompre un modus vivendi.




    0



    2
    HANNIBAL
    8 octobre 2017 - 21 h 12 min

    Là ou le makhnaz passe les mauvaises odeurs nauséabondes stagnent que meme le parfum ne saurait les dissiper
    prendre l »ONU pour une agence de la map et distiller la propagande sur le Sahara dont la ma »okanité n’a jamais été reconnue on voit que glaoui VI essaie de faire croire au monde entier ses balivernes toute honte bue qui seuls ses sujets
    crédules qui plane sur un nuage soporifique peuvent croire cette lubie que les Saharaouis vont lui faire avaler ça
    prélude la prochaine gifle royale a venir et ce faible roitelet n’a pas honte du ridicule !!




    12



    1
    Lghoul
    8 octobre 2017 - 16 h 28 min

    Demandez d’abord pourquoi certains bien influants dans nos
    institutions et certains a leurs tetes ont des demeurres et des
    interets au maroc. Les mokokos sont deja present partout chez nous
    et ils n »ont pas besoin d’espionner pour connaitre tout ce qui se
    passe dans nos rouages. Le loup est dans la bergerie depuis tres tres
    longtemps.




    6



    13
    karimdz
    8 octobre 2017 - 14 h 05 min

    Il faut mettre fin aux marocos de service qui ne savent que désinformer.




    17



    10
    zoheir
    8 octobre 2017 - 12 h 59 min

    On reconnait la « patte » de notre diplomate Ramtane Lamamra !




    29



    7
    Moskosdz
    8 octobre 2017 - 10 h 55 min

    Attention,un sioniste peut en cacher un autre.




    23



    6
    mhd dz
    8 octobre 2017 - 10 h 08 min

    Il faut nettoyer la vermine maroqaine des diplomates vereux j,usqu au nettoyeur de chiottes en passant par les simples gardiens incrusté un peu partout mais pas seulement à l,o.n.u
    L,exemple de l,attentat de l,aéroport de zaventem en belgique en est un cas flagrant de comment les mokokoss réagissent en cas de déception de fofolle 6.
    Au karcher!!




    28



    8
    LE NUMIDE
    8 octobre 2017 - 9 h 56 min

    la monarchie marocaine ne veut pas comprendre que son temps est révolu et qu’elle est un anachronisme historique qui traine ses derniers soupirs .. on ne peut plus fonder au 21eme siècle une royauté arabe absolue sur les berbères de l’Atlas et du Sahara occidental sur la legitimité burlesque d’un présupposé théologique ou maraboutique d’une descendance … il est inutile pour les marocains de faire de l’Algérie leur bouc émissaire mais doivent régler leur vraie Question avec leur roi et avec le siècle




    29



    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.