Hamel examine avec Driencourt le renforcement de la coopération entre les deux polices

Hamel DGSN
Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale. New Press

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel, a reçu, lundi, à Alger l’ambassadeur de France à Alger, Xavier Driencourt, avec lequel il a examiné les voies et moyens de renforcer la coopération et de favoriser l’échange d’expertise entre police des deux pays, notamment en matière de lutte contre le crime transfrontalier, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

L’entretien a permis aux deux responsables d’«examiner les moyens de renforcer la coopération policière et de promouvoir les relations de coopération et l’échange d’expériences dans les domaines technique et de formation pour faire face aux différentes formes de criminalité, notamment le crime transfrontalier et la néo-criminalité», ajoute le communiqué.

A cette occasion, Driencourt s’est dit admiratif du «remarquable niveau de la police algérienne», saluant «son professionnalisme et son rôle essentiel dans le renforcement des domaines de coopération policière au double plan, régional et international», conclut le document.

R. N.

Comment (8)

    anonyme
    11 octobre 2017 - 10 h 57 min

    (…) La lutte des clans pour le pouvoir (et aussi pour les ressources et les richesses) en Algérie s’exacerbe et bat son plein.
    Le peuple veut la JUSTICE, la TRANSPARENCE, la DEMOCRATIE et la PAIX pour son DEVELOPPEMENT et sa PROSPERITE.




    1



    0
    Abou Stroff
    10 octobre 2017 - 10 h 56 min

    une question ma taraude les neurones: jusqu’à preuve du contraire, hamel n’est qu’un gendarme qui commande la police, or, lorsqu’il s’entretient avec l’ambassadeur frenchy, il fait de la politique, activité qui n’est guère dans son « rayon d’action » officiel.
    1ère conclusion: hamel prend la place du ministre de l’intérieur dont les prérogatives englobent les discussions sur la sécurité.
    2ème conclusion: prépare t on hamel à occuper un poste politique (remplacer notre bienaimé fakhamatouhou national?)?
    PS: j’ai signalé il y a des lustres que certains ont placé hamel en « pôle position » dans la course vers la « fakhamatation ». il me semble que mon pari risque de se réaliser!!!




    9



    2
      anonymous
      10 octobre 2017 - 12 h 46 min

      @Abou Stroff
      Tout est possible
      il est temps que ce peuple s’il y en a un prenne son destin en main




      4



      3
    chibl
    10 octobre 2017 - 9 h 39 min

    Monsieur El Hamel, il faut dire a monsieur l’ambassadeur de France de ne plus divulguer d’informations par les éléments de la police française au profit du Maroc et de ne plus fouiller de nos pauvres ministres dans les aéroports français, baisser les pantalons des ministres n’est pas très diplomatique.




    4



    1
    Jean_Boucane
    9 octobre 2017 - 23 h 16 min

    Qu’est ce qu’ils aiment la France les dirigeants algeriens… et pourtant c’est les medias francais qui font tout pour donner une mauvaise image de l’Algerie a travers le monde sans oublier le Quay d’Orsay qui place l’Algerie tout en rouge pour faire fuir les touristes et les investisseurs! Mais le colonisé algerien ne tiendra pas rigueur a Mama la France!




    5



    1
    anonymous
    9 octobre 2017 - 20 h 49 min

    Fafa après avoir semé le chaos en Libye et au Mali , veut qu’on soit leur ange gardien vu le nombre grandissant des réfugiés




    5



    1
    kelam
    9 octobre 2017 - 19 h 40 min

    voilà que notre général major fait un boulot remarquable dans la discrétion avec une police dans un travaille profond pour la sécurité du citoyen;;;JE VOTE POUR HAMEL PRESIDENT:il a de la classe et abat la routine




    3



    9
      Nordesque
      9 octobre 2017 - 19 h 58 min

      Gérer le plus grand pays d’Afrique, n’est pas gérer l’école de police de chateauneuf!!




      12



      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.