L’Algérie hausse le ton : «L’ONU doit mettre fin à la colonisation en Afrique !»

ONU Boukadoum
Sabri Boukadoum, représentant permanent de l'Algérie auprès de l'ONU.D. R.

Par Karim B. – L’ambassadeur d’Algérie auprès de l’ONU à New York, Sabri Boukadoum, a appelé, dans un discours ferme, la communauté internationale à assumer ses responsabilités et à parachever le processus de décolonisation du Sahara Occidental.

En plus d’avoir rappelé les fondamentaux de la question du Sahara Occidental, en précisant qu’il s’agissait bien d’un territoire non autonome, de la dernière colonie en Afrique, l’ambassadeur Boukadoum a réaffirmé que la résolution de ce conflit passe nécessairement par l’exercice par le peuple du Sahara Occidental de son droit inaliénable à l’autodétermination et dans le strict respect de la doctrine onusienne en matière de décolonisation.

Le mandat de la Commission onusienne est de compléter une mission encore inachevée, celle d’éradiquer le colonialisme et non de chercher à lui trouver des justificatifs car il n’y en a tout simplement pas, a-t-il déclaré, comme il n’y a aucun effet positif au colonialisme.

Il a tout de même appelé les deux parties au conflit, le Maroc et le Front Polisario, à reprendre les négociations directes, sans délai, sans conditions préalables et de bonne foi, comme le leur demandent le Conseil de sécurité de l’ONU et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine.

L’ambassadeur d’Algérie a également insisté sur les décisions de l’Union africaine, notamment celle adoptée par le Conseil de paix et de sécurité en mars 2017, reflétant l’engagement effectif de l’Organisation continentale à résoudre ce conflit opposant désormais deux de ses Etats membres en toute conformité avec les dispositions de son acte constitutif.

Il a souligné l’appui de l’Algérie à la mission du nouvel envoyé personnel du SG/ONU, l’ancien président allemand Horst Kohler, et au SG de l’ONU, Antonio Guterres.

K. B.

Comment (24)

    anonyme 117
    29 octobre 2017 - 17 h 57 min

    Pas de négociations le mekhnez n’a qu’une porte de sortie quitté le sahara occidental. pas d’autodétermination mais indépendance le Polisario doit prendre les armes.




    0



    0
    Réalité
    12 octobre 2017 - 8 h 26 min

    Une idée obsessive du Makhzen, pour soutenir ses thèses, est d’impliquer l’Algérie à tous les coups pour justifier ses échecs devant un adversaire de la taille du Polisario, indigne de lui à ses yeux, et qui l’avait pourtant humilié bien souvent sur les terrains de combat. Il fallait justifier aux yeux du peuple et du monde que seul un adversaire de bonne taille serait digne de le défaire autant. Pourtant, au cessez-le-feu de 1991 demandé par le Maroc, le Polisario détenait des milliers de prisonniers marocains, avait amassé un grand butin de guerre abandonné par l’armée en déroute et conquis les territoires dits libérés, ce qui, bien sûr, a été raconté autrement par la propagande de service.
    Après 1991, c’est la période de léthargie et de pourrissement entretenus par le Maroc qui, bien inspiré par ses conseillés sionistes, a préféré renier ses accords et ses principes et entretenir une nouvelle fiction, celle du fait accompli et advienne que pourra! On le voit bien à sa manière de toujours, au lieu de défendre sa cause avec arguments, préférer rechercher si tel ou tel président ou responsable international est à compter parmi les amis ou non, quitte à les intéresser s’il le faut. Peu importe la justesse de la cause, l’essentiel c’est la recherche constante de soutiens. C’est avec cette arrière-pensée qu’l a intégré l’Union Africaine en signant les traités les plus contraignants qui soient, mais qu’importe, sachant que pour lui, les principes ne sont faits que pour être bafoués. Plusieurs tentatives de sabotage sont déjà à son actif et il y a reçu autant de gifles cinglantes vite transformées en victoires à l’adresse de son peuple hypnotisé. Mais les pays membres de l’UA ne sont pas dupes et la patience a des limites.




    6



    3
    Chaoui
    11 octobre 2017 - 19 h 38 min

    Sur l’OCCUPATION par le Maroc du territoire des Sahraouis : Le DROIT et la JUSTICE finiront par TRIOMPHER. Ce n’est qu’une question de temps.
    La France qui se targue d’être « la Patrie des droit de l’homme » semble avoir oublié cette vérité immuable. Quels que soient ses artifices, son soutien au Maroc visant à la poursuite de l’OCCUPATION du territoire du Sahara Occidental finira par se traduire par un cinglant échec car au bout du compte les Sahraouis finiront par s’exprimer et obtenir leur indépendance si ce n’est avec l’approbation du Conseil de Sécurité de l’ONU où la France ne cesse de bloquer leur destin, ce sera avec l’acclamation de l’Assemblée Générale de cette même organisation internationale comme la Charte des Nations Unies lui en donne pouvoir. Vive le Sahara Occidental Libre !




    18



    4
    Le Bombardier
    11 octobre 2017 - 18 h 33 min

    Enfin, vous êtes là Mr: Boukadoum ,on vous croyait en convalescence de maladie ,tellement votre absence s’est fait sentir laissant le champs libre au représentant du makhezen ,on sait qu’un représentant permanent à l’ONU ne doit pas trop s’exposer ,son travail est discret,pourvu qu’il s’introduit pour défendre les positions de la politique extérieur de son pays et sait comment préservé ces intérêts. Le représentant du mekhezen à l’ONU, ce provocateur de Omar Hilale à pour mission primordiale de surveiller le représentant du Polisario et dénaturer le problème du Sahara Occidental pour écarter toute attention sur ce dossier, faire en sorte de décrire ce problème comme étant un conflit Algéro-Marocain,depuis son retour au sein de U.A le Maroc essaye de s’attaquer aux pays Africains qui reconnaissent la RASD pour les persuader à retirer leurs reconnaissance,cette politique dicté par la France coloniale n’a jusqu’à ce jour rien apporté.J’ai toujours soutenu et écrit sur ce site patriotique que les Sahraouis après plus de 40 ans de souffrance ne devrait plus rien attendre de l’ONU ,leur sort est entre leurs mains,l’indépendance s’arrache par les armes,il faut absolument que la communauté internationale trouve une solution à ce peuple,cette nouvelle génération de Sahraoui qui sont nés dans le camps de Tindouf ne peuvent plus attendre,le seul gagnant c’est l’occupant Marocain qui ne cesse de spolier les richesse de ce peuple avec la complicité de l’ONU.




    16



    5
    Bacchus
    11 octobre 2017 - 12 h 54 min

    « L’Algérie hausse le ton » c’est à se rouler par terre de rire !




    26



    54
      BEKADDOUR Mohammed
      11 octobre 2017 - 14 h 56 min

      @Bacchus
      Rira bien qui rira le dernier, Dieu du vin !




      34



      9
      Exens
      11 octobre 2017 - 16 h 11 min

      Aplatventriste,faiseur de courbettes…….tu peux te rouler par terre(c’est une seconde nature chez vous),tu peux aussi faire tes génuflexons douleureuses habituelles a tes moulays ou te morfondre dans les baises mains baveux a ton sidak…………le fait est que,c’est l’Algérie qui bloque votre colonisation du Sahara Occidental
      (et ce n’est pas le forcing fait par votre suzerain francais qui a changé quoi ce soit).Et c’est l’Algérie qui a relégué votre souveraineté presumée sur le Sahara a la quatrieme commission de décolonisation des nations unies.
      Les mauvaises langues(sic!)disent aussi que si l’Algérie le décide,le Sahara Occidental sera votre sur le champs………………………eh oui,votre cause nationale LOL l’objet de tout vos fantasmes et votre souveraineté territoriale re:LOL est entre nos mains…………roules toi par terre maintnant,c’est la seule chsoe que vous savez faire!




      40



      10
      JCT
      12 octobre 2017 - 0 h 49 min

      sinon Bachuus ca existe tjrs ds ton royaume le job de cireur de pompes de touristes Occidentaux …dis moi parce que ca fais un bail que je n ai pas été cirer les pompes…ca manque de voir un tes semblabes me ciré les pompes ;je vais au maroc juste pour ca ; …
      un algerien




      4



      4
      hrire
      12 octobre 2017 - 11 h 43 min

      Peut etre sue c’est vrai mais on aimerait bien vous voir hausser pour sortir les Esapagnols de vos territoires et a ce moment vous ne verrez tous les Algeriens que vous applaudir et non rire




      2



      3
    yassine
    11 octobre 2017 - 12 h 50 min

    D’accord avec vous pour en finir avec le colonialisme en Afrique mais il faut commencer par l’algerie !
    Les Chouhada (Allah Yarhamhoum) ont chasse le colon français. A sa place on a des janissaires pire encore !




    26



    24
    Youssef
    11 octobre 2017 - 12 h 15 min

    L’indépendance des sahraouis est inéluctable quelques soient les manoeuvres infantiles de ces agitateurs et ces marionnettes à la solde de ce criminel qui laisse son peuple mourir de soif à zagora.




    32



    15
    Msilli
    11 octobre 2017 - 10 h 58 min

    Notre pays ferait mieux de dépenser son énergie et son argent à se sortir de la mouise dans laquelle elle se trouve. Quand aux Sahraouis, s’ils veulent leurs indépendance, ils savent quoi faire. Ce n’est ni le Maroc, ni l’ONU, ni l’Algérie qui vont la leur donner.




    43



    65
    Otto
    11 octobre 2017 - 9 h 58 min

    L’onu ne bougera pas d’un iota tant que les sahraouis ne reprendront pas les armes. L’avenir proche le confirmera.
    Le référendum est entre les mains des yankees et des français, le sort du peuple sahraoui est entre les mains de vendus qui prennent soin de leur péripatéticienne maztoul6, donc un seul est unique choix reste pour l’indépendance des sahraouis, s’ils veulent vivre libre, la liberté n’est pas du côté de l’onu, là-bas les requins s’amusent de la situation, s’ils veulent rester indéfiniment un peuple sans pays, c’est leur faute, moi et des dizaines de millions d’algériens on choisira directement de reprendre les armes, la mascarade à duré plus de 41 ans à l’onu et les sahraouis n’ont pas d’amis au conseil d’insécurité qui n’a absolument rien fait pour leur indépendance.




    43



    11
      Yeoman
      11 octobre 2017 - 10 h 40 min

      Tu as raison. Mais l’avenir des Sahraouis est surtout entre les mains des Sahraouis. Mandela était considéré comme un terroriste par les médias occidentaux. Devant son courage et sa lutte sans répit, il est devenu, aux yeux de ces même média, une icône et un exemple à suivre. La lutte des algériens pour leur indépendance était perçue comme une simple rébellion interne à la politique intérieure française. On connaît la suite.




      37



      7
    BabElOuedAchouhadas
    11 octobre 2017 - 9 h 31 min

    C’est bien de hausser le ton mais ça reste insuffisant sachant que c’est la France qui colonise le Sahara occidental par procuration et donc le pouvoir algérien doit exercée sur cette France néo-colonialiste des pressions de toute sorte et notamment économiques.
    Il faut savoir que l’Algerie offre chaque année à la France entre 10 et 12 Milliards d’euros en contre partie de sa quincaillerie obsolète et son grain punaisé.




    56



    16
      aid moubarak
      11 octobre 2017 - 10 h 56 min

      Pardon mais comparer Brahim Ghali, recherché pour crimes contres les siens, et Nelson Mandella est un peu fort de café. A mon avis.




      20



      51
      Grove
      11 octobre 2017 - 15 h 44 min

      Eh bien,non…
      L’Algérie n’importe que 5-6 milliards d’euros environ de France(5.08 milliards d’euro en 2016 par example).Et l’Algérie exporte aussi vers la France 4.5-5.5 milliards d’euros.
      Donc,globalement,c’est du kif kif au meme.
      On achète plus de la Chine et d’Italie,les deux premiers pays fournisseurs de l’Algèrie.




      25



      2
    difou.guery
    11 octobre 2017 - 9 h 22 min

    ça traîne ça traîne et pendant ce temps momo se rempli les poches




    30



    13
    benchikh
    11 octobre 2017 - 8 h 34 min

    notre ambassadeur a tout à fait raison , je me demande à quoi sert cette magnifique organisation si elle s’applique pas sur le réel .




    32



    16
    BEKADDOUR Mohammed
    11 octobre 2017 - 8 h 19 min

    « L’Algérie hausse le ton » : ça me suffit, je vais passer une bonne journée, merci Karim (B) !




    22



    21
    Moskosdz
    11 octobre 2017 - 8 h 03 min

    Après cette déclaration de notre ambassadeur,sans aucun doute,le trio France-Maroc-Israël vont actionner d’avantage l’étendard Kabyle par l’intermédiaire du vendu Ferhat Mehenni.




    33



    19
    Jean_Boucane
    11 octobre 2017 - 7 h 39 min

    On sent le retour de Ouyahya dans le game… lui c’est un algerien pure sang! Il fait souvent des betises mais il defendra l’Algerie et ses causes coute que coute!




    41



    27
      SKOOD
      11 octobre 2017 - 9 h 47 min

      il defendra l’Algerie et ses causes coute que coute!!!!!!!!!!!!!!!!!




      25



      31
      nassim
      11 octobre 2017 - 13 h 56 min

      il defendra plutot les oligarques, à leur tete haddad, kouninef, amar benamar, blikaz, ce triste individu est contre les interets de l ‘algerie.




      18



      34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.