SOS, les harraga algériens arrivent en masse !

Immigration harraga
Le phénomène revient en force. D. R.

Par Rabah Toubal – A l’ombre de la vacance durable qui mine le sommet du pouvoir algérien et fragilise l’ensemble des institutions centrales et locales algériennes, à cause notamment de la mascarade d’avril 2013, qui est en train de tourner à la tragédie. Des manœuvres de pays voisins et lointains hostiles à notre pays, pour le déstabiliser en l’inondant de drogue, de fausse monnaie et d’émigrés clandestins afin de profiter de la manne pétrolière semée à tous vents pour alimenter la corruption généralisée. Des perspectives sombres prévalant sur les plans politique, diplomatique, économique, social et culturel… les harraga algériens et des ressortissants étrangers, dont le nombre était officiellement bas jusqu’à ces trois dernières années, multiplient les tentatives de débarquement, dans des embarcations souvent précaires, sur les côtes de nos voisins du nord de la Méditerranée.

En effet, il ne se passe pratiquement plus de jour sans que les services de garde-côtes de ces pays n’interceptent des groupes de plus en plus importants sur leurs côtes ou de barques ou bateaux artisanaux non loin d’elles.

Pourtant, au summum de la crise des années 1990 et alors que nos voisins du nord de la Méditerranée, l’Espagne notamment, se préparaient, avec l’aide de l’OTAN à accueillir des «boat people» en provenance de notre pays, annoncés par des médias et des ONG malveillants, le peuple algérien est resté digne.

Il avait majoritairement préféré faire face vaillamment au terrorisme islamiste que de fuir massivement le pays comme l’ont fait d’autres peuples, ailleurs. Autres temps, autres mœurs ?

R. T.

Comment (30)

    Burel
    29 octobre 2017 - 9 h 54 min

    S’ils savaient ce qui les attend…




    0



    0
    water water
    18 octobre 2017 - 18 h 37 min

    On a pas le droit d’imposer à une personne la fixité au sol , chacun est libre. Il faut aider les gens et non pas les diriger.

    La planète n’est pas Ouyahia et compagnie , il dit qu’il va redresser l’économie , la macroéconomie
    n’intéresse personne sauf les mendiants de l’état providence.
    L’homme crée l’économie et l’économie fait bouger l’homme , et pour que l’homme soit créatif, il faut qu’il soit libre.




    1



    1
    Anonyme
    18 octobre 2017 - 1 h 59 min

    P.S = ils s’éxilent souvent aussi pour fuire les oiseaux de malheur




    2



    1
      Boughaba
      18 octobre 2017 - 10 h 49 min

      Et les sang-sues et vampires qui sucent leur sang frais et les richesses du pays qu’ils ont rendu exsangue et réduit à une charogne.




      1



      0
    Anonyme
    18 octobre 2017 - 1 h 50 min

    bird » la majorité des intervenants sont installés en france » vous oubliez tous les hauts responsables et leurs progénitures qui possèdent une carte de séjour,parfois une triple nationalité, qui leur servent juste pour planquer leur argent sale,quant aux » intervenants » c’est rare,de choisir l’exil par plaisir




    2



    1
    dit par un harraga
    17 octobre 2017 - 23 h 59 min

    je garde en mémoure l’image d’un haragga que j’ai vu sur une vidéo youtube qui disait :
    yakoulni el hout ….ou mayakoulnich tliba !!!
    ça veut tout dire .




    1



    0
    Pauvre Algérie
    16 octobre 2017 - 23 h 18 min

    Ils s’en vont n’ont pas parce qu’ils crêvent de faim mais parce qu’ils ne supportent pas la mentalité tribale décuplée par la religion qui bride,stérilise, tue tout élan vital, toute joie de vivre, tout esprit de justice, tout progrès de la société, tout espoir de bonheur individuel.
    Esprit tribal = népotisme et donc médiocratie à tous les étages : travail, logement, loisirs, équipements, usines, tout ça c’est pour ceux qui sont de ma tribu et rien pour les autres.
    Esprit tribal = rapports humains exécrables dans les services publics, à l’hôpital, aux guichets parce que moi le pistonné incompétent pas du tout l’homme qu’il faut à la place qu’il faut je ne dois le respect et le service rendu qu’à ceux de ma tribu, les autres je les emm… Je salis les lieux publics sans vergogne et d’un parce que je m’en fous c’est pas chez moi, et de deux parce que moi homme je ne nettoie pas derrière moi, manquerait plus que ça, ramasser mes détritus c’est pour les femmes et les esclaves. Je vole du terrain dans la forêt ou dans ma cité HLM et tout ce que je peux sur mon lieu de travail, je pollue les rivières et les forêts parce que ça appartient au beylic ( c’est à dire en fait tous les autres humains ) et tans pis si l’Algérie devient une immense poubelle. Je ne travaille pas même si j’ai bac moins 12 parce que le travail de maçon ou de manoeuvre est indigne de moi etc…
    La Religion: pas besoin de vous faire un dessein, et donc après la traversée à moi les petites françaises! Et toi ma soeur gare à toi, si je te surprends à chater sur ton smartphone je te tue!. Personne n’est content, tout le monde se rend compte qu’il y a quelque chose qui cloche, à la fois victime et bourreau. En Algérie ce sont les vieux qui imposent leur loi ( tribale ou religieuse ) à la majorité des jeunes. Alors quand trop c’est trop, c’est au choix harraga ou suicide, la valise ou le cercueil.




    20



    5
      Lamari mehd
      17 octobre 2017 - 7 h 18 min

      Commentaire pertinent,surtout en ce qui concerne la place de la religion,qui est devenu un veritable refuge pour tout (c’est a dire 98%) les Algeriens,a qui le systeme a fait perdre tout espoir en eux-memes et dans ce pays..cherchent a sauver leurs retour a Dieu..ils ne sont plus subjuger que par la MORT!!!




      8



      1
        Rabah
        17 octobre 2017 - 8 h 25 min

        C’est parce que les ennemis acharnés de « l’Islam des lumières », brillamment défendu par le très regretté Malek Chebel, dont ils connaissent le message de paix et d’harmonie universel, qui contrarie leur escroquerie judéochrétienne, avaient réussi, avec la complicité des Islamistes, à transformer l’Islam en religion de la mort et non pas de la vie, comme elle l’était initialement, qu’ils ont gagné la dernière croisade. L’islam se relèvera-t-il de ce coup ? Rien n’est moins sûr !




        4



        3
      zaatar
      17 octobre 2017 - 8 h 42 min

      Mon pauvre Algérie je te suivrais partout, ou tu iras j’irais. Sans déconner, c’est une « grosse » vérité que tu viens de balancer…Mais il y a une raison à cela et tous la connaissent sans exception mais ne font rien pour y remédier c’est ce qui est dommageable. la nature de l’homme est toutefois méconnaissable.




      2



      3
      Merci pour ce vrai tableau
      17 octobre 2017 - 23 h 54 min

      je ferais juste un bref résumé de votre long récit :
      c’est le règne de la médiocrité tous azimuts qui sied tellement bien malheureusement à une grande majorité déjà incultivée par cause d’inébranlable croyance envers des fables intégristes : médiocrité intellectuelle oblige .




      2



      0
    Anonyme
    16 octobre 2017 - 21 h 44 min

    votre titre est mal tourné me semble t-il ; il eut été plus juste d’écrire , les harragas partent en masse et non arrivent …




    6



    2
      zaatar
      17 octobre 2017 - 8 h 44 min

      Oui effectivement, les harragas partent en masse là où qui veut gagner de l’argent également en masse…




      3



      2
        Djiga
        17 octobre 2017 - 15 h 28 min

        Quelle grosse illusion, mon pauvre ami!
        L’argent ne se ramasse sur les trottoirs, tel que, la légende de « Djeha » le prétendait!
        Ces malheureux étourdis ne savent peut-être pas, que même les natifs des pays européens où ils comptent se rendre, qui sont bardés de diplômes et de qualifications ont du mal à trouver un travail, alors que dire de pauvres décérébrés qui n’ont comme compétence, qu’une déchéance intellectuelle vomitive???




        4



        1
          Anonyme
          17 octobre 2017 - 16 h 28 min

          vous croyez que ceux qui prennent la mer,font un plan de carriere avant d’affronter les élements,ils ne savent meme pas qu’ils vont atteindre leur but et dans leurs » cervelles’ comme vous dites,ils pensent que l’herbe est plus verte ailleurs




          5



          0
    Anonyme
    16 octobre 2017 - 21 h 41 min

    @bird, alias allaoua alias bachir, tu fais les questions, les réponses et les commentaires , encore une spécialité du mokoko hourra!




    5



    3
    Les Égarés.
    16 octobre 2017 - 21 h 32 min

    Énormément d’Algériens , ont quittés les campagnes pour venir dans des villes surpeuplées , il y a la démographie galopante , …cela crée un problème d’autosuffisance liée à une faible agriculture , il faudrait repeupler les campagnes et donner les moyens pour de futurs agriculteurs , .. il y’a un manque d’investissement de capitaux national et Étrangers dans l’industrie , développement du Tourisme qui crée l’emploi , valoriser le littoral , un grand coup de nettoyage des villes et villages , … l’Algérie est très mal gérée , nous avons un Patrimoine riche , la mer , les campagnes , la montagne et le Sahara …il manque une volonté Politique et un savoir au niveau des Mairies pour valoriser les communes , la propreté est le devoir de tous..
    ….Aller dans le plus petit des villages en Suisse , en Allemagne , en Holland , en France , au Danemark , en Espagne … j’ai eu l’occasion de voir dans ces pays , en plusieurs occasions , ..et j’ai constaté que c’est les mêmes Êtres humains que les Algériens , à la différence que le village de 800 habitants en Holland est propre à tous points de vue , plaisant , attirant , ..de même en Allemagne , Danemark , Suisse…le tourisme fait vivre le Village , des gens de passage ….des Grands centres d’intérêts , Commerciaux ,.. l’Algérie à tout pour réussir , construire , Tourisme , … manque la volonté et une certaine discipline et bonne gouvernance , des Élus pour développer , construire …allez voir un village en Holland ou France..!!!… c’est les mêmes Êtres humains…. c’est mon avis et je veux le bien pour mon Pays.




    7



    4
      Anonyme
      17 octobre 2017 - 12 h 35 min

      les pays dont vous citez les noms,se sont des démocraties avec des peuples a 90/100 de réligion chrétienne ,on ne va pas quand meme comparer la suisse a l’algerie, l’islam prone l’hygiene et la propreté, et pourtant nos villes sont les plus sales du monde




      5



      0
    Hamdane
    16 octobre 2017 - 18 h 47 min

    Oui Si Rabah, autres temps autres valeurs, autres principes et une autre mentalité. Pleure oh mon pays bienaimé.




    3



    3
    Anonyme
    16 octobre 2017 - 17 h 28 min

    tout le monde fuit l Algérie ! il y a ceux qui prennent l avion pour rentrer chez eux a Neuilly sur seine et qui vont se planquer en France avec leurs progénitures ; et ils y a les pauvres harragas qui s aventurent en mer sur des rafiots craquants comme disait Jaqcue brel fuyant un systeme chaotique et incompétent et qui se cramponne au pouvoir ! les FLNistes insultaient la France et paradoxalement ils transfèrent l argent du peuple algérien et s installent chez l ancien colonisateur ! voila l hypocrisie du systeme et de ses mensonges durant des années ! pauvre peuple algérien naïf ! le roi est nu et echaab fak bikoum foutez le camps bande de voleurs et de traitres !




    26



    5
    Lamari mehd
    16 octobre 2017 - 16 h 54 min

    Vous parlez de harraga…et vous oubliez les trés nombreux suicides non médiatisés,les crises de folies,les internements psychiatriques de masse,les familles eclatées,les entreprises petites et grandes mises en faillites,les cadres injustement emprisonnés,la fraude electorale,la corruption generalisée,la destruction et la destructuration du tissu industriel et economique,la disparition de la morale et de la dignité citoyenne…la mise en place d’un regime policier,specialement formé a la repression politique,la dilapidation du trésor et de la richesse nationale,et enfin l’encouragement de la secte arabo-islamiste,pour jouer le role de faire valoir,de mobile a tout les depassement et d’atteinte a l’integrité..morale..economique..et mentale des Algeriens…les Harragas ne sont,donc,qu’un des aspects de la déperdition de l’Algerie..juste un des volets…et si un terme n’est pas mis a cette errance..l’Algerie est appelée a etre partagée entre les puissances dominantes regionales,en premier lieu la France..et ses valeureux et glorieux martyres iront completer le compte pertes et profits de son histoire nationale…et ils nous jugeront tous et toutes le jour ou on doit imperativement rejoindre nos tombes et Dieu




    25



    2
    Farida GOMAYA
    16 octobre 2017 - 14 h 56 min

    Ces sont des signes avant-coureurs qui ne présagent rien de bon. C’est le résultat des inepties dûes à l’incompétence du pouvoir en place depuis Juillet 62. Voilà le résultat de ceux qui s’acharnent encore à se maintenir vaille que vaille au pouvoir qu’ils ne veulent pas lâcher quitte à détruire totalement l’Algérie et assassiné tout le peuple Algérien… Ya kh’ssara !!! A présent, notre armée, notre glorieuse A.N.P. SE DOIT D’INTERVENIR pour arrêter le massacre de ces monstres. Cela ne peut plus continuer ainsi. TROP c’est TROP !!!




    26



    8
    Bachir
    16 octobre 2017 - 14 h 38 min

    Pourquoi quittent-ils l’Algérie ?




    4



    12
      Allaoua
      16 octobre 2017 - 15 h 02 min

      Les causes sont nombreuses :chômage endémique, prostitution, hogra, favoritisme, mal vie, saleté, corruption, régionalisme, népotisme, perspectives d’avenir noires ou nulles etc…etc…




      26



      9
        Mello.
        16 octobre 2017 - 17 h 06 min

        J’ajouterais que seuls les enfants de la nomenklatura accedent a tout. Sortir d’une residence , gardee par des policiers , leurs enfants vrombent avec leurs 4×4 , dans les quartiers huppes d’Alger, pendant que nos jeunes cherchent a tuer le temps ,adosses aux murs bordes de tout genre de detritus ou poubelles puantes. Nos jeunes n’arrivent meme pas a trouver un job pour avoir leur argent de poche, pendant que cette classe d’enfants de la nomenklatura se permettent tous les plaisirs que ce pays peut offrir. Des quartiers entiers d’Alger sont interdits d’acces a nos jeunes, seul l’acces a la mer leur est ouvert. Le changement de systeme est devenu indispensable. Moi , je leur dirais a cette marabounta de quitter ce pays , prenez ce que vous voulez , mais laissez nous en paix.




        17



        5
          bird
          16 octobre 2017 - 19 h 16 min

          Une grande partie ,voire la majorité des intervenants sur ce site sont installés en France ,la terre des colons que certains n ‘hésitent pas à traiter de  » sale race  » .Ils ont pour la plupart la double nationalité ,celle des sales colons en plus de la leur ,alors pour intervenir sur les harragas qui tentent de venir les rejoindre ce n’est pas facile d’avoir un avis cohérent et impartial ( si cela est possible ) .




          12



          12
          Cheikh kebab
          17 octobre 2017 - 2 h 30 min

          L’accès à la mer  » leur est ouvert »? Non mello,sauf le club des pains.




          2



          0
      focus
      16 octobre 2017 - 16 h 34 min

      bonne question c’est pour reussir et avoir un statut
      de citoyen terrien.




      7



      1
      abdel
      16 octobre 2017 - 21 h 07 min

      quand le président disposait de tous ses moyens physiques et a l’occasion des visites de chefs d’etat,il leurs demandait souvent plus de visas,comme s’ il encourageait le peuple a s’éxiler, aujourd’hui,comme les frontieres de l’europe tendent a se refermer,le peuple s’enfuit a la nage,poussé par un pouvoir qui nous a somalisé,et bientot on va rivaliser aves le mali,encore que j’ai beaucoup de respect pour ces pays,car ils n’ont pas les moyens de l’algerie




      13



      0
      Lamari mehd
      18 octobre 2017 - 21 h 16 min

      Parceque,il y a des gens comme toi..qui n’ont rien compris aux drames que vivent leurs compatriotes..




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.