Complot de Paris et Rabat contre l’Union africaine : ultimatum à la Côte d’Ivoire

UA ultimatum
Le président ivoirien, Alassane Ouattara, reçu par Emmanuel Macron à Paris. D. R.

Par Karim Bouali – Algeriepatriotique a appris de sources sûres que les autorités ivoiriennes viennent de se voir fixer un ultimatum jusqu’au 27 octobre pour envoyer une lettre d’invitation à la République sahraouie pour prendre officiellement part au Sommet UA-UE. Passé ce délai, si le pays hôte ne s’exécute pas, l’organisation du Sommet sera retirée à la Côte d’Ivoire et sera transférée au siège de l’Union africaine, à Addis-Abeba. Les membres du Conseil exécutif de l’organisation panafricaine, qui réagissent ainsi avec fermeté aux manœuvres du Maroc, s’appuient sur la décision 942 du Sommet de janvier 2017.

Cette décision prévoit, au titre des sanctions contre tout pays hôte du Sommet qui refuserait d’appliquer le consensus africain portant sur la nécessaire participation des 55 Etats membres de l’UA, que le bénéfice de l’organisation du Sommet lui soit retiré et que celui-ci soit transféré automatiquement à Addis-Abeba afin que les décisions adoptées par les chefs d’Etat et de gouvernement africains puissent être respectées et appliquées.

Ceci signifie, en définitive, que la RASD sera formellement invitée au Sommet, quel que soit le scenario envisagé, et ce malgré les nombreuses manœuvres de coulisses que mènent le Maroc et son protecteur extra-africain, la France, en l’occurrence.

La France et le Maroc avaient décidé de torpiller le prochain Sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne, l’objectif de Paris et Rabat étant que la RASD ne puisse pas y assister. La France prête son assistance diplomatique à un Maroc désemparé depuis que l’Union européenne a accepté de consacrer le format UA-UE, permettant ainsi la participation de la République arabe sahraouie au prochain Sommet, dont la tenue est prévue les 29 et 30 novembre prochain à Abidjan.

En minaudant depuis Rabat sur les «irritants» et les conditionnalités relatives à la «réalité des Etats souverains» afin d’exclure la RASD de ces assises, la France, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, se heurte, ainsi, au consensus africain et à la mobilisation de l’Union africaine qui, lors de son dernier Sommet, a décidé en toute souveraineté que tous les Etats membres de l’UA – les 55 dont la RASD – doivent assister aux réunions sur les partenariats auxquels participe l’Union africaine.

Paris a essayé de mobiliser son pré-carré francophone et la Côte d’Ivoire, en tant que pays hôte du Sommet, pour casser le consensus africain et ne pas envoyer d’invitation à la RASD, mais le Conseil exécutif de l’UA vient de lui opposer une réponse cinglante.

Le Makhzen avait, par le biais de son ministère des Affaires étrangères, essayé de baliser le terrain en exhortant les pays participants à ne pas aborder la question de la décolonisation du Sahara Occidental, alors que tous les Africains savent pertinemment que le Maroc vise à neutraliser l’Union africaine, à défaut de la faire imploser, pour garder le bénéfice des territoires sahraouis qu’il occupe illégalement, faisant ainsi du Sahara Occidental la dernière colonie sur la terre africaine.

La France et le Maroc ont échoué dans leur tentative d’écarter la RASD du prochain Sommet UA-UE, un Sommet qui comporte des enjeux cruciaux aussi bien pour l’Union africaine que pour l’Union européenne.

K. B.

Comment (42)

    RasElHanout
    18 octobre 2017 - 11 h 00 min

    Il faut annuler defintivement ce Sommet UE-UA et le remplacer par un Sommet UA-Royaume Unie. Croyez moi que l’Afrique aura tout à gagner en se rapprochant de la Grande Bretagne et en s’éloignant de la France.




    5



    1
    Anonyme
    18 octobre 2017 - 8 h 53 min

    Dans cette affaire on ne sait pas qui soutient qui. Dire que la France soutient le Maroc, c’est aller vite en besogne. C’est oublier les intérêts importants de la France en Afrique. La France est loin d’avoir tiré un trait sur son passé colonial. Elle compte s’y maintenir grâce à certaines de ses ex-colonies . La Cote d’Ivoire de Ouatara est partie de cette Francafrique qui a eu son indépendance sans réels combats et qui souffre d’une sorte de syndrome de Stockholm du colonisé consistant à soutenir son ex-bourreau. L’Afrique doit se prémunir contre le de réintroduction de ce fléau qui lui a couté le sac de ces richesses. Il y a malheureusement des pays prêts à introduire par la fenêtre ce que nos anciens ont chassé par la porte au prix de lourds sacrifices. L’Afrique combattante, celle qui a réellement luté contre le colonialisme doit rester mobilisé et s’opposer à toutes offensive néo-colonial. Le Maroc, pays lui même colonisateur est bien sur intéressé.
    L’Afrique doit rester vigilante, l’ultimatum fixé à la Côte d’Ivoire est une bonne chose mais il doit être complété par un arsenal juridique empêchant toute tentative de réintroduction néo-colonial. Il faudrait mettre au ban de l’Afrique tout pays en occupant un autre ou ayant une activité de soutien à ce fléau.




    5



    3
    Anonyme
    18 octobre 2017 - 0 h 12 min

    Je l avais dit et sans modestie que la réponse sera cinglante de la part de l UA ; car c’est un sommet UA et UE et ses deux pays ont font partie en tant que membres mais ne les représente pas et aux mêmes titres que tt les autres membres aussi bien ds l UE et le Maroc ds L UA ; donc ni Ouattara ni la France et son Maroc ; c est a l UE de prendre ses responsabilités ; l UA s est prononcé clairement et sans ambiguïtés et si l UE ne va pas ds ce sens ; ds ce cas il n y aura pas de sommet UE UA si simple que ca; le reste je vs le redis…. n est que tracasseries.




    8



    3
      Anonyme
      18 octobre 2017 - 9 h 37 min

      Il faut inscrire sur les murs du siege de l Union Africaine le texte integral de la reponse de Nelson Mandela a un journaliste:
      Je suis le maitre de mon destin
      je suis le capitaine de mon ame

      cet enseignement du grand Mandela pour les Africains d y penser constemment:

      Nous sommes les maitres de notre destin
      Nous sommes les capitaines de nos ames.




      7



      2
    Youssef
    17 octobre 2017 - 22 h 47 min

    Cet ouattara est un vrai leche bottes. Il n a aucune dignité, mais il va mettre les genoux à terre devant les géants de cette Afrique qui jusqu’a présent est resté digne. Hormis la côte d ivoire et le Sénégal.




    16



    3
    Sprinkler
    17 octobre 2017 - 20 h 24 min

    L’occasion m’est donnée encore une fois de réaffirmer que la narco-monarchie sert de monture aux récidivistes néocolonialistes français qui en usent comme l’âne de Troie en Afrique, avec pour toute rétribution l’insulte (  » une vieille maîtresse qu’on aime pas, avec laquelle on couche, etc… » ) et une poignée de foin pour digérer les coups de bâton qu’elle encaisse par monts et vaux…Il y a fort à parier que de guerre lasse la sado-monarchie ne tardera pas à claquer la porte de l’UA une seconde fois ! Pour la plus grande joie des Africains.




    20



    5
      zaatar
      18 octobre 2017 - 8 h 41 min

      Bonjour Sprinkler,

      J’adore l’expression « L’âne de Troie en Afrique ». Tout compte fait, l’âne a déjà reçu ses premiers coups de bâtons puisque l’UA a sommé la côte d’Ivoire de transmettre une invitation à la République Sahraouie. Mais comme tu le dis aussi, il y a fort à parier que « l’âne de Troie » ne tardera pas à claquer la porte de l’UA au vu de la pluie de coups de bâtons qu’il aura encore reçu entre temps.




      12



      3
        Sprinkler
        18 octobre 2017 - 19 h 51 min

        Ami Zaatar bonsoir ! Heureux de te lire !  » L’âne de Troie en Afrique  » n’est visiblement pas seul puisque que cette bourrique de Ouatara l’a rejoint pour former un bel attelage de baudets tirant à rebours de l’Histoire…! Cette crise a finalement mis à nu ces souverains sans… » sceaux  » qui vivent des  » bienfaits du néocolonialisme « …Il y a quelque chose de pitoyable dans les atermoiement de l’ivoirien et de pathétique dans ce Maroc  » dom-tom  » dont le cœur bat au rythme des injonctions de…l’Elysée. Avec mes plus chaleureuses salutations mon ami !




        1



        1
    karimdz
    17 octobre 2017 - 20 h 19 min

    La cote d ivoire hélas fait encore partie de ces états africains qui demeurent sous le controle de la France néocoloniale, qui comme vous le savez, fait et défait les régimes en place.

    Le Président actuel de la cote d ivoire a répondu à un ordre venu de paris, où il risque sa place à défaut de ne pas s’y soumettre.

    Fort heureusement que nombre de pays africains font face à cette manoeuvre néocolonialiste et affirme haut et fort leur indépendance.




    14



    7
    Moskosdz
    17 octobre 2017 - 20 h 07 min

    Le but de tenter de mettre hors jeu la RASD du sommet UA-UE,n’est autre que commettre un attentat terroriste à Abidjan par le Maroc afin de le mettre sur le dos du Polisario.




    15



    6
    Didouche
    17 octobre 2017 - 19 h 48 min

    Apres le blocage sur l affaire des cranes,voila une autre récompense de la France de Macron à la générosité de Fakhamatouhou, à travers les privilèges économiques et le soutien politique et qui sait, peut être même financier à son élection.la politique en France, c’est du sérieux ,la raison d’état prime sur les intérêts personnels. c est pas comme au pays de El Aizza Ouel Karama ou l intérêt personnel prime sur l intérêt du pays et de tout un peuple.




    8



    10
    Benhabra brahim
    17 octobre 2017 - 19 h 31 min

    Eh bien moi ,je crois avoir compris aujourdh ui pourquoi les britanniques ont decide de quitter l UE???..Parceque la france a toujours fait « cavalier seul » et utilise la « la pancarte ue » pour blouser les zaama pays froncophones.Quand a cette reunion UA..UE,je ne vois pas pourquoi le pays organisateur doit envoyer des invitations aux pays de ces unions.C est tacite,la liste etant connue par tout le monde.Son role est d assurer la securite et la logistique durant la session .Point barre.




    9



    1
    Felfel Har
    17 octobre 2017 - 16 h 35 min

    La France et la Côte d’Ivoire sont comme c..l et chemise. Ouattara fera ce que la France lui demandera de faire, faute de quoi, il sera privé de dîner (…). Il doit sa place de président à la France.Rappelons qu’il n’a pas hésité à offrir l’asile à Blaise Compaoré, assassin de Thomas Sankara, à l’issue d’un coup d’état téléguidé de Paris. J’applaudis l’initiative de l’UA qui le met en demeure d’inviter les représentants du Sahara, faute de quoi le sommet UE-UA se tiendra à Addis Abeba, capitale historique de l’OUA. C’est une façon de dire au couple France-Maroc, back off, basta et bas les pattes, vous ne déciderez plus pour l’Afrique. C’est une belle leçon de solidarité inter-africaine que devront méditer les trés « franco-colonisés » au Mali, au Niger, au Tchad, au Burkina, au Sénégal, …, encore nostalgiques de l’ère coloniale. L’Afrique est encore, Dieu merci, aux Africains. Ils sont les maîtres chez eux!




    26



    2
    focus
    17 octobre 2017 - 16 h 25 min

    c’est juste pour ne pas voire le feu au rif qui prend de l’ampleure
    le sommet aura lieu et tout le monde va manger et boire et ferra
    du tourisme a la cote ivoirienne.




    8



    4
    Ahmed
    17 octobre 2017 - 15 h 02 min

    La France reste le colonisateur de certain pays africains c’est elle qui dirige et dicte sa stratégie à ces état et c’est elle qui colonise le Maroc donc elle veut à tout prix torpiller l’UA et diviser les Africains pour accaparer sur ce qui reste en Afrique




    21



    5
    Anonyme
    17 octobre 2017 - 13 h 50 min

    Ce ne sont que des tigres en papiers mâché.




    16



    6
    Anonyme
    17 octobre 2017 - 13 h 48 min

    Jamais les algériens n’oublieront les fourberies les plans scabreux les entour loupe , les coups de couteaux dans le dos .
    Ces deux pays détiennent dans leurs palmarès le haut du podium dans la l’acheter contre l’Algérie.
    Tous cela est mis sur le compte des dettes à devoirs réglés tôt où tard.




    22



    6
    Nasser
    17 octobre 2017 - 13 h 36 min

    la Direction de l’ UA est force d’ autorité avec cette « piqure de rappel » en rapellant à la côte d’ ivoire mais pas que,,,,de repecter les fondamentaux de l’ UA et c’ est aussi de pointer du doigt le mauvais élève qu’ est le Maroc en lui signifiant clairement que cette organisation continentale ne tolérera pas les ingérences étrangères. après cette mise en garde adressée à la cote d’ Ivoire le Maroc se trouve pris à son propre piège, mais il faut savoir raison gardée car le Maroc avec la complicité de la France ne sont pas à leurs derniers coups tordus. (je vais m’ éloigner du sujet mais quand nos autorités qualifient Macron d’ amis de l’ Algérie, et le Maroc de pays frère de mon point de vue c’ est tout le contraire sauf si nos dirigeants sont pro français et parfois, alors je me demande si la France-Afrique n’ est pas également en Algérie, j’ aimerai me tromper…..)




    19



    6
    Yeoman
    17 octobre 2017 - 13 h 01 min

    Là au moins on voit qui colonise le Sahara Occidental. Les jeux sont clairs. C’est les restes pathétiques mais non moins nuisibles de la colonisation contre une Afrique nouvelle qui se voit totalement émancipée des petits magouilleurs de la France-Afrique.




    24



    5
    TARZAN
    17 octobre 2017 - 12 h 33 min

    sur la photo macron le prend vraiment pour un CON. ces gens là pensent qu’en ayant un caractère vassal et lâche, ils sont appréciés par les français!! bien au contraire, vous les dégoutez par votre trahison envers votre patrie. donc la conclusion que la rasd doit l’envoyer à l’ONU est que LA FRANCE = LE MAROC. donc il ne faut surtout pas autoriser la france à s’asseoir dans les négociations pour leur indépendance. ils sont juge et partie. que les africains le sachent aussi et se méfient de la manipulation franco marocaine




    24



    5
    Sidahmed
    17 octobre 2017 - 12 h 09 min

    Les agissements intempestives de cette France néo-colonialiste sont le prélude à la fin de cette « francafrique » en Afrique, ouvrant ainsi une autre page que les peuples africains doivent écrire en lettres d’or.




    24



    3
      elgat
      17 octobre 2017 - 18 h 07 min

      sur cette photo , ou croyez vous que se trouve la main gauche de macron.




      8



      1
    Makhloufi
    17 octobre 2017 - 11 h 57 min

    Moralité, depuis la mort politique des principaux soutiens (Clinton-Sarkozy-Hollande) à sa colonisation du Sahara occidental, mimi6 n’arrive plus à trouver le sommeil.




    25



    5
    Le Patriote
    17 octobre 2017 - 11 h 51 min

    La solution du dossier de colonisation du Sahara occidental passe par le retrait à la France de son droit de véto au Conseil de Sécurité de l’ONU et en attendant cette salutaire décision il faudrait que le peuple du Sahara occidental commence à réfléchir sérieusement à la reprise de sa lutte armée qui avait fait connaître au monde entier leur juste cause avant le cessez le feu de 1991.




    22



    4
    BabElOuedAchouhadas
    17 octobre 2017 - 11 h 42 min

    Finalement le Mongolien M6 a tous ses calculs faut surtout qu’il pensait avec son adhésion à l’UA pouvoir exclure un pays fondateur (la RASD) grâce au soutien de ses proxénètes français.




    22



    4
    condor
    17 octobre 2017 - 10 h 46 min

    il faut chasser une fois pour toute le maroc de l’UA, pour ces imbéciltés, sa déplomatie est faible pour essayer d’ejecter le front polisario elle appelle a son amant et maitre qui est la france, et pour les Africains de chasser aussi la france hors Afrique.




    35



    9
      AÏT Chaalal
      17 octobre 2017 - 16 h 15 min

      Vous parler de quelle diplomatie Marocaine ? Benn moi, je vois pas grand chose comme diplomatie dans ce pays. il y’a une bande de sbires qui appartient au roi qui sont là juste pour gueulé et barré à l’entré le chemin a l’arrivé de la délégation conduite par le représentant du front de POLISARIO à chaque réunion de l’UA . Concernant l’actuel présidents de la République de Côte d’Ivoire, y ‘a pas besoin de chercher trop pour comprendre que c’est une marionnette au solde de la France comme le roi du Maroc . Alassane Dramane Ouattara à pris le poste de l’ex l’homme d’état , historien et chercheur, monsieur Laurent Gbagbo qui est actuellement détenue en prison à LA HAYE aux Pays Bas injustement . La CPI l’a fait passer pour un vulgaire criminel contre l’Humanité mais en vérité Laurent Gbagbo porte en lui le flambeau de l’Afrique nouvelle sans la France et sans son projet colonial de la  » Françafrique  » ou le roi du Maroc et le président de la République du Sénégal monsieur Macky Sall sont complètement impliqués jusqu’au bout.




      15



      2
    Anonyme
    17 octobre 2017 - 10 h 23 min

    Macron est un gamin qui a la folie des grandeurs! il n’est pas formé pour être un président comme fut Chirac jospin tous cette génération vraiment a la hauteur de la fonction d’état…un jour Mitterand disait a Chirac après toi n’importe qui peut devenir président n’a pas tort finalement vu les président adolescents qui se sont succéder après chirac et ont presque mis la france dans un état de nuire




    30



    8
    zoheir
    17 octobre 2017 - 10 h 11 min

    Lu quelque part sur le net:
    « L’histoire de l’ONU, fondee a l’issue de la deuxieme guerre mondiale, nous apprend que la france a ete cooptee par solidarite et pour la dedommager de sa destruction lors de son occupation par la puissante armee allemande.
    La france etait aux abois face a l’armee allemande qui n’a fait qu’une bouchee de ce minus qui a ose s’y frotter.
    Elle ne siege donc de facon permanente au conseil de securite par merite, mais charite et volonte des allies seuls et veritables vainqueurs de cette guerre.
    Avec ses errements en libye et en cote d’ivoire, et leurs chapelets de morts innocents et de dommages collateraux exageres, causant ruine et desolation, le debat se pose si la france merite t’elle sa place au conseil de securite » ( fin).
    La france n’est pas l’europe et les british le prouvent en quittant l’ue pour faire cavalier seul.
    L’afrique, tout un continent, avec sa grandeur son histoire ses luttes se doit deposer une mention a inscrire a l’ordre du jour de l’Onu demandant un reequilibrage des sieges par continent.
    L’afrique ne doit pas ceder au bon vouloir de la france et traiter d’egal a egal avec l’Ue, le BRICS etc




    25



    5
      Chaoui
      18 octobre 2017 - 1 h 58 min

      C’est déjà fait. L’Afrique a formellement déposé des demandes, notamment pour une modification des statuts de l’ONU et de son Conseil de Sécurité pour rééquilibrage ainsi que réclamé 2 sièges pour l’Afrique audit Conseil de Sécurité.




      4



      0
    Jean_Boucane
    17 octobre 2017 - 10 h 00 min

    Vous savez il y a une chose simple pour faire partir la France d’Afrique en douceur… il suffit de mettre en place des programmes de formation anglophone a travers le continent! Lorsque la base francophone va commencer a s’effriter son influence va automatiquement reduire car la langue est un vecteur de rapprochement! Il faut prendre exemple sur le Rwanda qui vient de réaliser le basculement avec succés!!!




    46



    12
    Anonyme
    17 octobre 2017 - 9 h 49 min

    La chaire des adolescents marocains fait baver les pervers.
    La chaire politique




    23



    14
    Tinhinane
    17 octobre 2017 - 9 h 38 min

    Le Maroc occupe le Sahara occidentale, les compagnies françaises s’ occupent du sous-sol du Sahara Occidentale. La France fait tout pour continuer à voler les richesses des Sahraouis.
    C’est ça la France des droits des Hommes..
    La France est une -démocratie- coloniale. Un parasite qui vit sur le dos des africains.




    42



    11
    Tinhinane
    17 octobre 2017 - 9 h 24 min

    La femme de Macron a eu des babouches gratuites, et son jeune mari se montre reconnaissant envers les cadeaux du plais des broyés..
    Pauvre France gérée par des présidents mendiants




    27



    11
    Anonyme
    17 octobre 2017 - 9 h 19 min

    Macron et moumou-Hachish sont deux pervers unis par leur extra-nature




    33



    15
      Tinhinane
      17 octobre 2017 - 9 h 40 min

      Ils sont des homo-Hachiche.




      23



      14
        Gatt M'digouti
        17 octobre 2017 - 10 h 58 min

        Madame Kahina
        Apres Tintin au Congo il y’a eu Flamby au Mali. Chez nous en Algerie s’elevaient des clameurs: O land o desespoir, alors qu’au Mali et autres pays , on « nostaligiait » avec:
        Y’a d’la joie bwana y’a d’la joie!
        Y’a bon banania missie!




        10



        11
    Kahina
    17 octobre 2017 - 9 h 17 min

    L’erreur est d’avoir accepté le retour du Maroc,déstabilisateur de l’Afrique , à l’UA.
    Mais, il n’est jamais trop tard de bien faire. Éjectez ce destructeur de l’Afrique de l’UA.
    On dirait que les présidents français n’ont plus d’éthique et ne croient plus à leur slogan en carton: Liberté, Fraternité égalité.
    La France est un vautour qui continue à se nourrir du sang des africains… grâce à ses officiels esclaves.




    48



    16
      Chaoui
      17 octobre 2017 - 10 h 39 min

      L’adhésion du Maroc à l’UA peut être une bonne chose…
      D’accord, on connaît ses intentions…TOUT le monde les connaît et y compris les pays africains…Seulement au moment de sa demande d’adhésion en juillet 2016, le Maroc ne s’attendait pas au sens de l’arrêt qu’allait rendre la Cour européenne de justice le 21/12/2016 constatant et rappelant que, je cite « le territoire du Sahara Occidental est un territoire NON AUTONOME, distinct et séparé, ne faisant pas partie du Maroc ».
      Et depuis cette décision, le Maroc est d’autant au plus mal que toutes les institutions et organes internationaux et y compris les pays africains lui rappellent cet arrêt…
      Justement, concernant cette question j’ai joins plus haut 3-4 liens des plus éloquents…
      C’est dire que tôt au tard le Maroc devra déguerpir du territoire de nos frères Sahraouis et que ces derniers finiront par exprimer leur autodétermination et leur indépendance.




      28



      7
    mhd dz
    17 octobre 2017 - 9 h 09 min

    Ce n’est déjà pas très reluisant pour le maroq avec comme protecteur la france officiel et il ne faut pas demander qu,advient très t il sans?
    Pareille pour la france sans le c f a?
    Réponse:de vulgaires pantins désarticulé si ce n’est pas déjà le cas…
    L,Afrique aux africains!




    38



    13
    zaatar
    17 octobre 2017 - 8 h 28 min

    Ainsi la France est devenue une péripatéticienne sous l’égide du bouffon fumeur de pétards et sniffeur de poudre blanche. Elle en a encore à apprendre maintenant qu’elle fréquente encore plus les salles sous lumière tamisée au rythme des danseuses du ventre dans une atmosphère enrobée d’une fumée provenant de la vapeur des soupirs et des pétards long format. Dommage que la Côte D’ivoire s’acoquine toujours avec elle, j’aimais bien Didier Drogba…




    33



    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.