L’UGTA et le patronat répondent à «ceux qui veulent destituer Bouteflika»

Sidi Saïd à l'Université d'été du FCE. New Press

Par Hani Abdi – L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et les organisations patronales publiques et privées dénoncent indirectement les appels à la destitution du président Bouteflika.

A l’ouverture aujourd’hui de l’Université d’été du Forum des chefs d’entreprise (FCE), l’UGTA de Abdelmadjid Sidi Saïd et les organisations patronales signataires du pacte économique et social ont, en effet, répondu à ces appels incessants à l’activation de l’article 102 de la Constitution en renouvelant leur soutien au chef de l’Etat. «L’UGTA, le FCE et les autres organisations patronales publiques et privées vous expriment leur soutien, leur attachement indéfectible et leur fidélité», est-il mentionné dans une motion de soutien lue à l’ouverture de l’Université d’été du FCE.

«Nous avons accueilli avec fierté votre appel, lors du dernier Conseil des ministres, aux travailleurs et aux entreprises à redoubler de mobilisation et d’efforts pour l’intensification du développement national. Cet appel renforce notre détermination à nous impliquer davantage dans la mise en œuvre de votre programme présidentiel pour la construction nationale», lit-on encore dans la même motion de soutien par laquelle l’UGTA et les organisations patronales s’engagent «à agir pour le développement économique national, par intensification de la croissance, la promotion des investissements, la promotion de la production nationale, le renforcement des performances des entreprises et la justice sociale».

L’UGTA et les organisations patronales considèrent que «ce programme a l’ambition de s’inscrire dans votre noble vision pour une  Algérie forte et généreuse, une Algérie de paix, de sécurité, de progrès économique, de stabilité, en un mot votre vision d’une Algérie émergente, à la hauteur de ses ressources réelles et à la mesure des ambitions légitimes de son peuple». Et elles disent s’engager «à fournir les efforts nécessaires pour relever ce défi du développement économique et social et à coordonner leurs actions avec le gouvernement. Ces organisations réitèrent aussi leur détermination à pérenniser le dialogue et la concertation tripartite que vous n’avez cessé d’encourager».

Cette motion de soutien intervient après les appels incessants de personnalités et de partis à appliquer la procédure d’empêchement au président Bouteflika en raison de son état de santé très dégradé pour qu’il puisse continuer à gouverner le pays. Pour certains observateurs, l’UGTA et les organisations patronales sont en train de baliser le terrain pour un éventuel 5e mandat, déjà revendiqué par certaines organisations de masse et même des partis politiques comme le FLN.

H. A.

Comment (38)

    صالح/الجزائر
    21 octobre 2017 - 7 h 40 min

    votre place est à la prison , et non à l’Université d’été du Forum des chefs d’entreprise (FCE),et à l’UGTA du chahid Aissat Idir .




    1



    0
    Anonyme
    20 octobre 2017 - 21 h 37 min

    Mais bien dûr M Sidi said que vous soutenez !!! Vous êtes tenu par la barbichette!!! L’argent de la cnas parti en fumée à Khalifa bank. Quand tu as osé élever la voix en 99 contre Bouteflika il t’a bien rabroué en te disant » montre nous ta fiche de paie! » Et tu l’as fermée. Sidi said est employé dans quelle boîte?? Quel âge?? Pour tu as un pavillon au club des pains?? Beaucoup de casseroles. Mais le plus grave c quand il insulté dîne de nos grand-mères ! » Inaldinyemethoum « ! Avait il prononcé,on n’oublie pas M sidi said ugta. Et malheureusement personne ne l’a remis à sa place,c.-à-d. dehors et insulte envers autrui. Alors vous êtes obligé de soutenir jusqu’à votre mort.




    3



    0
    hrire
    20 octobre 2017 - 12 h 10 min

    Pour ce Larbin qui a la tete et la casquette d’Espagnol ,au lieu de defendre ce president defends plutot les trailleurs et ces retraites qui sont maltraites par votre defendant qui a fait de cela une ligne rouge.Ils payent l’impot fortement et votree chef a exonere ces riches que tu t’assoies a cote d’eux.Si vous avez un brin d’honneur vous aurez deja demissionne comme le font les gens d’ailleurs




    8



    0
    Lghoul
    20 octobre 2017 - 10 h 39 min

    Incroyable mais vrai ! Sincérement, dans quel pays au monde le patronat et le syndicat s’entendent a merveille et se réunissent jour et nuit ?
    Nos deux chères organisations ne cessent d’organiser des meetings et des diners bien équilibrés en calories et en vitamines. Pourquoi pas ? Alors un clin d’oeil par ci et un clin d’oeil par la et les travailleurs suivront comem des moutons de l’Aid et les patrons surviront. Mais dans le fond, la récompense pour services rendus doit se chiffrer en têtes de moutons a la viande blue ou en chameaux a 4 bosses. Meme dans le syndicat on fait des affaires en Algerie de l’inouie ! Voila pourquoi nous sommes le pays ou tout le monde est tellement « nationaliste » qu’on sait pas en fait pourquoi est devenus pauvres … Car etre nationaliste, normalement c’est aimer son pays et le peuple auquel on appartient, pas en fonction du nombre de distributions de je ne sais quoi. Une fois ces distributions finies, on se retrouve en france pour se la couler. Voila comment on cultive et developpe le nationalisme de la derniere pluie made in FLN nouveau en Algerie. Heureux les aveugles et les sourds qui n’ont rien vu et rien entendu.




    8



    0
      Anonyme
      20 octobre 2017 - 12 h 15 min

      beh quand un chef des syndicalistes est acheté (soudoyé) …il devient alors naturel pour lui de se rapprocher du patronat au détriment du syndicat …manque de personnalité oblige .




      3



      0
    [email protected]
    20 octobre 2017 - 9 h 07 min

    KIFKIF saadani ,,,lui gaïta ouala bendir ,,et bien sur faut prendre soin de corne d abondance ,,,,,,400 millions (que vous savez 3ala balkoum c est l argent de poche
    ,,,,,y a des vivants qui pus la charogne a faire gerber les hyènes




    5



    0
    [email protected]
    20 octobre 2017 - 8 h 56 min

    KIFKIF saadani ,,,lui gaïta ouala bendir




    2



    0
    Didouche
    20 octobre 2017 - 6 h 04 min

    Au pays de Fakhamatouhou tout est faux;faux syndicat,faux investisseurs,faux élus,médias clandestins,faux conseil constitutionnel,fausse monnaie ,fausses institutions ,je ne sais pas si l oxygène est encore sous sa formule originale ou truquée.




    10



    0
    Bachir
    19 octobre 2017 - 22 h 56 min

    Un syndicaliste défend les travailleurs et non pas le régime. Du jamais vu sauf en Corée du Nord!!!




    10



    0
    Souteneur
    19 octobre 2017 - 18 h 31 min

    Quand Sidi Saïd ouvre sa … c’est pour soutenir Bouteflika. Il ne sait rien dire d’autre.




    11



    0
    difou.guery
    19 octobre 2017 - 12 h 28 min

    DE QUOI TU TE MÊLE ??VOLEUR




    13



    0
    Ninir
    19 octobre 2017 - 11 h 23 min

    finalement chacun défend sa croûte. vous ne vous attendez tout de même pas à ce que ces larbins du pouvoir disent autre chose? est bien naïf qui croirait que sidhoum changerait de casquette (au sens propre comme au figuré) et que son « allié » quitterait le FCE en guise de protestation. non! chacun est dans son (mauvais) rôle. sans Bouteflika ces personnages disparaîtraient du paysage politique et économique. ne leur demandez donc pas de se suicider.




    16



    0
    Rayes Al Bahriya
    19 octobre 2017 - 10 h 03 min

    Le symdicat c’est fait pour donner raison.â des gens qui ont tort.
    Les CRS …st les forces de l’ordre.
    La CGT st les forces du désordre.
    CGT sont le cancer général du travail.
    Les F.O …st les farces ouvrières.




    4



    2
    Vangelis
    19 octobre 2017 - 10 h 02 min

    Ça, un syndicaliste ? Le monde n’est pas aveugle et sait que vous roulez pour un clan qui sert vos intérêts personnels et non pas ceux des travailleurs. Vous êtes à la tête de cette excroissance de la « famille révolutionnaire » depuis au moins 24 ans et forcément vous soutenez votre maître à rester au pouvoir afin d’espérer par ricochet un retour d’ascenseur.
    En tout cas, je n’ai jamais vu un dirigeant syndical participer à un forum de « chefs » d’entreprises. Sa participation est donc en soit intéressée et il le dit par le soutien de ces organisations (…)
    Franchement avec son look est-ce vraiment un syndicaliste ? En plus, il fait le « djeun » en portant casquette alors qu’il devrait au moins soigner son image (…) Il n’a su que relayer le paternalisme et le populisme de fakhamatouhoum en encourageant les « travailleurs » à la fainéantise et à avoir des avantages et augmentations illégitimes. Tout le secteur public où il est représenté est en déconfiture.
    Mais bon, il est à l’image de ce qui est advenu de l’Algérie sous la « haute » supervision de fakhamatouhoum.




    5



    1
      zaatar
      19 octobre 2017 - 13 h 07 min

      Allons cher Vangelis, tu crois vraiment qu’un ivrogne qui met de la chemma dans sa bouche va soigner son image lors de réception ou autres forum? soyons sérieux l’ami, il ne vaut pas plus que l’image qu’il donne de sa personne sous ses effets vestimentaires…




      7



      1
    MDAMAR
    19 octobre 2017 - 9 h 54 min

    Messieurs Sidi said et « si » Haddad , l’Algérie n’est pas la Djmaa de Kabylie avec kbirha qui a le dernier mot.l’ Algérie , c’est plus grand que ça , si vous croyez que vous en êtes les maîtres, détrompez-vous! on en a marre de ceux qui se paient notre tête. méfiez-vous de l’eau qui dort.




    14



    1
    nectar
    19 octobre 2017 - 8 h 25 min

    Va coucher! c’est triste pour un Président qui se dit élu d’être soutenu par cette bande de larbins et de profiteurs incultes…Un syndicat et un patronat qui ont ruiné le pays s’affichent toute honte bue..




    13



    0
    zaatar
    19 octobre 2017 - 8 h 03 min

    Sidhoum Said, la référence mondiale en gestion et en économie. Le Maître incontesté des disciplines de redressement et de règlement des crises économiques. Lorsqu’il est secondé par Ali Haddad, visionnaire éclairé et illuminé dans les évolutions mondiales de toutes les économies, imaginez ce que cela peut donner. On ne peut que dormir sur nos lauriers, nous avons là la paire qui emmènera le pays vers les plus hautes cimes du monde par leur savoir, leur conseils et leur sagesse.




    15



    0
    nonews
    19 octobre 2017 - 0 h 32 min

    Malgre tout ce qu’on dit les Algerienrs sont des creatures tres tolerantes. Tolerer cet individu a marcher sur le sol Algerien comme leader, c’est incroyable. Vite la prison et jettons la cle une fois pour de bon.




    10



    0
    anonymous
    19 octobre 2017 - 0 h 29 min

    Ya si said
    Votre tenue avec cette beréta sur la tête en dit long sur votre personnalité
    Soignez votre tenue avant de venir causer




    13



    2
      nectar
      19 octobre 2017 - 9 h 03 min

      Sa tenue de clochard est son arme de séduction de la classe ouvrière..Pour dire que c’est un zawali..Alors qu’il pleure avec les agneaux et il mange avec les loups…




      22



      2
    chibl
    18 octobre 2017 - 23 h 20 min

    Moi c’est la photo qui me tue,regardez la photo, ca vous dit quoi?




    12



    0
      zaatar
      19 octobre 2017 - 8 h 40 min

      Moi la photo m’a déjà tué. je suis à six pieds sous terre mais cependant j’hallucine en même temps par les propos de sidhoum said.




      10



      1
    Felfel Har
    18 octobre 2017 - 22 h 38 min

    De quoi je me mêle ya Sidi Saïd et Haddad? Vous n’êtes ni compétents, ni qualifiés pour parler de la destitution ou non du président. « Chacun son métier et les vaches sont bien gardées » disaient les anciens. Vous ne pesez rien sur l’échiquier politique pour vous permettre d’émettre publiquement un quelconque avis. Occupez-vous de vos ouailles et préparez-vous à rendre des comptes au peuple que vous méprisez! Hana el wakt el hissab oual 3ikab! Il aura le dernier mot




    22



    4
      Erracham
      19 octobre 2017 - 15 h 12 min

      C’est normal qu’ils le soutiennent! N’a-t-il pas fait d’eux des « princes » du moment? Ils n’ont pas intérêt à mordre la main qui les nourrit.




      4



      0
    Chaoui ou zien
    18 octobre 2017 - 22 h 21 min

    “attachement indefectible et fidelite”, “accueilli avec fierté votre appel,” “l’intensification du développement national,” (?!?!), “votre noble vision,” …. Mon dieu, quel language veloute, a l’eau de rose, fleurs de jasmin et hlaouat eloukoum alors que le bateau algerie prend eau de toute part. Ma tahchmouch. C’est ca ce que vous apprenez dans vos “universites” d’ete? Vous serez comme les rats, les premiers a abandoner le bateau quand il commencera a pencher sur le cote sachant que vos biens et argent illegitimes vous attendent de l’autre cote. Vous n’avez rien d’algeriens. Au moins les vrais cireurs de chaussures essaient tant que vaille de gagner leur vie et honnetement. Ceux la je les respecte.




    20



    4
    Kahina
    18 octobre 2017 - 22 h 20 min

    UGTA + HADDAD + les autres veulent préserver leurs privilèges

    Le clan de la mangeoire aboie.

    Dommage que Tebboune est parti.




    18



    5
    aksil
    18 octobre 2017 - 22 h 00 min

    moi je veux qui payent en leur vivent a rien a foutr de la justice du ,dieux !!




    11



    3
    Justice
    18 octobre 2017 - 21 h 09 min

    Ils se sont coalisés contre la patrie et le peuple.
    Ils se sont accaparés de tous les pouvoirs et nous sommes des bêtes nuisibles pour eux.
    Tout est faux dans notre pays.
    Une fausse indépendance, de faux dirigeants, de faux hommes de religion, de faux hommes politiques, des faux industriels et syndicalistes qui mangent dans la même assiette.
    Bref tout est faux, même les journées sont fausses.




    21



    4
    La classe patronale
    18 octobre 2017 - 21 h 08 min

    Le patronat, quel patronat? Celui qui exploite et ne crée jamais? Celui qui exploite les ouvriers et les employés? Celui qui qui paie quelques ouvriers avec un salaire des plus bas du monde, et ne déclare pas les autres pour économiser et frauder l’Etat? Celui qui corrompt les employés et les cadres des impôts pour se voir réduire les obligations fiscales? Celui qui échappe au fisc en lui soustrayant des milliards par la fraude? Celui qui est fier de n’avoir pas payé la totalité des impositions qui lui sont faites, alors que le patron américains est fier de contribuer au budget de l’Etat et sa fierté est proportionnelle à l’ampleur de sa participation? Celui qui se tirer régulièrement les oreilles par les administrations auprès desquelles il est obligé de déclarer ses employés? Celui qui ne paie presque jamais ses factures par chèques et prèfère le comptant et l’espèce pour échapper aux timbres fiscaux et taxes et au contrôle du fisc? celui qui agit de la façon la plus néfaste au monde sur la monnaie de son pays en surenchérissant avec ses complices à l’étranger pour réduire régulièrement sa valeur, contrairement aux Marocains et aux Tunisiens? Celui qui s’allie avec le fonctionnaire Sidi Saïd, le syndicaliste, le « travailleur » qui n’a jamais travaillé? Faites pas rire, va!




    14



    3
    Rayes Al Bahriya
    18 octobre 2017 - 19 h 28 min

    Les usurpatueurs sont là….!!
    UGTA
    PATRONAT.
    Le peuple est blackout .
    Triste Algeriens …




    18



    2
    Anonyme
    18 octobre 2017 - 19 h 23 min

    Bien sûr c est grace a la presence de Président de la Republique que vous l UGTA et votre mentors Haddad existent aussi, vous avez largement profiter de la richesse du peuple Algerien et acheté beaucoup de biens en France et en Espagne et ce durant 18 ans alors il est temps pour vous de fuirs ou vous aurez a rendre des comptes devant Dieu mais aussi devant le peuple




    20



    3
    ZORO
    18 octobre 2017 - 19 h 21 min

    Fossoyeurs de la republique you better shut up! !!!!SIGNE ZORO. ….Z…..




    16



    4
    Didouche
    18 octobre 2017 - 19 h 06 min

    je ne comprends pas pourquoi cet entêtement à maintenir cet homme invalide au sommet de l état . l ‘une des deux.ou vous acceptez par bon sens le fait que cet homme n est plus en mesure d’exercer la fonction présidentielle à son strict minimum et d’organiser les élections présidentielles anticipées ou vous aurez le courage d’être conséquents avec vos actes et vous modifiez l article 102 en mentionnant que cet homme sera président jusqu’à son dernier souffle.sachant que vous avez fait de ce que vous appelez « la république » la risée du monde.le pouvoir est si attractif quand on est la pour se servir et non pour bosser pour le pays comme le font les gens civilisés.




    21



    3
    water water
    18 octobre 2017 - 18 h 50 min

    Ce Pseudo syndicaliste ne veut pas entendre parler de la destitution de Bouteflika.
    Le problème , les hommes partent , la pensée reste. On devrait distituer la pensée.
    A la façon dont les choses vont , en 2030 on célébrera le bicentenaire de la délivrance et sans que personne ne s’en rende compte.




    14



    3
    Mello.
    18 octobre 2017 - 18 h 48 min

    Vous avez entierement raison , Mr le patron des travailleurs, nous avons bien vu le double monton que votre President vous a donne l’occasion d’avoir. Non, Monsieur le syndicat des patrons, Bouteflika -Allah itouel fi amrou- il restera president jusqu’a la fin de sa vie. Vous etes la plus grande marionnette de tous les temps , Aissat Idir et Benhammouda se retourneront dix milles fois dans leur tombe.




    18



    2
    Genseric
    18 octobre 2017 - 18 h 47 min

    Normal . Ces laudateurs savent bien que leur survie dépend du Président Bouteflika . … . Belzébuth attendra ces vau… avec un gourdin à la main le jour où ils se présenteront devant lui en enfer !




    15



    2
    Genseric
    18 octobre 2017 - 18 h 39 min

    Je vous ficherai mon billet que toutes ces associations en carton pâte seront les premières à clamer le jour venu :  » le Roi est mort vive le Roi  » !




    16



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.