Mystérieux Ouyahia

Ahmed Ouyahia
Ahmed Ouyahia. New Press

Par R. Mahmoudi On ne sait pas si le communiqué aussi inédit que mystérieux qu’a rendu public, hier, le Premier ministère pour «démentir» les rumeurs qui circuleraient sur une restructuration ou un remaniement «imminent» du gouvernement marque un nouveau mode de communication de l’actuel Exécutif, sur instigation incontestable de son chef, ou bien c’est le signe d’un bouleversement politique à venir.

Parce que, d’abord, sur le plan éthique, cette sortie du cabinet d’Ouyahia semble quelque peu irrévérencieuse ou, en tous les cas, maladroite. En effet, il n’appartient pas au gouvernement de parler, encore moins de façon aussi tranchée, d’une chose qui relève exclusivement des prérogatives du Président de la République. C’est lui qui, conformément à la Constitution, nomme et dégomme les ministres de la République. Dans ce cas de figure, Ouyahia donne l’impression d’avoir agi exactement comme un directeur de cabinet de la Présidence qu’il n’est plus, du moins officiellement, depuis qu’il a été nommé à la tête du gouvernement, le 15 août dernier.

Alors, cette incursion est-elle pour combler une carence, très visible en effet, en matière de communication officielle au sein de la Présidence ? A première vue, il est permis de le croire puisque, de toutes les façons, le Premier ministère est l’autorité la plus habilitée, politiquement parlant, à porter la voix du chef de l’Etat ou de l’institution présidentielle pour apporter des clarifications aussi importantes sur la vie institutionnelle.

A moins qu’Ahmed Ouyahia vise, sur un plan symbolique, à s’approprier cette fonction de porte-voix de la magistrature suprême pour des objectifs lointains, qui sont faciles à deviner.

R. M.

Comment (3)

    GHEDIA. A
    18 octobre 2017 - 20 h 37 min

    Tant que ça ne vient pas de l’ex patron du FLN, Saidani, ça ne reste qu’une rumeur… »l’exception qui confirme la règle », c’est comme cela qu’on devrait l’appeler, au vu de son parcours politique exceptionnel et des secrets des Dieux dont il est toujours au courant,doit être occupé en ce moment à réparer les dégâts causés par son beau fils…Mais ceci est une autre histoire.




    0



    1
    Da Omar
    18 octobre 2017 - 18 h 21 min

    H’mimed est en train de jouer « DANGEREUSEMENT » à la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf ! Qu’elle a fini par… ECLATER !!! Alors, ghorik a Da H’med ! Attention à la ligne ROUGE… haka nagh khati ??? Qu’est-il arrivé au RENARD – que tu es – ou qui prétend l’être quand il a voulu devenir un LION pour prendre la place de ce même LION ? Eh bien, ce dernier, a fini par le… DEVORER !!! S’laâqal agma H’med ! S’laâqal kane… GHORIK !!!




    3



    3
    Mello.
    18 octobre 2017 - 12 h 26 min

    Myterieux Ouyahia ? Surement, car Ouyahia represente tout le mystere de ce pouvoir qui vit dans une tour d’ivoire, loin de son petit peuple et toutes les suppositions sont valables. Mais que le Premier Ministre s’offre le droit de pondre un communique de cette nature, c’est croire a un desequilibre qui se prepare au sein de cette tour. Les rumeurs , dans ce pays, sont generalement un debut de confirmation car un gouvernement illegitime ne tient qu’a un fil, et ne tient pas sur une vraie base populaire. Une reve que d’avoir un gouvernement legitime.




    4



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.