Redouane Benani raconte son attentat contre le général Massu (II)

Redouane Benani est né le 17 Juillet 1933 à Saint -Eugene. Arrêté, il est condamné à mort par le Tribunal permanent des forces armées d’Alger le 13 Janvier 1959 pour  association de malfaiteurs, assassinat et complicité de tentative d’assassinat. Redouane Benani a mené plusieurs actions durant la guerre de libération, dont l’incendie de la villa des Oliviers (El Biar) et l’attentat manqué contre le général Massu. Interview.

Commentaires

    Anonyme
    29 octobre 2017 - 12 h 53 min

    Le même discours depuis 1962 ! on attend un vrai débat sur cette guerre et bien sûr sans exclusion à commencer par les acteurs véritables de cette guerre et des trois camps ! : Combattants FLN, MNA, Harkis, Appelés indigènes et soldats français.
    Les mecs qui viennent nous raconter leur « imbiskade lors de laquelles ils auraient exterminé les français » on en a trop entendu. On attend la vérité aujourd’hui.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.