Selon l’ONS : le taux d’inflation annuel est de 5,9% en septembre 2017

ONS
L'hypermarché Carrefour Algérie. New Press

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 5,9% jusqu’à septembre 2017, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS). L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel en septembre 2017 est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte des douze mois allant d’octobre 2016 à septembre 2017 par rapport à la période allant d’octobre 2015 à septembre 2016.

Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation en septembre, qui est l’indice des prix du mois de septembre par rapport à août 2017, elle a augmenté de 1,1%. En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont affiché une hausse de 2% induite essentiellement par l’augmentation des prix des produits agricoles frais.

En effet, les prix des produits agricoles frais ont bondi de 4%, tirés essentiellement par la hausse des prix des fruits (+35,1%) et des légumes (+11%), dont la pomme de terre (+3,6%). Par contre, des baisses ont été enregistrées pour la viande de poulet (-9,6%) et les œufs (-5,5%). Concernant les prix des produits alimentaires industriels (agroalimentaires), ils ont connu une relative stagnation. Par ailleurs, les prix des produits manufacturés ont augmenté de 0,5% et ceux des services de 0,1%. Par groupe de biens et services, les prix de l’habillement et des chaussures ont haussé de 1,3% et ceux de la santé hygiène corporelle de 1,4%.

En revanche, le groupe logements-charges a marqué une baisse de 0,3%, tandis que le reste des autres catégories de produits s’est caractérisé soit par des variations modérées soit par des stagnations, précise l’ONS. Pour rappel, la loi de finances de 2017 prévoit une inflation de 4%. Selon les prévisions faites par le ministère des Finances, le taux d’inflation devrait s’établir autour de 5,5% en 2018, de 4% en 2019 et de 3,5% en 2020.

R. E.

Commentaires

    zaatar
    24 octobre 2017 - 8 h 02 min

    Bientôt le sachet de lait à 200 DA, la baguette de pain à 100 DA, le kilogramme de patates à 500 DA, le kilogramme de viande à 5000 DA, le kilogramme de semoule à 800 DA…etc. Sans compter encore les effets de la planche à billets…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.