Qui a vandalisé le stand d’une maison d’édition algérienne au Salon du livre ?

Safex Koukou
Le Sila 2017 s'annonce dur pour certains éditeurs. New Press

Par R. Mahmoudi  Le stand des éditions Koukou au Sila a été vandalisé, à la veille de son ouverture, avec «disparition» de tables et de cartons de livres, indique le patron de cette maison d’édition, Arezki Aït Larbi, sur sa page Facebook. D’après lui, c’est pour la troisième fois consécutive que son stand fait l’objet d’un tel incident. L’éditeur annonce avoir déposé plainte au commissariat de police de la Foire, tout en en informant le commissariat du Sila.

La maison d’édition Koukou s’est distinguée depuis sa création par la publication d’ouvrages à contrecourant de la pensée dominante ou polémiques. Parmi les livres qui seront présentés au Sila, cette année, figure, le livre de Feriel Bouatta : Islamo-féminisme ; une biographie de Mohamed Khider, écrite par son fils, et intitulée L’Affaire Khider. Histoire d’un crime d’Etat impuni ou encore une enquête d’Ali Koudil sur l’affaire Cnan : Naufrage judiciaire.

Les éditions Koukou publient également à cette occasion une biographie d’Imache Amar, pionnier du mouvement national et un des protagonistes de la crise dite «berbériste» de 1949.

R. M. 

Comment (7)

    L'INCULTURE DES SALAFISTES
    26 octobre 2017 - 13 h 22 min

    aucun doute que ce soit des islamistes derriére .., ce sont les plus réactifs dés qu’il s’agit d’un SAVOIR qui va dans le sens contraire à leur préhistoire …




    7



    9
      Bas les masques !
      26 octobre 2017 - 22 h 09 min

      Ou ! cela sent la manipulation de ton Islamophobie à des KM, et cela ce trouve que tu n’est même pas ALGERIEN pour foutre ton museau ici ?




      1



      3
      Lghoul
      27 octobre 2017 - 9 h 24 min

      Je viens de lire qu’un certain écrivain d’expression arabe (un certain Sadek Slaimia) est en train de préparer une demande pour le « marriage temporaire » aux autorités.
      Donc il y aura des femmes qui auront un emploi de temps journalier pour se marier par exemple 10 fois en 24 heures devant un imam. Apparemment le refoulement sexuel fait des ravages et pour cela on doit halaliser la prostitution a coup de fatwa. Mais que deviennent le halal et le haram ? Supprimés a coup de magie improvisée. Pauvre Algérie qui doit pourtant affronter les défis du 21ieme siècle avec un peuple qui patinent entre le ventre et le bas-ventre..




      0



      1
    Lghoul
    26 octobre 2017 - 11 h 19 min

    Ils ont horreur des livres et du savoir.
    Ils ont horreur de l’histoire.
    Ils ont horreur de la science.
    Ils ont horreur du progrès.
    Ils adorent et idolatrent le mensonge, la sorcellerie et l’argent.
    Ils idolatrent l’esclavage et l’aplaventrisme affichés.
    Ils rêvent de royaumes et de peuples naifs, aveugles et servils.
    Ils veulent vivre dans les plaisirs mais seuls et entourés d’ombres et d’êtres a l’état végétatifs qui ne savent que dire « oui ».




    21



    5
    Douteux
    25 octobre 2017 - 22 h 39 min

    Apparemment ses livres déranges !




    19



    5
      bougie
      26 octobre 2017 - 12 h 39 min

      Apparemment ces livres dérangent !




      14



      4
    nectar
    25 octobre 2017 - 20 h 46 min

    Suivi mon doigt vous trouverez qui est derrière..Ce n’est pas compliqué quand on veut réellement débusquer ceux ou celui qui est derrière un tel acte indigne et révoltant…




    15



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.