Abidjan se soumet à l’Union africaine et invite la RASD : Rabat joue et perd

Ouattara RASD
Alassane Ouattara ne peut pas se passer du parapluie français. D. R.

Par Karim Bouali – La République sahraouie a fini par recevoir l’invitation pour participer au Sommet qui doit réunir les pays de l’Union africaine et de l’Union européenne à Abidjan ce mois de novembre. La Côte d’Ivoire s’est, ainsi, soumise aux instructions du Comité exécutif de l’UA après avoir essayé d’empêcher la délégation de la RASD de prendre part à ce rendez-vous, qualifié de «crucial» pour les deux continents.

Les manœuvres du Maroc, aidé par son allié de toujours, la France, ont donc capoté face à l’intransigeance de l’instance dirigeante de l’Union africaine qui avait mis en demeure les autorités ivoiriennes d’adresser une invitation à tous les Etats membres de l’UA, faute de quoi, le Sommet serait transféré à Addis-Abeba, en Ethiopie, et des sanctions seraient prises à l’encontre du pays hôte.

Mais des sources très au fait du dossier n’excluent pas un «possible coup de Jarnac» de la part d’Abidjan et se demandent si les autorités ivoiriennes ne recourront pas à des procédés qui contourneraient l’obligation qui leur est faite d’inviter la République sahraouie en créant de faux problèmes qui pourraient empêcher le déplacement de la délégation sahraouie à Abidjan.

Rien n’est donc encore joué, estiment nos sources, qui affirment qu’il faudrait attendre encore pour savoir si l’invitation adressée à la RASD ne cache pas une manœuvre sous-jacente fomentée à partir de Rabat. Si la Côte d’Ivoire et ses alliés marocain et français cherchent à gagner du temps et à «tromper l’ennemi» pour piéger les Sahraouis, quelle serait la réaction de l’Union africaine qui se verrait ainsi touchée dans ses fondements et gravement discréditée ? La Côte d’Ivoire de Ouattara ira-t-elle, dans son inféodation totale à la France et au Maroc, jusqu’à prendre le risque de saborder une rencontre d’une telle importance ?

La menace de l’Union africaine consistait, avant cette date, à transférer la tenue du Sommet UA-UE au siège de l’Organisation dans la capitale éthiopienne et une date butoir avait été fixée pour ce faire. Comment sauver le Sommet si la délivrance des visas aux membres de la délégation sahraouie – par exemple – était retardée pour des motifs fallacieux mais qui relèveraient néanmoins de la souveraineté de la Côte d’Ivoire ? Une telle éventualité a-t-elle été envisagée pour éviter que le Sommet se tienne – quand même – sans un membre de l’Union africaine ?

K. B.  

Comment (36)

    Makhloufi
    29 octobre 2017 - 16 h 26 min

    Malgré toutes ces victoires diplomatiques de la RASD, je reste convaincu que tant que la France détient encore le droit de véto au Conseil de Sécurité de l’ONU, l’indépendance du Sahara occidental sera au bout du fusil de son peuple et le peuple algérien en sait quelque chose sur la question.




    6



    2
    DYHIYA
    29 octobre 2017 - 13 h 36 min

    je ne sais pas s’il faut pavoiser car cette posture d’Abidjan, qui n’avait pas le choix et devait obtemperer à l’ultimatum de l’Union Africaine ou se résigner à etre sanctionnée pour non respect des décisions aficaines, pourrait etre simplement tactique. N’oublions pas la duplicité et la fourberie du Makhzen, par ailleurs « conseillé » par Paris et d’autres entités hostiles. Donc sachons raison garder. la vigilance doit etre de mise et il convient de réflécjir à tous les coups pendables qui sont de l’ordre du possible. D’abord des entraves, si ce n’est des refus d’octroi des visas. Ensuite, un possible refoulement de la délégation sahraouie. Puis si ces deux étapes sont franchies, d’autres coups bas ne sont pas à exclure.

    Ce qui me semble etre préoccupant est le fait qu’Abidjan n’a pas invité directement la RASD mais a saisi le Commission de l’Union Africaine. ce pourrait etre un coup tordu. Il faut bien avoir à l’esprit que compromis ne devrait pas devenir in fine de la compromission. Du reste, dans le cas d’espece aucun compromis n’est nécessaire puisque la position de l’Union Africaine sur la nécessité de la participation de tous ses Etats membres à des recontres avec ses partenaires s’impose à tous, en l’etat. Gardons donc non pas un oeil ouvert mas les deux pour ne pas se laisser surprendre.




    6



    2
    zaatar
    29 octobre 2017 - 7 h 37 min

    Le Tajine marocain a pris feu et les ivoiriens s’en sont mordus les doigts… qu’à cela ne tienne, ils vont se mettre aux pétards long format et à la poudre blanche à sniffer en attendant les péripatéticiennes… c’était leur objectif je pense et le makhzen le savait bien.




    8



    3
    Alzeriano
    29 octobre 2017 - 6 h 36 min

    Les chiens aboient, la caravane africaine passe. Vive l’Afrique indépendante et vive l’Algerie




    11



    3
    driss
    29 octobre 2017 - 0 h 20 min

    L’ U A avance, le Maroc a longtemps était absent de la scène politique africaine,la RASD est un membre à part entière et personne n’est en mesure de l’en empêcher d y participer ?




    8



    1
    Anonyme
    28 octobre 2017 - 22 h 27 min

    À ce jeu la la Côte d’ivoire va se retrouver isolée qui plus est ce laquais Alassane Ouattara et et son département d’outre mer français subiront continuellement les revers de l’union Africaine d’une telle traîtrise commise contre un de leurs membres.
    Les africains disent qui a trahi une fois trahira toujours.
    La relation de confiance sera définitivement reléguée au oubliettes.
    Ce qui est bien dans cette histoire.
    C’est que cela confirmera très bien que l’ancien colon aux main couvert de sang et son valet marocain ne sont que des gens indésirables perfides aux ambitions scabreuses.




    7



    3
    Anonyme
    28 octobre 2017 - 21 h 01 min

    La Cote D’ivoire a de tout temps été une petite colonie française et se soumet comme un mouton au diktat de son maitre français, c’est le pays le plus rk…. d’afrique




    15



    4
    El Kenz
    28 octobre 2017 - 20 h 09 min

    Pour dissimuler la gifle, amortir le choc ou réduire la claque un canard Marocain a trouvé l’astuce ; « Ce n’est pas la Cote d’ Ivoire qui a adressé l’invitation au Polisario, c’est le bureau du président de la Commission de l’Union africaine ». Demain, les plumitifs du roi du Kif vont nous vendre une nouvelle « victoire » Marocaine, celle que la cote d’Ivoire ne reconnait pas la RASD . Ils n’oseront jamais dire qu’officiellement la sous préfecture de France, la Cote d’ Ivoire en l’occurrence, ne reconnait pas également de souveraineté au Maroc sur le Sahara Occidental. En 2010, la position de Cote d’ivoire se résume à ceci « soutien au représentant du S/G de l’ Onu pour le Sahara Occidental pour une solution négociée,, acceptable par les deux parties ». Depuis l’installation par l’Elysée ( Sarkonain) du sergent Ouattara au pouvoir la position s’est réduit à ceci « l’ offre d’autonomie sous le parapluie Marocaine est crédible et sérieuse ». Ouatara ignore que le droit international ne consulte pas l’occupant sur le destin de son occupé, mais consulte l’occupé de s’autodéterminer librement sur son destin par voix référendaire.




    18



    6
    Moskosdz
    28 octobre 2017 - 19 h 12 min

    à trop vouloir jouer au malin,le grand perdant ne sera que ce royaume pourri jusqu’à la moelle épinière.




    22



    5
    Benhabra brahim
    28 octobre 2017 - 18 h 58 min

    A mon avis,etant donne que el marroqui a ,depuis l accord de cesser le feu,aandou hadjra fi koul soubate????!!!……………c est la Minurso(mission des nations unies pour le referudum au sahara occidental..Selon la resolution 690 du conseil de securite de 1991).Alors il va proposer de la remplacer par des unites africaines.Attention el marroqui est un « sacre loustic » …..echlawchi ou zerdi qui lahnech.




    8



    6
    Rayes Al Bahriya
    28 octobre 2017 - 18 h 19 min

    Le coup de J’arnaque plutôt.
    Ça confirme.
    La France sera en siscion…
    Corse…Bretagne….
    DOM TOM…




    21



    7
    Kadiri
    28 octobre 2017 - 17 h 42 min

    Chaque pays a droit à son intégrité vive la libre circulation




    4



    15
    L'EPERVIER
    28 octobre 2017 - 14 h 34 min

    GBAGBO , qui a voulu entamer cette decolonisation , economique , politique et militaire croupis dans les geoles du tribunal colonial de la cpi , pour etre remplace par un larbin aux services des interets francais et de l’axe atlantiste.




    49



    6
    DYHIA
    28 octobre 2017 - 14 h 14 min

    Le Makhzen pratique la diplomatie des eaux usées.
    Haschich + Eaux usées = créatures dénuées de logique humaine = diplomatie débile des sous-humains.




    45



    13
    Kahina
    28 octobre 2017 - 13 h 57 min

    Les clown du makhzen, sous l’effet de la drogue vont se donner à un spectacle bas de gamme pour déstabiliser cette rencontre. L’UA est-elle obligée de subir les crises d’adolescence du makhzen lors de cette rencontre.
    Le Roi-Haschich et son complice de Côte d’ivoire ont dévoilé leur vrai visage et leur infidélité à la charte de l’UA. La politique de la HONTE ET DES NARCOTRAFIQUANTS chapeauté par l’immature Macron.




    35



    13
      Anonyme
      28 octobre 2017 - 14 h 09 min

      Il faut s’attendre à des crises d’hystéries à la marocaine. L’UA doit faire appel à un gourou pour calmer les crises de ces semblants de diplomates du makhzen.




      37



      12
        ali
        28 octobre 2017 - 19 h 19 min

        t’inquiètes , il a beau faire sa crise d’hystérie baudruche6 gonflé à l’halium sera calmé par des sorciers vaudou d’afrique centrale




        12



        5
    L'EPERVIER
    28 octobre 2017 - 13 h 35 min

    ca magouille ferme en ce moment entre les trois . les deux larbins , PD6 , OUATAM…. et leur parrain MACROUILLE , attendons nous a du spectacle lors du sommet , ca promet …




    28



    13
    Tinhinane
    28 octobre 2017 - 13 h 33 min

    La léthargie de la diplomatie Algérienne à l’époque de Medelci a donné des ails à moumou Haschich. Aussi, l’absence du président Algérien sur le terrain.
    Nous souhaitons un bon rétablissement à M. Bouteflika, mais il est temps qu’il aille se reposer.
    Personne ne niera sa grande intelligence en politique, mais le pays a besoin d’une relève. Le pays est entouré de prédateurs.




    52



    13
      Anonyme
      28 octobre 2017 - 15 h 04 min

      Lamamri +Messahel +Medelci et peut etre Ouyahia sera le trio ou le quatro sur lequel il faut compter a partir de 2019 et peut etre avant.Je suis persuade que Bouteflika quittera de plein gre la Presidence a l issue de son mandat.
      La transition se deroulera dans le calme, dans le respect de la constitution. Les Algeriens n accepteront aucun depassement.




      25



      10
        Tinhinane
        28 octobre 2017 - 15 h 27 min

        Personne ne souhaite un dépassement sauvage qui nuira au pays, mais à un certain moment les intérêts du pays doivent passer avant tout.




        25



        3
          Anonyme
          28 octobre 2017 - 16 h 29 min

          Comme disent les pêcheurs du dimanche après un bon coup de rouge: « il y a anguille sous roche »; ne cherchez pas l’anguille, elle EST SOUS la roche ».




          8



          4
    Gatt M'digouti
    28 octobre 2017 - 11 h 52 min

    Cette volte-face ne presage rien de bon. Faut pas crier victoire. J’apprehende un coup fourré…




    38



    5
    Youssef
    28 octobre 2017 - 11 h 50 min

    Ces deux grenouilles se sont degonfles comme d’habitude. Ils se prennent pour, mais ils ne sont que. Ces deux larbins et leur maître ont oublié que l’Afrique de papa c’est fini.




    34



    8
    Bennani
    28 octobre 2017 - 9 h 36 min

    UN CONSEIL : Ne pas croire Ouattara, quand on sait que le maintien de la colonisation du Sahara occidental est devenu existentiel pour le Mongolien M6 et vital pour son avenir au Maroc ainsi que celui de sa prédatrice famille alaouite allochtone.




    44



    14
    chibl
    28 octobre 2017 - 9 h 36 min

    Le Maroc et la France savent qu’ils n’ont pas beaucoup de temps, ils jouent le temps mort, ils savent que des que le problème de succession en Algérie réglé les choses seront autres.
    C’est la vacance du pouvoir en Algérie qui a fait que le Maroc se voit gonflé a bloc par la France, le voisin géant gazier,pétrolier et militaire de l’est va finir par se réveiller, les choses ne vont pas restés la.




    65



    15
      Anonyme
      28 octobre 2017 - 13 h 25 min

      C’est ce qu’on souhaite.
      L’Algérie a perdu beaucoup de temps, et les narco-trafiquants ont bien profité du vide en Algérie.




      36



      7
        Pablo Escobar
        28 octobre 2017 - 16 h 04 min

        Les narco-trafiquants n’ont profité de rien du tout,ils se prennent giffle sur giffle et si ce n’est la protection de leur mac franchouille ce dom-tom francais d’afrique du Nord aurait été dans des draps encore plus sales.




        18



        9
    Anonyme
    28 octobre 2017 - 9 h 08 min

    Ce sommet s’annonce houleux hassene voudra prouver sa fidelité indefectible à la patrie de sa femme.




    44



    11
    Hafraoui
    28 octobre 2017 - 8 h 58 min

    L’analyse de cet article est très pertinente en espérant que les Responsables de l’UA ne baisseront pas la garde pour faire face aux subterfuges de cette France néo-colonialiste et de ses deux valets que sont le Maroc et la Côte d’Ivoire.




    41



    15
    Le Rifain
    28 octobre 2017 - 8 h 51 min

    Félicitations au peuple du Sahara occidental et Merci à la diplomatie Sud Africaine et Algérienne.




    74



    23
    Quo Vadis?
    28 octobre 2017 - 8 h 23 min

    La Maroc joue et perd ! Ouech eddak lezzine ou enta Rajel Meskine !




    61



    17
      Chaoui
      28 octobre 2017 - 18 h 13 min

      Ce n’est pas le « Maroc » qui joue et perd, mais son…régime sioniste, savoir son maghzen et son autoproclamé « roi » (milliardaire et fils d’une…juive) dont les marocains sont les premières victimes, particulièrement nos frères berbères à qui on a volé la maîtrise de leur destin et de leur pays et qui, de jour en jour, sont plus nombreux à se réveiller…




      11



      3
        Quo Vadis?
        28 octobre 2017 - 19 h 52 min

        Parfaitement, ya Si Chaoui. Salutations




        5



        3
          Chaoui
          29 octobre 2017 - 5 h 42 min

          Salutation à toi aussi. A TOUS les Algériens et nos frères Sahraouis et y compris aux berbères marocains, victimes d’un régime juif que la France leur a implanté.
          On a tendance à oublier qui nous sommes : http://news.abidjan.net/h/434376.html




          4



          1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.