Ould-Abbès : «Le Président va bien et l’Algérie aussi, ne vous inquiétez pas !»

Président Ould-Abbès
Ould-Abbès rassure cette fois sur la santé du Président de la République. New Press

Par Hani Abdi – Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, regrette l’époque du parti unique. Dans un meeting animé aujourd’hui à Bouira, le patron du FLN a exprimé sa nostalgie de cette période où il n’y avait pas de «concurrents» politiques. «Si seulement l’Algérie pouvait revenir au parti unique…», a-t-il déclaré devant les militants de son parti.

Djamel Ould-Abbès a défendu dans ce sillage le bilan «positif» du parti unique qui aurait, selon lui, accompli des «miracles» au lendemain de l’indépendance. Djamel Ould-Abbès s’est longuement étalé sur le rôle du FLN dans la construction nationale mais aussi durant la Guerre de libération nationale. «C’est le FLN qui a pris les armes contre le colonialisme français, c’est le FLN qui a arraché l’Indépendance de l’Algérie, c’est lui-même le dépositaire de cette indépendance en signant les accords d’Evian», a-t-il clamé, estimant qu’il est tout à fait normal qu’aujourd’hui ce parti joue un rôle prépondérant dans l’édification nationale.

Pour Djamel Ould Abbès, il est logique donc que le président soit issu du FLN depuis l’indépendance. Le secrétaire général du FLN a poursuivi son intervention en appelant à la mobilisation «toutes les forces et énergies» pour réaliser le programme présidentiel touchant à tous les domaines, dont l’éducation, le logement, les ressources en eau, les travaux publics et bien d’autres secteurs.

«L’Algérie a franchi, selon lui, de grands pas dans le développement après des années d’insécurité et ce grâce à la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, initiée par le président Bouteflika». Une Charte qui doit être valorisée, estime Ould-Abbès qui rassure sur «la bonne santé» du Président de la République. «Le président va bien et l’Algérie aussi, ne vous inquiétez pas !» a précisé Ould-Abbès qui est revenu sur la question des jeunes Algériens en quête de visas pour étudier en France. Selon lui, «cela fait partie de la liberté de déplacement des personnes, liberté d’étude ou de voyage». «Ils sont libres, nous avons 60 000 étudiants au Canada et en France, et cela constitue une véritable richesse pour l’Algérie», a-t-il soutenu.

H. A. 

Comment (29)

    Anonyme
    2 novembre 2017 - 22 h 01 min

    il va bien ce type ?




    6



    0
    benchikh
    2 novembre 2017 - 17 h 26 min

    « Les moutons vont à l’abattoir. Ils ne se disent rien, eux, et ils n’espèrent rien. Mais du moins ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera, et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que les bêtes, plus moutonnier que les moutons, l’électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des Révolutions pour conquérir ce droit. »
    Octave Mirbeau, La Grève des électeurs




    11



    1
    Anonyme
    2 novembre 2017 - 16 h 40 min

    Lu dans la presse nationale :  » Après avoir affirmé, il y a quelques années avoir effectué des études de médecine dans ce pays, il revient cette fois-ci pour clamer qu’il a étudié avec la chancelière Angela Merkel. L’homme n’a pas peu du ridicule. La dame pourrait être sa fille. Elle née en 1954 et selon ses déclarations antérieures, Ould-Abbès aurait effectué son séjour allemande durant les années 1950, à l’époque où Mme Merkel venait juste d’entrer à l’école. ».
    A ce train là il va bientôt affirmer qu’il était le bras droit de l’Emir Abdelkader et un peu plus tard qu’il a été le camarade de classe de Michael Schumacher le champion du monde automobile.




    14



    0
      pourquoi pas !
      2 novembre 2017 - 22 h 01 min

      en plein dans sa phase Alzheimer doublé de Parkinson ….ce qui reste des neurones sont fortement perturbés et ne communiquent plus correctement , il manque de la Myéline ….et ça veut gouverner tout un peuple …




      4



      0
        Oui, pourquoi pas !
        3 novembre 2017 - 10 h 23 min

        Décidément, vous aussi vous êtes jaloux de Herr Doktor Ould Abbas. Tous les Algériens, d’ailleurs sont jaloux de cet honorable et inégalable génie. Ils ont incorrigibles.
        Et pourquoi il n’aurait pas fait d’Etudes de médecine ? Nous les jaloux, devons savoir qu’on pouvait faire des études par correspondance et devenir docteur !. C’est peut-être comme ça qu’il a brillamment réussi à devenir Doktor. La pratique, bof, c’est pas très utile, voyons.
        Il a étudié avec Angela Merkel. C’est pas impossible, y a Si Anonyme et Si Pourquoi pas!, Il avait déjà 28 ans quand Angela est née. Ila dû l’emmener avec lui dans un landau (tiens, « landau » est justement un mot allemand, c’est vrai). Pour les études de médecine, elle l’accompagnait en trottinette, alors qu’il était en phase finale.
        Matériellement et historiquement tous ces faits sont invraisemblables. L’Allemagne était divisée en RDA (à l’est, où Merkel bien que née à Hambourg, a fait ses à Leipzig et Berlin-Est et diplômée en tant que DoKtor en physique chimie quantique (relativité). La RDA et la RFA était séparée par une frontière et le mur de Berlin, jusqu’en 1989, mille fois plus étanche que la frontière algéro-marocaine. Aucune possibilité de rencontre entre Angela et Doktor Ould Abbas. En 1990, débuts d’Angela en politique en RFA (Allemagne de l’Ouest), il n’y a aucun raison à une éventuelle de rencontre avec la future Chancelière.

        Quand à ses combats au sein de l’ALN pendant la révolution, elle ressemble à celle du combattant sur le Front du Mali, et à celle de ce Directeur de Journal d’Oran qui m’avait donné un texte à corriger avant impression et concernant les exploits SOLITAIRES de son père contre l’armée française. Celle-ci qui a fini par démolir sa ferme (pas du colon, mais à lui) à coups de chars ! J’ai évidemment découvert la superbe supercherie, outre que je connaissais très bien ce village en m’adressant au plus ancien facteur de la commune de ce temps qui connaissait tout le monde français comme « indigènes ». Inconnu au bataillon. Cette histoire et celle du Doktor ont été extraites des Contes de Perraut. Auf wierdersehen !




        5



        0
      Zaatar
      3 novembre 2017 - 10 h 48 min

      Avec le trio magique Ould Abbes – Haddad – Sidhoum Said, les Algériens peuvent dormir Tranquille. Au fait, pour ce qui de Ould Abbes, c’est bien confirmé, il est fait de matière étrange (ses atomes le constituant sont formés sur la base de deux quarks « S » type strange) Donc, ne vous en faites pas trop sur ce qu’il raconte.




      4



      0
    Anonyme
    2 novembre 2017 - 16 h 32 min

    Lorsque Djamel Ould Abbès vous affirme : «Le Président va bien et l’Algérie aussi, ne vous inquiétez pas !», il est grand temps de, vraiment et sérieusement, s’inquiéter au plus haut point.




    12



    0
    Anonyme
    2 novembre 2017 - 15 h 29 min

    Le FLN A NEGOCIE LES ACCORDS D’EVIAN, OUI. LE FLN A LIBERE LE PAYS , RE OUI. LE FLN A DETRUIT LA NATION ET L’ETAT ALGERIEN , RE OUI OUI. VOUS AVEZ OUBLIE L’ARTICLE 120 QUI CALLA LE PAYS EN MARCHE ARRIERE. CE SONT TOUS VOS COPAINS ET COQUINS QUI S’ACCAPARAIENT TOUS LES POSTES DE RESPONSABILITE AU POINT DE MENER CETTE ALGERIE VERS LA DERIVE. QUE VOUS LE VOULIEZ OU PAS, CETTE OPPOSITION AURA SON DERNIER MOT.
    QUANT A SI FAKHAMATOU, QUE DIEU LUI VIENNE EN AIDE ET LUI DONNE LONGUE VIE, MAIS TOUT A UNE FIN. PENSEZ PLUTOT A TOUT CE QUI VOUS ATTEND ,VOUS EN FIN DE VIE.




    11



    1
    nectar
    2 novembre 2017 - 14 h 31 min

    Le parti unique aurait fait des miracles, que nul ne peut réaliser en réduisant un si beau pays en une maison close des copains et des coquins..La santé du Président importe peu pour nous. C’est l’avenir de nos enfants qui est hypothéquer dans tous les domaines; culturel, éducatif, industriel et même spirituel…A votre place, Monsieur Ouled Abbes, j’aurais honte de narguer tout un peuple sachant que vous symbolisez le vil et tout ce qui est bas sur cette terre d’Algérie…




    13



    0
    Anonyme
    2 novembre 2017 - 14 h 03 min

    Puisque vous nous rassurez sur notre santé , nous vous remercions et à notre tour de vous dire : « ne vous inquiétez pas pappy Djamel » votre diagnostic médico-stabilico-politico-économico est passé comme une lettre à la poste. Ce soir nous dormirons moins bêtes et moins stressés.




    8



    0
    Anonyme
    2 novembre 2017 - 13 h 52 min

    ça c’est un toubib ! merci si el hakim de nous rassurer sur la bonne santé du pays, de ses habitants, de son cheptel ovin, bovin, de ses volatiles, de ses fruits de ses légumes, de ses chèvres qui ne sont pas des corbeaux même si elles volent, de ses vessies qui ressemblent à des lanternes.
    Des toubibs comme toi et comme notre cher Amara on en demande et redemande. Merci éternellement.




    11



    0
    lhadi
    2 novembre 2017 - 10 h 52 min

    La vieillesse est un Nauvrage. Ce mercenaire de la parole est en génuflexion, est l’illustration parfaite.
    Fraternellement lhadi
    (lahdi24@yahoo.fr)




    13



    0
    No , you can't !
    2 novembre 2017 - 10 h 17 min

    Ould-Abbès : «Le Président va bien et l’Algérie aussi, ne vous inquiétez pas !»
    puisque c’est vous qui nous le dites ….alors cela ne peut être que VRAI !!! n’est ce pas les gars…???
    Ouiiiiiiiiiii!




    12



    1
    le niveau
    2 novembre 2017 - 10 h 02 min

    ont s’inquiete pas !! ont n’a pas le choix ont n’a pas le droit de dire de faire des greves, de faire des demonstrations de crier nos malheurs et surtout de dire des chose malsaine contre vous !!
    Allah ghaleb, on est tombés sur vous dans ce monde… vous faites ce que vous voulez!
    vous avez bien rigoler sur nos martyrs (Allah yarhamhom), maintenant c’est à notre tour, on est des martyrs vivants!!!




    11



    0
    RezkideBelcourt
    2 novembre 2017 - 7 h 58 min

    Quelle honte!! Quelle bassesse, encore une provocation pour ce peuple valeureux.
    Qu’est ce qu’il connait de l’Algérie?? A t il les mêmes soucis que la majorité de la population??
    Ou fait il ses commissions ?? Sait il le prix des fruits et légumes ?
    Vous allez avoir la surprise de votre vie quand vous découvrirez le taux de participation ne repassera pas 5%




    15



    0
      Anonyme
      2 novembre 2017 - 14 h 08 min

      Le taux de participation ? ils s’en foutent comme de leur dernière chaussette. Les quotas ils sont déjà répartis en prévision de la tezkia programmée de 2019.




      8



      0
    nonews
    2 novembre 2017 - 0 h 14 min

    Bravo Ould Abbes mais n’oublie pas de continuer de prendre tes medicaments ( 3 pillules par jour avec tasse de the).




    19



    0
    L'EPERVIER
    2 novembre 2017 - 0 h 14 min

    il est paume , il ne sait plus ce qu’il dit . je pense bien , toute son attitude ces derniers temps, laisse croire a des symptomes de selinite qui commence a lui grignotee , les neurones . il est imperatif qu’il aille se reposer .




    16



    0
    Mus
    1 novembre 2017 - 23 h 31 min

    C’est ahurissant, le cauchemar qui perdure! Ce rescapé de la période d’extinction des dinosaures tout droit dégelé de son site d’enterrement en Sibérie navigue a vue, sans rien voir. Toute honte bue, sans dignité aucune, sans retenue ni honte, il continue a débiter ses élucubrations frisant la sélénite débile pour raconter n’importe quoi et se couvrir de ridicule. Pauvre Algérie! Cette Algérie va aussi bien que son employeur dont il défend le bilan de sante. Il devrait être interné car la seule capacité qu’il maitrise encore est celle de nuisance. Déblatérant sur la période cauchemardesque du parti unique, il montre clairement que son réveil-matin comme celui de ses employeurs s’est arrêté d’avancer a cette même période. Et vous voulez, avec ca, que l’Algérie soit moderne et développe?




    17



    0
    West Numidia
    1 novembre 2017 - 22 h 55 min

    Je dirais même plus, il est éclatant de santé ! Avec les joues roses comme celles d’un bébé, les yeux riants, le regard vif cherchant à communiquer sa pétulance, les lèvres et ses dents souriantes, les mains bougeant sans cesse comme pour saisir des fleurs, les cheveux bien peignés comme ceux d’un nouveau marié, le corps remuant de vitalité… Il a tout d’une personne qui commence sa vie comme un jeune premier du cinéma, avec sa prestance et son dynamisme . Bref, voilà ce qu’il faut pour l’Algérie. On voudrait bien qu’il reste encore un autre siècle. Cinq trucs (comme un 5ème merdat) dans les yeux de tous les méchants qui ne l’aiment pas, oilà, oilà !




    15



    0
      anonyme
      2 novembre 2017 - 10 h 19 min

      AKHER SA3A
      c’est le signe de la décadence ;
      c’est ce qui arrive au « troupeau sans berger  » !
      les regrets futurs ne serviront à rien;




      5



      0
    Anonyme
    1 novembre 2017 - 22 h 38 min

    c’est bien le peuple qui a subi les affres de la colonisation et le grand mérite revient au peuple et au peuple seul




    13



    0
    Anonyme
    1 novembre 2017 - 22 h 35 min

    …et nous aussi on va « bien »
    Tu ne vas pas finir ton cirque ya si Abbes




    13



    0
    Didouche
    1 novembre 2017 - 22 h 31 min

    il a l audace d assimiler le FLN historique des héros qui ont donné leurs biens et leurs vies pour une Algérie libre et indépendante au FLN de la corruption, des lécheurs de bottes fiers de leur bassesse, des voleurs de l’argent du peuple pour acheter des biens et ouvrir des comptes bien garnis chez FAFA.




    13



    0
    TOLGA- ZAÂTCHA
    1 novembre 2017 - 20 h 30 min

    Mais il n’y a personne pour lui ferm…e ? (Hachakoum !). Il commence à nous taper sur le système ce mec là. Mais c’est QUI selon « lui » le FLN ? C’est les enfants du PEUPLE qui ont créé le FLN ! C’est les enfants du PEUPLE qui ont fait la RÉVOLUTION ! Le FLN était et est TOUJOURS le prête-nom du PEUPE ALGÉRIEN !!! Le FLN a agi AU NOM du PEUPLE ALGÉRIEN !!! Et comme tel, SEUL le PEUPLE ALGÉRIEN est DÉPOSITAIRE de la RÉVOLUTION ALGÉRIENNE…!!! Le FLN ne dispose aucunément de la « légitimité révolutionnaire » car il a agi AU NOM ET POUR LE COMPTE DU PEUPLE ALGÉRIEN SEUL !!! Qui lui a ORDONNÉ D’AGIR….. Donc, la SEULE LÉGITIMITÉ RÉVOLUTIONNAIRE APPARTIENT AU PEUPLE ET NON AU FLN… seul !!! Ya si l’ghalate et « moudjihid » du 19 Mars 62 – SEULE LA LÉGITIMITÉ POPULAIRE du PEUPLE ALGÉRIEN compte et est en mesure de réclamer la SEULE et UNIQUE LÉGITIMITÉ RÉVOLUTIONNAIRE !!! Pas le FLN….. ya si Mohamed. Ne travestissez pas l’Histoire avec un GRAND « H ». Ne déshabillez pas le PEUPLE ALGÉRIEN pour vous vêtir de son manteau Histoire afin de continuer à le dévêtir et à l’exploiter. Le FLN n’aurait pu RIEN FAIRE si…. le PEUPLE ALGÉRIEN N’AVAIT PAS SUIVI !!! Le FLN se serait, alors, retrouvé… SEUL ! Complètement SEUL ! TOTALEMENT SEUL….!!! Mais au fait : OÙ AVEZ-VOUS FAIT LA RÉVOLUTION ??? A…. OUJDA !!! Je parie…




    32



    3
    salah
    1 novembre 2017 - 20 h 30 min

    On en as pas fini avec cette histoire
    OUI le FLN c’est votre pays et a la France avec qui vous avez signez ces accords. ces accords son la destruction du peuple et du pays.
    Quand je vous écoute vous me donnez la gerbe

    Allah yerham el chouhadas




    17



    1
    Rascasse
    1 novembre 2017 - 20 h 25 min

    Ould Abbes n’est pas le problème, le problème est ceux qui le protège qui le défendent et qui le bénissent du matin au soir cela ils sont plus nombreux que les voyous eux mêmes, cela font les dictateurs et le système




    21



    1
    Ait Said
    1 novembre 2017 - 20 h 25 min

    …«Le Président va bien et l’Algérie aussi, ne vous inquiétez pas !» ? Ok et merci tonton Ould Abbès, je vais enfin ce soir bien dormir et de mes deux oreilles comme on dit ! Tu me rassures sur Bouteflika et le pays et merci beaucoup !! Ouf, heureusement que tu es là tonton !!




    19



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.