Près de 4 500 apprenants à accueillir cette année aux cours d’alphabétisation

apprenants
A Ouargla, l’illettrisme recule à 9,65%, contre 10,44 en 2017. D. R.

Près de 4 500 personnes devront être accueillies, au titre de la saison 2018/2019, aux cours d’alphabétisation dans la wilaya de Ouargla, a-t-on appris auprès de l’antenne locale de l‘Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (ONAEA).

La directrice de l’ONAEA, Leïla Aouam, a fait état de 2 792 personnes, dont 1 989 en premier niveau, qui se sont manifestées jusqu’ici dans le cadre de l’opération d’inscription lancée au début du mois de septembre courant.

L’antenne ONAEA de Ouargla a, en prévision du lancement début octobre prochain de la nouvelle saison, organisé des portes ouvertes au niveau des établissements de jeunes et des centres culturels pour sensibiliser le public sur la stratégie nationale de lutte contre l’illettrisme et les opportunités d’inscription aux cours d’alphabétisation.

Leïla Aouam a fait part aussi du lancement prochain d’une campagne de sensibilisation devant sillonner les différentes régions de la wilaya, notamment les zones enclavées, où sont prévus de nouveaux centres d’enseignement, dans le but de permettre au plus grand nombre de personnes de bénéficier des cours d’alphabétisation.

La nouvelle saison sera marquée par l’ouverture d’une section d’enseignement de la langue amazighe au niveau du ksar de Ouargla, en plus de la redynamisation de l’alphabétisation fonctionnelle à travers l’ouverture d’une section d’initiation à l’informatique, a ajouté Aouam.

La wilaya de Ouargla, qui a connu cette année un net recul de l’illettrisme à un taux de 9,65%, contre 10,44 en 2017, recense 3 914 inscrits en cours d’alphabétisation, répartis sur 211 sections encadrées par 125 enseignants.

R. N.

Comment (8)

    Anonyme
    15 septembre 2018 - 11 h 13 min

    Arabiser c’ est coloniser. Les kouliglis choisissent pour nous une autre peau!

    13
    6
    Anonyme
    15 septembre 2018 - 6 h 43 min

    Espérons qu’il s’agit bien de l’alphabétisation et non pas de la wahhabisation

    17
    6
    foulara
    14 septembre 2018 - 21 h 10 min

    Si elles étudient l’Arabe pour apprendre à nouer le foulard ce n’est même pas la peine.
    Imaginez un moment qu’on leur dise : le fait d’aller en pelerinage ne sert absolument à rien !
    Enfin, éduquez bien les jeunes et le reste suivra.
    Un pays ou ma mère me dit : Ya wlidi wallah ma nefhem wesh igoul el minsitre…
    Donc Edderdja et Français quand c’est discours national ou occidental.
    Puis dialectes quand c’est départemental…
    Et Arabe dans un pays Arabe.
    Tout le monde sera content .
    Quand on comprend ce qui se dit on ne se laisse pas berner par les traducteurs : wesh enzid !

    32
    7
      Zoro
      14 septembre 2018 - 22 h 47 min

      A foulara: vous faites toujours référence à vos mères et grand mères qui ne comprennent pas l arabe comme si elles représentaient votre avenir ou celui de vos enfants qui sont prêts à être vos interprètes si vraiment vous ne comprenez pas.l arabe est là et il restera à côté de l anglais les choses iront mieux.
      Signé ZORO. ..Z…

      9
      21
    LE GRAND ARABE.
    14 septembre 2018 - 19 h 04 min

    Le Sahara et le désert algerien ,leur sable et leurs vents ,leurs chevres et leur moutons ,leurs chameaux et leurs chevaux sont arabes ,IQRAA est arabe !!! Ces dames doivent elles chercher loin????
    Signé ZORO. ..Z…

    9
    5
    DYHIA-DZ
    14 septembre 2018 - 16 h 00 min

    Bonne initiative pour la femme Algérienne. Il était temps.

    2
    15
      le petit bèrbère
      14 septembre 2018 - 17 h 50 min

      Hors le saint Coran , si c’est femmes sont là pour apprennent une langue et une culture qui n’est pas la notre ( je parle de la langue Amazighe et la culture Bèrbère en règle générale ) alors il vaut mieux quelles restes dans leur illettrisme..Maintenant, les arabo islamo baathiste ont trouvés une autre méthode pour garder ce pays dans l’obscurantisme total !. Je suis contre toutes les formes de négation du savoir et je ne pose aucune restrictions dans la diffusion de connaissances et de savoir mais par contre j’ai un près sentiment qu’il y ‘a comme de la manipulation idéologique derrière ces cours d’alphabétisation . c’est mon opinion !

      5
      10
        Abdelrahmane
        14 septembre 2018 - 22 h 08 min

        @ le petit berbere
        vous mettez tout et imputez tout aux arabes et à l’islam. pourquoi vous ne vous détachez pas et prenez votre indépendance totale et définitive et tous le monde verra ce que vous faites (seuls) et de quoi vous êtes capables sans les arabes et l’islam ?! et tous le monde sera content et satisfait, vous comme nous.

        9
        11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.