Ouyahia entre en campagne à partir de ce vendredi

RND ouyahia
Ahmed Ouayhia sort en campagne. New Press

Par R. Mahmoudi – Le Premier ministre devrait troquer demain sa casquette de Premier ministre et reprendre, le temps d’un week-end, celle de secrétaire général du RND pour prendre part à la campagne électorale qui a commencé dimanche dernier. Selon un communiqué de ce parti, Ahmed Ouyahia va animer son premier meeting dans la ville de Skikda.

Lors de sa dernière intervention à la Radio nationale, il y a deux semaines, Ouyahia avait annoncé sa participation à la campagne électorale dans huit wilayas du pays, mais sans préciser lesquelles. Une participation qui devrait néanmoins se limiter aux jours de week-end, en raison de ses obligations comme chef de l’Exécutif.

A travers une participation record aux élections locales du 23 novembre, le RND ambitionne d’améliorer ses performances, après sa percée inattendue aux législatives du 4 mai dernier, avec une centaine de députés en plus par rapport aux élections de 2012. S’il est encore loin de pouvoir détrôner le parti majoritaire, sa présence dans les 48 wilayas et au niveau de 1 521 communes du pays lui permet d’espérer au moins de garder sa position de deuxième force politique.

Selon les chiffres communiqués à l’occasion d’une rencontre organisée avec les coordinateurs de wilaya en présence des membres du bureau national à la veille de l’entame de la campagne électorale, et présidée par le secrétaire général, Ahmed Ouyahia, le bilan du traitement des listes du RND avait vu le rejet de 549 candidats, dont 51 ont été réhabilités par la justice.

Le cas du rejet de la liste du parti à Aït R’zine, dans la wilaya de Béjaïa, conduite par un personnage suspecté par un parti d’opposition d’être l’assassin de l’ex-officier du MALG et numéro deux du FFS, Ali Mecili, demeure au centre d’une vive polémique, puisque les candidats de cette liste invalidée continuent à protester contre la décision de l’administration.

R. M.  

Comment (7)

    El Kenz
    3 novembre 2017 - 17 h 31 min

    La la , el 3aksou sahih, le peuple dans son écrasante majorité a compris les arrière pensées de tous les Anonymes qui pleurent sur son devenir , tout en souhaitant sa descente en enfer.




    1



    0
    Mello
    3 novembre 2017 - 12 h 41 min

    Les skikdis, que je salue au passage, iront voir un premier ministre et non pas un responsable de parti. Il est INCONVENANT , que ce Monsieur aille sans cette escorte de la Republique et se presente comme responsable du RND. Il deroulera probablement sa loi des finances 2018 et son programme avec le FCE de son ami HADDAD.




    1



    1
    Zaatar
    3 novembre 2017 - 11 h 01 min

    Ouyahia entre en campagne… Il va traire les vaches, nourrir les moutons et cueillir les œufs à la ferme…




    3



    2
    Mus
    2 novembre 2017 - 22 h 59 min

    Que ce monsieur « entre » ou sorte de la campagne dite électorale est un non évènement, tout comme son « entrée » au gouvernement et sa prochaine sortie, l… comme cela s’est passé a plusieurs reprises par le récent passé. C’est une mise en scène qui ne sert a rien car il doit connaitre le score de son « parti » fixé d’avance, comme d’habitude et comme son alter ego le FLN appendice du pouvoir predateur. Ces élections sont un nouveau leurre destiné a tenter de faire oublier aux citoyens les vrais problèmes de leur difficile quotidien. D’ailleurs les citoyens ne sont pas dupes et répondent a cette blague du pouvoir, par un taux exceptionnel d’abstention. comme…d’habitude…




    1



    1
    Kouider
    2 novembre 2017 - 22 h 03 min

    Erracham h’mida wa ela3ab h’mida.




    1



    2
      Zaatar
      3 novembre 2017 - 10 h 58 min

      j’adore cette expression…




      2



      2
    Anonyme
    2 novembre 2017 - 21 h 34 min

    IL VA ETRE SOUS BONNE ESCORTE AVEC LES MOYENS DE L ÉTAT DÉMOCRATIQUE ? PAUVRE ALGÉRIE ! echaab fak bikoum




    2



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.