Maroc : un mort et deux blessés dans une fusillade à Marrakech

Maroc Marrakech attaque
Les autorités marocaines essayent de déguiser l'attaque en fait divers. D. R.

Un homme a été tué par balles et deux autres blessés, jeudi soir à Marrakech (sud), ont indiqué les autorités locales, qui privilégient la piste du «règlement de comptes».

Deux individus cagoulés, à bord d’un scooter T-max, ont ouvert le feu sur la terrasse du café La Crème, situé dans le quartier Hivernage, à Marrakech, principale ville touristique du Maroc. L’homme, touché à la tête, est mort sur le coup. Les auteurs ont également fait deux blessés par des «éclats de balles», dont une jeune femme qui accompagnait la victime. Ces deux derniers ont été amenés au centre hospitalier universitaire de Marrakech. Les assaillants ont pris la fuite à bord d’une moto, ont précisé les autorités locales.

Selon les «éléments préliminaires», l’homme tué était «ciblé», ce qui privilégie «la piste du règlement de compte», ont déclaré les autorités locales dans un communiqué. Les deux auteurs des coups de feu sont désormais «activement recherchés» et une «enquête a été ouverte sous la supervision du parquet», d’après la même source. Les autorités marocaines tentent, ainsi, de déguiser l’attaque en fait divers. Mais ce faisant, elles admettent que Marrakech est une ville gangrénée par la mafia et les trafiquants en tout genre.

Epargné par les attentats commis par le mouvement terroriste Daech, le royaume avait été la cible d’attaques terroristes en 2003 (45 morts à Casablanca) et en 2011 (17 morts à Marrakech).

R. I.

Comment (16)

    Anonyme
    4 novembre 2017 - 12 h 34 min

    Les raisons sont ailleurs.
    Mais pas celles la.




    2



    0
    RasElHanout
    3 novembre 2017 - 19 h 49 min

    Je ne comprend pas comment la presse marocaine parle de règlement de compte alors que la presse occidentale dit que les deux tueurs ont crié « Allah Akbar » tout en tirant sur les victimes.




    8



    3
      Anonyme
      3 novembre 2017 - 21 h 24 min

      C’est pourtant facile à comprendre. Le Maroc craint pour son tourisme. Il a de tous temps minimisé l’action terroriste et mis en scène des arrestations bidons pour accrédité qu’il maîtrise complétement la situation du point de vue du terrorisme.




      8



      1
    Anonyme
    3 novembre 2017 - 18 h 29 min

    Cela n’aurait-il pas une quelconque relation avec la royale air maroc, qui semble beaucoup plus surveillée par les douaniers du monde entier depuis la déclaration de Messahel ? Ne s’agirait-il pas finalement que d’une nouvelle «guerre de débouchées» pour la filière marocaine «cocaïne-haschich» ?
    L’avenir nous le dira très certainement.




    4



    5
    Anti khafafich
    3 novembre 2017 - 18 h 07 min

    Il faut en urgence capturer PD6 et le juger, c est un danger pour l Afrique et l Algérie principalement.




    4



    3
    Mohand Nnegh
    3 novembre 2017 - 15 h 46 min

    Curieusement, je constate que tous les commentaires ont une moyenne de 7-8 avis négatifs. est-ce è dire que nous avons de la visite des brigades e-subversion de notre voisin « Miya ou setta », pardon je voulais dire  » Moha setta » sur le site ?

    Rroule rroule !




    6



    5
    Ahmed ADDOU
    3 novembre 2017 - 14 h 34 min

    Bon nombre d’experts en la matière s’accordent à dire aujourd’hui que cet événement est le début d’une guerre fracticide entre deux importants gangs (celui du Palais et celui des Rifains installés à Amsterdam) autour de la drogue dure en provenance d’Amérique latine, pour son importation au Maroc et son convoyage en Europe sachant que ces opérations pour le Haschich commencent à connaître un vrai déclin en raison de la très forte mobilisation des services européens chargés de la lutte contre le Haschich marocain et que le Roitelet M6 a besoin de cette fortune, une fois blanchie via sa banque, pour poursuivre sa politique d’investissement notamment en Afrique.




    15



    7
    El Kenz
    3 novembre 2017 - 13 h 29 min

    Mimi 6 va certainement imposé le visa d’ entrée au Maroc pour les Algériens, comme l’a fait son « père » H2 en Août 1994. en accusant sans preuve l’ Algérie d’être derrière l’ attentat de l’ Hotel ASNI de Marrakech.Il faut bien que le roitelet rassure les pédophiles, les fans du tourisme sexuel, les cartels du cannabis et de la prostitution de ne pas s’affoler face à un « banal » fait divers.




    19



    11
    Bennani
    3 novembre 2017 - 11 h 27 min

    il parait, selon des indiscrétions, que les deux tueurs à gage appartiennent au plus influent Gang du Palais en charge du blanchiment de l’argent de la drogue à l’international.




    28



    11
    BabEIOuedAchouhadas
    3 novembre 2017 - 11 h 17 min

    Bizarrement ces derniers mois, chaque attentat terroriste perpétré au Maroc le plus souvent contre des touristes occidentaux, la presse propagandiste du Régime du Makhzen le présente : 1/- soit comme un acte isolé perpétré par un détraqué mental, 2/- soit comme un acte de règlement de compte entre des clans mafieux du système comme c’est le cas pour cette attentat de Marrakech.
    Est-ce que ces mensonges visent à ne pas faire fuire les touristes ou plutôt pour faire croire aux sujets du Mongolien M6 que les services de la DGED du sieur Abdelhaq Hammouchi sont les meilleurs au monde du moment qu’il n’ya OFFICIELLEMENT plus d’attentats terroristes au Maroc.




    24



    11
    HANNIBAL
    3 novembre 2017 - 10 h 11 min

    Le haschich est devenu désuet au royaume des zombies. la coke a prit le dessus ça sent la poudre et elle a parlé (…) dans les nuits bien agitées de marakech. c’est pas la première fois que cette ville sort de sa torpeur .




    22



    12
    Jean_Boucane
    3 novembre 2017 - 9 h 42 min

    Tué un fils de juge dans un quartier touristique montre la determination des personnes et les rapports de force liés a la drogue! Meme en France, les trafiquants essaient de tuer en bas des immeubles pour ne pas alarmer la population!
    Au Marokistan, on tue en plein coeur de la ville, zone toursitique, terrasse de café en debut de soirée! En clair, les barons de la drogue montre leur puissance et pendant ce temps la mimi6 est au chaud en France!




    31



    14
    TARZAN
    3 novembre 2017 - 9 h 12 min

    ça c’est lié beaucoup plus à la cocaine que le cannabis. la cocaine latino américaine rentre en quantité industrielle au maroc et ça devient un véritable danger pour l’algérie, l’europe et l’afrique. tant que la situation reste comme ça au sahara occidental, le maroc tirera un maximum de profit avant qu’il ne dégage de là.




    30



    11
    Moskosdz
    3 novembre 2017 - 9 h 01 min

    à l’ère de l’internet,la connexion terrorisme-trafic de drogue n’est un secret pour personne,les parrains ne sont autres qu’Escobar6 et ses généraux.




    28



    12
      AYMEN
      3 novembre 2017 - 16 h 46 min

      les pédophiles qui fréquentent les bordels de Marrakech ne sont pas tous adeptes de hachich…la cocaine et l’héroïne…sont leurs drogue de prédilection, d’ou l’émergence de nouveau réseaux spécialisés dans la drogue blanche…via..le senegal, la cote d’ivoire et le sahel…tous contrôlés par les barbouzes babouches…marocains…au royaume de momo 6, le touriste est roi…donc il faut l’approvisionner…en petit garçons et petite filles, et satisfaire ses besoin en drogue…




      4



      1
    Anonyme
    3 novembre 2017 - 7 h 56 min

    C’est la remise en cause de l’hégémonie du gang de M6 ,le tout autour du commerce des stups et du plaisir.




    31



    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.