Les avions de la compagnie israélienne voleront au-dessus de La Mecque ?

El Al sioniste
Vers le survol des territoires saoudiens par Israël ? D. R.

Par R. Mahmoudi La compromission du régime saoudien dans la normalisation de ses relations avec l’entité sioniste vient de franchir un nouveau pas. La compagnie aérienne israélienne El Al a officiellement sollicité l’arbitrage de l’Association du transport aérien international (IATA) pour l’aider à obtenir un permis de vol au-dessus du territoire saoudien. L’objectif est de raccourcir le vol entre Tel-Aviv et New Delhi, qui était jusque-là exploité exclusivement par Air India.

Dans sa démarche, la compagnie israélienne s’appuie sur le principe d’égalité en droits pour tous les vols au-dessus de l’Arabie Saoudite, en disant s’opposer à toute forme de discrimination.

Début février, la compagnie aérienne indienne avait annoncé qu’elle était désormais autorisée à voler trois fois par semaine sur la liaison Tel-Aviv-New Delhi. C’est la première compagnie autorisée par les Saoudiens à utiliser leur espace aérien pour des vols vers Israël. La durée du vol devrait être réduite à sept heures, et Israël espère, de ce fait, que le tourisme en provenance de l’Inde va pouvoir s’envoler.

Cette annonce est de nature à accélérer le processus de normalisation entre la monarchie wahhabite et l’Etat sioniste, alors que les dirigeants saoudiens continuent officiellement à nier l’existence de relations secrètes avec Tel-Aviv. Depuis les révélations faites par la presse israélienne sur les visites successives effectuées par de hauts responsables des services de renseignements saoudiens en Israël, les Al-Saoud deviennent de plus en plus insensibles aux accusations qui sont portées contre eux, au sujet notamment de la cause palestinienne. Ils sont notamment accusés d’être de connivence avec le président américain, Donald Trump, dans sa décision de transférer l’ambassade de son pays à El-Qods. En amont, les Al-Saoud avaient tenté de persuader les Palestiniens d’accepter une petite banlieue de la ville sainte comme future capitale, en échange d’une aide financière substantielle.

Autre signe de compromission : la presse pro-saoudienne donne sans complexe la parole à des personnalités israéliennes de premier rang. Ainsi, après le site Elaph qui a interviewé à deux reprises le chef de renseignements israélien, c’est autour d’un autre organe détenu par les Al-Saoud, Sabaq, d’accorder il y a une semaine sa première interview au grand rabbin d’Israël.

R. M.

Comment (9)

    Les Égarés Wahabites
    3 mars 2018 - 1 h 03 min

    Chez Saouds Wahabite et Frères Sionistes ce genre de trahison ne date pas d’hier…un avion sioniste en Arabie en 2018 !!!…. deja dans les années 30/40 un mystérieux « Hadj Abdallah  » fit son apparition dans la Mecque aux côtés de Saoud !!…ce fameux « Hadj » n’était entre autre que Jhon Pillipi ou Philby , qui était véritablement un Agent du Foreigne Office Britannique..un Espion !!.. Ami des Saouds. .faites des recherches sur Hadj Abdallah Phillipi ou Philby en mission commandé chez Saouds Wahabite et le Cheikh Al baz ou Outheimine connaissaient l’affaire et firent des éloges sur le fameux Hadj Abdallah .. une longue histoire entre la Gb et les Wahabites qui furent le bras armé des Britanniques pour détruire le Califat islamique Ottoman..Et malheureusement cela se poursuit aujourd’hui en Syrie et Yémen..ect.. Les collabos Wahabite Sioniste Frères dit Musulman et leurs dirigeants….dit le Groupe sauvé ..comme avant eux le dirent les Bani Israël on est le Groupe sauvé…l’histoire se répète les Wahabites sur les traces des Bani Israël .. même croyance de Moujassimines Mouchabah et mêmes revendications de Groupe sauvé.

    2
    1
    chark
    2 mars 2018 - 21 h 51 min

    Encore un clou qui est enfoncé dans le cercueil des al yahouds !

    3
    2
    karimdz
    2 mars 2018 - 20 h 29 min

    Est ce une surprise au royaume d arabie yehoudite ? Des imposteurs sionistes, les ben yahoud, n ont ils pas déjà livré la sécurité de la sainte Mecque à une entreprise israélienne ou encore financent l occupation et les différentes offensives isra heil liennes sur GAZA !

    La véritable révolution aura lieu sur la terre sainte et signera le début de la fin d isra heill, ce mal qui ronge le monde.

    5
    2
    Anonyme
    2 mars 2018 - 15 h 03 min

    ils sont libre de faire ce qu ils veulent , pourquoi ca vous étonnes? tout les pays arabes ont des relations avec Israël ,sauf l’algerie qui est plus arabe que les arabes

    17
    7
    LOUCIF
    2 mars 2018 - 10 h 23 min

    Il n’y a pas que les avions civiles israéliens qui vol au dessus de la Mecque, il y a aussi des dizaines de satellites géostationnaires, de satellites à défilement satellites à orbite polaire, de satellites à défilement héliosynchrones , de satellites d’astronomie , de satellites météorologiques , de satellites de télécommunication et de satellites d’observation militaire ! Il y a à boire et à manger dans ce domaine. Pour l’instant aucune « nation » dite arabo-musulmane ne peut absolument rien faire contre la supériorité technologique américano israélienne !

    Pour l’instant nous les « nations » arabo-musulmane, on s’occupe surtout du Hidjab, de la Burqua, de la longueur de la jupe et de savoir si une femme a le droit ou pas d’aller dans un stade de football ou de conduire un véhicule !

    49
    2
    ferial
    2 mars 2018 - 10 h 06 min

    Non mais franchement ça vous étonne ???
    Ce sont les mêmes ils sont yahoudi-wahabistes.
    Rien de nouveau.

    39
    7
    Anonyme
    2 mars 2018 - 8 h 33 min

    La solution? Laissez la partie de la capitale de la Palestine dite Jérusalem-Est aux Musulmans . Rattrapez l’histoire, et laissez place à la paix, on a l’impression que ce conflit tourne à l’obsolescence.

    21
    17
      Rani Zaafane
      2 mars 2018 - 9 h 46 min

      La solution se trouve au coran niveau de la Sourate El Israa à partir du verset 4 au verset 7 ainsi qu’au verset 104.

      10
      29
        LOUCIF
        2 mars 2018 - 10 h 27 min

        @Rani Zaafane , bouh, bouh 3hl’inaa ! Je ne sais pas si vous pouvez traduire ? Allez, je vais vous aider : … »pauvre de nous » !

        23
        1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.