Le RND dément les rumeurs sur la fermeture des entreprises publiques

Ouyahia RND
Ahmed Ouyahia. New Press

Par Hani Abdi – Le Rassemblement national démocratique (RND) dément les rumeurs selon lesquelles le gouvernement s’apprête à fermer les entreprises publiques. «Nous sommes surpris par la tentative de certains de véhiculer une fausse rumeur selon laquelle le gouvernement envisage de fermer les entreprises publiques et de licencier leurs employés en faisant une fausse lecture d’une instruction du Premier ministre relative à la consécration de plus d’autonomie de gestion des entreprises publiques pour plus d’efficacité et de compétitivité», dénonce le RND sur son site officiel.

Le RND rappelle dans ce sillage que «c’est le gouvernement dirigé en 2011 par Ahmed Ouyahia qui a consacré plus de 1 000 milliards de dinars de crédits à ces sociétés publiques pour les restructurer et les pérenniser». Le parti d’Ahmed Ouyahia a affirmé que le même gouvernement avait accordé des marchés de gré à gré à ces entreprises publiques pour leur permettre d’avoir de bons plans de charge et de dégager des bénéfices. Ces marchés sont évalués par le RND à plus de 1 000 milliards de dinars.

«Nous rappelons aux auteurs de ces rumeurs que l’actuel gouvernement, dirigé par Ahmed Ouyahia, a décidé récemment d’accorder la préférence nationale aux entreprises publiques en les privilégiant dans la soumission aux marchés publics, comme il a décidé de protéger le produit national, une manière de pérenniser les postes d’emplois», a ajouté le RND qui fait référence à l’instruction n° 13 du 7 septembre 2017 adressée aux ministres, aux walis ainsi qu’aux dirigeants des groupes industriels leur «demandant de veiller, dans le cadre des commandes publiques, à la mise en œuvre de l’article 83 du Code des marchés publics (promulgué en septembre 2015), qui accorde à la production d’origine algérienne, une préférence pouvant aller jusqu’à 25% sur les offres soumises».

Cette instruction du Premier ministre s’inscrit dans le cadre de la volonté des pouvoirs publics d’encourager le développement des entreprises locales, publiques, privées ou mixtes. Elle conforte, également, les efforts du gouvernement pour réduire la facture des importations de biens et services. Pour le RND, l’action du gouvernement est tout le contraire de ce que de ce qu’on veut faire croire par la diffusion de rumeurs.

H. A.

Comment (2)

    Anonyme
    6 novembre 2017 - 15 h 46 min

    Ouyahia veut se refaire une nouvelle virginité ; alors que le passe récent il a fait des ponctions sur les salaires des travailleurs , fermer des entreprises emprisonner des cadres d entreprises et liquider les tous ce qui est publiques ! les algériens n ont pas perdu la mémoire ! pour l histoire on retiendra tes actions négatives qui ont fait beaucoup de mal aux algériens et avec le yaourt comme étiquette !




    1



    0
    Anonyme
    5 novembre 2017 - 20 h 35 min

    M Ouyzhia fzites comme les patrons privés : nomination de dg et administrateurs compétents,sans complaisance de copinage,avec bons salaires mais obligation de résultats. G travaillé avec un PDG du temps de boumediene le grand ; lors d’une réunion un directour za3ma central a dit à propos d’une unité qui ne marchait pas bien qu’il fallait la fermer. Le PDG lui a répondu: c toi que je vais fermer.




    2



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.