Le Niger a-t-il autorisé le vol de drones américains près de nos frontières ?

base
Nouvelle base américaine en Afrique. D. R.

Par R. Mahmoudi – Un nouveau pas dans la présence de l’armée américaine au sud de nos frontières vient d’être franchi. Le ministre nigérien de la Défense, Karidjo Mohamadou, a annoncé, dimanche, que son pays a donné son feu vert aux Etats-Unis d’armer ses drones sur les frontières nigériennes avec la Libye et le Mali, l’autorisant de fait à «frapper ses cibles sur le territoire nigérien, par les frontières avec la Libye, le Mali ou d’autres pays si nécessaire», affirme le responsable nigérien, sans préciser toutefois quels autres pays pourraient être concernés par d’éventuelles patrouilles ou contre-attaques de l’armée américaine.

Mais si l’on observe bien la carte géographie du Niger, on constate vite que l’Algérie partage une longue frontière avec le Niger, qui sépare la Libye du Mali. Une éventualité qui n’est pas à écarter, dès lors que ce déploiement de l’armée américaine dans ce pays est officiellement justifié par un «besoin pressant» de pourchasser les groupes terroristes qui infestent le Niger et toute la région du Sahel et qui ont montré une grande capacité de nuisance, après l’embuscade meurtrière qui avait ciblé, le 4 octobre dernier, une patrouille de l’armée américaine, près de la frontière avec le Mali, où quatre soldats américains et quatre militaires nigériens avaient été tués.

Depuis cette attaque, l’armée américaine, qui dispose déjà au Niger, au nom de l’Africom, d’une base à Agadez (nord) – d’où des drones décollent pour surveiller la zone sahélienne, notamment vers le Mali et la Libye, deux Etats voisins du Niger –, cherchait à passer à l’attaque, ne se contentant plus du rôle de surveillance.

Il va sans dire que ce redéploiement «qualitatif» des Américains va changer la donne sécuritaire dans toute la région et obligera, du coup, l’Algérie à redoubler de vigilance sur sa frontière sud pour parer à d’éventuelles «transgressions» pouvant provenir des drones américains désormais autorisé à attaquer.

Il faut rappeler que cette recrudescence de l’action terroriste menée par des groupes islamistes armés dans la région du Sahel était prévisible après la découverte d’importants arsenaux d’armes dans les régions du sud du pays, annoncées périodiquement depuis plusieurs mois par des communiqués du ministère de la Défense nationale. Ces saisies sont bien la preuve que les tentatives des djihadistes de s’introduire en Algérie par les frontières avec le Mali ou la Libye n’ont jamais cessé. Car c’est bien la porosité des frontières qui a permis, en janvier 2013, à ces terroristes de commettre leur attaque meurtrière contre le complexe gazier d’In Amenas.

R. M.

Comment (46)

    Noor
    7 novembre 2017 - 8 h 36 min

    Oui ces africains ne sont pas venus seuls et présentent un danger pour notre pays. Ils ont déserté leurs pays au lieu de protéger leur ressources. Comme Fa et SAM sont dirigés par les sion-stes ils veulent occuper l’afrique et visent en particulier l’Algérie.

    2
    1
    Les Égarés.
    7 novembre 2017 - 2 h 08 min

    Une précision est que la France aurait demander soutient des Usa pour contrer la Chine en Afrique dont le Sahel. . Car la Chine fait du Commerce gagnant , gagnant , en Afrique alors que France Usa Gb exploitent la misère Africaine et les ressources sans construire en echange une route ..La Chine participe au développement de l’Afrique est à gagné le coeur des Africains , tout le contraire des rapaces France Usa Gb.

    4
    2
    PIC Alain
    6 novembre 2017 - 21 h 56 min

    La lecture de l’ensemble des commentaires ci-avant, m’encourage à extérioriser ce que je disais tout bas à mes enfants, à mes amis et à chaque discussion avec n’importe qui dans les bus, au café, dans la rue, etc….., C’est que «  »je n’accepte pas que les migrants de l’Afrique (Mali, Tunisie, Mauritanie, NIGER et MAROC surtout, etc…) viennent vivre chez nous, soit en mendiant ou en travaillant » ». Mais tenez-vous bien, ils disposent de moyens suffisants pour vivre et survivre. Donc, ils n’ont pas quitté leur pays à cause de la faim. Mais, il y a bien quelqu’un ???????????? qui leur a ouvert nos frontières, censées être hermétiques sous les Généraux Toufik et Hacène. Ils sont ici,chez nous, pour autres choses ……….. ils pourraient être utilisés contre les Algériens, contre nous, dans notre propre pays. Voilà les missions pour lesquelles ils sont ICI. Alors, méfions-nous de ces mendiants. ILS DOIVENT-ÊTRE EXPULSES SANS DÉLAIS, car l’heure est très très grave. Les Chefs Militaires ont répété cette phrase maintes fois.

    10
    3
      Anfal
      7 novembre 2017 - 7 h 45 min

      Pic Alain Barak Allah oufik, nous partageons votre avis à 100%. Nous avons procéder à des évaluations statistiques (Alger et ses environs) quant au renvoi de ces étrangers subsahariens, le peuple à plus de 90% cri le ras le bol et nombreux disent qu’ils vont exploser sur ces miséreux faux pauvres mendiants déguisés subsahariens et surtout cette armée de noirs au travail au noir dans les chantiers, c’est cette main d’œuvre « non qualifiée » inutile à l’ Algérie, ces groupes de faux travailleurs africains vont faire leurs preuves de menace grave et ce très prochainement !!!! il faut un assainissement c à dire EXPULSION DE TOUS LES SUBSAHARIENS SANS aucune restriction, même leurs femmes enceintes (qui sont toujours enceintes) elles peuvent être expulsées en avion.

      5
      4
    Chaoui Ou Zien
    6 novembre 2017 - 20 h 57 min

    Ces gens la (le Maroc, la DGSE et les Americains manipules par le Mossad) veulent a tout prix la chute de l’Algerie. Ils n’ont pas reussi dans les annees 90, alors ils recommencent. Apres les drogues du Maroc par tonnes pour transformer nos jeunes en toxicomanes, apres nous avoir achemine des subsahariens par dizaines si ce n’est centaines de milliers pour destabilizer meme les plus profonds de nos villages, les voila maintenant en train de rabattre a nouveau des fous sanguinaires vers nos frontieres esperant qu’ils feront leur mal chez nous et finiront le travail. Notre pays est en grand danger.

    3
    1
    FRONTIERE OUEST EST SUD NORD DANGER
    6 novembre 2017 - 20 h 11 min

    Il faut être aveugle pour ne pas comprendre que nous sommes scèrné par l’OTAN et que nous sommes effectivement la prochaine cible avec tout les coups tordus qui va avec ON SE REVEILLE !!

    8
    2
      citoyen
      6 novembre 2017 - 20 h 46 min

      @FRONTIERE OUEST EST SUD NORD DANGER

      dis AMIIIIIINE INCH’ALLAH

    Genseric
    6 novembre 2017 - 18 h 59 min

    Je pense que les américains réfléchiront à deux fois avant de transgresser la frontière algérienne . Ils ont beaucoup d’intérêts avec l’Algérie pour ne pas oser  » énerver » les algériens .

    7
    3
      citoyen
      6 novembre 2017 - 20 h 49 min

      Waouaw,
      s’ils ont eu la malchance de te lire , les pauvres ils ne vont plus dormir ….tu t’imagines les americains se risquer a affronter le [email protected] el halib al maaza ….c est fou tu n’aurais pas du ecrire cela .

    Sahraoui
    6 novembre 2017 - 18 h 45 min

    Désormais l’Algérie va réfléchir à deux fois avant d’abriter ses terroristes sur son sol. Il est fini le temps ou les groupes barbares sahéliens venaient s’abriter en Algérie après avoir commis leurs exactions en Afrique sub-saharienne. C’est une excellente chose!

    11
    20
      HANNIBAL
      6 novembre 2017 - 20 h 18 min

      Sahraoui
      6 novembre 2017 – 18 h 45 min
      Depuis quand l’Algerie reçoit des terroristes ? je tombes des nues tu divagues comme les vulgaires sujets ayant trop tirer sur le joint .

      19
      5
      Observateur
      7 novembre 2017 - 2 h 10 min

      Tiens encore un tout petit Mkhazni en mission commandée sur le web…Minable comme commentaire!

    Anonyme
    6 novembre 2017 - 18 h 09 min

    on commence a nous encercles , la premiere chose a faire a present , c’est d’expulser manu-military tous les illegaux sur notre territoire , a commencer par les marochiens . on verra plus claire pour mettre ce qu’il a lieu de faire .

    16
    5
      Anfal
      6 novembre 2017 - 21 h 13 min

      Expulsion immédiate de cette horde africaine qui n’a rien à faire chez nous si ce n’est que nuire et détruire.

      2
      1
    Aklii
    6 novembre 2017 - 17 h 18 min

    « Le Niger a-t-il autorisé le vol de drones américains près de nos frontières ? ». Quelle question ! Mais bien sûr que si. Les drones c’est pour frapper l’Algérie, c’est clair comme de l’eau de roche, pourtant. Les marochiens frapperont à l’Ouest. Les français à partir du Mali. Les amerlocs du Niger avec Haftar de la Lybie et israel à partir de la tunisie. Sans compter les sous-marins israeliens et autres qui frapperont à partir des côtes algériennes, la nuit…. ni vu ni connu. En un mot comme en cent : yal khawa nous sommes encerclés !!!

    11
    5
    Anonyme
    6 novembre 2017 - 16 h 58 min

    Arretez de trembler à la moindre apparition de membres de la coalition occidentale à nos frontières.
    Ça donne la net impression que l’on a à faire à des des demi algérien effarouchées apeurés près à l’autruche parce que les yankees ont survoler nos frontières dans l’espace d’un pays voisin.
    Ce n’est pas avec ce genre de comportement frôlant l’isterie que nos 1.500 000 chouhadas ont virer les turcs les espagnols et les français.
    Soyez digne d’être des enfants de guerriers des révolutionnaires dans le gêne.
    Et soyons unis face à l’adversité sans aucun états d’âme .
    Et que celui qui n’est pas de cette fibre de patriote algérien.
    Qu’il prennent leurs valises et la poudre d’escampette.
    Ne nous encombrons pas des boulets.

    22
    3
      citoyen
      6 novembre 2017 - 20 h 52 min

      trouves moi un visa stp et vite

    karimdz
    6 novembre 2017 - 16 h 49 min

    Il faut raison garder, le niger est un pays souverain, il a le droit de faire ce qu il veut chez lui, et l Algérie pareille, notre pays veille sur son territoire, surveille ses frontières. L armée algérienne n a pas attendu la présence américaine pour redoubler de vigilance. Elle bénéficie également de l assistance d un satellite militaire russe.

    Il est clair que le terrorisme au sahel est la conséquence de l ingérence de ces pays qui ont le culot de s ériger en communauté internationale, france, amérique, angleterre. Il est clair aussi que face à ce chaos engendré, se sont constitués des groupes indépendants qui luttent également contre ces terroristes et se heurtent parfois aux occupants, dans le cas présent, américain. Les trois morts ont révélé la présence américaine oui et non, car certaines sources avaient dénoncé cette présence depuis des années.

    Il ne faut pas être dupe de la présence américaine et francaise au niger, car au delà de la pseudo lutte contre le terrorisme, il y a un sous sol riche, particulièrement en uranium. Tout est prétexte pour justifier leur présence, et forcément l exploitation de ce pays. On sait par exemple que les mines areva au niger alimentent les centrales nucléaires francaises, la france continue d exploiter la pauvre afrique qui l enrichit !

    Certains parlent d un nouvel afghanistan en afrique du nord. Les déclarations de trump affirmant que son pays se désengagera de tous les sources de conflits dans le monde, relèvent de la fable, non l amérique n a pas décidé d arrêter le pillage du monde.

    11
    4
    Les Égarés.
    6 novembre 2017 - 15 h 49 min

    Si les Américains sont rusé , alors la Ruse est née en Algérie ! Avant que les USA ne pose la Question , l’Algérie à déjà la « Réponse » ….Je suis confiant en l’Anp et services de Sécurité et peuple Algérien qui déteste une chose être envahi ou agressé. .
    Je pense que les Drones Algérien surveillent et que nos Commandos veillent de près et de loin. .Seuls les moutons ont peur des USA , et en Algérie on mange les moutons !

    26
    3
    Abou Stroff
    6 novembre 2017 - 12 h 52 min

    je pense que le meilleur message que nous pourrions adresser à l’oncle sam est de faire atterrir, à l’insu de son plein gré, un drone américain sur une base algérienne (les iraniens l’ont fait, pourquoi pas notre armée sous le commandement de ahmed gaïd salah, général de corps d’armée, vice-ministre de la défense nationale et artilleur de formation), pour le démonter pièce par pièce, analyser chacune de ses composantes pour le dupliquer et envoyer, comme preuve, son « numéro de châssis » à l’état-major yankee.!!

    28
    3
      citoyen
      6 novembre 2017 - 20 h 57 min

      tu es vraiment serieux???????????????????????
      tu avais mange quoi avant de faire ce commentaire oui oui c’est vraiment interressant de le savoir .
      mais avec quoi ya habibi on va faire cette prouesse , avec de l’hypnose a distance , mmhh c est vrai que personne n’y a pense jusqu a present , vite il faut breveter ton invention et l envoyer aux chinois et autres russes

        Abou Stroff
        7 novembre 2017 - 10 h 47 min

        apparemment, peu de lecteurs savent lire au second degré ou interpréter des messages « subliminaux ».
        dommage pour ma prétention à amuser la galerie sur un sujet aussi épineux

      Judas
      6 novembre 2017 - 21 h 08 min

      Tu rêves en couleur .

      Observateur
      7 novembre 2017 - 2 h 09 min

      Vous rêvez mon vieux! Nous sommes à des années lumières de l’Iran

    Anonyme
    6 novembre 2017 - 12 h 49 min

    Ce gouvernement du niger nous fourgue sa racaille humaine mendiants et handicapes par millers et maintenant il veut nous envoyer les terros!! c’est clair, il prend l algerie pour sa poubelle hachakoum, mais nos dirigeants ne vont pas reagir, c est des timides ni la population, d’aileurs il sont trop genereux… (…)

    27
    4
      Anonyme
      6 novembre 2017 - 14 h 58 min

      Comme vous dites !!!!, il est très grand temps de renvoyer tous ces intrus sahéliens, mendiants et/ou pseudo travailleurs futurs terroristes, dans leurs pays, nigériens et les autres sans oublier le moindre de ces personnes. Ces rapatriements occasionnels de ces gangsters subsahariens bien chouchoutés dans des bus neufs et qui osent craché sur le personnel algérien qui est chargé de les embarquer doit cesser et remplacer par des mesures sévères d’expulsion catégorique.

      16
      6
        elhadj
        6 novembre 2017 - 16 h 31 min

        le danger majeur pourrait provenir de ces migrants sahariens qui affluent massivement chez nous et pourraient être manipules a dessein pour porter préjudice a notre pays.ils constituent en ma circonstance un danger potentiel en tous points de vue avec ce qui se trame a nos frontières ce qui implique de prendre dans l urgence les mesures conservatoires pour les regrouper et les renvoyer vers leurs pays d origine.

        8
        2
      AYMEN
      6 novembre 2017 - 17 h 16 min

      rien à craindre des dronnes americains, ils sont suivis sur les radars des redoutables missiles..s300 et s400…deployés en zone sud…les americains le savent …quand ils voulu espionner la base de ain amenas…en 2012 lors de l’opération de l’ANP à Tiguentourine…un dronne US..a été reperé et abattu par un missile….les ameriacains ont pris acte…

      15
      2
    Vangelis
    6 novembre 2017 - 12 h 44 min

    Le Niger ! Comme s’il avait la capacité de décider quoi que ce soit, le pauvre! Il fait ce qu’on lui dit car ayant besoin d’aides, c’est aussi simple que cela.
    L’Algérie au contraire, à mon avis, n’adopte pas la bonne politique de la chaise vide en regardant du dehors ce qui se passe autour d’elle. Elle devrait s’associer avec tout, je dis bien tous les intervenants afin, d’une part participer à la liquidation des dangers à ses frontières, dangers émanant principalement des terroristes et des narco-trafiquants et d’autre part, en participant à ces actions, elle tient à l’œil ces partenaires afin de prévenir toute idée néfaste à sa sécurité.
    Dire et répéter que la constitution ne permet pas à l’armée algérienne d’intervenir en dehors du territoire est une c… sans nom car d’une part, alors elle sert à quoi à l’intérieur, et d’autre part, la pratique de la chaise vide est néfaste car il vaut mieux être dans que dehors ces manœuvres qu’elles soient honnêtes ou sournoises.

    13
    3
    Algerientoutcourt
    6 novembre 2017 - 12 h 34 min

    Il faut essayer d analyser les événements qui se suivent, avec la france qui envoye son sattelite espion sous couvert et laissant croire qu il appartient au maroc suivis des drones us qui pullulent à nos frontières Est et Sud et au renforcement de l armée us en afrique et Afrique subsaharienne sans oublier la coalition G5 que la France met sur pied en excluant l Algérie. Etant realiste et sans verser dans la paranoïa je dirais qu’ il y a un traquenard avec l aide de certains pays frontaliers contre l Algérie qui se met en place doucement mais sûrement. J espere que l Algérie avec une forte coalition dissuasive mettront en defaut ce plan machiavélique…..

    22
    4
    L'EPERVIER
    6 novembre 2017 - 12 h 17 min

    il faut abattre sans hesitation tout ce qui survole notre territoire, meme si c’est une mouche nigerienne, prendre exemple sur les iraniens. on ne fera de concession a personne, qu’il soit yankee ou zoulou. il ne nous font pas peur, ce sont des mauvais eleves.

    22
    6
    Tifran
    6 novembre 2017 - 11 h 39 min

    La racaille terroriste qui agit au nom de l’Islam est une bénédiction pour les américains elle leur permet d’installer des bases militaires dans les pays africains qui étaient jusqu’à là réticents, mais petit à petit ils se soumettent à la pression exercée sur eux. Un pays qui n’arrive pas à se défendre par ses propres moyens deviendra un pays à la merci des prédateurs qui ne lésineront pas sur les moyens pour le rabaisser.

    18
    2
    ammmar
    6 novembre 2017 - 11 h 35 min

    tous ces mouvements des americains et des francais autour de nous n’augurent rien de bon pour notre pays resolument mis dans la ligne de mire des parains des al saoud et de la prostituée le maroc qui sont eux meme des alliés inconditionnels de ces imperialistes qui nous ont tt le temps voulu, Ils vont maintenant passé a l’attaque (…) avec l’aval de leurs esclaves et vassaux africains du niger,mali,tchad et meme la mauritanie joue leur jeu en dessous de la table de peur q son regime pro-francais ne soit renversé par cette meme france maitre-chanteuse.
    Tout indique que l’algerie est visée dans sa souveraineté et sa securité nationale,ces semeurs de chaos,sous pretexte de leur lutte anti leur terroristes,vont ne faire que rabattre ces hordes de mercenaires vers le nord en direction de nos frontieres avec tres probablement des provocations americaines en violant notre espace aerien par leurs drones,l’heure est grave pour notre chere armée,qui risque meme de se trouver en face d’actions americano-francaises graves et des ballons sondes ou notre armée sera face a des dilemmes d’abattre des drones americains et bonjour la crise,au vu ou vont les choses,il est apparent q ces imperialistes aidés par les royaumes arabes,veulent reediter ce qui s’est passé en syrie dans notre cher pays. Il faut devancer leurs desseins macabres. la russie, notre allié traditionnel, est la seule puissance qui puisse nous venir en aide,autant lui ouvrir les portes dans ts les secteurs economiques et militaires. notre sud recele d’enormes potentialités encore vierges (…)

    21
    3
    anonyme
    6 novembre 2017 - 10 h 18 min

    c’est le fruit d’une politique africaine de l’algerie inappropriée ; les 6800 Kms de frontiere avec des pays voisins sous tutelle devraient nous pousser à « passer outre  » en toute bonne consciencele principe de « non ingerence » ;
    la position defensive du pays a été une aubaine pour ceux qui visent son demantellement ; l’algerie (…) avec le nihilisme ambiant, le risque est grand!

    16
    4
    Anonyme
    6 novembre 2017 - 9 h 48 min

    L Algerie est clairement visée. sous faux drapeau antiterroriste, bases americaines au maroc tunisie et niger, bases française au mali. l Algerie derange et les prochains coalisés colonisateurs sont patients, et reviendront tot ou tard.
    Nous devons avoir notre propre dissuasion (pas nucléaire, car nous n avons pas un peuple aussi discipliné que celui d iran ou de corée du nord). Nous devons régler les problemes dans l education afin de relancer la recherche scientifique qui sera le levier pour toutes les industries, dont l armement.

    34
    3
    HANNIBAL
    6 novembre 2017 - 9 h 41 min

    Non mais depuis quand les ricains demandent une autorisation? ce serait descendre de Charybde en Scylla demander a un peuple mineur qui attend d’etre nourrit par quelques tonnes de Riz vu que la france est défaillante et la nature a horreur du vide les ricains prennent la place ça va etre comme en Afghanistan soi-disant apporter la démocratie.
    voyons faut etre cohérent ils veulent juste remplacer l’ancien colon a l’heure des satellites faut pas s’offusquer qu’il y ait des drones a nos frontières il ne faut pas dormir sur ses lauriers et garder un oeil sur cette frontière et renvoyer tous les mendiants sans exception!! (…)
    il ne s’agit ni plus ni moins d’un repositionnement et d’une course contre la montre. le monde est en perpétuel mouvement des fois il vaut mieux caresser les américains dans le sens du poil pour défendre ses intérets… l’oeil de Moscou veille pour nous .
    .

    22
    3
    Apocalypse Now
    6 novembre 2017 - 9 h 40 min

    L’islamisme est la pire calamité qu’ait connu l’Humanité depuis qu’elle existe

    23
    8
      Pokemon
      6 novembre 2017 - 10 h 15 min

      L’islamisme est n’est qu’une des calamité qui ravagent le monde, la grande, la vraie CALAMITE c’est l’occident. Le monde n’aura de paix que quand ils seront complètement défait et désarmés et il faut les désarmer parce que ce sont des vrais psychopathes, ils ne pensent qu’à massacrer les autres peuples, par cupidité certes mais aussi par vanité et par cruauté. Et ça fait 5 siècles que ça dure et il serait peut-être temps de les arrêter mais pour cela il faut convaincre les peuples imbéciles de ne plus les suivre.

      20
      5
      Observateur
      7 novembre 2017 - 1 h 55 min

      Faut pas exagérer à ce point!
      Il y a bien plus pire. Et il y en aura toujours d’autres ismes terribles quelle que soit le contexte historique.
      Vous oubliez les horreur du nationalisme, du capitalisme, du communisme, du socialisme, du féminisme, du sionisme, du fascisme, etc!

    Rosa Parks
    6 novembre 2017 - 9 h 02 min

    Si le Général Hassan était encore en activité, on aurait jamais eu à subir ce genre d’affront. Même le petit Niger nous nargue…

    18
    8
    Anonyme
    6 novembre 2017 - 8 h 33 min

    une base US au Maroc en Tunisie et les drones au niger ça veut dire quoi ça??

    17
    4
      abdel
      6 novembre 2017 - 13 h 26 min

      ça veut dire que les islamistes attirent les armées étrangères et notamment les usa

      6
      2
        Algerientoutcourt
        6 novembre 2017 - 16 h 31 min

        Islamistes n est qu’ un prétexte, même au cas où il n y aurait pas de soit disant « islamistes » ils les créeront armeront comme en Syrie et après ils interviennent occupent le pays avec une base militaire s accaparent des ressources et le piège s est refermé. Voila le stratagème qu’ employe les américano sionistes et leurs laquais européens pour piller les richesses des pays ….

        5
        1
    Anonyme
    6 novembre 2017 - 7 h 54 min

    Rien ne sert de tergiverser longtemps.
    Ils faut les abattre sans la moindre hésitation.
    Ce qui aura l’avantage d’envoyer un message clair aux yankees et à ces laquais suiveurs.
    Voilà ce que aurait fait les iranien.
    Les iraniens ont carrément pris le contrôle du meilleur drone qu’existe au monde appartenant au américains qui était en train de surveiller l’Iran et l’on fait atterrir sur le sol iranien à leur insu.
    Contrairement à ce que dit l’article.
    Île faut rappeler que cette recrudescence de l’action terroriste menée par des groupes islamistes armés dans la région du Sahel.
    Et dû à la bienveillance des coalisés occidentaux.
    N’oubliez jamais qu’ils en sont les concepteurs et leurs protéger.
    Tirer dans le tas il n’y a que ça a faire.

    26
    4
    USMS
    6 novembre 2017 - 7 h 05 min

    «frapper ses cibles sur le territoire nigérien, par les frontières avec la Libye, le Mali ou d’autres pays si nécessaire», dixit le ministre nigérien de la défense qui n’a pas pris de gants pour éventuellement impliquer notre pays dans une aventure avec les américains. Par contre, nos pseudos dirigeants prennent plus que des gants pour ne pas froisser les autorités nigériennes lors du rapatriement des migrants issus de ce pays en prenant en compte leurs déclarations débiles du genre: » nous ne sommes pas prêts à recevoir nos concitoyens expulsés d’ Algérie », l’Algérie la mal aimée malgré les aides et autres implications dans des dossiers qui ne nous ramènent que des problèmes.

    25
    3
    anti-khafafich
    6 novembre 2017 - 5 h 51 min

    que Dieu maudisse la vermine islamiste terroriste traître et qu’Il la brûle en enfer éternellement

    33
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.